Les professionnels de la santé ratifient un appel en faveur d'un Canada sans fumée de tabac



    PREMIER PAYS SANS FUMEE DE TABAC EN AMERIQUE DU NORD D'ICI DECEMBRE 2008

    EDMONTON, le 4 oct. /CNW/ - La 5e Conférence nationale sur le tabagisme
ou la santé s'est terminée hier avec plus de 650 participants qui ont lancé un
appel au gouvernement pour que le Canada soit un pays sans fumée de tabac
d'ici décembre 2008.
    Lors des cérémonies de clôture, des professionnels de la santé et des
chefs de file du secteur de la lutte au tabagisme ont été invités à ratifier
la Déclaration d'Edmonton qui recommande que le Canada devienne le premier
pays sans fumée de tabac en Amérique du Nord.
    "Nous félicitons les provinces et les territoires qui ont déjà adopté des
lois à cet effet, de dire le Dr Charl Els, président du comité du programme de
la conférence, psychiatre et spécialiste en dépendances à l'Université de
l'Alberta. Nous insistons toutefois auprès des autres provinces et territoires
sur l'urgence de mettre en application des mesures législatives globales en
faveur d'un environnement sans fumée, et ce dans le but d'améliorer la santé
de tous les Canadiens."
    Le Dr Doug Bettcher, directeur de l'Initiative pour un monde sans tabac
de l'Organisation mondiale de la santé, abonde dans le sens du Dr Els,
soulignant que l'OMS appuie les recherches qui montrent qu'il n'y a pas de
degré sécuritaire d'exposition à la fumée secondaire.
    "Chaque citoyen du monde a droit aux meilleures normes de santé possible,
a indiqué M. Bettcher. La Convention-cadre pour la lutte antitabac de l'OMS
recommande l'adoption de lois pour protéger les gens contre les dangers de la
fumée secondaire. Le Canada a déjà commencé et, avec le soutien continue du
gouvernement, continuera à contribuer de manière importante à la lutte contre
l'épidémie du tabagisme pour ainsi sauver des millions de vie partout dans le
monde."
    En vertu de la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme
renouvelée, le gouvernement du Canada s'est engagé à faire passer la
prévalence du tabagisme de 19 à 12 p. cent et l'exposition quotidienne à la
fumée secondaire de 28 à 20 p. cent d'ici 2011.
    "Nous avons beaucoup de raisons de nous réjouir, mais il y en encore
beaucoup trop de gens qui souffriront ou qui mourront à cause des produits du
tabac, souligne le Dr Andrew Pipe, président de la conférence et médecin à
l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa. Il n'y a aucun autre
secteur de la santé où nous serions satisfaits d'enregistrer 37 000 décès par
année. Aux fins d'illustration, cela représente quatre décès à l'heure
attribuables aux maladies liées au tabagisme."
    Le tabagisme est la principale cause de décès et de maladies évitables.
Les initiatives de lutte au tabagisme protègent le public contre les effets
nocifs de la fumée secondaire et permettent réellement d'améliorer la santé
des gens. Des mesures doivent être prises à tous les paliers pour parvenir à
faire du Canada un pays sans fumée de tabac.




Renseignements :

Renseignements: Personnes-ressources pour les médias: Lenore Bromley,
Communications, Conférence nationale sur le tabagisme ou la santé, (416)
471-8475

Profil de l'entreprise

Conférence nationale sur le tabagisme ou la santé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.