Les Producteurs d'oeufs du Canada sont ouverts au changement



    OTTAWA, le 22 août /CNW Telbec/ - Travaillant dans l'une des industries
agricoles les plus dynamiques du pays, les producteurs d'oeufs du Canada n'ont
eu que peu de temps pour se reposer. Qu'il suffise de demander à Laurent
Souligny, âgé de 64 ans, et fier d'être producteur d'oeufs et président de
l'organisme national qui les représente, les Producteurs d'oeufs du Canada
(POC).
    Ce fut toute une aventure pour Laurent qui a exploité une ferme laitière
avant de se lancer dans la production d'oeufs au début des années 1980 avec sa
femme, Hélène, dans le comté de Prescott à l'est d'Ottawa. Après avoir vendu
sa ferme laitière il y a 16 ans, il s'est concentré exclusivement sur les
oeufs et son troupeau a grandi pour compter maintenant environ 20 000 poules.
Aujourd'hui, il fait l'élevage de poules blanches leghorn, une poule à plumes
blanche qui pèse entre 3,5 et 4 livres en mesure de pondre une moyenne de
320 oeufs par année. Laurent et sa famille font aussi la culture de céréales
comme le mais, le soya et le blé sur leur ferme de 1 300 acres.
    Lorsque ses premières jeunes poulettes sont arrivées à la ferme le
5 octobre 1982, "ce fut tout un événement" se rappelle-t-il. "En
rétrospective, nous nous sommes embarqués dans quelque chose tout à fait
différent de la production laitière que j'avais connue depuis mon enfance."
Pour assurer un démarrage en douceur, Laurent s'est fié sur l'expertise et les
bons conseils de son frère Gérard, lui-même un ancien producteur d'oeufs.
Vingt-six ans plus tard, il reçoit toujours ses nouvelles poulettes du même
éleveur situé à proximité de la ferme.
    L'industrie moderne de la production d'oeufs au Canada ne ressemble que
très peu à ce qu'elle était dans les années 1950 et 1960 avant la gestion de
l'offre. "Le prix des oeufs était très bas à cette époque et les revenus des
producteurs étaient peu élevés", d'expliquer Laurent. "J'ai un oncle qui était
producteur d'oeufs à ce moment et il ne recevait qu'entre 18 et 20 cents la
douzaine, un montant bien inférieur au coût de production. Les temps étaient
difficiles et plusieurs ont été obligés de carrément fermer leurs portes."
    Ceux qui ont survécu ont fait de leur mieux pour produire des oeufs de
qualité en des temps où il n'existait que peu de règlements. "Depuis ce temps,
les choses ont changé drastiquement", dit-il. "C'est l'une des raisons pour
lesquelles nous avons la gestion de l'offre - parce qu'elle permet aux
producteurs de toucher un juste revenu dans ma communauté et à l'échelle du
pays."
    Au cours des deux dernières décennies, les producteurs du secteur ont
déployé tous les efforts pour améliorer leurs pratiques de production,
rehausser la salubrité des aliments et accroître la confiance des
consommateurs. Lorsque Laurent a commencé, ses poules produisaient environ
22 douzaines d'oeufs par année. Aujourd'hui, elles produisent près de
25 douzaines comme résultat de la recherche et des techniques supérieures de
reproduction. Les méthodes de logement des poules sont également très
améliorées. Les poulaillers sont plus propres, mieux ventilés et les poules
ont beaucoup plus d'espace.
    Laurent dit que c'est toujours intéressant de marcher dans le poulailler
et d'écouter ses poules. "Elles sont toujours contentes de me voir lorsque je
viens vérifier la moulée et l'eau." Pour les producteurs d'oeufs canadiens
comme Laurent, la priorité absolue repose au niveau des soins et du bien-être
des poules pondeuses. "Notre bien-être personnel en dépend et c'est tout
simplement la bonne chose à faire."
    Au Canada, les producteurs d'oeufs réglementés sont classés en fonction
des programmes de bien-être animal et de salubrité des aliments de
l'industrie. "Je crois qu'il s'agit de bonnes nouvelles pour ceux qui aiment
les oeufs et particulièrement pour les gens qui cherchent une bonne source de
protéines naturelle à coût raisonnable. Et maintenant que certains mythes
entourant les oeufs et le cholestérol sont dissipés, nous commençons à
constater une augmentation de la consommation."
    L'une des plus grandes responsabilités pour les producteurs est d'assurer
la santé des troupeaux et l'absence de maladies. "Des règles sévères de
biosécurité à la ferme sont essentielles. Nous devons nous assurer que
personne ne transporte de maladies dans le poulailler et n'infecte nos
poules", d'ajouter Laurent. Au Canada, les producteurs d'oeufs sont à
l'avant-garde de la prévention des maladies. Ils sont aussi les premiers
répondants en supposant qu'un problème affecte leurs troupeaux.
    Dans son milieu, Laurent a observé un certain nombre de jeunes hommes et
femmes qui ont pris la relève de la ferme de production d'oeufs de leurs
parents et l'arrivée de quelques nouveaux producteurs. Il est fier de voir
autant de jeunes producteurs d'oeufs dans sa région et constate qu'ils ont un
dévouement particulier à l'endroit de l'industrie et que leur travail les
intéresse vivement. "Ils comprennent que si elle est bien gérée, la production
d'oeufs peut être une carrière très enrichissante."
    En plus de ses responsabilités à la ferme, Laurent est également
président des Producteurs d'oeufs du Canada depuis les huit dernières années.
"Oui, les journées peuvent être très occupées et je dois être prêt à discuter
à peu près de n'importe quoi avec les membres de l'industrie - c'est comme une
grande famille", dit-il avec un grand sourire. "Nous avons quelques
mésententes à l'occasion mais éventuellement tout rentre dans l'ordre. Je suis
toujours prêt à travailler dans le meilleur intérêt de l'avenir." Lorsqu'on le
questionne au sujet de la vie suite à l'agriculture, Laurent dit qu'il espère
qu'on s'en souvienne parce qu'il était honnête, juste, prêt à écouter et très
dévoué à l'industrie.
    A compter du 25 août, les Producteurs d'oeufs du Canada débutent un
nouveau chapitre excitant dans leur histoire avec une toute nouvelle identité
corporative. Anciennement connu sous le nom de Office canadien de
commercialisation des oeufs (OCCO), l'organisation adoptera un nom qui, selon
Laurent, reflète davantage sa composition : "Je crois que ce changement arrive
au bon moment parce que lorsqu'on parle avec les gens, il est apparent qu'ils
ont beaucoup de respect pour les producteurs. Le nom de l'OCCO que nous avions
depuis 1972 créait de fausses conceptions à l'effet que nous étions
possiblement une agence gouvernementale. Il ne fait aucun doute que ce sont
les producteurs qui dirigent l'organisation et que les activités de celles-ci
sont fixées sur le secteur de la production.
    Lorsqu'on lui demande comment il aime ses oeufs, il répond rapidement :
"Pochés, environ trois tous les matins sur des rôties avec un peu de sel et de
poivre." Lorsqu'il reçoit la visite de ses deux enfants et ses quatre
petits-enfants, Hélène fait des burgers à l'oeuf: "c'est rapide, facile et une
préférence chez-nous."

    Laurent Souligny vous invite à essayer le savoureux burger à l'oeuf (v.
la recette) et à visiter le site Web des Producteurs d'oeufs du Canada pour
d'autres recettes savouroeufses et pour de plus amples renseignements au sujet
des oeufs : www.lesoeufs.ca

    Burger à l'oeuf

    Méthode : Chauffer une poêle à feu moyen. Faire fondre 1 cuillère à table
(15 ml.) de beurre dans la poêle. Casser 1 oeuf dans la poêle. Remuer
délicatement pour briser le jaune et le mélanger un peu au blanc. Saler et
poivrer l'oeuf. Une fois l'oeuf cuit, le retourner et cuire l'autre côté.
Déposer 1 tranche de fromage sur la partie inférieure d'un pain à hamburger
chaud ou grillé. Déposer l'oeuf frit et votre garniture préférée : tomate,
laitue, champignons frits, poivrons rouge ou vert, bacon croustillant,
tranches de cornichon, relish ou ketchup. Couvrir de l'autre moitié du pain.


    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/




Renseignements :

Renseignements: Gregory Kampf, (613) 238-2514 poste 2238

Profil de l'entreprise

Producteurs d'œufs du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.