Les prix du Barreau du Haut-Canada honorent l'engagement envers la profession juridique



    TORONTO, le 6 juin /CNW/ - Le Barreau du Haut-Canada a présenté des prix
à dix juristes à l'occasion d'une cérémonie spéciale qui s'est tenue le 5 juin
2008 à Osgoode Hall. La Médaille du Barreau, le prix Lincoln Alexander et le
prix Laura Legge, remis pour la toute première fois, ont été décernés par le
trésorier Gavin MacKenzie aux juristes qui représentent le plus haut niveau de
réalisation et d'engagement envers la société et leur profession.
    Créée en 1985, la Médaille du Barreau est la plus haute distinction
décernée par le Barreau du Haut-Canada à des juristes exceptionnels de
l'Ontario dont les services reflètent les plus hauts idéaux de la profession
juridique. Le prix est présenté pour des services remarquables, que ce soit
dans un domaine particulier de la pratique du droit, dans le milieu
universitaire ou autrement. Les récipiendaires de la Médaille du Barreau du
Haut-Canada de cette année sont : Earl Cherniak, c.r., Kirby Chown,
John F. Evans, c.r., Abraham Feinstein, c.r., Clifford Lax, c.r., Audrey Loeb,
Sidney Troister et David Ward, c.r.
    Le prix Lincoln Alexander est présenté chaque année pour reconnaître un
juriste qui a démontré un engagement envers le public et son bien-être en
rendant des services à la communauté. Le prix a été créé en 2002 pour rendre
hommage à l'ancien lieutenant-gouverneur de l'Ontario, député et récipiendaire
en 2002 de la Médaille du Barreau, l'honorable Lincoln M. Alexander, P.C.,
C.C., O.Ont., c.r., pour récompenser son dévouement envers les Ontariens et
Ontariennes et la communauté juridique. Cette année, le récipiendaire du prix
Lincoln Alexander est Morley Wolfe, c.r.
    Le prix Laura Legge, qui est présenté pour la première fois cette année,
reconnaît une avocate ontarienne qui symbolise le leadership dans la
profession. Le prix a été créé en 2007 pour honorer Laura Legge, O.Ont, c.r.,
première femme à être élue comme conseillère puis comme trésorière au Barreau
du Haut-Canada. La récipiendaire du prix Laura Legge cette année est Susan
Elliott.
    "Les prix remis ce soir sont parmi les plus grandes distinctions de la
profession décernées par le Barreau du Haut-Canada", a déclaré le trésorier
Gavin MacKenzie au cours de la cérémonie de remise des médailles.
"Aujourd'hui, alors que nous comptons plus de 38 000 membres dans nos rangs,
il importe de rendre publiquement hommage à ceux et celles qui ont su porter
notre profession à de nouveaux sommets d'excellence et l'honorer. En les
gratifiant de ces prix, nous reconnaissons non seulement leurs contributions,
mais nous les considérons également comme des modèles pour les autres membres
et réaffirmons la confiance du public envers notre profession."
    Le Barreau du Haut-Canada règlemente les juristes et parajuristes de
l'Ontario dans l'intérêt du public. Il fait en sorte que toutes les personnes
qui exercent le droit ou fournissent des services juridiques à la population
en Ontario répondent à des normes élevées en matière de formation, de
compétence et de déontologie appropriées aux services juridiques fournis.
    Le Barreau a pour mission de protéger l'intérêt du public, de maintenir
et de faire avancer la cause de la justice et la primauté du droit, de
faciliter l'accès aux services juridiques pour la population de l'Ontario et
d'agir en temps opportun, de manière ouverte et efficace. Des biographies et
des photos des médaillés seront accessibles en ligne après la cérémonie sur le
site Web du Barreau du Haut-Canada à www.lsuc.on.ca.
    Vous trouverez des biographies jointes à cet avis aux médias.


    BIOGRAPHIES

    Récipiendaires de la Médaille du Barreau du Haut-Canada 2008

    Earl A. Cherniak, c.r., de Toronto, admis au Barreau de l'Ontario en
    1960.

    Earl Cherniak est un juriste de premier ordre spécialisé en litiges du
cabinet Lerners s.r.l. dans plusieurs domaines, incluant la responsabilité du
fait des produits, les recours collectifs, la responsabilité des directeurs et
des agents, les litiges liés aux assurances des entreprises et aux services
commerciaux des entreprises, les préjudices corporels et personnels, les
litiges liés à la vente des valeurs et la diffamation. Il agit régulièrement à
titre d'arbitre commercial et est membre de la London Court of International
Arbitration et du Tribunal canadien des arbitres/médiateurs de la Chambre
internationale de commerce ainsi que membre associé du Chartered Institute of
Arbitrators. M. Cherniak a agi en tant que commissaire de la Commission de la
réforme du droit de l'Ontario et a servi de conseiller juridique à la
Commission royale sur les pratiques de la police métropolitaine de Toronto. Il
a été conseiller au Barreau du Haut-Canada et président du Comité
d'autorisation des procédures de 1999 à 2007. Pendant de nombreuses années,
M. Cherniak a été professeur à l'Université de Western Ontario et instructeur
principal aux cours d'admission au Barreau de London. En plus d'être un auteur
prolifique, M. Cherniak enseigne différents sujets en formation juridique
permanente. Il est l'ancien président de la Advocates' Society, un membre élu
de l'American College of Trial Lawyers et de l'Académie internationale des
avocats plaidants, ainsi qu'un récipiendaire de la médaille décernée par la
Advocates Society en 1996. M. Cherniak a été le premier récipiendaire du prix
d'excellence de l'Association du Barreau de l'Ontario dans le domaine du
contentieux civil en 2004, et a également reçu le prix Gold Key décerné à un
ancien étudiant de l'Osgoode Hall Law School en 2006. De plus, il a contribué
à la communauté en siégeant à titre de vice-président du conseil
d'administration de l'Hôpital Victoria, comme administrateur de la Canadian
Weizmann Society et comme bienfaiteur/mécène de l'organisme Partners in
Research, ainsi qu'en participant activement à la campagne de financement du
London Health Sciences Centre et de l'Université de Western Ontario.

    Kirby Chown, de Toronto, admise au Barreau de l'Ontario en 1981.

    Kirby Chown est reconnue comme une excellente avocate et comme une leader
en matière d'initiatives à l'intention des femmes, tant au sein du cabinet où
elle travaille que dans toute la profession. Elle occupe le poste d'associée
directrice régionale de l'Ontario chez McCarthy Tétrault s.r.l. depuis 2002.
Elle est un membre important des sections de droit de la famille et de litige
civil du Barreau, et a été conseillère dans le cadre de l'enquête sur le décès
de nouveau-nés à l'hôpital pour enfants et de l'enquête Dubin sur
l'utilisation de stéroides par les athlètes. Elle a lancé plusieurs
initiatives novatrices dans le cabinet où elle travaille afin d'accroître
l'avancement des avocates et de mettre en place des politiques sur l'équilibre
vie professionnelle-vie personnelle afin d'aider les jeunes avocates. L'une de
ces initiatives est le Women's Initiative Network, qui a eu un impact profond
sur la culture du cabinet et l'avancement des femmes. Qui plus est, elle
partage son expérience en agissant à titre de conseillère auprès d'autres
cabinets qui souhaitent lancer des programmes pour aider les femmes ainsi que
de mentor auprès des avocates. Mme Chown contribue également à la communauté
en tant que fondatrice et coprésidente d'une initiative de soutien des
programmes éducatifs de la Art Gallery appelée smART women; membre du cabinet
de Centraide et cofondatrice de Women Gaining Ground, nouvelle initiative axée
sur les donatrices; bienfaitrice de la Starfish Greathearts Foundation;
ancienne présidente de l'association des anciens étudiants en droit de
l'Université de Toronto; présidente du tribunal étudiant de l'Université de
Toronto; ainsi qu'administratrice de l'Osgoode Society for Canadian Legal
History. En 2005, elle a été choisie par la faculté de droit de l'Université
de Toronto comme l'une des 20 diplômées s'étant le plus démarquées, et en
2006, le Réseau des femmes exécutives l'a nommée parmi les 100 femmes les plus
puissantes au Canada. Mme Chown a récemment remporté le Prix de la présidente
de la Women Law Association of Ontario.

    John F. Evans, c.r., de Hamilton, admis au Barreau en 1965.

    John Evans a mené une carrière remarquable en tant qu'avocat pratiquant
dans le domaine du litige civil au sein de son propre cabinet, Evans Sweeny
Bordin s.r.l. Il a servi la communauté juridique à différents titres,
particulièrement en tant qu'ancien président de la Advocates' Society, de la
Hamilton Law Association ainsi que de la Hamilton Medical-Legal Society. Il a
également agi en tant qu'administrateur général à l'ABCO et membre des
conseils de l'Ontario et du Canada. En 1994, il a reçu le prix Emilius Irving
de la Hamilton Law Association pour sa contribution remarquable à
l'Association. En 2001, il a reçu le prix pour services distingués de
l'Association du Barreau de l'Ontario et, en 2008, le prix d'excellence de
l'ABO en droit des assurances. M. Evans a siégé à titre de président de
l'Advisory Committee on Judicial Appointments (comité consultatif sur les
nominations à la magistrature) (sud-ouest de l'Ontario). Il est également
membre associé de l'American College of Trial Lawyers. M. Evans a participé à
de nombreux programmes de formation juridique permanente et de plaidoirie. Il
a également contribué à sa communauté en tant qu'administrateur et président,
et maintenant administrateur honoraire, de la Dundas Valley School of Art et
président du Hamilton Regional Arts Council. En hommage à son travail à
l'Université McMaster, qui inclut la présidence du President's Club, il a été
nommé ancien étudiant honoraire de l'Université McMaster. M. Evans a dirigé
des démarches caritatives au Barreau régional en menant une campagne de
financement pour Centraide Hamilton/Burlington axée sur la présence d'un juge
de la Cour suprême du Canada au déjeuner annuel Sopinka de Centraide. En tant
que président fondateur, il a également joué un rôle crucial dans
l'établissement de la Sopinka Cup Society et de son concours annuel de
simulation de procès pour les étudiants en droit partout au Canada.

    Abraham Feinstein, c.r., d'Ottawa, admis au Barreau en 1965.

    Abraham Feinstein, qui possède une vaste expérience dans les domaines du
prêt immobilier, des acquisitions et du développement, oeuvre avec le cabinet
Soloway Wright. Il sert le Barreau du Haut-Canada à titre de conseiller depuis
1991 et est administrateur de LAWPRO depuis 2006. Il est l'ancien président de
l'Association du Barreau du comté de Carleton et le récipiendaire de la plus
haute distinction de l'Association, la Médaille Carleton. Il est également
directeur fondateur de l'Association des bâtonniers de comtés et districts,
qui est depuis devenue une voix importante de la profession juridique.
M. Feinstein est l'ancien président de la Fédération des ordres professionnels
de juristes du Canada, et a joué un rôle essentiel dans l'élaboration de
l'Accord de libre circulation nationale, qui permet à des avocats de huit
compétences pertinentes de fournir des services juridiques à des clients
partout au Canada. De plus, en tant que président du Comité national de
technologie de la Fédération, il a concrétisé l'idée de créer une bibliothèque
de droit virtuelle, ce qui a donné lieu à l'établissement de l'Institut
canadien d'information juridique (CanLII). Plus récemment, M. Feinstein s'est
totalement engagé à relever le défi de la Fédération relativement à la Loi sur
le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités
terroristes. En plus d'être un mentor pour les membres de son cabinet ainsi
que pour des juristes d'Ottawa et de l'Est de l'Ontario, il a consacré
énormément de temps à enseigner à la faculté de droit de l'Université d'Ottawa
ainsi qu'aux cours d'admission au Barreau. M. Feinstein est aussi président
honoraire du YMCA/YWCA d'Ottawa.

    Clifford Lax, c.r., de Toronto, admis au Barreau en 1970.

    Clifford Lax, l'un des plus importants avocats plaidants au Canada,
possède une vaste expérience en matière de litiges et d'arbitrages avec une
spécialisation dans les affaires complexes de litiges liés aux services
commerciaux et aux valeurs mobilières, la diffamation orale ou écrite,
l'insolvabilité et les questions d'environnement. En tant que juriste pour Lax
O'Sullivan Scott, il agit à titre d'avocat principal dans des affaires de
premier plan devant différents tribunaux et cours. M. Lax est un membre
associé de l'American College of Trial Lawyers ainsi que l'ancien président du
comité ontarien de cette organisation, l'ancien président de l'Advocates'
Society ainsi qu'un membre du Bench and Bar Committee de Toronto. Il est
également membre de l'American Arbitration Association, du Commercial Panel of
Arbitrator and Mediation ainsi que de l'American Dispute Resolution Centre. De
plus, il a donné des cours à l'Université de Toronto et à la Osgoode Hall Law
School, et a reçu le prix Arbor de l'Université de Toronto en reconnaissance
de sa contribution à cette organisation. M. Lax est un environnementaliste
convaincu qui a siégé aux conseils de l'Institut canadien du droit et de la
politique de l'environnement, de l'Association canadienne du droit de
l'environnement, de la Section nationale de l'environnement de l'ABC et de
l'Institut canadien du droit des ressources. Il est administrateur de la
Wilderness Research Foundation, et ancien administrateur du Baycrest Centre
for Geriatric Care, du Rotman Research Institute et de la Quetico Foundation.

    Audrey Loeb, B.A. LL.B, LL.M., de Toronto, admise au Barreau en 1974.

    Audrey Loeb est un membre important de la section de droit immobilier du
Barreau de l'Ontario et est avocate-conseil associée et coprésidente du groupe
de pratique du droit des condominiums pour le cabinet Miller Thomson s.r.l.
Elle est l'auteure de textes importants sur la loi sur les condominiums,
Condominium: Law and Administration et The Condominium Act: A User's Manual.
Mme Loeb a été la récipiendaire de cette année du prix d'excellence de l'ABO,
section des biens réels. Elle est également professeure émérite à la School of
Business Management de l'Université Ryerson. Mme Loeb est active dans sa
communauté, notamment en tant qu'ancienne membre du conseil d'administration
de la Fondation de l'Hôpital Princess Margaret, où elle a fondé et présidé le
Week-end pour vaincre le cancer du sein. Cet événement a permis de recueillir
plus de 78 millions de dollars pour la Fondation depuis sa mise sur pied en
2003 et plus de 180 millions de dollars partout au Canada. Elle est
actuellement membre du conseil d'administration de l'Hôpital Bridgepoint.

    Sidney H. Troister, de Toronto, admis au Barreau en 1974.

    Sidney Troister est un associé principal au sein du groupe de droit
immobilier commercial de Torkin Manes et est l'un des principaux membres de la
section de droit immobilier du Barreau de l'Ontario. De 1990 à 2001, il
codirigé la section immobilière du cours d'admission au Barreau. En 2000, il a
reçu le prix d'excellence de l'ABO en droit immobilier. Il est un ancien
membre de la direction de la section de droit immobilier de l'ABO. Il
participe fréquemment à des programmes de formation juridique permanente,
notamment en présidant le Sommet annuel sur le droit immobilier pour le
Barreau du Haut-Canada. M. Troister est l'auteur de nombreux livres et
articles portant sur des questions de droit immobilier, y compris l'ouvrage
bien connu sur le Planning Act, The Law of Subdivision Control in Ontario, sur
lequel se fient la magistrature et le barreau de l'Ontario. Reconnu comme un
spécialiste de la résolution de problèmes immobiliers, M. Troister agit
régulièrement à titre de conseiller auprès de LAWPRO, en donnant des conseils
et en aidant à régler des revendications liées à la négligence professionnelle
dans des questions immobilières. Il a également joué un rôle crucial pour
définir la position de la profession sur la fraude immobilière, en siégeant au
Comité consultatif sur la fraude immobilière aux côtés du ministère des
Services gouvernementaux.

    David Ward, c.r., Toronto, est devenu membre du Barreau en 1958.

    David Ward est un associé fondateur de la société d'avocats torontoise
Davies Ward Phillips & Vineberg. Il a joué un rôle prééminent dans
l'établissement de la culture de la société, renommée pour sa qualité et son
service, de même que pour son innovation en matière d'imposition, de valeurs
et de fusions et acquisitions. Pendant de nombreuses années, M. Ward a dirigé
la division des impôts de la société. Par ailleurs, il est reconnu comme l'un
des plus éminents experts du Canada en matière de droit fiscal canadien, ainsi
qu'en ce qui a trait à l'interprétation des conventions fiscales
internationales et des questions relatives à la fiscalité transfrontalière. Il
est un auteur prolifique et un orateur recherché pour les conférences et,
pendant des années, il a présenté des conférences à l'Osgoode Hall Law School.
Tout au long de sa carrière, il a oeuvré au sein de l'Association fiscale
internationale et de L'Association canadienne d'études fiscales, dont il a été
président du volet canadien et membre du comité exécutif, ainsi que de
L'Association canadienne d'études fiscales, dont il a été un administrateur.
Il a aussi été membre du Comité consultatif technique mis sur pied pour
conseiller le ministre du Revenu national, et il a fourni des services de
recherche et d'analyse en matière de chalandage fiscal au groupe consultatif
sur le régime canadien de fiscalité internationale. Il a conseillé le Barreau
pour l'élaboration de sa position quant aux partenariats multidisciplinaires
et aux sociétés d'avocats associées, de même que de règles de principe de la
"filière hiérarchique" en ce qui a trait à la dénonciation (dans les cas où
les avocats découvrent des activités illégales graves dans le cadre de leur
travail pour leurs clients).

    Lauréat du prix Lincoln M. Alexander 2008 :

    Morley S. Wolfe, c.r.

    Depuis longue date, Morley S. Wolfe fait la promotion des droits de la
personne et de l'égalité des chances pour tous, comme en atteste son travail
bénévole à Toronto et dans l'ensemble du Canada. Il a été président du Conseil
régional de Toronto de B'nai Brith Canada, et président national et
représentant canadien pour les conseils de B'nai Brith International. Il est
un des membres fondateurs de la Ligue des droits de la personne de B'nai Brith
Canada, organisme pour lequel il a également été président national du volet
Dialogue interculturel. En tant qu'ancien administrateur du Conseil Canadien
des Chrétiens et des Juifs, il a également présidé l'ancien organisme Joint
Community Relations Committee pour la région de l'Ontario. Il a aussi été
président de l'ancien comité du maire de Toronto sur les relations ethniques
et raciales, et a offert son leadership à la population diversifiée de Toronto
en ce qui a trait aux questions liées à l'habitation, au maintien de l'ordre
et à d'autres enjeux. Lors de la fusion des municipalités locales, il a fondé
Toronto Residents In Partnership, société sans but lucratif, afin de mettre en
oeuvre des projets promouvant de meilleures relations interraciales dans
l'ensemble de la ville. M. Wolfe a été membre du sous-comité sur les relations
interraciales des services policiers de Toronto et de la Civilian Coalition on
Police Hiring. Une longue liste d'organismes oeuvrant auprès d'un vaste
éventail de communautés ethniques ont bénéficié de son activisme. M. Wolfe
travaille constamment à créer des ponts de compréhension et à promouvoir
l'égalité. De plus, l'engagement de M. Wolfe ne s'est pas limité qu'à des
responsabilités en tant que membre de la direction ou de conseils
d'administration. Il a aussi fait du bénévolat à un niveau très personnel et
aidé à mettre en place les nombreux programmes qu'il a lancés. Ainsi, il a
fourni des services aux enfants et aux personnes âgées dans des établissements
aussi diversifiés que l'orphelinat Carmelite Home for Orphans, l'Institut
national canadien pour les aveugles, le Baycrest Centre, le Bloorview
Children's Hospital, la Nishnawbe-Aski Nation et le Jewish Camp Council of
Toronto.

    Lauréate du Prix Laura Legge 2008 :

    Susan Elliott

    La lauréate du premier Prix Laura Legge, nommé en l'honneur de la
première femme trésorière du Barreau, est Susan Elliott, qui a été la deuxième
trésorière du Barreau, de 1995 à 1997. Le leadership dont elle a fait preuve
au sein du Barreau pendant la période turbulente du déficit des assurances et
de la crise de l'aide juridique a été souligné par nombre de ses collègues.
Elle a joué un rôle déterminant dans l'adoption par le Conseil du rapport
bicentenaire sur l'égalité au sein de la profession (le "Bicentennial Report
on Equity in the Profession"), rapport qui souligne l'engagement du Barreau à
l'égard de l'égalité et de la diversité dans le cadre de ses activités et au
sein de la profession, et dans la mise en oeuvre d'une évaluation exhaustive
des pratiques de gouvernance du Conseil. Depuis qu'elle est devenue membre du
Barreau en 1981, Mme Elliott pratique le droit pour la société Good Elliott
Hawkins s.r.l. à Kingston. Elle a déjà fait partie de la direction de la
Frontenac Law Association, et elle est conseillère du Barreau depuis 1991.
Elle a présidé le groupe de travail sur la prestation à long terme de services
de bibliothèque de comté et de district (le "Working Group on the Long-Term
Delivery of County & District Library Services"), qui a mené à la création de
LibraryCo, structure centralisée de gestion des bibliothèques fondée sur les
principes de l'accès et du financement universels. Au sein de Teranet Inc., de
1998 à 2007, elle a présenté aux avocats de l'Ontario le premier système
électronique de soumission à distance de documents de titres fonciers et, en
tant que présidente de Bar-eX Communications Inc., elle a créé et lancé le
premier outil de webdiffusion en direct de formation juridique permanente à
l'intention des avocats de l'Ontario. Lauréate de la Médaille d'excellence du
Barreau, Mme Elliott a aussi reçu le Prix Kavanagh d'excellence (décerné à
d'éminents anciens diplômés de l'Université d'Ottawa), le Prix de la
présidente de la Women's Law Association, et un doctorat en sciences
juridiques honoraire du Barreau.

    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/





Renseignements :

Renseignements: Pour obtenir des entrevues, des photographies ou des 
renseignements additionnels, veuillez communiquer avec: Geneviève Proulx,
(416) 947-5202 ou gproulx@lsuc.on.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.