Les promoteurs de régimes doivent être attentifs aux subtilités du budget
fédéral

Même s'il a peu de répercussions directes pour les promoteurs de régimes du point de vue des régimes d'épargne-retraite et d'avantages sociaux, le budget prudent déposé hier confirme l'engagement renouvelé du gouvernement envers les mesures mises en place l'an dernier

TORONTO, le 5 mars /CNW/ - Les spéculations, largement relayées dans les médias, selon lesquelles le budget fédéral de cette année contiendrait peu de mesures susceptibles de piquer l'intérêt des contribuables ont été confirmées hier. Malgré ce manque apparent de relief, Aon Conseil a préparé un commentaire (http://www.aon.ca/pubs/RDY/10\mar/2010PretsBudgetFederal.pdf) sur les sujets pouvant intéresser les promoteurs de régimes et les participants aux régimes, en particulier la retraite et les placements, l'impôt des sociétés, la santé et l'assurance-emploi.

Revenu de retraite

Le 27 octobre 2009, le ministre des Finances a rendu public un ensemble de mesures afin de moderniser le cadre applicable aux régimes de retraite sous réglementation fédérale. Même si le budget prévoit uniquement un relèvement de 10 à 25 % du seuil de l'excédent de la caisse de retraite des régimes à prestations déterminées, il réitère l'engagement du gouvernement à poursuivre le processus de consultation en mars, en vue de la réunion des ministres des Finances en mai.

Pour demeurer au courant des faits nouveaux concernant les régimes de retraite canadiens, visitez la Salle de situation Aon (http://www.aon.ca/salledesituation).

TPS sur les services financiers

Le budget confirme l'intention du gouvernement de donner suite aux récentes décisions des tribunaux au sujet de l'application de la TPS/TVH. Les employeurs seront intéressés par la décision de la Cour d'appel fédérale dans l'affaire La Reine c. General Motors du Canada Limitée, qui a déterminé que General Motors avait reçu des services de gestion de placements fournis à l'égard des fonds en fiducie de ses régimes de retraite. La Cour a conclu que General Motors avait droit aux crédits de taxe sur les intrants (CTI) pour ces services. La législation proposée le 23 septembre 2009 permettrait aux employeurs de recouvrer les CTI pour la TPS payée sur les dépenses liées à des activités commerciales, mais non pour la TPS payée sur des dépenses liées aux activités d'investissement du régime de retraite.

Les services financiers sont généralement exemptés de la TPS. Le 14 décembre 2009, le gouvernement a annoncé d'autres propositions visant à préciser que les services de gestion de placements, les services de facilitation et les services de gestion de crédit ne seraient pas considérés comme des services financiers.

Santé

Une fois encore, le budget prévoit une modification visant à éliminer certains frais actuellement admissibles au crédit d'impôt pour frais médicaux (CIFM); il s'agit cette fois des frais liés à des interventions purement esthétiques. La dernière modification apportée au CIFM, qui concernait l'exclusion des frais de médicaments en vente libre, a eu des effets imprévus sur les promoteurs de régimes privés et causé beaucoup de confusion dans le secteur. Si la modification proposée dans ce budget n'est pas aussi importante, il serait intéressant de constater ses répercussions sur les promoteurs de régimes.

Notons également que le gouvernement a confirmé son intention de donner suite aux mesures fiscales déjà annoncées, y compris les modifications visant à faciliter l'introduction d'un "nouveau" type de fiducie imposable dans la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada), soit la fiducie de soins de santé au bénéfice d'employés. Il reste à savoir en quoi ce type de fiducie différera des fiducies de santé et de bien-être actuelles.

Assurance-emploi (AE)

En 2011, les taux de cotisation seront établis par une société d'État indépendante, l'Office de financement de l'assurance-emploi du Canada (OFAEC), afin d'équilibrer le financement du programme d'AE au fil des ans, la variation du taux d'une année sur l'autre ne pouvant dépasser 15 cents. Le taux actuel de cotisation à l'AE, soit 1,73 $ par tranche de 100 $ de gains assurables, sera maintenu jusqu'à la fin de 2010.

Le gouvernement prévoit de nouvelles dépenses afin d'assurer le maintien de la prolongation du paiement des prestations d'AE et de la portée du programme de travail partagé. Les accords de travail partagé en vigueur ou récemment venus à échéance seront prolongés de 26 semaines, sans dépasser 78 semaines.

À propos de Aon Consulting Canada

Aon Consulting/Aon Conseil est l'une des principales sociétés intégrées de consultation en capital humain et d'impartition du Canada. Nos quelque 800 professionnels répartis dans 12 bureaux d'un océan à l'autre offrent des stratégies et des solutions en matière d'avantages sociaux, de gestion du talent et de rémunération afin d'aider leurs clients à attirer, fidéliser et perfectionner des employés de calibre mondial. Guidée par une réflexion originale et indépendante, Aon Consulting est résolue à livrer des solutions innovatrices et personnalisées procurant une valeur concrète afin d'aider ses clients à façonner le milieu de travail de l'avenir au sein de leur entreprise. Pour en savoir plus, visitez le site http://aon.ca.

À propos de Aon Consulting

Aon Consulting compte parmi les premières sociétés mondiales d'experts-conseils en capital humain avec plus de 6 300 professionnels répartis dans 229 bureaux partout dans le monde. La société aide les entreprises à améliorer leur rendement et à façonner le milieu de travail de l'avenir grâce à des stratégies et des solutions visant les avantages sociaux, la gestion du talent et la rémunération. Aon Consulting a été nommée meilleure société d'experts-conseils en avantages sociaux par les lecteurs du magazine Business Insurance en 2006, 2007, 2008 et 2009. Pour en savoir plus au sujet de Aon Consulting, visitez le site http://www.aon.com/human-capital-consulting.

À propos de Aon

Aon Corporation (NYSE : AON) est le principal fournisseur mondial de services de gestion des risques, de courtage d'assurance et de réassurance, et de consultation en capital humain. Par l'entremise de plus de 36 000 collègues dans le monde, Aon offre une valeur distinctive à sa clientèle au moyen de solutions novatrices et efficaces visant la gestion des risques et la productivité des effectifs. Aon domine son secteur en proposant des ressources mondiales et une expertise technique à l'échelle locale par l'intermédiaire de plus de 500 bureaux situés dans plus de 120 pays. Nommée meilleur courtier au monde dans le cadre du sondage sur les assurances réalisé par le magazine Euromoney en 2008 et en 2009, Aon arrive également en tête de la liste des plus importants courtiers d'assurance du monde d'après les revenus de courtage de détail commercial, de gros, de réassurance et de particuliers établie par Business Insurance en 2008 et 2009. A.M. Best a classé Aon au premier rang des courtiers d'assurance d'après les revenus de courtage en 2007, 2008 et 2009, et Aon a été nommée meilleur intermédiaire en assurance, meilleur intermédiaire en réassurance et meilleure société d'experts-conseils en avantages sociaux par les lecteurs de Business Insurance en 2007, 2008 et 2009. Pour en savoir plus au sujet de Aon, visitez le site http://www.aon.com.

SOURCE AON CONSULTING CANADA

Renseignements : Renseignements: Relations avec les médias: Autom Tagsa, (416) 542-5659, autom.tagsa@aon.ca

Profil de l'entreprise

AON CONSULTING CANADA

Renseignements sur cet organisme

BUDGET FEDERAL 2010

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.