Les prix des produits industriels de base continuent à augmenter tandis que l'offre mondiale diminue



    
    -   Atradius publie un rapport de commerce international portant sur les
        perspectives mondiales des matières premières
    -   La valeur de certains produits de base a quadruplé en à peine deux
        ans
    -   Les pays disposant de nombreux produits de base et les sociétés
        minières seront les grands gagnants en cas de diminution de l'offre
    

    AMSTERDAM, Pays-Bas, le 1er oct. /CNW/ - Un rapport rédigé par Atradius,
assureur international de crédit commercial de premier plan, a permis de
découvrir que les fabricants se préparent à affronter de nouvelles hausses des
prix dans le secteur des matières premières alors que les produits essentiels
tels que l'étain et le cuivre se vendent soudainement au même prix que l'or.
    Entre 2002 et 2006, par exemple, les producteurs de cuivre ont profité
d'une hausse des prix de 560 %. Cette inflation des prix est en grande partie
causée par les appétits de plus en plus importants de la Chine et d'autres
économies émergentes pour les matières premières industrielles. En 2007,
l'économie chinoise représentait 37 % de la consommation mondiale d'acier. A
l'opposé, la part des Etats-Unis se limitait à 10 %.
    Grâce à l'augmentation de la production et des prix, les pays producteurs
profitent d'un tout nouveau pouvoir commercial. Plusieurs pays disposant d'un
grand nombre de produits de base mettent en place des politiques dans le but
de restreindre l'offre de matières premières essentielles. Pour cette raison,
la Chine, la Russie, le Venezuela et la Bolivie figurent parmi les sites
d'investissement particulièrement risqués. Les gouvernements de ces pays ont
mis en place des politiques qui restreignent la libre circulation des
matières, ce qui a entraîné une augmentation encore plus importante des prix.
Malgré tout, ces marchés émergents des produits de base récoltent la plupart
des profits engendrés par la demande croissante. Les industries européennes
des métaux ont vu leur part de la production mondiale de métaux diminuer de
façon importante. La part de la production d'aluminium de l'UE est passée de
21 % en 1982 à 9 % en 2005, et sa part de la production d'acier, de 25 % à 
16 %.
    Etant donné que les prix des matières premières sont si élevés, les
entreprises de transformation et de fabrication des matières premières doivent
limiter leurs marges parce qu'elles ne sont pas en mesure de transposer
l'ensemble des coûts découlant de cette augmentation aux consommateurs. Stefan
Dunker, un gestionnaire d'Atradius Risk Services, a observé : "Nous n'avons
pas encore été témoins d'une vague de faillites, mais si les prix continuent à
augmenter, cela pourrait bien se produire."
    En Allemagne, un rapport récent rédigé par la Fédération des industries
allemandes (BDI) a permis de démontrer qu'entre 2002 et 2007, l'industrie
allemande a déjà dû éponger des coûts directs liés aux matières premières de
97 milliards d'euros, ce qui a mené à la perte de 148 000 emplois au sein de
l'industrie allemande, ainsi qu'à une réduction de 0,5 % de l'ensemble du PIB
allemand.
    Toutefois, les perspectives d'avenir ne sont pas toutes sombres pour les
acheteurs de produits de base. Certains fabricants mettent plusieurs mesures
en place afin d'éviter les répercussions directes de l'augmentation des coûts.
Ces mesures incluent, par exemple, la constitution de réserves de matières
premières, les investissements dans leurs propres sources de production, la
diminution de leur utilisation des métaux précieux, et l'augmentation de
l'efficacité avec laquelle ils utilisent tous les types de matériaux.
L'innovation à l'aide de matériaux de rechange jouera également un rôle dans
la demande à long terme de diverses matières premières. Tous ces facteurs
devraient contribuer à modérer la demande et à freiner l'évolution des prix.
    Isidoro Unda, président et chef de la direction d'Atradius, a conclu :
"Bien la hausse des prix des produits de base ait été soudaine et abrupte,
l'histoire montre que la demande est cyclique et dépend de la demande pour les
catégories de produits dans lesquelles on les retrouve. La convergence de
plusieurs facteurs économiques, y compris la menace d'une récession
américaine, le ralentissement de la croissance en Europe, la réduction des
prix du pétrole et le resserrement des conditions de crédit, pourrait
entraîner un certain relâchement des prix de certaines matières premières,
tant pour les fabricants que pour les consommateurs. Toutefois, ces
changements s'installent habituellement lentement et nous pourrions devoir
attendre encore quelques années avant de voir les prix diminuer."
    Le rapport de commerce mondial "Bedrocks of Prosperity" (Les bases de la
prospérité) d'Atradius peut être téléchargé sans frais sur le site Internet
d'Atradius au : http://tinyurl.com/446tqk

    A propos d'Atradius

    Le groupe Atradius offre des services d'assurance-crédit commercial, de
caution et de recouvrement à l'échelle internationale et exerce ses activités
dans 40 pays dans le monde. Atradius cherche à protéger ses consommateurs des
pertes inattendues causées par les acheteurs qui ne sont pas en mesure de
payer leurs produits et services de consommation. L'entreprise, qui détient
une part du marché de 31 % de l'assurance-crédit commercial, offre des
produits qui contribuent à la croissance des entreprises du monde entier, et
ce, en les protégeant des risques de paiement liés à la vente de produits et
de services à crédit. Comptant 160 bureaux, Atradius a accès à des
renseignements de solvabilité sur 52 millions d'entreprises dans le monde et
prend plus de 22 000 décisions par jour en matière de limite de crédit.

    
    Pour obtenir de plus amples renseignements :
    Atradius Corporate Communications
    Kathy Farley
    Tél. : +1 410-246-5584
    Courriel : kathy.farley@atradius.com
    http://www.atradius.us

    Ian Miller
    Gestionnaire national - Canada
    Tél. : +1 613-256-9134
    Courriel : ian.miller@atradius.com
    http://www.atradius.ca

    Karel van Laack
    Gestionnaire national - Mexique
    Tél. : +011 52 55 5484 0026
    Courriel : karel.van.laack@atradius.com
    http://www.atradius.com/mx
    





Renseignements :

Renseignements: Kathy Farley, Corporate Communications, (410) 246-5584,
kathy.farley@atradius.com, or Ian Miller, Country Manager - Canada, (613)
256-9134, ian.miller@atradius.com, or Karel van Laack, Country Manager -
Mexico, +011 52 55 5484 0026, karel.van.laack@atradius.com, all of Atradius
Group; Web site: http://www.atradius.us

Profil de l'entreprise

ATRADIUS GROUP

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.