Les priorités stratégiques de Manuvie portent leurs fruits; la Société affiche un résultat de 985 millions de dollars au premier trimestre

en dollars canadiens, sauf indication contraire

TSX/NYSE/PSE : MFC SEHK : 945

Points saillants pour le trimestre :

    <<
    -   Hausse des souscriptions(1) de produits de gestion de patrimoine et
        d'assurance ciblés pour la croissance respectivement de 22 %
        et 15 % par rapport au premier trimestre de 2010.

    -   Dans la Division Asie, importante croissance des souscriptions de
        produits de gestion de patrimoine et d'assurance ciblés, elles ont
        plus que doublé dans le cas des produits de gestion de patrimoine et
        progressé de 27 % dans le cas des produits d'assurance,
        comparativement au premier trimestre de 2010.

    -   Souscriptions records de fonds communs de placement de 3,5 milliards
        de dollars aux États-Unis et de 595 millions de dollars au Canada.

    -   Fonds gérés(2) records de 478 milliards de dollars.

    -   Progrès soutenus au chapitre de l'obtention des approbations des
        États relativement aux hausses des prix en vigueur dans le secteur
        Assurance soins de longue durée de John Hancock.

    -   Devancement du calendrier au chapitre de la réduction de la
        sensibilité au marché des actions et aux taux d'intérêt(3).
        L'adoption de mesures visant à réduire la sensibilité aux taux
        d'intérêt dans la composante passif a donné lieu à un gain de 254
        millions de dollars après impôts pour le trimestre.

    -   Gains de la juste valeur des placements dans le secteur pétrolier et
        gazier et des placements immobiliers, et résultats favorables au
        chapitre du crédit.

    -   Au premier trimestre de 2011, résultat net attribué aux actionnaires
        de 985 millions de dollars et résultat dilué par action (excluant les
        instruments convertibles)(4) de 0,54 $, en dépit des frais de
        couverture beaucoup plus élevés par rapport au trimestre
        correspondant de l'exercice précédent et de l'incidence nette
        estimative de 151 millions de dollars des sinistres de réassurance
        IARD liés au séisme survenu au Japon.

    -   Solides niveaux de fonds propres grâce au ratio du MMPRCE de
        Manufacturers de 243 %.

    -   Adoption des Normes internationales d'information financière ("IFRS")
        au 1er janvier 2011, en remplacement des principes comptables
        généralement reconnus ("PCGR") du Canada(5).

    -----------------------------------
    (1) Les souscriptions sont une mesure non conforme aux PCGR. Voir la
        rubrique "Rendement et mesures non conformes aux PCGR" ci-après.
    (2) Les fonds gérés sont une mesure non conforme aux PCGR. Voir la
        rubrique "Rendement et mesures non conformes aux PCGR".
    (3) La sensibilité du résultat aux marchés des actions est définie
        comme l'incidence d'une baisse de 10 % de la valeur de marché des
        fonds d'actions sur le résultat net attribué aux actionnaires. La
        sensibilité du résultat aux taux d'intérêt est définie comme
        l'incidence d'une baisse parallèle de 1 % des taux d'intérêt sur le
        résultat net attribué aux actionnaires.
    (4) Le résultat dilué par action, excluant les instruments convertibles,
        est une mesure non conforme aux PCGR. Voir la rubrique "Rendement
        et mesures non conformes aux PCGR" ci-après.
    (5) Sauf indication contraire, les mentions PCGR renvoient aux PCGR du
        Canada avant l'adoption des IFRS pour l'exercice 2010 et les
        exercices antérieurs et des IFRS pour l'exercice 2011 et les
        exercices suivants.
    >>

TORONTO, le 5 mai /CNW/ - La Société Financière Manuvie ("SFM") a déclaré aujourd'hui avoir fait d'importants progrès dans l'exécution de sa stratégie commerciale qui vise à accroître les souscriptions dans des secteurs cibles et à réduire sa sensibilité aux taux d'intérêt et aux marchés au cours du premier trimestre clos le 31 mars 2011. La Société a également enregistré des niveaux de fonds propres élevés et un solide résultat net bien qu'elle ait été touchée par le séisme et d'autres événements concomitants au Japon.

Le résultat net attribué aux actionnaires s'est établi à 985 millions de dollars pour le premier trimestre clos le 31 mars 2011. Cela équivaut à un résultat dilué par action, à l'exclusion des instruments convertibles, de 0,54 $ et à un rendement des capitaux propres(6) de 17,4 %. Ces résultats ont été obtenus en dépit de frais de couverture du marché des actions beaucoup plus élevés et des événements au Japon. Pour le premier trimestre de 2010, la SFM a déclaré un résultat net attribué aux actionnaires de 1 224 millions de dollars, ou 0,68 $ par action, et un rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions ordinaires de 19,2 %. Comme le risque lié aux actions était moins couvert à l'exercice précédent, les résultats du premier trimestre de 2010 ont été plus élevés grâce aux importants gains réalisés sur les marchés des actions et aux frais de couverture moins élevés.

Donald Guloien, chef de la direction, a déclaré : "Nous faisons d'excellents progrès dans l'exécution de notre plan stratégique : croissance des souscriptions dans des gammes de produits ciblées, mise en œuvre de notre stratégie de couverture, amélioration de la composition de notre portefeuille de produits et de la rentabilité, maintien de niveaux de fonds propres très solides et offre de produits et services de valeur et de conseils de qualité aux clients. Nous avons connu une forte croissance des souscriptions en Asie et avons continué de diversifier nos activités au Canada où nous avons enregistré, pour le premier trimestre, des souscriptions records dans un large éventail de produits. Nous voyons des signes concrets de réussite de nos efforts de repositionnement aux États-Unis, où nous avons enregistré des souscriptions records de fonds communs de placement. Nous continuons de réduire notre sensibilité aux marchés des actions et aux taux d'intérêt, tout en maintenant une solide situation du capital."

Comme l'a fait remarquer Michael Bell, chef des finances : "Nous faisons de solides progrès au chapitre de nos grandes priorités. Nous sommes en avance sur notre calendrier pour ce qui est de réduire notre sensibilité aux taux d'intérêt et aux marchés des actions, et lorsque nous combinons à cela le solide ratio du MMPRCE de 243 % de Manufacturers, nous continuons de jouir d'une bonne protection contre le risque d'une détérioration des conditions de marché. Les mesures que nous avons prises pour réduire notre sensibilité aux taux d'intérêt, conjuguées à des marchés favorables, ont eu un effet très bénéfique sur notre résultat, qui s'est élevé à 985 millions de dollars pour le trimestre. C'est un excellent résultat, compte tenu notamment des frais de couverture beaucoup plus élevés et de la charge découlant des sinistres de réassurance IARD liés au séisme survenu au Japon."

    <<
    -------------------------------
    (6) Le rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions
        ordinaires est une mesure non conforme aux PCGR. Voir la rubrique
        "Rendement et mesures non conformes aux PCGR".
    >>

SOMMAIRE DES POINTS SAILLANTS

Croissance des souscriptions grâce à nos produits de croissance ciblés :

    <<
    -   Au premier trimestre, les souscriptions des produits d'assurance
        ciblés pour la croissance ont augmenté de 15 % en regard du
        premier trimestre de 2010 en devises constantes(7). L'Asie a affiché
        une croissance de 27 % des souscriptions de ces produits, et les
        États-Unis, une croissance de 44 % par rapport au premier trimestre
        de 2010. Bien que la croissance des souscriptions d'assurance à Hong
        Kong ait été plus lente qu'à l'exercice précédent, un nouveau produit
        lancé en mars devrait stimuler les souscriptions pendant le reste de
        2011. Les souscriptions de produits d'assurance ciblés au Canada ont
        reculé de 8 %, la baisse des souscriptions d'assurance collective par
        des groupes de grande taille ayant plus qu'annulé la forte croissance
        des souscriptions dans le secteur de l'assurance individuelle.

    -   Au premier trimestre, les souscriptions de produits de gestion de
        patrimoine ciblés pour la croissance se sont accrues de 22 %
        par rapport au premier trimestre de 2010, en devises constantes,
        grâce notamment à l'Asie où les souscriptions ont plus que doublé.
        Les souscriptions de produits de gestion de patrimoine ciblés pour
        la croissance comprennent nos secteurs des fonds communs de
        placement au Canada et aux États-Unis, qui ont connu respectivement
        une croissance de 68 % et 42 % par rapport au premier trimestre de
        2010. Bien que nous ayons des plans de croissance ambitieux pour
        notre secteur des régimes de retraite 401(k) aux États-Unis, les
        résultats pour ce trimestre ont été moins élevés que prévu.

    ---------------------------------
    (7) Les taux de croissance des souscriptions sont présentés en devises
        constantes. La devise constante est une mesure non conforme aux
        PCGR. Voir la rubrique "Rendement et mesures non conformes aux PCGR".
    >>

Maintien de solides niveaux de fonds propres :

    <<
    -   Le ratio du MMPRCE de 243 % de Manufacturers a reculé de 6 points par
        rapport au quatrième trimestre de 2010. Ce recul est principalement
        attribuable à divers facteurs combinés comme l'échéance de la dette,
        les incidences de la phase 1 du basculement aux IFRS et les exigences
        en matière de fonds propres accrues pour une entente de réassurance
        d'une partie liée.
    >>

Progrès encourageants au chapitre des demandes de hausses de prix des contrats en vigueur dans le secteur Assurance soins de longue durée de John Hancock

    <<
    -   Les approbations des hausses de prix des contrats en vigueur touchant
        les produits destinés aux particuliers ont été reçues de 15 États.
    >>

Nouveaux progrès en matière de réduction de la sensibilité aux marchés des actions et aux taux d'intérêt

    <<
    -   Nous sommes en avance sur notre calendrier pour ce qui est de réduire
        notre sensibilité aux marchés des actions et aux taux d'intérêt.

    -   Une tranche additionnelle de 8,5 milliards de dollars de la valeur
        des garanties de fonds distincts a été ajoutée au programme de
        couverture dynamique et une couverture à grande échelle de 200
        millions de dollars de l'indice Tokyo stock price Index ("TOPIX") a
        été ajoutée le 10 mars 2011 (avant que ne se déclenchent les
        événements au Japon).

    -   Nous avons réduit la sensibilité du résultat net à une diminution de
        100 points de base des taux d'intérêt, avant compensations des
        profits et pertes sur les obligations disponibles à la vente, de
        1,8 milliard de dollars à la fin de l'exercice 2010 à 1,5 milliard de
        dollars au 31 mars 2011.

    -   Au cours du trimestre, nous avons également réduit de plus de 20 % la
        sensibilité du résultat net à une baisse de 10 % de la valeur des
        marchés des actions.

    -   Les mesures de prolongation de la durée des actifs servant de soutien
        aux provisions mathématiques visant à réduire la sensibilité aux taux
        d'intérêt ont donné lieu à un profit de 254 millions de dollars. Ce
        profit reflète la réduction des marges de risque actuariel par suite
        d'un risque de réinvestissement moins élevé.
    >>

Les profits de placement comprenaient 170 millions de dollars de profits tirés principalement du secteur pétrolier et gazier, du secteur immobilier, des activités de négociation de placement à revenu fixe et des résultats favorables au chapitre du crédit.

Les sinistres de réassurance estimatifs liés au séisme au Japon ont réduit le résultat de 151 millions de dollars.

Le coût prévu de la couverture à grande échelle pour le premier trimestre de 2011 s'est établi à 100 millions de dollars et, en raison de la solide performance des marchés des actions nord-américains, a généré environ 138 millions de dollars de coûts supplémentaires. Comme le programme de couvertures à grande échelle a été implanté au quatrième trimestre de 2010, il n'y avait pas de coûts similaires au premier trimestre de 2010.

RÉSULTATS FINANCIERS

Pour le premier trimestre de 2011, le résultat net attribué aux actionnaires a été de 985 millions de dollars contre 1 224 millions de dollars pour le premier trimestre de 2010. Le résultat du premier trimestre de 2011 comprend un montant de 111 millions de dollars lié à l'incidence directe des marchés des actions et des taux d'intérêt, une charge de 151 millions de dollars liée au séisme survenu au Japon, ainsi que divers autres éléments notables, qui comprennent ce qui suit :

    <<
    -   Des coûts de couverture à grande échelle prévus de 100 millions de
        dollars jumelés aux coûts plus élevés en raison de la vigueur des
        marchés des actions nord-américains;

    -   Des profits de 254 millions de dollars grâce à des mesures visant à
        réduire l'exposition aux taux d'intérêt, reflétant l'incidence des
        marges de risque moins élevées nécessaires à l'évaluation des
        provisions mathématiques. Des marges de risque moins élevées sont
        nécessaires en raison de l'amélioration de l'appariement entre les
        flux de trésorerie liés aux actifs et aux passifs;

    -   Des profits de 170 millions de dollars, découlant principalement de
        l'augmentation de la juste valeur des placements dans le secteur de
        l'immobilier et le secteur pétrolier et gazier (supérieure au
        rendement supposé dans l'évaluation des provisions mathématiques)
        ainsi que des activités de négociation de placements à revenu fixe et
        des résultats favorables au chapitre du crédit.
    >>

En plus des éléments mentionnés plus haut, comparativement au premier trimestre de 2010, le résultat a bénéficié de la réduction du poids des affaires nouvelles du secteur Assurance - États-Unis. Toutefois, le résultat a été freiné par la hausse des coûts de couverture dynamique et la baisse des profits réalisés sur les titres classés comme disponibles à la vente ("DV").

Éléments notables :

    <<
    en millions de $ CA (non audité)
    Trimestres clos les 31 mars                             2011       2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires                   985 $    1 224 $
    Moins incidence directe des marchés des
     actions et des taux d'intérêt(a) :
      Obligations au titre des garanties de
       rentes à capital variable non assorties
       d'une couverture dynamique                            102 $      271 $
      Placements en actions du fonds général
       qui soutiennent les provisions
       mathématiques, et produits d'honoraires                30         23
      Couvertures d'actions à grande échelle,
       résultat réel par rapport au coût prévu(b)           (138)         -
      Hypothèses de réinvestissement applicables
       aux titres à revenu fixe utilisées pour
       calculer les provisions mathématiques                 192         26
      Perte à la vente d'obligations classées comme DV       (75)         -
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence directe totale des marchés des actions
     et des taux d'intérêt                                   111 $      320 $
    Résultat net compte non tenu de l'incidence
     directe des marchés des actions et des taux
     d'intérêt(8)                                            874 $      904 $
    Autres éléments notables
    Coût prévu des couvertures d'actions à grande
     échelle(b)                                             (100)         -
    Incidence nette estimative des sinistres de
     réassurance IARD liés au séisme au Japon               (151)         -
    Incidence favorable sur les provisions
     mathématiques liée aux activités de réduction
     de l'exposition aux taux d'intérêt                      254          -
    Profits de placement y compris gains de juste
     valeur des placements dans le secteur pétrolier
     et gazier et des placements immobiliers, profits
     sur les activités de négociation de titres à
     revenu fixe et résultats favorables au chapitre
     du crédit                                               170        276
    Améliorations des hypothèses utilisées pour
     l'évaluation des provisions mathématiques(c)              8        (50)
    -------------------------------------------------------------------------
    (a) Par souci de clarté, l'incidence directe des marchés des actions et
        des taux d'intérêt est fonction de nos hypothèses d'évaluation des
        provisions mathématiques. La seule exception est la perte sur les
        obligations classées comme DV.
    (b) Le coût total des couvertures d'actions à grande échelle s'est élevé
        à 238 millions de dollars et comprend une charge de 100 millions de
        dollars liée au coût prévu estimatif des couvertures d'actions à
        grande échelle liées à nos hypothèses d'évaluation à long terme. Le
        montant résiduel de 138 millions de dollars a été présenté à titre
        d'incidence directe des marchés des actions.
    (c) Les améliorations des hypothèses utilisées pour l'évaluation des
        provisions mathématiques comprennent une charge de 70 millions de
        dollars liée à l'amélioration des méthodes et modèles au cours du
        trimestre, compensée par une mise à jour de l'estimation des
        provisions mathématiques du trimestre précédent lors du parachèvement
        des modèles de données détaillés rendus accessibles au trimestre
        suivant.

    ------------------------------------
    (8) Le résultat net excluant l'incidence directe des marchés des actions
        et des taux d'intérêt est une mesure non conforme aux PCGR. Voir la
        rubrique "Rendement et mesures non conformes aux PCGR" ci-après.
    >>

Résultat selon les PCGR des États-Unis

Pour le premier trimestre de 2011, le résultat net selon les PCGR des États-Unis(9) s'est établi à 204 millions de dollars, comparativement à 932 millions de dollars au premier trimestre de 2010, et comprenait divers éléments notables présentés dans le tableau ci-dessous.

Éléments notables :

    <<
    en millions de $ CA (non audité)
    Trimestres clos les 31 mars                             2011       2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des pertes sur les couvertures à grande
     échelle                                                (238)$        - $

    Incidence nette estimative des sinistres de
     réassurance IARD liés au séisme au Japon               (151)         -
    Pertes nettes à la vente d'obligations classées
     comme DV détenues dans la composante excédent           (75)         -

    Profit net (perte nette) sur les garanties de
     rentes à capital variable(a)                            (31)       256
    -------------------------------------------------------------------------
    (a) Les résultats relatifs aux rentes à capital variable selon les PCGR
        des États-Unis comprennent l'incidence de la note de crédit de
        l'assureur dans l'évaluation du passif. Voir "Liées aux obligations
        au titre des garanties de rentes à capital variable" dans le tableau
        ci-après.
    >>

Au premier trimestre de 2011, les résultats selon les PCGR des États-Unis ont été inférieurs de 785 millions de dollars à nos résultats selon les IFRS. Les principales différences entre les bases comptables résident dans l'évaluation des provisions mathématiques, y compris l'incidence de l'évaluation à la valeur de marché, les garanties de rentes à capital variable et le montant des coûts d'acquisition pouvant être différés. Un rapprochement des principales différences dans le résultat net entre les IFRS et les PCGR des États-Unis au premier trimestre est présenté ci-après :

    <<
    en millions de $ CA (non audité)
    Trimestre clos le 31 mars 2011
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires selon les IFRS               985 $
    Participations ne donnant pas le contrôle et résultat
     des titulaires de contrats avec participation selon les IFRS         4
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net selon les IFRS                                         989 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Principales différences dans le résultat :
      Liées aux obligations au titre des garanties de rentes à
       capital variable                                                (126)$
      Liées à l'incidence de l'évaluation à la valeur de marché
       et des activités d'investissement(10) sur les produits de
       placement et les provisions mathématiques                       (693)
      Liées aux frais d'acquisition et autres éléments des
       affaires nouvelles                                               (95)
      Liées aux changements de méthodes et hypothèses actuarielles
       et autres différences                                            129
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des différences dans le résultat                             (785)$
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net selon les PCGR des États-Unis                          204 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

Le total des capitaux propres selon les PCGR des États-Unis(11) est d'environ 6,4 milliards de dollars plus élevé que selon les IFRS au 31 mars 2011. La différence est principalement attribuable au fait que les profits latents sur les placements à revenu fixe sont inscrits dans les capitaux propres en vertu des PCGR des États-Unis, mais lorsque les placements servent de soutien aux provisions mathématiques, ces profits latents accumulés sont grandement annulés dans l'évaluation des provisions mathématiques selon les IFRS(12). Les placements à revenu fixe ont des profits latents importants attribuables à la faiblesse actuelle des taux d'intérêt, et les différences cumulatives dans le résultat donnent lieu à des capitaux propres beaucoup plus élevés selon les PCGR des États-Unis.

    <<
    --------------------------------
    (9)  Le résultat net selon les PCGR des États-Unis est une mesure non
         conforme aux PCGR. Voir la rubrique "Rendement et mesures non
         conformes aux PCGR" ci-après.
    (10) Jusqu'à ce que la nouvelle norme IFRS relative aux contrats
         d'assurance entre en vigueur, les exigences selon les PCGR du
         Canada pour l'évaluation des passifs d'assurance (méthode
         canadienne axée sur le bilan - "MCAB") seront maintenues. Selon la
         MCAB, l'évaluation des passifs d'assurance est fondée sur les flux
         de trésorerie découlant du passif projeté de même que sur les
         primes futures estimatives et le produit de placement net tiré des
         actifs détenus pour soutenir ces passifs.
    (11) Le total des capitaux propres selon les PCGR des États-Unis est une
         mesure non conforme aux PCGR. Voir la rubrique "Rendement et
         mesures non conformes aux PCGR" ci-après.
    (12) Jusqu'à ce que la nouvelle norme IFRS relative aux contrats
         d'assurance soit publiée et entre en vigueur, la méthode comptable
         pour la Société se fonde sur les PCGR du Canada.
    >>

Mesure de l'exposition au risque lié aux marchés des actions

Au 31 mars 2011, pour une baisse de 10 % de la valeur des marchés des actions, on estimait qu'entre 59 % et 65 % de la sensibilité sous-jacente du résultat aux marchés des actions serait annulée par des couvertures. Le bas de la fourchette suppose que la valeur des actifs assortis d'une couverture dynamique contrebalancerait dans une proportion de 80 % la perte liée aux obligations au titre des garanties de rentes à capital variable assorties d'une couverture dynamique, et le haut de la fourchette suppose que la valeur des actifs assortis d'une couverture dynamique annulerait entièrement la perte liée aux obligations au titre des garanties de rentes à capital variable assorties d'une couverture dynamique. Au 31 décembre 2010, la sensibilité sous-jacente du résultat aux marchés des actions qui serait annulée par des couvertures variait entre 50 % et 55 %. Comme nous l'avons indiqué précédemment, nous visons à ce qu'environ 60 % de la sensibilité sous-jacente du résultat aux marchés des actions soit annulée par des couvertures d'ici la fin de 2012, et 75 %, d'ici la fin de 2014. La Société compte atteindre cet objectif en prenant une série de mesures qui s'appliqueront à des dates et à des conditions de marché précises.

Au cours du premier trimestre de 2011, nous avons :

    <<
    -   élargi notre stratégie de couverture dynamique en procédant à la
        couverture dynamique de la valeur des garanties de rentes à capital
        variable en vigueur pour un montant de 8,5 milliards de dollars;
    -   étendu notre stratégie de couverture à grande échelle en vendant à
        découvert le 10 mars 2011 environ 200 millions de dollars de contrats
        à terme sur actions TOPIX.
    >>

Au 31 mars 2011, on estimait qu'une baisse de 10 % de la valeur de marché des fonds d'actions réduirait le résultat net attribué aux actionnaires d'un montant variant entre 490 millions de dollars et 580 millions de dollars, soit une réduction de la sensibilité de plus de 20 % par rapport à la fin de l'exercice 2010.

Le tableau qui suit illustre l'amélioration, au premier trimestre, de la sensibilité au risque de l'incidence d'une variation de 10 % de la valeur de marché des actions. Les tableaux de la rubrique "Gestion du risque" de notre rapport de gestion comprennent également une estimation de l'incidence de variations de 20 % et de 30 % des marchés des actions.

Incidence possible sur le résultat net annuel attribué aux actionnaires d'une variation de 10 % des marchés des actions(a)

    <<
    (en millions de $ CA)             Baisse de 10 %        Hausse de 10 %

                                   31 mars     31 déc.   31 mars     31 déc.
    Aux                               2011       2010       2011       2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Sensibilité sous-jacente du
     résultat net attribué aux
     actionnaires(b)(c)             (1 400)$   (1 480)$    1 140 $    1 200 $
    Incidence des actifs assortis
     d'une couverture à grande
     échelle et d'une couverture
     dynamique en supposant que
     la variation de la valeur de
     ces actifs annule entièrement
     la variation des obligations
     au titre des garanties de
     rentes à capital variable
     assorties d'une couverture
     dynamique                         910        820       (750)      (680)
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence nette en supposant
     que la variation de la valeur
     des actifs couverts annule
     entièrement la variation des
     obligations au titre des
     garanties de rentes à capital
     variable assorties d'une
     couverture dynamique             (490)$     (660)$      390 $      520 $

    Incidence en supposant que la
     variation de la valeur des
     actifs assortis d'une
     couverture n'annule pas
     entièrement la variation des
     obligations au titre des
     garanties de rentes à capital
     variable assorties d'une
     couverture dynamique(d)           (90)       (80)       (70)       (60)
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence nette en supposant
     que la variation de la valeur
     des actifs assortis d'une
     couverture n'annule pas
     entièrement la variation des
     obligations au titre des
     garanties de rentes à
     capital variable assorties
     d'une couverture dynamique(d)    (580)$     (740)$      320 $      460 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Pourcentage de la sensibilité
     sous-jacente du résultat aux
     variations des marchés des
     actions qui est contrebalancée
     par la couverture si les
     couvertures dynamiques

     -  annulent entièrement les
        variations des obligations
        correspondantes                 65 %       55 %       66 %       57 %

     -  n'annulent pas entièrement
        les variations des
        obligations
        correspondantes(d)              59 %       50 %       72 %       62 %
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (a) Voir la rubrique "Mise en garde à l'égard des sensibilités" plus
        loin.
    (b) Définie comme étant la sensibilité du résultat attribué aux
        actionnaires à une variation de la valeur des marchés des actions
        cotées, compte tenu des règlements au titre de contrats de
        réassurance en vigueur au 31 décembre 2010, mais compte non tenu de
        l'effet d'annulation des actifs assortis d'une couverture ou d'autres
        mécanismes d'atténuation des risques.
    (c) La part de la sensibilité sous-jacente liée aux actions du fonds
        général est calculée de manière ponctuelle et ne comprend pas les
        éléments suivants : i) toute incidence possible sur la pondération
        des actions cotées; ii) tout profit ou toute perte sur les actions
        cotées détenues dans le secteur Services généraux et autres; et iii)
        tout profit ou toute perte sur les placements en actions cotées
        détenus par la Banque Manuvie. Les sensibilités supposent que les
        fonds des contrats avec participation sont autosuffisants et n'ont
        pas d'incidence importante sur le résultat net attribué aux
        actionnaires du fait des variations des marchés des actions.
    (d) Pour une baisse de 10 %, le profit sur les actifs assortis d'une
        couverture dynamique devrait représenter 80 % de la perte découlant
        des obligations au titre des garanties de rentes à capital variable
        assorties d'une couverture dynamique. Pour une hausse des marchés de
        10 %, la perte sur les actifs assortis d'une couverture dynamique
        devrait s'élever à 120 % du profit résultant des obligations au titre
        des garanties de rentes à capital variable assorties d'une couverture
        dynamique. Voir la rubrique "Gestion du risque" du rapport de gestion
        ci-après.
    >>

Incidence possible sur le ratio du montant minimal permanent requis pour le capital et l'excédent ("MMPRCE") de La Compagnie d'Assurance-Vie Manufacturers ("Manufacturers") d'une variation du rendement des actions cotées par rapport au rendement prévu pris en compte dans l'évaluation de la provision mathématique(a).

    <<
    Aux                                31 mars 2011        31 décembre 2010

    10 %                            Baisse     Hausse     Baisse     Hausse
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence sur le MMPRCE de
     Manufacturers(b) (points de
     pourcentage)                     (5)        10         (7)         7
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (a) Voir la rubrique "Mise en garde à l'égard des sensibilités" plus
        loin.
    (b) Pour une baisse de 10 %, le profit sur les actifs assortis d'une
        couverture dynamique devrait représenter 80 % de la perte découlant
        des obligations au titre des garanties de rentes à capital variable
        assorties d'une couverture dynamique. Pour une hausse des marchés de
        10 %, la perte sur les actifs assortis d'une couverture dynamique
        devrait s'élever à 120 % du profit résultant des obligations au titre
        des garanties de rentes à capital variable assorties d'une couverture
        dynamique. Voir la rubrique "Gestion du risque" du rapport de gestion
        ci-après.
    >>

Mesure de l'exposition au risque de taux d'intérêt

Au cours du premier trimestre de 2011, la Société a prolongé la durée de ses placements à revenu fixe soutenant ses provisions en concluant des swaps de taux d'intérêt. Ces mesures ont permis de mieux apparier les actifs et les passifs dans nos composantes passif, et ont donc réduit la sensibilité du résultat net attribué aux actionnaires. En effet, grâce à ces mesures, la sensibilité du résultat net a été réduite de 300 millions de dollars. Au 31 mars 2011, l'incidence d'une baisse immédiate des taux d'intérêt de 1 % sur le résultat annuel attribué aux actionnaires a diminué pour s'établir à 1,5 milliard de dollars, surpassant notre objectif de la fin de l'exercice 2012 de 1,65 milliard de dollars et nous rapprochant de notre objectif de la fin de l'exercice 2014 de 1,1 milliard de dollars. La Société compte réduire davantage son exposition aux taux d'intérêt en prenant une série de mesures qui s'appliqueront à des dates et à des conditions de marché précises.

Le tableau ci-dessous montre l'incidence possible d'une variation immédiate de 1 % des taux d'intérêt sur le résultat net annuel attribué aux actionnaires.(a)(b)(c)

    <<
                                                       31 mars  31 décembre
    (en millions de $ CA) Aux                             2011         2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Hausse de 1 %                                         1 200 $      1 500 $
    Baisse de 1 %                                       (1 500)$     (1 800)$
    -------------------------------------------------------------------------
    (a) Voir la rubrique "Mise en garde à l'égard des sensibilités" plus
        loin.
    (b) Les sensibilités supposent que les fonds des contrats avec
        participation sont autosuffisants et n'ont pas d'incidence importante
        sur le résultat net attribué aux actionnaires découlant des
        variations des taux d'intérêt.
    (c) Pour les garanties de rentes à capital variable assorties d'une
        couverture dynamique, il est pris en compte que les couvertures de
        taux d'intérêt sont rééquilibrées à des intervalles de 20 points de
        base.
    >>

Les variations de la valeur de marché des actifs à revenu fixe classés comme DV pourraient représenter un contrepoids économique naturel au risque de taux d'intérêt lié au passif relatif à nos produits. Pour qu'il existe aussi un contrepoids comptable, la Société devrait réaliser une part des profits ou des pertes latents sur les actifs à revenu fixe classés comme DV. Par exemple, la Société a affiché des pertes réalisées nettes de 75 millions de dollars sur les actifs à revenu fixe classés comme DV dans les composantes excédent au premier trimestre de 2011. Au 31 mars 2011, les actifs à revenu fixe classés comme DV détenus dans les composantes excédent affichaient un gain net latent après impôts de 129 millions de dollars.

Au cours du premier trimestre, dans le cadre de notre gestion globale des taux d'intérêt, nous avons raccourci la durée des actifs classés comme DV dans nos composantes excédent, neutralisant ainsi l'incidence économique des mesures, décrites plus haut, visant à prolonger la durée des actifs dans les composantes passif. Cela a eu pour effet de faire chuter la sensibilité aux taux d'intérêt des actifs à revenu fixe classés comme DV dans les composantes excédent.

Incidence possible sur le résultat net annuel attribué aux actionnaires d'une variation parallèle immédiate de 1 % des taux d'intérêt, y compris l'incidence sur la variation de la valeur de marché des actifs à revenu fixe classés comme DV détenus dans la composante excédent(a)(b)

    <<
    (en millions de $ CA) Aux         31 mars 2011        31 décembre 2010

    Un pour cent                    Baisse     Hausse     Baisse     Hausse
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence possible sur le
     résultat net annuel attribué
     aux actionnaires d'une
     variation parallèle immédiate
     de 1 % des taux d'intérêt, à
     l'exclusion de la variation
     de la valeur de marché des
     actifs à revenu fixe classés
     comme DV détenus dans la
     composante excédent            (1 500)$    1 200 $   (1 800)$    1 500 $

    Variation de la valeur de
     marché des actifs à revenu
     fixe classés comme DV détenus
     dans la composante excédent(b)    700       (600)     1 200       (900)
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence possible sur le
     résultat net annuel attribué
     aux actionnaires d'une
     variation parallèle immédiate
     de 1 % des taux d'intérêt, y
     compris la variation de la
     valeur de marché des actifs à
     revenu fixe classés comme DV
     détenus dans la composante
     excédent(b)                      (800)$      600 $     (600)$      600 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (a) Voir la rubrique "Mise en garde à l'égard des sensibilités" plus
        loin.
    (b) Le montant du profit ou de la perte qui peut être réalisé sur les
        actifs à revenu fixe classés comme DV détenus dans la composante
        excédent est fonction du montant du profit ou de la perte latent(e).
        Le tableau ci-dessus ne présente que la variation de la position
        latente, étant donné que la position latente totale est fonction de
        la position latente au début de la période.
    >>

Situation du capital - mise au point

Au 31 mars 2011, le ratio du MMPRCE de Manufacturers demeurait fort à 243 % comparativement à 249 % au 31 décembre 2010. Les trois grands facteurs suivants ont contribué à la variation : échéance de la dette contrebalancée en partie seulement par l'émission d'actions privilégiées, modifications au bilan par suite de l'adoption des IFRS, et exigences en matière de fonds propres accrues pour une entente de réassurance d'une partie liée.

Au cours du premier trimestre de 2011, la Société a remboursé 550 millions de dollars de débentures subordonnées et a émis pour 200 millions de dollars d'actions privilégiées.

Selon la ligne directrice du Bureau du surintendant des institutions financières à l'égard de la transition vers les IFRS, l'incidence de l'adoption des IFRS sur les fonds propres disponibles est en grande partie intégrée progressivement sur huit trimestres à compter du premier trimestre de 2011. L'incidence des IFRS sur les fonds propres requis ne sera pas intégrée sur la période de transition. L'adoption des IFRS a entraîné initialement une baisse du ratio du MMPRCE de Manufacturers d'environ trois points à partir du premier trimestre de 2011, et devrait entraîner une autre baisse du ratio d'environ trois points additionnels au cours de la période de transition d'une durée de deux ans se terminant au quatrième trimestre de 2012. Le ratio du MMPRCE de Manufacturers selon les PCGR du Canada au 31 décembre 2010 était de 249 % et d'environ 246 % selon les IFRS au 1er janvier 2011.

Selon les lignes directrices relatives au MMPRCE pour 2011, les fonds propres requis pour les risques liés aux actifs ne peuvent être transférés au moyen d'une entente de réassurance à moins que les actifs soient également transférés. Ce changement, qui sera intégré progressivement tout au long de 2011, a fait grimper les fonds propres requis pour Manufacturers, réduisant son ratio du MMPRCE au premier trimestre de 2011 d'environ trois points. Une fois l'intégration complètement terminée, le ratio du MMPRCE de Manufacturers devrait subir une autre baisse de sept points.

Ajustement du solde d'ouverture des résultats non distribués des périodes antérieures

Au cours du trimestre, la Société a relevé des erreurs principalement liées à des périodes antérieures à la fusion avec John Hancock Financial Services, Inc. en avril 2004. Ces erreurs ont entraîné une sous-évaluation des autres passifs de 133 millions de dollars. Comme ces erreurs n'ont pas d'incidence importante sur les états financiers des exercices antérieurs, mais que leur correction au trimestre considéré aurait considérablement faussé les résultats de ce trimestre, la Société les a corrigées en réduisant de 133 millions de dollars le solde d'ouverture des résultats non distribués au 1er janvier 2010.

SOUSCRIPTIONS ET CROISSANCE DES ACTIVITÉS

Division Asie

Robert Cook, vice-président principal à la direction et directeur général, Asie, a déclaré : "Je suis heureux de la réussite de notre stratégie visant à tirer parti des possibilités économiques en Asie et à diversifier nos activités tant en termes de produits que de réseaux."

Il a poursuivi : "Même si nous analysons nos résultats financiers, nous ne pouvons parler du Japon sans mentionner le coût des événements récents sur le plan humain. Nous tenons à exprimer notre soulagement puisqu'aucun de nos agents et employés n'a été blessé au Japon. Nos pensées accompagnent toujours les Japonais."

Les souscriptions d'assurance de la Division Asie pour le premier trimestre de 2011 se sont établies à 283 millions de dollars américains, en hausse de 27 % par rapport au premier trimestre de 2010. Faits saillants :

    <<
    -   Les souscriptions d'assurance au Japon qui se sont établies à
        173 millions de dollars américains ont augmenté de 50 % par rapport
        au premier trimestre de 2010, la croissance des souscriptions s'étant
        élevée à plus de 10 % dans tous les réseaux de distribution. La
        croissance du réseau des agents généraux principaux ("AGP") a
        également été stimulée par le lancement du produit d'assurance
        couvrant le cancer au cours du trimestre.

    -   Dans les autres régions d'Asie, les souscriptions d'assurance pour le
        premier trimestre de 2011 ont atteint 67 millions de dollars
        américains, en hausse de 4 % par rapport au premier trimestre de
        2010. Des souscriptions records aux Philippines et une forte
        croissance depuis le dernier exercice en Indonésie et au Vietnam ont
        été atténuées par une baisse des souscriptions à Taïwan où les agents
        s'ajustent à notre nouveau portefeuille de produits.
    >>

Dans la Division Asie, les souscriptions de produits de gestion de patrimoine, à l'exclusion des souscriptions de contrats de rente à capital variable, ont totalisé 921 millions de dollars américains, une hausse de 119 % par rapport au premier trimestre de 2010. Faits saillants :

    <<
    -   Les souscriptions de produits de gestion de patrimoine à Hong Kong
        ont atteint 277 millions de dollars américains, en hausse de 47 % par
        rapport au premier trimestre de 2010, en raison de la forte demande
        sur le marché pour les produits d'assurance mixte à court terme
        libellés en devises chinoises vendus dans le réseau bancaire.

    -   Dans les autres régions d'Asie, les souscriptions de produits de
        gestion de patrimoine du premier trimestre de 2011, à l'exclusion des
        souscriptions de contrats de rente à capital variable, ont totalisé
        593 millions de dollars américains, une hausse de 182 % par rapport
        au premier trimestre de 2010, principalement du fait de l'ajout de
        Manulife TEDA. Les fortes souscriptions de fonds communs de placement
        en Indonésie et les souscriptions de produits à prime unique liés à
        la valeur unitaire de fonds à Singapour ont également contribué à
        cette augmentation.
    >>

L'augmentation des souscriptions de la Division Asie continue d'être stimulée par la croissance de la capacité de distribution. Faits saillants relatifs à la distribution :

    <<
    -   À la fin du premier trimestre de 2011, la Division comptait plus de
        42 500 agents autorisés, une hausse de 22 % par rapport à la fin de
        la période correspondante de l'exercice précédent. Le nombre d'agents
        en Indonésie et aux Philippines a augmenté de plus de 50 % à la fin
        du premier trimestre de 2011 en regard de la période correspondante
        de l'exercice précédent. Le nombre d'agents autorisés a aussi
        progressé de plus de 10 % en Chine, en Malaisie et au Vietnam d'un
        exercice à l'autre.

    -   Manulife-Sinochem a continué à prendre de l'expansion en ouvrant un
        nouveau bureau en janvier 2011, portant ainsi à 46 le nombre total de
        villes où elle détient des permis d'exploitation à la fin de mars
        2011.

    -   Au Japon, l'entrée de Manuvie dans le réseau des AGP de détail et les
        réseaux bancaires en 2010 a procuré deux nouvelles voies de
        croissance et, au cours du premier trimestre de 2011, leurs
        souscriptions combinées ont représenté le tiers des souscriptions
        d'assurance au Japon.

    -   Les souscriptions d'assurance provenant du réseau bancaire au cours
        du premier trimestre de 2011 ont plus que triplé par rapport au
        premier trimestre de 2010 et comptent pour 19 % des souscriptions
        d'assurance en Asie. Nous continuons à nous concentrer sur le
        raffermissement de nos relations avec les banques partout dans la
        région.
    >>

Division canadienne

"Je suis très heureux du niveau de nos souscriptions au cours du premier trimestre de 2011, a affirmé Paul Rooney, président et chef de la direction de Manuvie Canada. Nos secteurs de détail ont continué leur essor, Fonds communs Manuvie ayant connu un nombre record de souscriptions et les souscriptions de PlacementPlus(13) ayant été soutenues. Les souscriptions d'assurance individuelle ont atteint des sommets au cours du premier trimestre et les volumes de nouveaux prêts de la Banque Manuvie ont augmenté de plus de 20 % par rapport au premier trimestre de 2010. Les souscriptions dans le secteur des produits collectifs ont progressé par rapport au quatrième trimestre de 2010, mais sont restées inférieures à celles du premier trimestre de 2010, ce qui reflète la volatilité normale de ce marché."

Au Canada, les souscriptions de produits de gestion de patrimoine individuels ciblés pour la croissance ont progressé de 19 % par rapport au premier trimestre de 2010 sous l'effet des souscriptions records de fonds communs de placement et de la forte hausse des volumes de nouveaux prêts de la Banque Manuvie.

    <<
    -   Nos activités de fonds communs de placement continuent de croître,
        les dépôts ayant atteint un niveau record pour un trimestre(14) de
        595 millions de dollars, en hausse de 68 % par rapport au premier
        trimestre de 2010. Les souscriptions continuent à être stimulées par
        les fonds de titres à revenu fixe et les fonds équilibrés, ces
        catégories ayant actuellement la faveur des investisseurs auprès
        desquels nous avons une forte représentation de produits.

    -   Les volumes de nouveaux prêts de la Banque Manuvie de 1,1 milliard de
        dollars pour le premier trimestre de 2011 ont augmenté de 22 % par
        rapport à la période correspondante de 2010, reflétant le succès
        continu de notre stratégie d'affaires intégrée soutenue par des
        campagnes publicitaires auprès des consommateurs. Le contexte
        commercial demeure très concurrentiel, des mesures dynamiques étant
        prises dans le secteur des services financiers en vue d'attirer et de
        retenir les clients.

    -   Au cours du premier trimestre de 2011, les souscriptions de
        PlacementPlus se sont établies à 223 millions de dollars, en hausse
        de 37 % par rapport à la période correspondante de l'exercice
        précédent. PlacementPlus possède le niveau minimum de garanties
        requises pour être admissible comme fonds distinct au Canada.

    -   Les souscriptions de produits à revenu fixe ont reculé au cours du
        trimestre, ce qui traduit la préférence des consommateurs pour les
        produits à capital variable dans le contexte actuel sur les marchés
        de placement.
    >>

Les souscriptions d'assurance individuelle de la Division canadienne pour le premier trimestre de 2011 ont atteint des sommets par rapport aux premiers trimestres des exercices précédents, en hausse de 14 % en regard du premier trimestre de 2010. Les souscriptions d'assurance vie pour le premier trimestre de 2011 ont augmenté de 11 % par rapport à il y a un an en raison de la forte croissance des souscriptions d'assurance vie universelle, les propositions desquelles avaient été soumises avant nos augmentations de prix de décembre 2010. Les souscriptions de produits à prime unique au cours du premier trimestre de 2011 se sont accrues de 12 % en regard du premier trimestre de 2010 par suite de la croissance de notre secteur d'assurance voyage.

Au premier trimestre, les souscriptions de produits collectifs ont baissé par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, mais augmenté en regard du quatrième trimestre de 2010, ce qui reflète la volatilité normale de ce marché et les souscriptions de contrats de grande taille par des sociétés ont diminué.

    <<
    -   Bien que les régimes de petite taille du secteur de l'assurance
        collective aient continué sur leur solide lancée au cours du premier
        trimestre de 2011, les souscriptions étant en hausse de 27 % par
        rapport au premier trimestre de 2010, le total des souscriptions, qui
        s'est établi à 100 millions de dollars pour le trimestre, a reculé de
        19 % par rapport à la période correspondante de 2010. Ce recul des
        souscriptions est attribuable à la volatilité normale du secteur des
        régimes de grande taille.

    -   Les souscriptions du secteur Solutions Retraite collectives ont
        atteint 397 millions de dollars au premier trimestre de 2011, soit
        plus du double de celles du trimestre précédent, mais en baisse de
        13 % par rapport au premier trimestre de 2010. Les occasions sur le
        marché des régimes de grande taille ont été limitées au cours du
        trimestre écoulé, alors que 60 % des souscriptions étaient attribuées
        à deux régimes de grande taille, il y a un an. Le rendement dans les
        secteurs des petites et moyennes entreprises a été solide, les
        souscriptions ayant plus que doublé au cours du premier trimestre de
        2011 par rapport au trimestre correspondant de l'exercice 2010.

    -------------------------------
    (13) PlacementPlus est une solution de rechange aux fonds communs de
         placement pour certains clients et offre une garantie minimale
         portant sur les prestations de décès à 75 % et une garantie de
         prestation à l'échéance de 75 % à 100 ans.
    (14) Les dépôts sont une mesure non conforme aux PCGR. Voir la section
         "Rendement et mesures non conformes aux PCGR" ci après.
    >>

Division américaine

Jim Boyle, président de John Hancock Financial Services a mentionné : "Les résultats de John Hancock pour le premier trimestre m'encouragent. Le total des fonds gérés du secteur de gestion de patrimoine a atteint un niveau sans précédent, soit 193 milliards de dollars américains au 31 mars 2011, et John Hancock Mutual Funds a affiché des souscriptions records de 3,5 milliards de dollars américains et des souscriptions nettes records de 1,6 milliard de dollars américains, en hausse respectivement de 42 % et 58 % par rapport au premier trimestre de l'exercice 2010. Les résultats de nos souscriptions d'assurance reflètent les mesures prises en vue de repositionner notre portefeuille de produits pour réduire le risque et augmenter les prix, et je suis heureux du progrès que nous faisons à l'égard de la hausse des primes liées aux activités d'assurance soins de longue durée en vigueur."

Les souscriptions de produits de gestion de patrimoine aux États-Unis, à l'exclusion des contrats de rente à capital variable et de rente différée à capital fixe à la valeur comptable, ont atteint 5,0 milliards de dollars américains au premier trimestre de 2011, soit une augmentation de 18 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

    <<
    -   Les souscriptions des fonds communs de placement de John Hancock
        ("Fonds JH") ont été de 3,5 milliards de dollars américains au
        premier trimestre, une hausse de 42 % par rapport au premier
        trimestre de 2010. Les Fonds JH se sont hissés au 5e rang sur le plan
        des souscriptions nettes(15) sur le marché des agents non exclusifs
        depuis le début de l'exercice jusqu'au 31 mars 2011. Ils se
        classaient au 6e rang à la période correspondante de 2010.
        L'augmentation des souscriptions s'explique par une offre diversifiée
        de fonds concurrentiels, les souscriptions pour nos portefeuilles de
        titres à revenu fixe ayant connu une forte croissance au cours du
        premier trimestre de 2011. Au 31 mars 2011, les Fonds JH comptaient
        21 fonds communs de placement notés quatre ou cinq étoiles par
        Morningstar(16). Les fonds gérés des Fonds JH ont augmenté pour
        s'établir à 36,7 milliards de dollars américains au 31 mars 2011, en
        hausse de 23 % par rapport à la fin du premier trimestre de
        l'exercice précédent, du fait des souscriptions nettes pendant la
        période et du rendement positif des marchés.

    -   Le secteur des régimes de retraite de John Hancock a affiché des
        souscriptions de 1,2 milliard de dollars américains au premier
        trimestre de 2011, soit un recul de 16 % par rapport au premier
        trimestre de 2010. Le nombre de soumissions qui avaient diminué à la
        fin de 2010 et au début de 2011 est revenu à la normale. Les
        rendements favorables du marché et les souscriptions nettes positives
        de 1,8 milliard de dollars américains pour les douze derniers mois
        ont contribué aux fonds gérés records de 66,3 milliards de dollars
        américains au 31 mars 2011, en hausse de 16 % par rapport au 31 mars
        2010.

    -   Les portefeuilles Lifestyle et Lifecycle de John Hancock offerts dans
        le cadre de la gamme de fonds communs de placement, des régimes
        401(k) et des produits de rentes et d'assurance vie à capital
        variable ont continué de dégager un solide rendement puisqu'ils ont
        atteint leur plus haut niveau d'actifs gérés, soit 75 milliards de
        dollars américains au 31 mars 2011. Les fonds Lifestyle ont
        enregistré les plus fortes souscriptions parmi les Fonds JH, soit
        plus de 467 millions de dollars américains au cours du premier
        trimestre, une augmentation de 43 % par rapport à l'exercice
        précédent. Les portefeuilles Lifestyle et Lifecycle offerts dans le
        cadre des régimes 401(k) ont continué de se classer parmi les
        produits les plus attrayants, avec une tranche de 1,8 milliard de
        dollars américains des primes et dépôts, ou 56 %, pour le trimestre
        clos le 31 mars 2011.

    -   Le secteur des produits à revenu fixe de John Hancock a affiché des
        souscriptions de 300 millions de dollars américains au premier
        trimestre de 2011, soit un recul de 28 % par rapport au premier
        trimestre de 2010. Les souscriptions comprennent 104 millions de
        dollars américains de rentes différées rajustées à la valeur du
        marché, lancées en 2010 pour remplacer les rentes différées à capital
        fixe à la valeur comptable, soit une hausse de 42 % par rapport au
        premier trimestre de 2010. Les souscriptions de rentes immédiates à
        prime unique ont diminué par rapport au premier trimestre de 2010.

    -   Les souscriptions de rentes à capital variable pour le premier
        trimestre de 2011 se sont établies à 527 millions de dollars
        américains, en baisse de 25 % par rapport au premier trimestre de
        2010 et conformes aux prévisions compte tenu des mesures continues
        de gestion du risque.
    >>

Dans le secteur d'assurance-États-Unis, nous continuons à repositionner nos activités pour nous adapter aux faibles taux d'intérêt. Par suite de ces mesures, les souscriptions d'assurance aux États-Unis ont totalisé 145 millions de dollars américains au premier trimestre de 2011, soit 19 % de moins qu'à la période correspondante de 2010.

    <<
    -   Le secteur Assurance vie de John Hancock ("JH Vie") a progressé
        considérablement à l'égard du repositionnement de son portefeuille de
        produits dans le but de réduire le risque de taux d'intérêt et
        d'améliorer les marges, ce qui a donné lieu à une baisse de 4 % des
        souscriptions au premier trimestre de 2011 en regard de la période
        correspondante de 2010. Les souscriptions, compte non tenu des
        produits non ciblés pour la croissance (contrats d'assurance vie
        universelle assortis de garanties viagères de non-déchéance et
        contrats d'assurance vie entière sans participation garantis), ont
        augmenté de 44 % au cours du premier trimestre de 2011 par rapport
        au premier trimestre de l'exercice précédent, représentant 71 % du
        total des souscriptions au premier trimestre de 2011. Les
        souscriptions des produits non ciblés pour la croissance
        ont chuté de 48 % au premier trimestre de 2011 par rapport
        au premier trimestre de 2010 en raison de l'augmentation des prix de
        ces produits et de l'accent mis sur la commercialisation des autres
        produits. La transition du portefeuille de produits a été soutenue
        par le lancement en janvier d'un nouveau produit d'assurance vie
        universelle offrant des caractéristiques de risque améliorées, lequel
        a gagné la faveur sur le marché et s'est révélé le produit de JH Vie
        affichant les meilleures souscriptions en mars 2011.

    -   Les souscriptions du secteur de l'assurance soins de longue durée de
        John Hancock ("JH SLD") ont reculé de 52 % au premier trimestre de
        2011 par rapport au premier trimestre de 2010. Les souscriptions de
        produits de détail ont diminué au premier trimestre de 2011 en regard
        du trimestre correspondant de 2010, par suite des augmentations de
        prix des nouveaux contrats qui ont été mis en œuvre au cours du
        deuxième semestre de 2010. Ces augmentations de prix devraient
        accroître la rentabilité globale des nouveaux contrats et contribuer
        à une nouvelle baisse des souscriptions en 2011. JH SLD a déposé
        auprès des organismes de réglementation des demandes de hausse des
        taux de primes des contrats d'assurance des particuliers et
        d'assurance collective en vigueur, les hausses se chiffrent en
        moyenne à 40 % pour la majorité de nos contrats d'assurance soins de
        longue durée en vigueur. À ce jour, 15 États ont approuvé les hausses
        de prix des contrats en vigueur touchant les produits destinés aux
        particuliers.

    ---------------------------------
    (15) Source : Strategic Insight Simfund. Les souscriptions nettes
         (nouveaux capitaux nets) sont calculées en incluant seulement les
         fonds à capital variable à long terme destinés aux particuliers de
         John Hancock, exclusion faite des fonds du marché monétaire, et ne
         couvrent que les actions des catégories A, B, C et I.
    (16) Pour chaque fonds existant depuis au moins trois ans, Morningstar
         calcule une note fondée sur le rendement rajusté en fonction du
         risque, qui tient compte des fluctuations du rendement mensuel (y
         compris l'incidence des frais d'entrée, des frais de sortie et des
         frais de rachat), souligne les baisses et récompense la constance
         des rendements. La première tranche de 10 % des fonds reçoit
         5 étoiles, la tranche de 22,5 % suivante reçoit 4 étoiles, celle de
         35 % qui suit reçoit 3 étoiles, la tranche suivante de 22,5 %
         reçoit 2 étoiles et les fonds se classant dans la dernière tranche
         de 10 % reçoivent 1 étoile. La note générale que Morningstar
         accorde à un fonds découle d'une moyenne pondérée de son rendement
         sur 3, 5 et 10 ans (le cas échéant) mesuré selon les critères de
         Morningstar. Le rendement passé ne garantit pas le rendement futur.
         La note générale tient compte de l'incidence des frais d'entrée,
         des frais de sortie et des frais de rachat, tandis que la note
         "frais exclus" (Load Waived) n'en tient pas compte. La note "frais
         exclus" (Load Waived) des actions de catégorie A est destinée
         uniquement aux investisseurs qui n'ont pas à payer de frais
         d'entrée.
    >>

Gestion d'actifs Manuvie

Gestion d'actifs Manuvie a accru ses capacités déjà solides d'analyse fondamentale du marché des titres en prenant deux décisions stratégiques au cours du premier trimestre de 2011. En janvier, Gestion d'actifs Manuvie a annoncé qu'elle avait recruté quatre professionnels du placement chevronnés pour former une nouvelle équipe à Boston, l'équipe U.S. Core Value Equity (équipe des actions de valeur de base américaines). En février, elle a acquis les actifs d'Optique Capital Management, un conseiller en placement inscrit dont le siège social est à Milwaukee, au Wisconsin. Huit membres de l'ancienne équipe d'Optique Capital de Milwaukee se sont joints à Gestion d'actifs Manuvie pour former sa nouvelle équipe International Value Equity (actions de valeur internationales).

Gestion d'actifs Manuvie a clos le premier trimestre de 2011 en ayant 180,4 milliards de dollars d'actifs gérés pour le compte de clients externes et 30,2 milliards de dollars d'actifs du fonds général de Manuvie. Les actifs gérés pour le compte de clients externes ont augmenté de 4,0 milliards de dollars par rapport au 31 décembre 2010. Les souscriptions nettes, l'acquisition d'Optique Capital et le rendement des placements ont été en partie neutralisés par l'appréciation du dollar canadien.

Total des souscriptions de la Société et total des primes et dépôts de la Société(17)

Les résultats au chapitre des souscriptions, de la valeur intrinsèque des affaires nouvelles(18) et de nos primes et dépôts(19) sont conformes à notre stratégie qui consiste à accélérer la croissance des produits qui dégagent un rendement sur le capital investi favorable et dont le profil de risque est moins élevé, tout en retirant ou éliminant les produits qui entraînent une sensibilité des résultats ou produisent de faibles rendements sur le capital investi. Pour évaluer nos progrès, nous présentons les principales mesures concernant les gammes de produits ciblés pour la croissance séparément de celles non ciblées pour la croissance.

Veuillez noter qu'à partir du premier trimestre de 2011, nous avons modifié la méthode de calcul de la valeur intrinsèque des nouvelles affaires. Les chiffres des périodes antérieures n'ont pas été retraités. Nous avons modifié le calcul de la valeur intrinsèque des nouvelles affaires pour les gammes de produits sensibles aux taux d'intérêt et utilisons maintenant les taux d'intérêt courant afin d'être conformes à la méthode d'évaluation des provisions mathématiques. En 2010 et auparavant, nous utilisions le taux d'intérêt établi pour les produits d'assurance vie, lequel correspondait au taux utilisés dans notre plan stratégique annuel. Pour 2011 et 2010, nous avons utilisé les taux courants pour calculer la valeur intrinsèque des nouvelles affaires pour les produits de gestion de patrimoine. En outre, nous tenons maintenant compte des changements apportés au cours de l'exercice pour mettre à jour les hypothèses au titre des résultats techniques alors qu'en 2010 et auparavant nous utilisions les hypothèses qui étaient en vigueur au début de chaque exercice.

Compte tenu des taux d'intérêt plus faibles au premier trimestre de 2011 qu'au milieu de 2009, au moment où les hypothèses du plan stratégique annuel de 2010 ont été établies, la valeur intrinsèque des nouvelles affaires pour les gammes de produits sensibles aux taux d'intérêt était plus faible au premier trimestre de 2011 qu'au premier trimestre de 2010. La diminution de la valeur intrinsèque des nouvelles affaires comprenait aussi l'incidence des modifications qui ont été apportées aux hypothèses liées aux résultats techniques au cours du deuxième semestre de 2010.

    <<
    -------------------------------
    (17) La croissance des primes et des dépôts est présentée en devises
         constantes. Les devises constantes sont une mesure non conforme aux
         PCGR. Voir la section "Rendement et mesures non conformes aux PCGR"
         ci-après.
    (18) La valeur intrinsèque des affaires nouvelles est une mesure non
         conforme aux PCGR. Voir la section "Rendement et mesures non
         conformes aux PCGR" ci-après.
    (19) Les primes et dépôts sont des mesures non conformes aux PCGR. Voir
         la section "Rendement et mesures non conformes aux PCGR" ci-après.
    >>

Souscriptions

    <<
    -   Le total des souscriptions d'assurance de la Société au titre des
        produits ciblés pour la croissance s'est établi à 539 millions de
        dollars pour le premier trimestre de 2011, en hausse de 15 % par
        rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Comme il
        a été mentionné ci-dessus, les principaux facteurs de réussite des
        souscriptions pour le trimestre ont été la croissance en Asie, les
        souscriptions d'assurance individuelle records au Canada et le
        succès des produits ciblés aux États-Unis. La valeur intrinsèque des
        nouvelles affaires pour le premier trimestre de 2011 a atteint
        191  millions de dollars. Le recul de 8 % par rapport au premier
        trimestre de 2010 est attribuable aux facteurs susmentionnés.

    -   Les souscriptions dans l'ensemble de la Société pour les gammes de
        produits d'assurance non ciblés pour la croissance (produits
        d'assurance vie universelle assortis de garanties viagères
        de non-déchéance, produits d'assurance vie entière sans participation
        garantis et produits d'assurance soins de longue durée dans le
        secteur Assurance - É.-U.) ont totalisé 59 millions de dollars, une
        baisse de 50 % au premier trimestre de 2011 par rapport au premier
        trimestre de 2010. La valeur intrinsèque des nouvelles affaires au
        premier trimestre de 2011 a été de 16 millions de dollars, un recul
        de 67 %, surtout en raison des volumes, mais également des facteurs
        susmentionnés.

    -   Le total des souscriptions de produits de gestion de patrimoine de la
        Société au titre des produits ciblés pour la croissance s'est
        établi à 8,3 milliards de dollars pour le premier trimestre de 2011,
        en hausse de 22 % d'un exercice à l'autre par rapport au trimestre
        correspondant de 2010. La croissance a été générale, surtout dans les
        fonds communs de placement en Amérique du Nord, en Asie et dans les
        volumes de prêts de la Banque Manuvie au Canada. Bien que nous ayons
        des plans de croissance ambitieux pour notre secteur des régimes de
        retraite 401(k) aux États-Unis, les résultats pour ce trimestre ont
        été moins élevés que prévu. La valeur intrinsèque des nouvelles
        affaires pour le premier trimestre de 2011 a atteint 138 millions de
        dollars. Le recul de 6 % par rapport au premier trimestre de 2010
        s'explique par la baisse des volumes de régimes de retraite 401(k)
        affichant des marges supérieures et de produits à revenu fixe de même
        que par les changements de méthode susmentionnés.

    -   Les souscriptions des produits de gestion de patrimoine non ciblés
        pour la croissance (rentes à capital variable, autres que Placement
        Plus, et rentes différées à capital fixe à la valeur comptable) ont
        totalisé 1,1 milliard de dollars pour le premier trimestre de 2011,
        une chute de 45 % d'un exercice à l'autre par rapport au premier
        trimestre de 2010. Cette diminution est conforme aux initiatives
        continues de la Société visant à diminuer globalement son exposition
        au risque actions. Le pourcentage de la valeur des garanties
        couverte ou réassurée était d'environ 63 % au 31 mars 2011. La
        quasi-totalité des nouveaux contrats de rente à capital variable
        souscrits aux États-Unis, au Canada et au Japon continuent d'être
        couverts dès la souscription. La valeur intrinsèque des nouvelles
        affaires au premier trimestre de 2011 a été de 35 millions de
        dollars, un recul de 47 %, par rapport au premier trimestre de 2010.
    >>

Primes et dépôts

    <<
    -   Le total des primes et dépôts de la Société de 4,7 milliards de
        dollars au titre des produits d'assurance ciblés pour la croissance
        a augmenté de 13 % en devises constantes au premier trimestre de
        2011 par rapport au trimestre correspondant de 2010. Les produits
        ciblés aux États-Unis et en Asie, notamment au Japon, ont affiché
        une solide croissance. Les primes et dépôts comprennent les primes
        et dépôts reçus au titre des affaires nouvelles et les primes et
        dépôts périodiques au titre des affaires en vigueur croissantes.

    -   Au premier trimestre de 2011, le total des primes et dépôts de la
        Société pour les gammes de produits d'assurance non ciblées pour la
        croissance a été de 0,9 milliard de dollars, une baisse de 4 % par
        rapport au trimestre correspondant de 2010, en devises constantes.
        La baisse reflète l'incidence du recul des souscriptions.

    -   Les primes et dépôts de la Société au titre des produits de gestion
        de patrimoine ciblés pour la croissance ont totalisé 10,9 milliards
        de dollars pour le premier trimestre de 2011, en hausse de 15 % par
        rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, en
        devises constantes. La croissance est attribuable aux fortes
        souscriptions de fonds communs de placement et à la croissance
        générale des produits de gestion de patrimoine en Asie, en partie
        annulées par le fléchissement des souscriptions de produits à revenu
        fixe aux États-Unis et au Canada.

    -   Le total des primes et dépôts de la Société au titre des produits de
        gestion de patrimoine non ciblés pour la croissance (rentes à
        capital variable, autres que PlacementPlus, et rentes différées à
        capital fixe à la valeur comptable) s'est établi à 1,1 milliard de
        dollars pour le premier trimestre de 2011. Ces résultats
        représentent une diminution de 44 % par rapport à la même période de
        l'exercice précédent.
    >>

Fonds gérés

Les fonds gérés au 31 mars 2011 totalisaient 478 milliards de dollars, le niveau le plus élevé dans l'histoire de la Société. La hausse de 30 milliards de dollars par rapport au 31 mars 2010 (croissance de 9 % en devises constantes) s'explique par des rendements des placements de 39 milliards de dollars, des flux de trésorerie nets positifs liés aux titulaires de contrats de 8 milliards de dollars, et des financements nets de 1,7 milliard de dollars. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par un montant de 12 milliards de dollars attribuable au raffermissement du dollar canadien, et des charges, commissions, impôts et autres variations de 7 milliards de dollars.

AUTRES ÉLÉMENTS NOTABLES

Société

    <<
    -   Dans un communiqué distinct publié aujourd'hui, la Société a annoncé
        que le conseil d'administration a approuvé un dividende trimestriel
        de 0,13 $ par action ordinaire de la Société, payable au plus tôt le
        20 juin 2011 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le
        17 mai 2011.

    -   Le 16 février 2011, Manufacturers a racheté la totalité de ses
        débentures subordonnées à 6,24 % en circulation, d'un capital de
        550 millions de dollars, venant à échéance le 16 février 2016.

    -   Le 11 mars 2011, la Société Financière Manuvie a émis huit millions
        d'actions de catégorie 1, série 3, au prix de 25,00 $ l'action, pour
        un total de 200 millions de dollars.

    -   Le 21 avril 2011, la Société a annoncé qu'elle avait été informée par
        le personnel de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario
        qu'après examen de l'information obtenue auprès de la Société et des
        pratiques actuelles de communication de l'information de la Société,
        il avait décidé de ne pas chercher à obtenir d'ordonnance de la
        Commission relativement à l'avis d'exécution délivré par le personnel
        en juin 2009.
    >>

Prix et distinctions

    <<
    -   À Hong Kong, Manuvie a remporté un prix Sing Tao Excellent Services
        Brand pour la cinquième année d'affilée, gagnant dans la catégorie
        MPF pour la deuxième année de suite. Les prix, dont la remise est
        organisée par le Sing Tao Daily, visent à récompenser les
        organisations commerciales et à les encourager à toujours aspirer aux
        plus niveaux de service à la clientèle.

    -   En Chine, Manulife-Sinochem ("MSL") s'est vue décerner deux prix
        prestigieux du gouvernement. MSL a reçu la désignation "institution
        d'assurance évoluée" du gouvernement provincial de Sichuan et la
        branche Zhejiang de MSL a également remporté le titre de "société
        modèle du secteur de l'assurance de Zhejiang 2010" du bureau CIRC
        Zhejiang.

    -   Au Canada, Fonds communs Manuvie a remporté quatre prix Lipper, en
        reconnaissance du solide rendement des fonds, rajusté en fonction du
        risque. Fonds à revenu stratégique Manuvie a gagné deux prix dans les
        catégories un an et trois ans, tandis que la Catégorie d'obligations
        structurées Manuvie et le Fonds équilibré d'occasions mondiales
        Manuvie ont été récompensés respectivement dans les catégories cinq
        ans et un an. Chacun de ces fonds lauréats est géré par Gestion
        d'actifs Manuvie.

    -   Aux États-Unis, les Fonds communs de placement John Hancock ont
        remporté de nombreux prix de Lipper pour leurs résultats sur trois
        ans et cinq ans dans six différentes catégories de fonds. Trois de
        ces fonds lauréats sont gérés par John Hancock Asset Management,
        division de Gestion d'actifs Manuvie. Ont été récompensés les fonds
        John Hancock Bond Fund I, John Hancock Strategic Income Fund
        Institutional Class I et John Hancock Active Bond Fund NAV pour leurs
        résultats sur trois ans et sur cinq ans.
    >>

Remarques :

La Société Financière Manuvie tiendra une conférence téléphonique sur ses résultats financiers du premier trimestre le 5 mai 2011 à 14 h (HE). Pour participer à la conférence, composez sans frais en Amérique du Nord le 1 866 898-9626, ou le 416 340-2216 s'il s'agit d'un appel local ou international. Veuillez téléphoner dix minutes avant le début de la conférence. Vous devrez donner votre nom, ainsi que le nom de l'entreprise que vous représentez. Il sera aussi possible d'écouter l'enregistrement de la conférence téléphonique à partir de 18 h (HE), le 5 mai 2011 jusqu'au 19 mai 2011, en appelant au 905 694-9451 ou au 1 800 408-3053 (code 3117610 suivi du carré).

La conférence téléphonique sera aussi diffusée en direct sur le site Web de Manuvie à compter de 14 heures (HE) le 5 mai 2011, à l'adresse www.manuvie.com/rapportstrimestriels. Vous pourrez aussi accéder à l'enregistrement de la conférence à la même adresse à partir de 17 h (HE).

Les données statistiques du premier trimestre de 2011 sont aussi disponibles sur le site Web de la Financière Manuvie à l'adresse www.manuvie.com/rapportstrimestriels. Ce document peut être téléchargé avant le début de la diffusion sur le Web.

RAPPORT DE GESTION

Le présent rapport de gestion est daté du 4 mai 2011.

POINTS SAILLANTS FINANCIERS

(non audité)

    <<

                                                  Résultats trimestriels
    -------------------------------------------------------------------------
                                              T1 2011    T4 2010    T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux
     actionnaires (en millions de $ CA)           985 $    1 796 $    1 224 $
    Résultat net attribuable aux porteurs
     d'actions ordinaires (en millions
     de $ CA)                                     965 $    1 776 $    1 204 $
    Résultat par action ordinaire ($ CA)
      -  De base                                 0,54 $     1,00 $     0,68 $
      -  Dilué, excluant les instruments
         convertibles(a)                         0,54 $     1,00 $     0,68 $
      -  Dilué                                   0,53 $     0,96 $     0,66 $
    Rendement des capitaux propres
     attribuables aux porteurs d'actions
     ordinaires(a)(%) (annualisé)                17,4       32,3       19,2
    Primes et dépôts(a) (en millions de $ CA)
      -  Produits d'assurance ciblés pour
         la croissance(b)                       4 732 $    4 757 $    4 237 $
      -  Produits de gestion de patrimoine
         ciblés pour la croissance(c)          10 924 $    9 706 $    9 885 $
      -  Produits d'assurance non ciblés pour
         la croissance(b)                         865 $      972 $      954 $
      -  Produits de gestion de patrimoine
         non ciblés pour la croissance(c)       1 141 $    1 284 $    2 078 $
    Fonds gérés(a)(en milliards de $ CA)        478,3 $    477,0 $    448,3 $
    Fonds propres(a)(en milliards de $ CA)       28,6 $     28,7 $     32,2 $
    -------------------------------------------------------------------------
    (a) Cet élément est une mesure non conforme aux PCGR. Pour des précisions
        sur notre utilisation des mesures non conformes aux PCGR, voir la
        section "Rendement et mesures non conformes aux PCGR" ci-après.
    (b) Les produits d'assurance ciblés pour la croissance excluent
        les contrats d'assurance vie universelle assortis de garanties
        viagères de non-déchéance, les contrats d'assurance vie entière sans
        participation et les contrats d'assurance soins de longue durée aux
        États-Unis non ciblés pour la croissance.
    (c) Les produits de gestion de patrimoine ciblés pour la croissance
        excluent les rentes à capital variable de toutes les régions (autres
        que le produit PlacementPlus au Canada), ainsi que les rentes
        différées à capital fixe à la valeur comptable aux États-Unis non
        ciblées pour la croissance. PlacementPlus est un produit de
        la Division canadienne assorti d'une garantie minimale portant sur
        les prestations de décès à 75 % et d'une garantie de prestation à
        l'échéance à 100 ans à 75 % que certains clients souscrivent en
        rempalcement des fonds communs de placement. En raison du faible
        risque présenté par ces garanties, ce produit entre dans la
        catégorie des produits ciblés pour la croissance.
    >>

Adoption des IFRS

En date du 1er janvier 2011, la Société a adopté les Normes internationales d'information financière ("IFRS") en remplacement des PCGR du Canada. Les états financiers consolidés intermédiaires de la période close le 31 mars 2011 constituent les premiers états financiers de la Société dressés selon les IFRS et comprennent des données financières correspondantes pour 2010. Pour un aperçu des incidences de l'adoption des IFRS, y compris une description des méthodes comptables choisies, se reporter à la note 2 - Modifications futures de conventions comptables et de la présentation de l'information financière afférente à nos états financiers consolidés figurant dans notre rapport annuel de 2010, de même qu'à notre communiqué de presse présentant certaines informations financières selon les IFRS, en date du 14 avril 2011. Ces documents peuvent être consultés sur notre site Web au www.manulife.com/investorrelations.

La première application des IFRS n'a pas eu d'incidence importante sur nos contrôles et procédures en matière de communication de l'information, nos systèmes de technologie de l'information ou nos activités.

Résultat net attribué aux actionnaires

Pour le premier trimestre de 2011, le résultat net attribué aux actionnaires a été de 985 millions de dollars contre 1 224 millions de dollars pour le premier trimestre de 2010. Les résultats du premier trimestre de 2011 comprennent un montant de 111 millions de dollars lié à l'incidence directe des marchés des actions et des taux d'intérêt, une charge de 151 millions de dollars liée au tremblement de terre survenu dans le nord-est du Japon, ainsi que divers autres éléments notables. Les autres éléments notables comprennent ce qui suit :

    <<
    -   des coûts de couverture à grande échelle prévus de 100 millions de
        dollars jumelés aux coûts plus élevés en raison de la vigueur des
        marchés des actions nord-américains;

    -   des profits de 254 millions de dollars grâce à des mesures visant à
        réduire l'exposition aux taux d'intérêt, reflétant l'incidence des
        marges de risque moins élevées nécessaires à l'évaluation des
        provisions mathématiques. Des marges de risque moins élevées sont
        nécessaires en raison de l'amélioration de l'appariement entre les
        flux de trésorerie liés aux actifs et aux passifs;

    -   des profits de 170 millions de dollars, découlant principalement de
        l'augmentation de la juste valeur des placements dans le secteur
        pétrolier et gazier et le secteur de l'immobilier (supérieure au
        rendement supposé dans l'évaluation des provisions mathématiques)
        ainsi que des activités de négociation de placements à revenu fixe et
        des résultats favorables au chapitre du crédit.
    >>

En plus des éléments mentionnés plus haut, comparativement au premier trimestre de 2010, le résultat a tiré profit de la réduction du poids des affaires nouvelles du secteur Assurance - États-Unis. Toutefois, le résultat a été freiné par la hausse des coûts de couverture dynamique et la baisse des profits réalisés sur les titres classés comme disponibles à la vente ("DV").

Éléments notables :

    <<
    (en millions de $ CA, non audité)
    -------------------------------------------------------------------------
    Trimestres clos les 31 mars                             2011       2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires
    Moins l'incidence directe du redressement des
     marchés des actions et de la hausse des taux
     d'intérêt sur les(a) :                                  985 $    1 224 $
    Obligations au titre des garanties de rentes à
     capital variable non assorties d'une couverture
     dynamique                                               102 $      271 $
    Placements en actions du fonds général servant
     de soutien aux provisions mathématiques, et sur
     les produits d'honoraires                                30         23
    Couvertures d'actions à grande échelle, résultat
     réel par rapport au coût prévu(b)                      (138)         -
    Hypothèses de réinvestissement applicables aux
     titres à revenu fixe utilisées pour calculer
     les provisions mathématiques                            192         26
    Pertes réalisées à la vente d'obligations
     désignées comme DV                                      (75)         -
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence directe totale des marchés des actions
     et des taux d'intérêt                                   111 $      320 $
    Résultat net compte non tenu de l'incidence
     directe des marchés des actions et des taux
     d'intérêt(20)                                           874 $      904 $
    Autres éléments notables
    Pertes sur les couvertures à grande échelle selon
     des hypothèses d'évaluation à long terme(b)            (100)         -
    Incidence nette estimative des sinistres de
     réassurance IARD liés au séisme au Japon               (151)         -
    Incidence sur les provisions mathématiques liée
     aux activités de réduction de l'exposition aux
     taux d'intérêt                                          254          -
    Profits liés aux placements, y compris les gains
     de la juste valeur des placements dans le
     secteur pétrolier et gazier et le secteur de
     l'immobilier, les gains sur les activités de
     négociation de placements à revenu fixe et les
     résultats favorables au chapitre du crédit              170        276
    Améliorations des hypothèses utilisées pour
     l'évaluation des provisions mathématiques(c)              8        (50)
    -------------------------------------------------------------------------
    (a) Pour plus de clarté, l'incidence directe des marchés des actions et
        des taux d'intérêt a trait à nos hypothèses relatives à l'évaluation
        des provisions mathématiques. L'unique exception a trait à la perte
        sur les obligations classées comme DV.
    (b) Le coût total des couvertures d'actions à grande échelle s'est élevé
        à 238 millions de dollars et comprend une charge de 100 millions de
        dollars liée au coût prévu estimatif des couvertures d'actions à
        grande échelle liées à nos hypothèses d'évaluation à long terme. Le
        montant résiduel de 138 millions de dollars a été présenté à titre
        d'incidence directe des marchés des actions.
    (c) Les améliorations des hypothèses utilisées pour l'évaluation des
        provisions mathématiques comprennent une charge de 70 millions de
        dollars liée à l'amélioration des méthodes et modèles au cours du
        trimestre, compensée par une mise à jour de l'estimation des
        provisions mathématiques du trimestre précédent lors du
        parachèvement des modèles de données détaillées disponibles au
        trimestre suivant. Le montant de 2010 se rapporte à une mise à jour
        de l'estimation du trimestre précédent.

    -----------------------------
    (20) Le résultat net excluant l'incidence directe des marchés des
         actions et des taux d'intérêt est une mesure non conforme aux PCGR.
         Voir la section "Rendement et mesures non conformes aux PCGR"
         ci-après.
    >>

Résultat par action et rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions ordinaires

Le résultat dilué par action, excluant les instruments convertibles(21) pour le premier trimestre de 2011 s'est établi à 0,54 $ comparativement à 0,68 $ pour le premier trimestre de 2010. Le rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions ordinaires(22) s'est élevé à 17,4 % pour le premier trimestre de 2011 (contre 19,2 % pour le premier trimestre de 2010).

    <<
    -----------------------------
    (21) Le résultat dilué par action, excluant les instruments convertibles,
         est une mesure non conforme aux PCGR. Voir la section "Rendement et
         mesures non conformes aux PCGR" ci-après.
    (22) Le rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs
         d'actions ordinaires est une mesure non conforme aux PCGR. Voir la
         section "Rendement et mesures non conformes aux PCGR" ci-après.
    >>

Primes et dépôts

Le total des primes et dépôts de la Société de 4,7 milliards de dollars au titre des produits d'assurance ciblés pour la croissance ont augmenté de 13 % en devises constantes au premier trimestre par rapport au trimestre correspondant de 2010. Les produits ciblés aux États-Unis et en Asie, notamment au Japon, ont affiché une solide croissance. Les primes et dépôts comprennent les primes et dépôts reçus au titre des affaires nouvelles et les primes et dépôts périodiques au titre des affaires en vigueur croissantes.

Au premier trimestre, le total des primes et dépôts de la Société pour les gammes de produits d'assurance non ciblées pour la croissance a été de 0,9 milliard de dollars, une baisse de 4 % par rapport au premier trimestre de 2010, en devises constantes. La baisse reflète l'incidence du recul des souscriptions.

Les primes et dépôts de la Société au titre des produits de gestion de patrimoine ciblés pour la croissance ont totalisé 10,9 milliards de dollars pour le premier trimestre de 2011, en hausse de 15 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, en devises constantes. La croissance est attribuable aux fortes souscriptions de fonds communs de placement et à la croissance générale des produits de gestion de patrimoine en Asie, en partie annulée par le fléchissement des souscriptions de produits à revenu fixe aux États-Unis et au Canada.

Le total des primes et dépôts de la Société au titre des produits de gestion de patrimoine non ciblés pour la croissance s'est établi à 1,1 milliard de dollars pour le premier trimestre de 2011. Ce résultat représente une baisse de 44 % comparativement au premier trimestre de 2010.

Fonds gérés

Les fonds gérés au 31 mars 2011 totalisaient 478 milliards de dollars, le niveau le plus élevé de l'histoire de la Société. L'augmentation de 30 millions de dollars par rapport au 31 mars 2010 (croissance de 11 % en devises constantes) a découlé d'un rendement des placements de 39 milliards de dollars, des flux de trésorerie nets positifs liés aux titulaires de contrats de 8 milliards de dollars, et des financements nets de 1,7 milliard de dollars. Ces éléments ont été partiellement contrebalancés par un montant de 12 milliards de dollars attribuable au raffermissement du dollar canadien, et des charges, commissions, impôts et autres variations de 7 milliards de dollars.

Résultats selon les PCGR des États-Unis

Compte tenu de l'adoption des IFRS au début du trimestre considéré, la Société ne procédera plus au rapprochement de ses résultats financiers annuels avec les PCGR des États-Unis dans les états financiers consolidés, mais présentera plutôt certaines informations trimestrielles consolidées selon les PCGR des États-Unis dans son rapport de gestion.

Pour le premier trimestre de 2011, le résultat net selon les PCGR des États-Unis(23) s'est établi à 204 millions de dollars, comparativement à 932 millions de dollars au premier trimestre de 2010. Les résultats selon les PCGR des États-Unis comprennent un certain nombre d'éléments notables, comme suit :

    <<
    (en millions de $ CA)
    Trimestres clos les 31 mars                             2011       2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des pertes sur les couvertures d'actions à
     grande échelle                                         (238)$        - $
    Incidence nette estimative sur les sinistres de
     réassurance IARD liés au séisme au Japon               (151)         -
    Pertes nettes à la vente d'obligations classées
     comme DV détenues dans la composante excédent           (75)         -
    Profit net (perte nette) sur garanties de rentes
     à capital variable(a)                                   (31)       256
    -------------------------------------------------------------------------
    (a) Les résultats des contrats de rentes à capital variable selon les
        PCGR des États-Unis comprennent l'incidence de la qualité du crédit
        de l'assureur dans l'évaluation du passif. Voir "Liées aux
        obligations au titre des garanties de rentes à capital variable"
        dans le tableau qui suit.

    -------------------------------
    (23) Le résultat net selon les PCGR des États-Unis est une mesure
         non conforme aux PCGR. Voir la section "Rendement et mesures non
         conformes aux PCGR" ci-après.
    >>

Les résultats du premier trimestre de 2011 selon les PCGR des États-Unis ont été de 785 millions de dollars inférieurs à nos résultats selon les IFRS. Puisque nous ne procédons plus au rapprochement de nos résultats financiers annuels selon les PCGR des États-Unis dans nos états financiers consolidés, le résultat net en vertu des PCGR des États-Unis est jugé être une mesure financière non conforme aux PCGR. Un rapprochement des principales différences dans le résultat net attribué aux actionnaires au premier trimestre est présenté ci-après :

    <<
    (en millions de $ CA)
    Trimestres clos les 31 mars                             2011       2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires selon les
     IFRS                                                    985 $    1 224 $
    Participations ne donnant pas le contrôle et
     résultat des titulaires de contrats avec
     participation selon les IFRS                              4          9
    -------------------------------------------------------------------------

    Résultat net selon les IFRS                              989 $    1 233 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Principales différences dans le résultat :
      Liées aux obligations au titre des garanties de
       rentes à capital variable                            (126)$      (75)$
      Liées à l'incidence de l'évaluation à la
       valeur de marché et des activités d'investissement
       sur les produits de placement et les provisions
       mathématiques(24)                                    (693)      (233)
      Liées aux frais d'acquisition et autres éléments
       des affaires nouvelles                                (95)       (45)
      Liées aux changements de méthodes et hypothèses
       actuarielles et autres différences                    129         52
    Total des différences dans le résultat                  (785)$     (301)$
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net selon les PCGR des États-Unis               204 $      932 $
    -------------------------------------------------------------------------

    --------------------------------
    (24) Jusqu'à ce que la nouvelle norme IFRS relative aux contrats
         d'assurance entre en vigueur, les exigences selon les PCGR du
         Canada pour l'évaluation des passifs d'assurance (méthode
         canadienne axée sur le bilan - "MCAB") seront maintenues. Selon la
         MCAB, l'évaluation des passifs d'assurance est fondée sur les flux
         de trésorerie découlant du passif projetés, de même que sur les
         primes futures estimatives et le produit de placement net tiré des
         actifs détenus pour soutenir ces passifs.
    >>

Les principales différences entre les méthodes comptables résident dans ce qui suit :

    <<
    -   Comptabilisation des obligations au titre des garanties de rentes à
        capital variable - Les IFRS utilisent essentiellement une méthode
        comptable d'évaluation à la valeur de marché pour évaluer les
        obligations au titre des garanties de rentes à capital variable,
        tandis que les PCGR des États-Unis n'utilisent la comptabilisation à
        la valeur de marché que pour certaines prestations garanties et
        comprennent la note de crédit de la Société pour évaluer la garantie.
        Au premier trimestre de 2011, le résultat moins élevé selon les PCGR
        des États-Unis a découlé du resserrement des écarts de taux d'intérêt
        attribués à la qualité du crédit de la Société n'ayant touché que les
        résultats selon les PCGR des États-Unis.

    -   Produits de placements et provisions mathématiques - Les profits
        latents sur les placements à revenu fixe sont inscrits dans les
        capitaux propres en vertu des PCGR des États-Unis, mais lorsque les
        placements servent de soutien aux provisions mathématiques, ces
        profits latents sont en grande partie contrebalancés dans
        l'évaluation des provisions mathématiques selon les IFRS. Au premier
        trimestre, l'incidence des IFRS sur les passifs d'assurance des
        hypothèses relatives aux taux de réinvestissement applicables aux
        titres à revenu fixe, les placements du fonds général, les activités
        visant à réduire les expositions aux taux d'intérêt et certains gains
        de marché et de négociation n'a pas touché les résultats selon les
        PCGR des États-Unis.

    -   Différences dans le traitement des frais d'acquisition et des profits
        et pertes liés aux affaires nouvelles - Les frais d'acquisition qui
        varient avec la production d'affaires nouvelles et en découlent sont
        différés et amortis selon les PCGR des États-Unis, mais portés en
        réduction des passifs des contrats d'assurance selon les IFRS. Au
        premier trimestre, les résultats selon les IFRS ont bénéficié de la
        baisse du poids des affaires nouvelles, surtout dans le secteur
        Assurance - États-Unis.
    >>

Le total des capitaux propres selon les PCGR des États-Unis(25) est d'environ 6,4 milliards de dollars plus élevé que selon les IFRS. La différence est principalement attribuable au fait que les profits latents sur les placements à revenu fixe sont inscrits dans les capitaux propres en vertu des PCGR des États-Unis, mais lorsque les placements servent de soutien aux provisions mathématiques, ces profits latents accumulés sont en grande partie contrebalancés dans l'évaluation des provisions mathématiques selon les IFRS. Les placements à revenu fixe ont des gains latents importants attribuables à la faiblesse actuelle des taux d'intérêt, et les différences cumulatives dans le résultat donnent lieu à des capitaux propres beaucoup plus élevés selon les PCGR des États-Unis.

    <<
    --------------------------------
    (25) Le total des capitaux propres selon les PCGR des États-Unis est
         une mesure non conforme aux PCGR. Voir la section "Rendement et
         mesures non conformes aux PCGR" ci-après.
    >>

Un rapprochement des principales différences touchant le total des capitaux propres est présenté ci-après :

    <<
    (en millions de $ CA)
                                                         31 mars    31 déc.
    Aux                                                     2011       2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des capitaux propres selon les IFRS             25 112 $   24 675 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Écarts entre les résultats non distribués des
     actionnaires et les capitaux propres des
     titulaires de contrats avec participation             5 974 $    6 790 $
    Écart du cumul des autres éléments du résultat
     global attribuable aux éléments suivants :
      (i)   Titres disponibles à la vente et autres        1 407      1 723
      (ii)  Couvertures de flux de trésorerie                261        458
      (iii) Conversion de devises(a)                      (1 427)    (1 418)
    Différences du capital social, du surplus
     d'apport et de la participation ne donnant pas
     le contrôle dans des filiales                           144        162
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des capitaux propres selon les PCGR des
     États-Unis                                           31 471 $   32 390 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    (a) Reflète l'écart net du compte de conversion des devises après le
        rajustement à néant dans les résultats non distribués à l'adoption
        des IFRS le 1er janvier 2010.
    >>

Fonds propres

Le total des fonds propres s'est élevé à 28,6 milliards de dollars au 31 mars 2011, soit 3,6 milliards de dollars de moins que les 32,2 milliards de dollars constatés au 31 mars 2010. Cette diminution est attribuable à une baisse de 0,4 milliard de dollars des profits latents sur les titres disponibles à la vente, au raffermissement du dollar canadien, soit une incidence négative de 0,5 milliard de dollars, à des pertes nettes imputées aux actionnaires de 1,9 milliard de dollars et au versement en espèces de 0,7 milliard de dollars de dividendes aux actionnaires, ainsi qu'au remboursement de débentures subordonnées de 0,55 milliard de dollars, en partie contrebalancé par l'émission de 0,2 milliard de dollars d'actions privilégiées.

Au 31 mars 2011, le ratio du MMPRCE de Manufacturers est demeuré solide à 243 % comparativement à 249 % au 31 décembre 2010. Les trois grands facteurs suivants ont contribué à la variation : échéance de la dette contrebalancée en partie seulement par l'émission d'actions privilégiées, modifications à l'état de la situation financière par suite de l'adoption des IFRS et exigences en matière de fonds propres accrues pour une entente de réassurance d'une partie liée.

Selon la ligne directrice du Bureau du surintendant des institutions financières à l'égard de la transition vers les IFRS, l'incidence de l'adoption des IFRS sur les fonds propres disponibles est en grande partie intégrée progressivement sur huit trimestres à compter du premier trimestre de 2011. L'incidence des IFRS sur les exigences en matière de fonds propres ne sera pas intégrée sur la période de transition. L'adoption des IFRS a entraîné initialement une baisse du ratio du MMPRCE de Manufacturers d'environ trois points à partir du premier trimestre de 2011, et devrait entraîner une autre baisse du ratio de trois points additionnels au cours de la période de transition d'une durée de deux ans se terminant au quatrième trimestre de 2012. Le ratio du MMPRCE de Manufacturers selon les PCGR du Canada au 31 décembre 2010 était de 249 % et d'environ 246 % selon les IFRS au 1er janvier 2011.

Selon les lignes directrices relatives au MMPRCE pour 2011, les capitaux requis pour les risques liés aux actifs ne peuvent pas être transférés au moyen d'une entente de réassurance, à moins que les actifs soient également transférés. Ce changement, qui sera intégré progressivement tout au long de 2011, a fait grimper les fonds propres requis pour Manufacturers, réduisant son ratio du MMPRCE au premier trimestre de 2011 d'environ trois points. Une fois l'intégration complètement terminée, le ratio du MMPRCE de Manufacturers devrait subir une autre baisse de sept points.

Rajustement des résultats non distribués d'ouverture de la période précédente

Au cours du trimestre, la Société a relevé des erreurs principalement liées à des périodes antérieures à la fusion avec John Hancock Financial Services, Inc. en avril 2004. Ces erreurs ont entraîné une sous-évaluation des autres passifs de 133 millions de dollars. Puisque ces erreurs n'ont pas d'incidence importante sur les états financiers des exercices antérieurs, mais que leur correction au trimestre considéré aurait considérablement faussé le résultat de ce trimestre, la Société les a corrigées en réduisant de 133 millions de dollars le solde d'ouverture des résultats non distribués au 1er janvier 2010.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION PAR DIVISION

Changement de la présentation de l'information des résultats sectoriels

Avec prise d'effet le 1er janvier 2011, nous n'attribuons plus les profits et les pertes liés aux placements à nos secteurs selon la méthode de la fusion d'intérêts communs. Par le passé, ces profits et pertes étaient accumulés dans deux comptes, assurance et gestion de patrimoine, puis répartis au prorata entre les unités administratives en fonction de leurs provisions mathématiques respectives. À compter de 2011, parallèlement aux mesures prises pour réduire le risque de taux d'intérêt et le risque lié aux capitaux propres, la Société ne surveille plus les actifs ni l'exposition connexe aux risques selon la méthode de la fusion d'intérêts communs, mais surveille plutôt le rendement de chaque unité administrative d'après l'incidence directe des intérêts et du rendement des placements en actions d'une unité administrative en particulier. Cette modification a nécessité une application rétroactive à nos résultats sectoriels de l'exercice 2010 et n'a pas eu d'incidence sur le résultat net consolidé ni sur l'état de la situation financière consolidé de la Société.

Division Asie

    <<
                                                  Résultats trimestriels
    -------------------------------------------------------------------------

    En dollars canadiens                      T1 2011    T4 2010    T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux
     actionnaires (en millions)                   351 $      411 $      365 $
    Primes et dépôts liés aux produits
     ciblés pour la croissance
     (en millions)                              2 286 $    2 767 $    1 672 $
    Primes et dépôts liés aux produits
     non ciblés pour la
     croissance (en millions)                      85 $       73 $      751 $
    Fonds gérés (en milliards)                   67,4 $     67,7 $     58,7 $
    -------------------------------------------------------------------------

    En dollars américains
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires
     (en millions)                                357 $      407 $      351 $
    Primes et dépôts liés aux produits
     ciblés pour la croissance (en
     millions)                                  2 320 $    2 731 $    1 608 $
    Primes et dépôts liés aux produits non
     ciblés pour la croissance
     (en millions)                                 86 $       72 $      722 $
    Fonds gérés (en milliards)                   69,4 $     68,0 $     57,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

La Division Asie a présenté un résultat net attribué aux actionnaires de 357 millions de dollars américains pour le premier trimestre de 2011, comparativement à 351 millions de dollars américains pour le premier trimestre de 2010. Les résultats du premier trimestre de 2011 comprennent des profits nets liés aux résultats techniques de 100 millions de dollars américains (123 millions de dollars américains en 2010) parce que les rendements liés aux actions, aux taux d'intérêt, au crédit et aux autres titres à rendement variable diffèrent de ceux qui ont été pris en compte dans les hypothèses servant à établir nos meilleures estimations des provisions mathématiques. Le résultat net attribué aux actionnaires, excluant ces éléments, a augmenté de 29 millions de dollars américains sous l'impulsion de la hausse des produits d'honoraires et du bénéfice tiré des affaires en vigueur par suite de la croissance des activités.

Au premier trimestre de 2011, les primes et dépôts des produits ciblés pour la croissance ont été de 2,3 milliards de dollars américains, en hausse de 38 % en devises constantes par rapport à 1,6 milliard de dollars américains pour le premier trimestre de 2010. La hausse des primes et dépôts a été propulsée par les souscriptions de produits d'assurance robustes et la solide croissance des affaires, grâce à l'élargissement de la distribution et aux lancements de produits fructueux. Les primes et dépôts du secteur Gestion de patrimoine ont bénéficié de la croissance des fonds communs de placement, qui ont quadruplé par rapport au premier trimestre de 2010 en raison de l'acquisition de Manulife TEDA, la coentreprise de gestion d'actifs acquise en Chine, ainsi que de la forte croissance de la plupart des activités de gestion de patrimoine dans la région.

Au 31 mars 2011, les fonds gérés s'établissaient à 69,4 milliards de dollars américains, en hausse de 13 % en devises constantes par rapport au 31 mars 2010. La croissance a été stimulée par les flux de trésorerie nets provenant des titulaires de contrats dans tous les territoires de 3,8 milliards de dollars américains, les rendements des placements à la hausse de 3,8 milliards de dollars par suite du redressement des marchés et de l'incidence favorable du change.

Division canadienne

    <<
                                                  Résultats trimestriels
    -------------------------------------------------------------------------

    En dollars canadiens                      T1 2011    T4 2010    T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires
     (en millions)                                505 $      495 $      282 $
    Primes et dépôts liés aux produits
     ciblés pour la croissance (en
     millions)                                  4 205 $    3 691 $    3 936 $
    Primes et dépôts liés aux produits non
     ciblés pour la croissance
     (en millions)                                529 $      612 $      544 $
    Fonds gérés (en milliards)                  116,9 $    114,4 $    104,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

La Division canadienne a présenté un résultat net attribué aux actionnaires de 505 millions de dollars pour le premier trimestre de 2011, soit une augmentation de 223 millions de dollars en regard du premier trimestre de 2010. Les résultats du premier trimestre de 2011 comprennent des profits nets liés aux résultats techniques de 294 millions de dollars (65 millions de dollars en 2010) parce que les rendements liés aux actions, aux taux d'intérêt, au crédit et aux autres titres à rendement variable diffèrent de ceux qui ont été pris en compte dans les hypothèses servant à établir nos meilleures estimations des provisions mathématiques.

En excluant les éléments susmentionnés, le résultat net attribué aux actionnaires du premier trimestre de 2011 a été légèrement inférieur à celui du premier trimestre de 2010. L'incidence positive de la croissance des niveaux d'actifs dans le secteur de la gestion de patrimoine au Canada et à la Banque Manuvie a été en partie contrebalancée par l'incidence des couvertures additionnelles de la valeur des garanties de rentes à capital variable en vigueur. La forte croissance des souscriptions d'assurance individuelle, conjuguée à une diminution des taux du marché, a entraîné un poids accru sur les affaires nouvelles, d'où une réduction du résultat par rapport à la période correspondante de 2010.

Les primes et dépôts des produits ciblés pour la croissance se sont élevés à 4,2 milliards de dollars au premier trimestre de 2011, une hausse de 7 % par rapport au premier trimestre de 2010. Les primes et dépôts des produits de gestion de patrimoine ciblés pour la croissance ont augmenté de 10 % par rapport à l'exercice précédent, reflétant des souscriptions records de fonds communs de placement et de PlacementPlus, la baisse des garanties de rentes à capital variable de même que la hausse des dépôts dans les régimes de retraite collectifs découlant de la croissance des participations en vigueur. La croissance a été ralentie par la baisse continue des souscriptions de produits à revenu fixe par rapport à l'exercice précédent, reflétant la préférence des consommateurs pour des produits à capital variable au sein d'un marché en croissance. Les primes et dépôts des produits d'assurance ciblés pour la croissance ont augmenté de 5 % au premier trimestre de 2011 comparativement à la période correspondante de 2010. Les primes et dépôts des produits à capital variable non ciblés pour la croissance se sont élevés à 0,5 milliard de dollars au premier trimestre de 2011, soit un niveau comparable à celui du premier trimestre de 2010.

Les fonds gérés se sont accrus de 12 %, ou 12,2 milliards de dollars, pour s'établir à un niveau record de 116,9 milliards de dollars au 31 mars 2011 par rapport au 31 mars 2010. L'augmentation reflète l'incidence du raffermissement des marchés des actions et du recul des taux d'intérêt sur les valeurs des actifs présentées, de même que la croissance dans l'ensemble de la division entraînée par des flux de trésorerie nets provenant des titulaires de contrats de gestion de patrimoine de 0,8 milliard de dollars au cours des douze derniers mois. La croissance solide continue de la Banque Manuvie a contribué à plus de 20 % de l'augmentation par rapport à l'exercice précédent.

Assurance - États-Unis

    <<
                                                  Résultats trimestriels
    -------------------------------------------------------------------------
    En dollars canadiens                      T1 2011    T4 2010    T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires
     (en millions)                                403 $      404 $      211 $
    Primes et dépôts liés aux produits
     ciblés pour la croissance (en
     millions)                                    943 $    1 009 $      748 $
    Primes et dépôts liés aux produits non
     ciblés pour la croissance
     (en millions)                                864 $      972 $      954 $
    Fonds gérés (en milliards)                   74,7 $     73,8 $     69,8 $
    -------------------------------------------------------------------------

    En dollars américains
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires
     (en millions)                                409 $      399 $      203 $
    Primes et dépôts liés aux produits
     ciblés pour la croissance (en
     millions)                                    957 $      996 $      719 $
    Primes et dépôts liés aux produits non
     ciblés pour la croissance
     (en millions)                                877 $      960 $      917 $
    Fonds gérés (en milliards)                   76,9 $     74,2 $     68,8 $
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

Le secteur Assurance - États-Unis a présenté un résultat net attribué aux actionnaires de 409 millions de dollars américains pour le premier trimestre de 2011, comparativement à 203 millions de dollars américains pour le premier trimestre de 2010. Les résultats du premier trimestre de 2011 comprennent des profits nets liés aux résultats techniques de 265 millions de dollars américains (173 millions de dollars américains en 2010) parce que les rendements liés aux actions, aux taux d'intérêt, au crédit et aux autres titres à rendement variable diffèrent de ceux qui ont été pris en compte dans les hypothèses servant à établir nos meilleures estimations des provisions mathématiques. Compte non tenu de ces éléments, le résultat net attribué aux actionnaires a progressé de 114 millions de dollars américains, surtout en raison de la réduction du poids des affaires nouvelles par suite du repositionnement des activités et de l'amélioration des statistiques sur la déchéance.

Les primes et dépôts du premier trimestre de 2011 ont été de 1,8 milliard de dollars, en hausse de 0,2 milliard de dollars américains, ou 12 %, par rapport à la période correspondante de 2010. Ces primes et dépôts comprennent ceux des produits ciblés pour la croissance de 1,0 milliard de dollars américains, soit une hausse de 0,2 milliard de dollars américains, ou 33 %, par rapport au premier trimestre de 2010. Les primes et dépôts des produits non ciblés pour la croissance ont été de 0,9 milliard de dollars américains, soit 4 % de moins qu'au premier trimestre de 2010 en raison de la transition des souscriptions vers des produits à plus faible risque.

Au 31 mars 2011, les fonds gérés étaient de 76,9 milliards de dollars américains, en hausse de 12 % par rapport au 31 mars 2010, en raison de la croissance des contrats en vigueur.

Gestion de patrimoine - É.-U.

    <<
                                                  Résultats trimestriels
    -------------------------------------------------------------------------
    En dollars canadiens                      T1 2011    T4 2010    T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires
     (en millions)                                312 $      684 $      368 $
    Primes et dépôts liés aux produits
     ciblés pour la croissance
     (en millions)                              7 251 $    6 307 $    6 656 $
    Primes et dépôts liés aux produits
     non ciblés pour la croissance
     (en millions)                                528 $      599 $      784 $
    Fonds gérés (en milliards)                  187,8 $    187,1 $    178,4 $
    -------------------------------------------------------------------------

    En dollars américains
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires
     (en millions)                                317 $      675 $      353 $
    Primes et dépôts liés aux produits
     ciblés pour la croissance
     (en millions)                              7 357 $    6 229 $    6 399 $
    Primes et dépôts liés aux produits
     non ciblés pour la croissance
     (en millions)                                536 $      592 $      754 $
    Fonds gérés (en milliards)                  193,3 $    188,1 $    175,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

La Gestion de patrimoine - É.-U. a présenté un résultat net attribué aux actionnaires de 317 millions de dollars américains au premier trimestre de 2011, comparativement à 353 millions de dollars américains au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les résultats du premier trimestre de 2011 comprennent des profits nets liés aux résultats techniques de 167 millions de dollars américains (185 millions de dollars américains en 2010) parce que les rendements liés aux actions, aux taux d'intérêt, au crédit et aux autres titres à rendement variable diffèrent de ceux qui ont été pris en compte dans les hypothèses servant à établir nos meilleures estimations des provisions mathématiques. En excluant ces éléments, le résultat net attribué aux actionnaires a reculé de 18 millions de dollars américains, surtout en raison des coûts associés à la couverture d'un montant additionnel de garantie des contrats de rente à capital variable en vigueur, de l'incidence de la baisse des souscriptions de produits à revenu fixe et des coûts d'acquisition plus importants liés à la hausse des souscriptions de fonds communs de placement. Ces éléments ont été en partie contrebalancés par l'augmentation des produits d'honoraires des activités de gestion de patrimoine découlant de la hausse des actifs gérés moyens.

Les primes et dépôts du premier trimestre de 2011 ont été de 7,9 milliards de dollars américains, en hausse de 0,7 milliard de dollars américains, ou 10 %, par rapport à la période correspondante de 2010. Les primes et dépôts des produits ciblés pour la croissance du premier trimestre de 2011 se sont établis à 7,4 milliards de dollars américains, soit une augmentation de 15 % par rapport aux 6,4 milliards de dollars américains du premier trimestre de 2010 en raison de la hausse des souscriptions du secteur de la gestion de patrimoine, y compris une hausse de 42 % des souscriptions de fonds communs de placement.

Les primes et dépôts des produits non ciblés pour la croissance se sont élevés à 0,5 milliard de dollars américains au premier trimestre de 2011, en baisse de 0,8 milliard de dollars américains par rapport au premier trimestre de 2010 par suite de la mise en application de mesures continues en matière de gestion du risque.

Au 31 mars 2011, les fonds gérés s'élevaient à 193,3 milliards de dollars américains, en hausse de 10 % par rapport à 175,7 milliards de dollars américains au 31 mars 2010, en raison des rendements des placements positifs. Au cours des douze derniers mois, les souscriptions nettes de produits de gestion de patrimoine de 5,5 milliards de dollars ont été contrebalancées par des échéances prévues, des arrérages échus et des valeurs de rachat de produits du secteur produits à revenu fixe de JH et de rentes à capital variable de JH.

Division de réassurance

    <<
                                                  Résultats trimestriels
    -------------------------------------------------------------------------
    En dollars canadiens                      T1 2011    T4 2010     T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué (perte nette
     imputée) aux actionnaires
     (en millions)                                (92)$       77 $       45 $
    Primes et dépôts (en millions)                303 $      246 $      263 $
    -------------------------------------------------------------------------

    Dollars américains
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué (perte nette
     imputée) aux actionnaires (en millions)      (93)$       76 $       43 $
    Primes et dépôts (en millions)                308 $      243 $      253 $
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

La Division de réassurance a affiché une perte nette de 93 millions de dollars américains au premier trimestre de 2011, en baisse de 136 millions de dollars américains en regard d'un résultat net de 43 millions de dollars américains au premier trimestre de 2010, surtout en raison des primes liées aux sinistres de réassurance estimatives de 153 millions de dollars américains liés au séisme au Japon pour la gamme de produits de rétrocession d'assurance IARD. Les profits nets découlant des rendements liés aux actions, aux taux d'intérêt, au crédit et aux autres titres à rendement variable ayant différé de ceux qui ont été pris en compte dans les hypothèses servant à établir nos meilleures estimations des provisions mathématiques n'ont pas été importants pour les deux périodes. Les résultats techniques en matière de réassurance vie du premier trimestre de 2011 ont été favorables, alors que ceux du premier trimestre de 2010 avaient été défavorables.

Les primes du premier trimestre de 2011 ont atteint 308 millions de dollars américains, en hausse de 22 % par rapport aux 253 millions de dollars américains du premier trimestre de 2010. L'augmentation a surtout découlé du rétablissement des primes de réassurance IARD par suite du séisme au Japon. Les primes de l'International Group Program ont augmenté en raison d'une hausse au chapitre de la clientèle, et les primes de réassurance vie ont aussi grimpé par suite de la baisse du versement des bonifications.

Services généraux et autres

    <<
                                                  Résultats trimestriels
    -------------------------------------------------------------------------
    En dollars canadiens                      T1 2011    T4 2010     T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Perte nette imputée aux actionnaires
     (en millions)                               (494)$     (275)$      (47)$
    Fonds gérés (en milliards)                   29,1 $     31,6 $     34,2 $
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

Les résultats des Services généraux et autres comprennent le résultat sur les actifs auxquels sont adossés les fonds propres, déduction faite des sommes affectées aux divisions d'exploitation, les modifications des hypothèses actuarielles et les améliorations apportées aux modèles, les services externes de gestion de placements de la Division des placements et les activités d'assurance accident et maladie de John Hancock, les frais de règlement des couvertures d'actions à grande échelle et d'autres éléments hors exploitation.

Les Services généraux et autres ont inscrit une perte nette imputée aux actionnaires de 494 millions de dollars au premier trimestre de 2011, comparativement à une perte nette de 47 millions de dollars au premier trimestre de 2010. Les résultats du premier trimestre de 2011 comprennent des pertes liées aux couvertures d'actions à grande échelle de 238 millions de dollars, des pertes réalisées sur obligations DV de 90 millions de dollars et une charge découlant d'améliorations apportées aux méthodes et hypothèses actuarielles de 70 millions de dollars. En excluant ces éléments, le résultat a reculé de 49 millions de dollars en raison de gains réalisés moins importants sur les titres DV et la non-récurrence de gains sur dérivés réalisés en 2010.

Les fonds gérés de 29,1 milliards de dollars au 31 mars 2011 comprennent les actifs gérés par Gestion d'actifs Manuvie au nom de clients institutionnels de 22,9 milliards de dollars (23,2 milliards de dollars au 31 décembre 2010). Les fonds gérés des Services généraux et autres, de 6,3 milliards de dollars (8,5 milliards de dollars au 31 décembre 2010), ont reculé au cours du trimestre considéré, reflétant la hausse de la répartition du capital aux divisions d'exploitation.

GESTION DU RISQUE

Aperçu

La Financière Manuvie est une institution financière qui offre des produits et services en matière d'assurance, de gestion de patrimoine et de gestion d'actifs, ce qui l'expose à une vaste gamme de risques. Nous gérons ces risques en fonction d'un cadre de gestion du risque utilisé à l'échelle de la Société.

Des renseignements supplémentaires à l'égard de nos pratiques de gestion du risque et des facteurs de risque susceptibles d'avoir une incidence sur la Société sont présentés dans la section "Facteurs de risque" de notre plus récente notice annuelle, dans les sections "Gestion du risque" et "Principales conventions comptables et actuarielles" du rapport de gestion figurant dans notre rapport annuel de 2010 et dans la note intitulée "Gestion du risque" de nos plus récents états financiers consolidés annuels et intermédiaires.

Stratégies de couverture du risque lié aux marchés

En raison des couvertures dynamiques et à grande échelle, au 31 mars 2011, il a été estimé qu'environ 59 % à 65 % de la sensibilité sous-jacente de notre résultat à une baisse de 10 % du marché des actions serait contrebalancée par les couvertures. La tranche inférieure de la fourchette suppose que la valeur des actifs assortis d'une couverture dynamique contrebalancerait dans une proportion de 80 % la perte liée aux obligations au titre des garanties de rentes à capital variable assorties d'une couverture dynamique, et la tranche supérieure de la fourchette suppose que la valeur des actifs assortis d'une couverture dynamique annulerait entièrement la perte liée aux obligations au titre des garanties de rentes à capital variable assorties d'une couverture dynamique. Au 31 décembre 2010, cette fourchette s'établissait entre 50 % et 55 %. Comme nous l'avons indiqué précédemment, nous visons à ce qu'environ 60 % de la sensibilité sous-jacente du résultat au marché des actions soit contrebalancée par des couvertures d'ici la fin de 2012 et 75 %, d'ici la fin de 2014. La Société compte atteindre ces objectifs en prenant une série de mesures qui s'appliqueront à des dates et à des conditions de marché précises.

La Société a pour objectif de réduire de nouveau son exposition au risque de taux d'intérêt, évaluée d'après la sensibilité du résultat net attribué aux actionnaires à une diminution de 100 points de base des taux d'intérêt, pour atteindre une exposition maximale de 1,65 milliard de dollars et de 1,1 milliard de dollars respectivement à la fin des exercices 2012 et 2014. Au 31 mars 2011, surtout par suite des mesures prises au quatrième trimestre de 2010 et au premier trimestre de 2011, la sensibilité de notre résultat net à une diminution de 100 points de base était de 1,5 milliard de dollars et, par conséquent, nous avons déjà surpassé notre objectif de fin d'exercice 2012.

Au cours du premier trimestre de 2011, dans le cadre de nos activités de réduction des risques, nous avons mis en place une couverture dynamique à l'égard de 8,5 milliards de dollars de la valeur des garanties des rentes à capital variable en vigueur et maintenu la couverture dynamique de la quasi-totalité des nouvelles souscriptions de produits de rentes à capital variable. En date du 31 mars 2011, environ 63 % de la valeur des garanties était soit assortie d'une couverture dynamique, soit réassurée, contre 55 % au 31 décembre 2010. Les activités assorties d'une couverture dynamique au 31 mars 2011 comprennent 59 % de la valeur des garanties de rentes à capital variable, déduction faite des montants réassurés.

Nous avons aussi maintenu notre stratégie de couverture d'actions à grande échelle et, au cours du premier trimestre de 2011, nous avons vendu à découvert environ 200 millions de dollars de contrats à terme sur actions de l'indice TOPIX. La stratégie de couverture à grande échelle, entamée en 2010, est conçue afin d'atténuer le risque lié aux titres de sociétés ouvertes découlant des garanties de rentes à capital variable non assorties d'une couverture dynamique et d'autres produits et frais.

Au cours du premier trimestre de 2011, nous avons davantage prolongé la durée de nos actifs auxquels sont adossés des éléments de passif en concluant des swaps de taux d'intérêt. Ces mesures, jumelées à la hausse des taux d'intérêt, ont contribué à une réduction nette de la sensibilité de notre résultat net attribué aux actionnaires à la baisse des taux d'intérêt. Dans le cadre de notre gestion générale des taux d'intérêt, nous avons aussi réduit la durée des actifs à revenu fixe classés comme DV de notre composante excédent.

Il est impossible de garantir que les risques liés au rendement des actions et aux variations des taux d'intérêt auxquels la Société est exposée seront réduits de manière à atteindre nos objectifs de 2014, ou à demeurer dans la fourchette de nos objectifs pour 2012. Nous pourrions ne pas être en mesure de couvrir nos activités existantes non couvertes comme il est mentionné dans nos plans de réduction des risques ou, si nous étions en mesure de le faire, nous pourrions devoir comptabiliser une passation en charges au moment de la mise en place de la couverture. Selon certaines conditions du marché, notamment si la volatilité des actions et des taux d'intérêt continue de s'intensifier, les taux d'intérêt ou les marchés des actions continuent de baisser, ou la corrélation entre le recul des marchés des actions et la baisse des taux d'intérêt s'accroît, les coûts liés à la couverture des prestations garanties de rentes à capital variable pourraient augmenter ou cesser d'être justifiés sur le plan économique, et nous pourrions alors réduire les souscriptions de certains de ces produits ou les retirer du marché. De plus, rien ne garantit que notre stratégie de couverture dynamique permettra d'éliminer complètement les risques liés aux contrats de rente à capital variable couverts.

Nos stratégies de couverture exposent la Société à des risques additionnels. Les couvertures reposent sur la réalisation d'opérations sur dérivés, lesquelles pourraient être entravées si les marchés de ces instruments devenaient illiquides. Les couvertures exposent également la Société au risque d'augmentation des niveaux de capitalisation et de garantie exigés, qui pourraient devenir importants suivant le redressement des marchés.

Sensibilités et mesures d'exposition au risque

Mise en garde à l'égard des sensibilités.

Dans le présent document, nous avons présenté des sensibilités et des mesures d'exposition au risque pour certains risques. Ces éléments comprennent la sensibilité aux variations particulières des cours du marché et des taux d'intérêt projetés à l'aide de modèles internes à une date donnée, et sont évalués en fonction d'un niveau de départ reflétant les actifs et les passifs de la Société à cette date, et les facteurs actuariels, le rendement sur les placements et les activités de placement que nous présumons dans l'avenir. Les mesures d'exposition au risque reflètent l'incidence de la variation d'un facteur à la fois et supposent que tous les autres facteurs demeurent inchangés. Les résultats réels peuvent différer de manière importante de ces estimations, et ce, pour plusieurs raisons, y compris l'interaction entre ces facteurs lorsque plus d'un facteur varie, les variations des rendements actuariels et des rendements des placements et des hypothèses à l'égard des activités de placement futures, les écarts entre les faits réels et les hypothèses, les changements dans la combinaison des produits, les taux d'imposition effectifs et d'autres facteurs de marché, ainsi que les limites générales de nos modèles internes. Pour ces raisons, ces sensibilités ne devraient être considérées que comme des estimations données à titre indicatif des sensibilités sous-jacentes des facteurs respectifs, fondées sur les hypothèses décrites ci-dessous. Étant donné la nature de ces calculs, nous ne pouvons garantir que leur incidence réelle sur le résultat net attribué aux actionnaires ou sur le ratio du MMPRCE de Manufacturers sera telle que nous l'avons indiquée.

Garanties de rentes à capital variable et garanties des fonds distincts.

Les garanties des produits à capital variable portent sur au moins un des éléments suivants : le décès, la valeur à l'échéance, le revenu et les retraits. Les garanties de rentes à capital variable et des fonds distincts sont conditionnelles et exigibles uniquement à la survenance de l'événement pertinent, si la valeur des fonds à ce moment est inférieure à la valeur de la garantie. Tout dépendant du niveau futur des marchés des actions, les passifs liés aux contrats en vigueur seraient exigibles principalement pendant la période de 2015 à 2038.

Le tableau suivant présente certaines données sur les garanties de rentes à capital variable et des fonds distincts liées aux placements offertes par la Société, compte tenu et déduction faite de la réassurance, et des activités assorties d'une couverture dynamique.

Garanties de rentes à capital variable et garanties des fonds distincts

    <<
    Au                                                31 mars 2011
    -------------------------------------------------------------------------
                                              Valeur    Valeur    Montant à
    (en millions de $ CA)                    garantie  des fonds  risque(d)
    -------------------------------------------------------------------------
    Garanties de prestations de rente
     minimales(a)                               7 829 $    6 241 $    1 610 $
    Garanties de retrait minimum               61 796     57 653      5 603
    Garanties d'accumulations minimales        22 958     24 556      1 745
    -------------------------------------------------------------------------
    Prestations du vivant brutes(b)            92 583 $   88 450 $    8 958 $
    Prestations de décès brutes(c)             15 536     12 487      2 408
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total, compte non tenu de la
     réassurance et des couvertures           108 119 $  100 937 $   11 366 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Prestations du vivant réassurées            6 774 $    5 394 $    1 394 $
    Prestations de décès réassurées             4 641      3 940        897
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des réassurances                     11 415 $    9 334 $    2 291 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Total, déduction faite de
     la réassurance                            96 704 $   91 603 $    9 075 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Prestations du vivant assorties
     d'une couverture dynamique                52 245 $   52 295 $    3 109 $
    Prestations de décès assorties
     d'une couverture dynamique                 4 991      3 385        356
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des prestations assorties
     d'une couverture dynamique                57 236 $   55 680 $    3 465 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Prestations du vivant conservées           33 564 $   30 761 $    4 455 $
    Prestations de décès conservées             5 904      5 162      1 155
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total, déduction faite des
     réassurances et des couvertures           39 468 $   35 923 $    5 610 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Au                                              31 décembre 2010
    -------------------------------------------------------------------------
                                              Valeur    Valeur    Montant à
    (en millions de $ CA)                    garantie  des fonds  risque(d)
    -------------------------------------------------------------------------
    Garanties de prestations de rente
     minimales(a)                               8 202 $    6 359 $    1 856 $
    Garanties de retrait minimum               62 382     57 331      6 391
    Garanties d'accumulations minimales        23 902     25 152      1 980
    -------------------------------------------------------------------------
    Prestations du vivant brutes(b)            94 486 $   88 842 $   10 227 $
    Prestations de décès brutes(c)             16 279     12 736      2 813
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total, compte non tenu de la
     réassurance et des couvertures           110 765 $  101 578 $   13 040 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Prestations du vivant réassurées            7 108 $    5 506 $    1 611 $
    Prestations de décès réassurées             4 924      4 070      1 052
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des réassurances                     12 032 $    9 576 $    2 663 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Total, déduction faite de
     la réassurance                            98 733 $   92 002 $   10 377 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Prestations du vivant assorties
     d'une couverture dynamique                44 606 $   44 827 $    2 685 $
    Prestations de décès assorties
     d'une couverture dynamique                 4 685      3 032        424
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des prestations assorties
     d'une couverture dynamique                49 291 $   47 859 $    3 109 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Prestations du vivant conservées           42 772 $   38 509 $    5 931 $
    Prestations de décès conservées             6 670      5 634      1 337
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total, déduction faite des
     réassurances et des couvertures           49 442 $   44 143 $    7 268 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    a)  Les contrats comportant des prestations garanties de soins de longue
        durée sont inclus dans cette catégorie.
    b)  Lorsqu'un contrat comprend des prestations du vivant et de décès, la
        garantie en sus des prestations du vivant est incluse dans la
        catégorie des prestations de décès comme il est mentionné dans la
        note c).
    c)  Les prestations de décès englobent les garanties uniques et les
        garanties en sus des garanties de prestations du vivant lorsque le
        contrat offre à la fois des prestations du vivant et des prestations
        de décès.
    d)  Le montant à risque (les garanties dans le cours) représente
        l'excédent de la valeur des garanties sur les valeurs des fonds pour
        tous les contrats dont la valeur des garanties est supérieure à la
        valeur des fonds. Ce montant n'est pas exigible à court terme. En ce
        qui a trait aux garanties minimales portant sur les prestations de
        décès, le montant net à risque représente l'excédent de la garantie
        minimale actuelle portant sur les prestations de décès sur le solde
        actuel du compte. En ce qui a trait aux garanties minimales portant
        sur les prestations de rente, le montant net à risque représente
        l'excédent des revenus de base actuels des conversions en rentes sur
        la valeur actuelle du compte. À l'égard de toutes les garanties, le
        montant net à risque est limité à un niveau plancher de zéro pour
        chaque contrat.
    >>

Les provisions mathématiques établies à cet égard s'élevaient à 2 387 millions de dollars au 31 mars 2011 (3 101 millions de dollars au 31 décembre 2010). Ces provisions mathématiques s'appliquent aux activités couvertes et non couvertes. En ce qui a trait aux activités non couvertes, les provisions mathématiques étaient de 1 670 millions de dollars au 31 mars 2011 (2 083 millions de dollars au 31 décembre 2010). Les provisions mathématiques du bloc couvert se sont établies à 717 millions de dollars au 31 mars 2011 (1 018 millions de dollars au 31 décembre 2010). La diminution des provisions mathématiques des activités couvertes est principalement attribuable aux augmentations de taux d'intérêts, contrebalancées par les réserves établies au titre de la couverture des affaires additionnelles au premier trimestre de 2011. Le recul des provisions mathématiques liées au bloc non couvert par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent a principalement découlé du redressement des marchés des actions, du transfert de réserves non couvertes à des réserves couvertes et de l'incidence favorable du change.

Risque lié au rendement des actions cotées

Notre stratégie de couverture dynamique des garanties de rentes à capital variable n'est pas conçue pour annuler entièrement la sensibilité des provisions mathématiques à tous les risques associés aux garanties intégrées dans ces produits. Le profit réalisé (la perte subie) sur les instruments de couverture pourrait ne pas annuler entièrement les profits ou les pertes sous-jacents résultant des provisions pour garanties couvertes, car :

    <<
    -   le comportement et le décès des titulaires de contrats ne sont pas
        couverts;

    -   les provisions pour écarts défavorables des provisions mathématiques
        ne sont pas couvertes;

    -   une tranche du risque de taux d'intérêt n'est pas couverte;

    -   le rendement d'une petite partie des fonds sous-jacents ne fait
        l'objet d'aucune couverture vu l'absence d'instruments de couverture
        négociés en Bourse efficaces;

    -   le rendement des fonds sous-jacents couverts peut différer du
        rendement des instruments de couverture correspondants;

    -   la volatilité du rendement réalisé défavorable des actions et des
        obligations et la volatilité des taux d'intérêt pourraient entraîner
        des coûts de rééquilibrage plus élevés que prévu;

    -   les autres risques ne sont pas tous couverts (voir le Rapport de
        gestion du rapport annuel de 2010).
    >>

Les tableaux ci-dessous présentent l'incidence possible sur le résultat net attribué aux actionnaires d'une variation immédiate de 10 %, 20 % et 30 % de la valeur de marché des actions cotées suivie d'un retour au niveau de croissance prévu pris en compte dans l'évaluation des provisions mathématiques. L'incidence possible est présentée compte tenu et compte non tenu de la variation des marchés sur les actifs couverts. L'incidence possible est présentée en supposant que la variation de la valeur des actifs couverts annule entièrement la variation des obligations au titre des garanties de rentes à capital variable assorties d'une couverture dynamique, et la variation de la valeur non entièrement contrebalancée est aussi présentée.

Bien que nous ne puissions estimer de façon fiable le montant de la variation des obligations au titre des garanties de rentes à capital variable assorties d'une couverture dynamique qui ne sera pas annulé par le profit ou la perte sur les actifs assortis d'une couverture dynamique, nous posons certaines hypothèses afin d'évaluer l'incidence sur le résultat net attribué aux actionnaires. Nous présentons l'incidence en fonction de l'hypothèse que dans le cas d'une baisse de 10 %, de 20 % et de 30 % de la valeur de marché des actions, le résultat tiré des actifs couverts contrebalancera respectivement 80 %, 75 % et 70 % de la perte découlant de la variation de la tranche correspondant à la meilleure estimation des provisions mathématiques des garanties assorties d'une couverture dynamique. Pour une hausse de 10 %, 20 % ou 30 % de la valeur de marché des actions, la perte sur les couvertures dynamiques devrait représenter respectivement 120 %, 125 % et 130 % du profit découlant des obligations au titre des garanties de rentes à capital variable assorties d'une couverture dynamique.

Les expositions au 31 mars 2011 ont reculé par rapport au 31 décembre 2010, principalement en raison du redressement des marchés mondiaux des actions et des rentes à capital variable en vigueur additionnelles à l'égard desquelles la Société a mis en place une couverture dynamique, et de l'ajout d'un montant modeste de couvertures d'actions à grande échelle.

Au 31 mars 2011, la variation de la valeur des actifs couverts devait annuler de 59 % à 65 % l'incidence sous-jacente sur le résultat net attribué aux actionnaires d'une diminution de 10 % des marchés des actions cotées (de 50 % à 55 % au 31 décembre 2010)(26). La tranche inférieure de la fourchette suppose que la valeur des actifs assortis d'une couverture dynamique contrebalance dans une proportion de 80 % la perte liée aux obligations au titre des garanties de rentes à capital variable assorties d'une couverture dynamique, et la tranche supérieure de la fourchette suppose que la valeur des actifs assortis d'une couverture dynamique annule entièrement la perte liée aux obligations au titre des garanties de rentes à capital variable assorties d'une couverture dynamique.

La Société vise à ce que les actifs couverts atténuent 60 % de l'incidence sous-jacente du recul des marchés des actions d'ici la fin de 2012 et 75 % de l'incidence sous-jacente d'ici la fin de 2014.

    <<
    -------------------------------
    (26) Définie comme étant la sensibilité du résultat à une baisse de 10 %
         de la valeur des marchés des actions cotées, compte tenu des
         règlements au titre de contrats de réassurance en vigueur à la fin
         du trimestre précédent, mais compte non tenu de l'effet
         d'annulation des actifs assortis d'une couverture ou d'autres
         mécanismes d'atténuation des risques.
    >>

Incidence possible sur le résultat net annuel attribué aux actionnaires découlant d'une variation du rendement des actions cotées(a)

    <<
    Au 31 mars 2011
    (en millions de $ CA)                         -30 %      -20 %      -10 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Sensibilité sous-jacente du résultat
     net attribué aux actionnaires(b)
    Garanties au titre des contrats de
     rente à capital variable                  (4 480)$   (2 720)$   (1 200)$
    Honoraires liés aux actifs                   (270)      (180)      (100)
    Placements en actions du fonds général(c)    (300)      (200)      (100)
    -------------------------------------------------------------------------
    Total de la sensibilité sous-jacente       (5 050) $  (3 100) $  (1 400)$
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture à grande échelle                1 350 $      900 $      450 $
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture dynamique en supposant
     que la variation de la valeur des
     actifs couverts annule entièrement
     la variation des obligations au titre
     des garanties de rentes à capital
     variable assorties d'une couverture
     dynamique                                  1 910      1 120        460
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence totale des actifs couverts
     en supposant que la variation de la
     valeur des actifs assortis d'une
     couverture dynamique annule entièrement
     la variation des obligations au titre
     des garanties de rentes à capital
     variable assorties d'une couverture
     dynamique                                  3 260 $    2 020 $      910 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence nette en supposant que la
     variation de la valeur des actifs
     couverts annule entièrement la
     variation des obligations au titre
     des garanties de rentes à capital
     variable assorties d'une couverture
     dynamique                                 (1 790)$   (1 080) $    (490)$
    Incidence en supposant que la variation
     de la valeur des actifs assortis
     d'une couverture dynamique n'annule
     pas entièrement la variation des
     obligations au titre des garanties de
     rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique(d)               (570)      (280)       (90)
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence nette en supposant que la
     variation de la valeur des actifs
     assortis d'une couverture dynamique
     n'annule pas entièrement la variation
     des obligations au titre des garanties
     de rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique(d)             (2 360)$   (1 360) $    (580)$
    -------------------------------------------------------------------------
    Pourcentage de la sensibilité
     sous-jacente du résultat aux
     variations des marchés des actions qui
     est contrebalancée par la couverture
     si les actifs assortis d'une
     couverture dynamique annulent
     entièrement les variations des
     obligations au titre des garanties de
     rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique                    65 %       65 %       65 %
    Pourcentage de la sensibilité
     sous-jacente du résultat aux
     variations des marchés des actions qui
     est contrebalancée par la couverture
     si les actifs assortis d'une
     couverture dynamique n'annulent pas
     entièrement les variations des
     obligations au titre des garanties de
     rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique(d)                 53 %       56 %       59 %
    -------------------------------------------------------------------------


    Au 31 mars 2011
    (en millions de $ CA)                         +10 %      +20 %      +30 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Sensibilité sous-jacente du résultat
     net attribué aux actionnaires(b)
    Garanties au titre des contrats de
     rente à capital variable                     930 $    1 690 $    2 160 $
    Honoraires liés aux actifs                     90        180        280
    Placements en actions du fonds général(c)     120        240        350
    -------------------------------------------------------------------------
    Total de la sensibilité sous-jacente        1 140 $    2 110 $    2 790 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture à grande échelle                 (450)$     (910)$   (1 350)$
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture dynamique en supposant
     que la variation de la valeur des
     actifs couverts annule entièrement
     la variation des obligations au titre
     des garanties de rentes à capital
     variable assorties d'une couverture
     dynamique                                   (300)      (530)      (690)
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence totale des actifs couverts
     en supposant que la variation de la
     valeur des actifs assortis d'une
     couverture dynamique annule entièrement
     la variation des obligations au titre
     des garanties de rentes à capital
     variable assorties d'une couverture
     dynamique                                   (750)$   (1 440)$   (2 040)$
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence nette en supposant que la
     variation de la valeur des actifs
     couverts annule entièrement la
     variation des obligations au titre
     des garanties de rentes à capital
     variable assorties d'une couverture
     dynamique                                    390 $      670 $      750 $
    Incidence en supposant que la variation
     de la valeur des actifs assortis
     d'une couverture dynamique n'annule
     pas entièrement la variation des
     obligations au titre des garanties de
     rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique(d)                (70)      (130)      (210)
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence nette en supposant que la
     variation de la valeur des actifs
     assortis d'une couverture dynamique
     n'annule pas entièrement la variation
     des obligations au titre des garanties
     de rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique(d)                320 $      540 $      540 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Pourcentage de la sensibilité
     sous-jacente du résultat aux
     variations des marchés des actions qui
     est contrebalancée par la couverture
     si les actifs assortis d'une
     couverture dynamique annulent
     entièrement les variations des
     obligations au titre des garanties de
     rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique                    66 %       68 %       73 %
    Pourcentage de la sensibilité
     sous-jacente du résultat aux
     variations des marchés des actions qui
     est contrebalancée par la couverture
     si les actifs assortis d'une
     couverture dynamique n'annulent pas
     entièrement les variations des
     obligations au titre des garanties de
     rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique(d)                 72 %       74 %       81 %
    -------------------------------------------------------------------------
    a)  Voir la section "Mise en garde à l'égard des sensibilités" ci-dessus.
    b)  Définie comme étant la sensibilité du résultat à une variation des
        marchés des actions cotées, compte tenu des règlements au titre de
        contrats de réassurance en vigueur à la fin du trimestre précédent,
        mais compte non tenu de l'effet d'annulation des actifs assortis
        d'une couverture ou d'autres mécanismes d'atténuation des risques.
    c)  Cette incidence sur les actions du fonds général est de nature
        ponctuelle et ne comprend pas les éléments suivants : i) toute
        incidence possible sur la pondération des actions cotées; ii) tout
        profit ou toute perte sur les actions cotées détenues dans le secteur
        Services généraux et autres; et iii) tout profit ou toute perte sur
        les placements en actions cotées détenus par la Banque Manuvie. Les
        sensibilités supposent que les fonds des contrats avec participation
        sont autosuffisants et n'ont pas d'incidence importante sur le
        résultat net attribué aux actionnaires par suite des variations des
        marchés des actions.
    d)  Pour une baisse des marchés de 10 %, 20 % et 30 %, le profit sur les
        actifs assortis d'une couverture dynamique devrait représenter
        respectivement 80 %, 75 % et 70 % de la perte découlant des
        obligations au titre des garanties de rentes à capital variable
        assorties d'une couverture dynamique. Pour une hausse des marchés de
        10 %, 20 % et 30 %, la perte sur les actifs assortis d'une couverture
        dynamique devrait représenter respectivement 120 %, 125 % et 130 % du
        profit résultant des obligations au titre des garanties de rentes à
        capital variable assorties d'une couverture dynamique. Les chiffres
        ont été arrondis aux fins de la présentation.



    Au 31 décembre 2010
    (en millions de $ CA)                         -30 %      -20 %      -10 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Sensibilité sous-jacente du résultat
     net attribué aux actionnaires(b)
    Garanties au titre des contrats de
     rente à capital variable                  (4 840)$   (2 940)$   (1 300)$
    Honoraires liés aux actifs                   (270)      (180)       (90)
    Placements en actions du fonds
     général(c)                                  (270)      (180)       (90)
    -------------------------------------------------------------------------
    Total de la sensibilité sous-jacente       (5 380)$   (3 300)$   (1 480)$
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture à grande échelle                1 270 $      850 $      420 $
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture dynamique en supposant que
     la variation de la valeur des actifs
     assortis d'une couverture annule
     entièrement la variation des
     obligations au titre des garanties de
     rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique                 1 680        980        400
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence totale des actifs couverts en
     supposant que la variation de la valeur
     des actifs assortis d'une couverture
     dynamique annule entièrement la
     variation des obligations au titre des
     garanties de rentes à capital variable
     assorties d'une couverture dynamique       2 950 $    1 830 $      820 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence nette en supposant que la
     variation de la valeur des actifs
     couverts annule entièrement la
     variation des obligations au titre des
     garanties de rentes à capital variable
     assorties d'une couverture dynamique      (2 430)$   (1 470)$     (660)$
    Incidence en supposant que la variation
     de la valeur des actifs assortis d'une
     couverture dynamique n'annule pas
     entièrement la variation des
     obligations au titre des garanties de
     rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique(d)               (500)      (240)       (80)
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence nette en supposant que la
     variation de la valeur des actifs
     assortis d'une couverture dynamique
     n'annule pas entièrement la variation
     des obligations au titre des garanties
     de rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique(d)             (2 930)$   (1 710)$     (740)$
    -------------------------------------------------------------------------
    Pourcentage de la sensibilité
     sous-jacente du résultat aux variations
     des marchés des actions qui est
     contrebalancée par la couverture si
     les actifs assortis d'une couverture
     dynamique annulent entièrement les
     variations des obligations au titre des
     garanties de rentes à capital variable
     assorties d'une couverture dynamique          55 %       55 %       55 %
    Pourcentage de la sensibilité
     sous-jacente du résultat aux variations
     des marchés des actions qui est
     contrebalancée par la couverture si
     les actifs assortis d'une couverture
     dynamique n'annulent pas entièrement
     les variations des obligations au titre
     des garanties de rentes à capital
     variable assorties d'une couverture
     dynamique(d)                                  46 %       48 %       50 %
    -------------------------------------------------------------------------


    Au 31 décembre 2010
    (en millions de $ CA)                         +10 %      +20 %      +30 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Sensibilité sous-jacente du résultat
     net attribué aux actionnaires(b)
    Garanties au titre des contrats de
     rente à capital variable                   1 010 $    1 830 $    2 300 $
    Honoraires liés aux actifs                     90        180        270
    Placements en actions du fonds
     général(c)                                   100        200        300
    -------------------------------------------------------------------------
    Total de la sensibilité sous-jacente        1 200 $    2 210 $    2 870 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture à grande échelle                 (420)$     (850)$   (1 270)$
    Incidence des actifs assortis d'une
     couverture dynamique en supposant que
     la variation de la valeur des actifs
     assortis d'une couverture annule
     entièrement la variation des
     obligations au titre des garanties de
     rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique                  (260)      (440)      (560)
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence totale des actifs couverts en
     supposant que la variation de la valeur
     des actifs assortis d'une couverture
     dynamique annule entièrement la
     variation des obligations au titre des
     garanties de rentes à capital variable
     assorties d'une couverture dynamique        (680)$   (1 290)$   (1 830)$
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence nette en supposant que la
     variation de la valeur des actifs
     couverts annule entièrement la
     variation des obligations au titre des
     garanties de rentes à capital variable
     assorties d'une couverture dynamique         520 $      920 $    1 040 $
    Incidence en supposant que la variation
     de la valeur des actifs assortis d'une
     couverture dynamique n'annule pas
     entièrement la variation des
     obligations au titre des garanties de
     rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique(d)                (60)      (110)      (170)
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence nette en supposant que la
     variation de la valeur des actifs
     assortis d'une couverture dynamique
     n'annule pas entièrement la variation
     des obligations au titre des garanties
     de rentes à capital variable assorties
     d'une couverture dynamique(d)                460 $      810 $      870 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Pourcentage de la sensibilité
     sous-jacente du résultat aux variations
     des marchés des actions qui est
     contrebalancée par la couverture si
     les actifs assortis d'une couverture
     dynamique annulent entièrement les
     variations des obligations au titre des
     garanties de rentes à capital variable
     assorties d'une couverture dynamique          57 %       58 %       64 %
    Pourcentage de la sensibilité
     sous-jacente du résultat aux variations
     des marchés des actions qui est
     contrebalancée par la couverture si
     les actifs assortis d'une couverture
     dynamique n'annulent pas entièrement
     les variations des obligations au titre
     des garanties de rentes à capital
     variable assorties d'une couverture
     dynamique(d)                                  62 %       63 %       70 %
    -------------------------------------------------------------------------
    a)  Voir la section "Mise en garde à l'égard des sensibilités" ci-dessus.
    b)  Définie comme étant la sensibilité du résultat à une variation des
        marchés des actions cotées, compte tenu des règlements au titre de
        contrats de réassurance en vigueur à la fin du trimestre précédent,
        mais compte non tenu de l'effet d'annulation des actifs assortis
        d'une couverture ou d'autres mécanismes d'atténuation des risques.
    c)  Cette incidence sur les actions du fonds général est de nature
        ponctuelle et ne comprend pas les éléments suivants : i) toute
        incidence possible sur la pondération des actions cotées; ii) tout
        profit ou toute perte sur les actions cotées détenues dans le secteur
        Services généraux et autres; et iii) tout profit ou toute perte sur
        les placements en actions cotées détenus par la Banque Manuvie. Les
        sensibilités supposent que les fonds des contrats avec participation
        sont autosuffisants et n'ont pas d'incidence importante sur le
        résultat net attribué aux actionnaires par suite des variations des
        marchés des actions.
    d)  Pour une baisse des marchés de 10 %, 20 % et 30 %, le profit sur les
        actifs assortis d'une couverture dynamique devrait représenter
        respectivement 80 %, 75 % et 70 % de la perte découlant des
        obligations au titre des garanties de rentes à capital variable
        assorties d'une couverture dynamique. Pour une hausse des marchés de
        10 %, 20 % et 30 %, la perte sur les actifs assortis d'une couverture
        dynamique devrait représenter respectivement 120 %, 125 % et 130 % du
        profit résultant des obligations au titre des garanties de rentes à
        capital variable assorties d'une couverture dynamique. Les chiffres
        ont été arrondis aux fins de la présentation.
    >>

Incidence possible sur le ratio du MMPRCE de Manufacturers d'une variation du rendement des actions cotées par rapport au rendement prévu pris en compte dans l'évaluation des provisions mathématiques(a)(b)

    <<
    Au                                          31 mars 2011
    -------------------------------------------------------------------------
    (points de pourcentage)     -30 %   -20 %   -10 %    10 %    20 %    30 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence sur le ratio du
     MMPRCE de Manufacturers    (21)    (12)     (5)     10      15      15
    -------------------------------------------------------------------------


    Au                                        31 décembre 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    (points de pourcentage)     -30 %   -20 %   -10 %    10 %    20 %    30 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence sur le ratio du
     MMPRCE de Manufacturers    (27)    (16)     (7)      7      15      24
    -------------------------------------------------------------------------
    a)  Voir la section "Mise en garde à l'égard des sensibilités" ci-dessus.
    b)  Pour une baisse des marchés de 10 %, 20 % et 30 %, le profit sur les
        actifs assortis d'une couverture dynamique devrait représenter
        respectivement 80 %, 75 % et 70 % de la perte découlant des
        obligations au titre des garanties de rentes à capital variable
        assorties d'une couverture dynamique. Pour une hausse des marchés de
        10 %, 20 % et 30 %, la perte sur les actifs assortis d'une couverture
        dynamique devrait représenter respectivement 120 %, 125 % et 130 % du
        profit résultant des obligations au titre des garanties de rentes à
        capital variable assorties d'une couverture dynamique.
    >>

Le tableau ci-après présente la valeur nominale des contrats à terme sur actions vendus à découvert utilisée dans le cadre de notre couverture dynamique des garanties de rentes à capital variable et de notre stratégie de couverture d'actions à grande échelle.

    <<
                                                       31 mars  31 décembre
    Aux                                                   2011         2010
    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de $ CA)
      Stratégie de couverture dynamique des
       garanties de rentes à capital variable            5 100 $      4 200 $
      Stratégie de couverture d'actions à
       grande échelle                                    5 500        5 100
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                                               10 600 $      9 300 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

Risque lié aux taux d'intérêt et aux écarts de taux d'intérêt

Le tableau ci-après illustre l'incidence potentielle sur le résultat net attribué aux actionnaires d'une variation de 1 % des taux des obligations d'État et de sociétés et des taux des swaps actuels, pour toutes les échéances et sur tous les marchés, sans variation des écarts de taux des obligations d'État et de sociétés et des taux de swaps, compte tenu d'un taux d'intérêt plancher de zéro des obligations d'État, par rapport aux taux pris en compte dans l'évaluation des provisions mathématiques. Nous supposons également qu'aucune modification n'est apportée au taux de réinvestissement ultime.

Incidence possible sur le résultat net annuel attribué aux actionnaires d'une variation parallèle immédiate de 1 % des taux d'intérêt par rapport aux taux pris en compte dans l'évaluation des provisions mathématiques(a)

    <<
    Aux                               31 mars 2011        31 décembre 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de $ CA)         -100 pdb   +100 pdb   -100 pdb   +100 pdb
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits du fonds général(b)    (1 200)$    1 000 $   (1 400)$    1 200 $
    Garanties de rentes à
     capital variable(c)              (300)       200       (400)       300
    -------------------------------------------------------------------------
    Total                           (1 500)$    1 200 $   (1 800)$    1 500 $
    -------------------------------------------------------------------------
    a)  Voir la section "Mise en garde à l'égard des sensibilités" ci-dessus.
    b)  Les sensibilités supposent que les fonds des contrats avec
        participation sont autosuffisants et n'ont pas d'incidence importante
        sur le résultat net attribué aux actionnaires découlant des
        variations des taux d'intérêt.
    c)  Pour les garanties de rentes à capital variable assorties d'une
        couverture dynamique, il est pris en compte que les couvertures de
        taux d'intérêt sont rééquilibrées à des intervalles de 20 points de
        base.
    >>

La diminution des expositions est principalement attribuable aux mesures prises pour prolonger la durée de nos actifs à l'appui des obligations liées aux titulaires de contrats.

Les variations de la valeur de marché des actifs à revenu fixe classés comme DV pourraient représenter un contrepoids économique naturel au risque de taux d'intérêt lié au passif relatif à nos produits. Pour qu'il existe aussi un contrepoids comptable, la Société devrait réaliser une tranche des gains ou des pertes latents sur les actifs à revenu fixe classés comme DV. Par exemple, la Société a affiché des pertes réalisées nettes de 75 millions de dollars sur les actifs à revenu fixe classés comme DV détenus dans la composante excédent au premier trimestre de 2011. Au 31 mars 2011, les actifs à revenu fixe classés comme DV détenus dans la composante excédent affichaient une position de profit latent après impôts de 129 millions de dollars.

Au cours du premier trimestre, dans le cadre de notre gestion générale des taux d'intérêt, nous avons réduit la durée des actifs classés comme DV dans notre composante excédent, neutralisant ainsi l'incidence économique des mesures, décrites plus haut, de la prolongation de la durée des actifs de la composante passif. Par conséquent, la sensibilité aux taux d'intérêt des actifs à revenu fixe classés comme DV détenus dans la composante excédent a reculé.

Incidence possible sur le résultat net annuel attribué aux actionnaires d'une variation parallèle immédiate de 1 % des taux d'intérêt, y compris la variation de la valeur de marché des actifs à revenu fixe classés comme DV détenus dans la composante excédent(a)(b)

    <<
    Aux                               31 mars 2011        31 décembre 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de $ CA)         -100 pdb   +100 pdb   -100 pdb   +100 pdb
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence compte non tenu de
     la variation de la valeur de
     marché des actifs à revenu
     fixe classés comme DV
     détenus dans la composante
     excédent                       (1 500)$    1 200 $   (1 800)$    1 500 $
    Incidence de la variation de
     la valeur de marché des
     actifs à revenu fixe classés
     comme DV détenus dans la
     composante excédent(b)            700       (600)     1 200       (900)
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence compte tenu du
     total de la variation de la
     valeur de marché des actifs
     à revenu fixe détenus dans
     la composante excédent(b)        (800)$      600 $     (600)$      600 $
    -------------------------------------------------------------------------
    a)  Voir la section "Mise en garde à l'égard des sensibilités" ci-dessus.
    b)  Le montant du profit ou de la perte qui peut être réalisé sur les
        actifs à revenu fixe classés comme DV détenus dans la composante
        excédent est fonction du montant du profit ou de la perte latent. Le
        tableau ci-dessus ne présente que la variation de la position
        latente, étant donné que la position latente totale est fonction de
        la position latente au début de la période.
    >>

Incidence possible sur le ratio du MMPRCE de Manufacturers d'une variation parallèle immédiate de 1 % des taux d'intérêt(a)

    <<
    Aux                               31 mars 2011        31 décembre 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    (points de pourcentage)       -100 pdb   +100 pdb   -100 pdb   +100 pdb
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence compte non tenu de
     la variation de la valeur
     de marché des actifs à
     revenu fixe classés comme
     DV détenus dans la
     composante excédent               (21)         17       (23)        19
    Incidence compte tenu du
     total de la variation de la
     valeur de marché des actifs
     à revenu fixe classés comme
     DV détenus dans la
     composante excédent(b)            (16)         12       (14)        12
    -------------------------------------------------------------------------
    a)  Voir la section "Mise en garde à l'égard des sensibilités"
        ci-dessus.
    b)  Le montant du profit ou de la perte qui peut être réalisé sur les
        actifs à revenu fixe classés comme DV détenus dans la composante
        excédent est fonction du montant du profit ou de la perte latent. Le
        tableau ci-dessus ne présente que la variation de la position
        latente, étant donné que la position latente totale est fonction de
        la position latente au début de la période.
    >>

Les tableaux ci-après illustrent l'incidence potentielle sur le résultat net attribué aux actionnaires d'une variation des écart de taux et des écarts de taux des swaps sur les taux des obligations d'État, pour toutes les échéances et sur tous les marchés, compte tenu d'un taux d'intérêt plancher de zéro du taux d'intérêt total, par rapport aux taux pris en compte dans l'évaluation des provisions mathématiques.

Incidence possible sur le résultat net annuel attribué aux actionnaires découlant des variations des écarts de taux des obligations de sociétés(a)(b)

    <<
    Aux                               31 mars 2011        31 décembre 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de $ CA)          -50 pdb    +50 pdb    -50 pdb    +50 pdb
    -------------------------------------------------------------------------
    Écarts des obligations de
     sociétés(c)(d)                   (500)$      500 $     (500)$      400 $
    -------------------------------------------------------------------------
    a)  Voir la section "Mise en garde à l'égard des sensibilités" ci-dessus.
    b)  La sensibilité a été estimée comme étant la moitié de la sensibilité
        à une variation de 100 points de base. Les résultats réels pourraient
        différer de façon importante de ces hypothèses.
    c)  L'incidence sur le résultat net attribué aux actionnaires suppose
        qu'aucun profit ou aucune perte n'est réalisé sur nos actifs à revenu
        fixe classés comme DV détenus dans la composante excédent et exclut
        l'incidence des variations de la valeur des obligations non
        comptabilisées découlant des variations des écarts de taux. Les
        sensibilités supposent que les fonds des contrats avec participation
        sont autosuffisants et n'ont pas d'incidence importante sur le
        résultat net attribué aux actionnaires par suite des variations des
        taux d'intérêt.
    d)  Il est supposé que les écarts des obligations des sociétés
        correspondent à la moyenne à long terme sur cinq ans.
    >>

Incidence possible sur le résultat net annuel attribué aux actionnaires découlant des variations des écarts de taux des swaps(a)

    <<
    Aux                               31 mars 2011        31 décembre 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    (en millions de $ CA)          -20 pdb    +20 pdb    -20 pdb    +20 pdb
    -------------------------------------------------------------------------
    Écarts de taux des swaps(b)        300 $     (300)$      200 $     (200)$
    -------------------------------------------------------------------------
    a)  Voir la section "Mise en garde à l'égard des sensibilités" ci-dessus.
    b)  L'incidence sur le résultat net attribué aux actionnaires suppose
        qu'aucun profit ou aucune perte n'est réalisé sur nos actifs à revenu
        fixe classés comme DV détenus dans la composante excédent et exclut
        l'incidence des variations de la valeur des obligations hors bilan
        découlant des variations des écarts de taux. Les sensibilités
        supposent que les fonds des contrats avec participation sont
        autosuffisants et n'ont pas d'incidence importante sur le résultat
        net attribué aux actionnaires par suite des variations des écarts des
        swaps.
    >>

Poursuites judiciaires : mise à jour

Le 21 avril 2011, la Société a annoncé qu'elle avait été informée par le personnel de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (CVMO) que celle-ci avait décidé de ne pas chercher à obtenir d'ordonnance relativement à son avis d'exécution délivré en juin 2009 relativement à la communication par la Société, avant mars 2009, de l'information ayant trait aux risques liés à ses garanties de rentes à capital variable et à ses produits de fonds distincts.

Comme il est mentionné dans notre rapport annuel de 2010, des recours collectifs envisagés contre la Société ont été déposés au Canada et aux États-Unis au nom d'investisseurs de ces pays, au titre d'allégations voulant que la Société n'ait pas respecté ses obligations d'informations à fournir en ce qui concerne son exposition aux risques de prix de marché touchant les fonds distincts et les rentes à capital variable assorties d'une garantie. La Société croit avoir communiqué l'information pertinente conformément aux exigences applicables, et elle se défendra vigoureusement contre toute demande fondée sur les allégations précitées.

QUESTIONS ET CONTRÔLES COMPTABLES

Principales conventions comptables et actuarielles

Les principales conventions comptables de la Société sont résumées aux pages 100 à 113 de notre rapport annuel de 2010, aux notes 1 et 2 des états financiers consolidés annuels. Les principaux procédés d'estimation portent sur l'établissement des passifs des contrats d'assurance et de placement, l'évaluation de la perte de valeur des placements, la comptabilisation des dérivés et l'application de la comptabilité de couverture, l'évaluation des relations avec d'autres entités à des fins de consolidation, le calcul des obligations et des charges au titre des régimes de retraite et des autres avantages postérieurs à l'emploi, les impôts sur le résultat et les positions fiscales incertaines, et l'évaluation du goodwill et des immobilisations incorporelles. De plus, la direction pose un jugement au moment du choix des modèles d'évaluation en vue de déterminer la juste valeur des placements lorsque des données du marché observables ne sont pas disponibles.

Les méthodes comptables critiques et les processus d'estimation liés à l'établissement des passifs des contrats d'assurance, à la juste valeur des instruments financiers, à la comptabilisation des dérivés et à l'application de la comptabilité de couverture, au calcul des obligations et des charges au titre des régimes de retraite et des autres avantages postérieurs à l'emploi et à la comptabilisation des impôts sur le résultat et de certaines positions fiscales incertaines sont demeurés inchangés par rapport aux pratiques selon les PCGR du Canada antérieurs et sont décrits aux pages 69 à 78 de notre rapport annuel de 2010. Pour une description de nos méthodes comptables et processus d'estimation liés à l'évaluation de la dépréciation des placements, des relations avec d'autres entités à des fins de consolidation et du goodwill et des immobilisations incorporelles selon les IFRS, se reporter aux pages 108 à 113 de nos états financiers annuels consolidés figurant dans notre rapport annuel de 2010.

Changements dans le contrôle interne à l'égard de l'information financière

Aucun changement n'a été apporté à notre contrôle interne à l'égard de l'information financière au cours du trimestre clos le 31 mars 2011 qui a eu ou dont on peut raisonnablement penser qu'il aura une incidence importante sur notre contrôle interne à l'égard de l'information financière.

Modifications futures de méthodes comptables et de la présentation de l'information financière

Les modifications apportées à l'IFRS 7, "Instruments financiers : informations à fournir", publiées en octobre 2010, rehaussent les exigences en matière d'informations à fournir sur les opérations comprenant le transfert d'actifs financiers. Ces modifications visent à offrir une plus grande transparence à l'égard des expositions au risque lorsqu'un actif financier est transféré, mais que l'entité cédante conserve un certain niveau de participation continue dans l'actif. Les modifications exigent en outre des informations sur les transferts d'actifs financiers qui ne sont pas répartis de manière uniforme sur la durée de la période.

Les modifications apportées à l'IFRS 7 sont en vigueur pour les exercices ouverts à compter du 1er juillet 2011. La Société procède actuellement à l'évaluation de l'incidence de ces modifications sur les informations fournies dans ses états financiers consolidés.

Une modification apportée à l'IAS 12 a été publiée en décembre 2010, prévoyant une approche pratique pour l'évaluation des passifs d'impôts différés et des actifs d'impôts différés lorsqu'un immeuble de placement est évalué selon le modèle de la juste valeur en vertu de l'IAS 40, "Immeubles de placement". Lorsque des entités évaluent les passifs d'impôts différés et les actifs d'impôts différés à l'aide d'un taux d'imposition et d'une valeur fiscale conformes à la manière prévue du recouvrement ou du règlement, la modification prévoit une présomption réfutable, pour un immeuble de placement évalué selon la méthode de la juste valeur, que sa valeur comptable sera recouvrée à sa vente.

Cette modification est en vigueur pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2012. L'application anticipée est permise. La Société ne prévoit pas que l'adoption de cette modification aura une incidence importante sur ses états financiers consolidés.

L'IFRS 9, "Instruments financiers", publiée en novembre 2009 et modifiée en octobre 2010, constitue la première étape d'un projet en trois étapes visant le remplacement de l'IAS 39, "Instruments financiers : comptabilisation et évaluation". L'IFRS 9 prévoit actuellement que les actifs financiers soient évalués à leur coût après amortissement ou à leur juste valeur en fonction du modèle économique que suit l'entité pour la gestion des actifs financiers et des caractéristiques des flux de trésorerie contractuels de l'actif financier. Le classement et l'évaluation des passifs financiers demeurent essentiellement inchangés; toutefois, des modifications ont été apportées à la comptabilisation de la variation de la juste valeur d'un passif financier attribuable à la variation du risque de crédit de ce passif. Les autres étapes de ce projet, actuellement en cours de conception, comprennent la moins-value et la comptabilité de couverture.

L'IFRS 9 est en vigueur pour les périodes ouvertes à compter du 1er janvier 2013. La Société procèdera à l'évaluation complète de l'incidence de l'IFRS 9 sur ses états financiers consolidés parallèlement à la finalisation des autres étapes de ce projet.

RENDEMENT ET MESURES NON CONFORMES AUX PCGR

Nous utilisons diverses mesures financières non conformes aux PCGR pour évaluer la performance de la Société dans son ensemble et pour évaluer chacune de ses exploitations. Une mesure financière est jugée être une mesure non conforme aux PCGR aux fins des lois régissant les valeurs mobilières au Canada si elle est présentée autrement que conformément aux principes comptables généralement reconnus utilisés pour les états financiers historiques audités de la Société pour l'exercice 2010 et les exercices antérieurs, soit les PCGR du Canada, et conformément aux IFRS pour l'exercice 2011 et par la suite. Ces mesures non conformes aux PCGR incluent le résultat net excluant l'incidence directe des marchés des actions et des taux d'intérêt, le résultat net selon les PCGR des États-Unis, le total des capitaux propres selon les PCGR des États-Unis, le résultat dilué par action, excluant les instruments convertibles, le rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions ordinaires, les devises constantes, les primes et dépôts, les fonds gérés, les fonds propres, les souscriptions et la valeur intrinsèque des affaires nouvelles. Les mesures non conformes aux PCGR n'ont pas de définition normalisée selon les PCGR et, par conséquent, à l'exception du résultat net selon les PCGR des États-Unis et du total des capitaux propres selon les PCGR des États-Unis (qui sont comparables aux mesures équivalentes d'émetteurs dont les états financiers sont dressés selon les PCGR des États-Unis), pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables utilisées par d'autres émetteurs. Par conséquent, ces mesures ne doivent pas être utilisées seules ou en remplacement d'autres données financières préparées selon les PCGR.

Le résultat net excluant l'incidence directe des marchés des actions et des taux d'intérêt est une mesure de rentabilité non conforme aux PCGR. Cette mesure présente ce qu'aurait été le résultat net attribué aux actionnaires en supposant que les couvertures existantes demeurent les mêmes et que les taux d'intérêt et les marchés des actions avaient fait tel qu'il a été pris en compte dans l'évaluation des provisions mathématiques. Nous considérons les profits ou les pertes sur les contrats de rente à capital variable assortis d'une couverture dynamique à titre d'incidence indirecte, plutôt que directe, des variations des marchés des actions et des taux d'intérêt.

Le résultat net selon les PCGR des États-Unis est une mesure de rentabilité non conforme aux PCGR. Cette mesure présente ce qu'aurait été le résultat net si la Société avait appliqué les PCGR des États-Unis à titre de principale base de présentation de l'information financière. Nous jugeons qu'il s'agit d'une mesure de rentabilité pertinente compte tenu du nombre important de nos investisseurs qui résident aux États-Unis et à des fins de comparaison avec nos pairs américains qui présentent leurs résultats selon les PCGR des États-Unis.

Le total des capitaux propres selon les PCGR des États-Unis est une mesure non conforme aux PCGR. Cette mesure présente ce qu'aurait été le total des capitaux propres si la Société avait appliqué les PCGR des États-Unis à titre de principale base de présentation de l'information financière. Nous jugeons qu'il s'agit d'une mesure pertinente compte tenu du nombre important de nos investisseurs qui résident aux États-Unis et à des fins de comparaison avec nos pairs américains qui présentent leurs résultats selon les PCGR des États-Unis.

Le résultat dilué par action, excluant les instruments convertibles, est une mesure non conforme aux PCGR. Cette mesure présente le résultat dilué par action excluant l'incidence dilutive des instruments convertibles.

Le tableau qui suit présente un rapprochement du dénominateur (nombre moyen pondéré d'actions ordinaires) servant à calculer le résultat de base par action et le résultat dilué par action.

    <<
    Pour la période indiquée

    (en millions)                                        T1 2011    T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen pondéré réel d'actions
     ordinaires en circulation                             1 778      1 758
    Nombre dilué d'actions pour les attributions
     à base d'actions                                          3          5
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires
     utilisé pour calculer le résultat dilué par
     action, excluant les instruments convertibles         1 781      1 763
    Nombre dilué d'actions pour les instruments
     convertibles                                             80         71
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires utilisé
     pour calculer le résultat dilué par action            1 861      1 834
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

Le rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions ordinaires est une mesure de la rentabilité qui présente le résultat net disponible pour les porteurs d'actions ordinaires exprimé en pourcentage du capital déployé pour réaliser le résultat. La Société calcule le rendement des capitaux propres à l'aide de la moyenne des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions ordinaires, à l'exclusion du cumul des autres éléments du résultat global sur les titres classés comme DV et les couvertures de flux de trésorerie.

Rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions ordinaires

    <<
    (en millions de $ CA)                         Résultats trimestriels
                                              T1 2011    T4 2010    T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribuable (perte nette
     imputable) aux porteurs d'actions
     ordinaires                                   965 $    1 776 $    1 204 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde d'ouverture du total des capitaux
      propres disponibles pour les
      porteurs d'actions ordinaires            22 688 $   21 865 $   25 836 $
    Solde de clôture du total des capitaux
     propres disponibles pour les porteurs
     d'actions ordinaires                      22 893 $   22 688 $   26 410 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Total moyen pondéré des capitaux
     propres disponibles pour les porteurs
     d'actions ordinaires                      22 791 $   22 277 $   26 123 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde d'ouverture du cumul des autres
     éléments du résultat global sur les
     titres classés comme DV et les
     couvertures de flux de trésorerie            278 $      584 $      641 $
    Solde de clôture du cumul des autres
     éléments du résultat global sur les
     titres classés comme DV et les
     couvertures de flux de trésorerie            255 $      278 $      704 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Ajustement au titre de la moyenne du
     cumul des autres éléments du résultat
     global                                      (266)$     (431)$     (672)$
    -------------------------------------------------------------------------
    Total moyen pondéré des capitaux
     propres disponibles pour les porteurs
     d'actions ordinaires, déduction faite
     de l'ajustement de la moyenne du cumul
     des autres éléments du résultat global    22 525 $   21 846 $   25 451 $
    -------------------------------------------------------------------------

    Rendement des capitaux propres fondé
     sur le total moyen pondéré des
     capitaux propres disponibles pour les
     porteurs d'actions ordinaires
     (annualisé)                                 17,2 %     31,6 %     18,7 %
    Rendement des capitaux propres fondé
     sur le total moyen pondéré des
     capitaux propres disponibles pour les
     porteurs d'actions ordinaires,
     déduction faite de l'ajustement de la
     moyenne du cumul des autres éléments
     du résultat global (annualisé)              17,4 %     32,3 %     19,2 %
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

La Société se sert également de mesures du rendement financier préparées en devises constantes, qui excluent l'incidence de la variation des taux de change et qui constituent des mesures non conformes aux PCGR. Les montants présentés pour le trimestre en devises constantes sont calculés, le cas échéant, en fonction des taux de change en vigueur à la date du compte de résultat et de l'état de la situation financière pour le premier trimestre de 2010.

Les primes et dépôts servent à mesurer la croissance du chiffre d'affaires. La Société calcule les primes et dépôts en additionnant les éléments suivants : i) primes du fonds général déduction faite des cessions en réassurance, présentées au poste "Primes et dépôts" du compte de résultat consolidé, ii) équivalents primes pour les contrats d'assurance collective de type "services administratifs seulement", iii) primes de l'entente de cession en réassurance de risques liés à l'unité Assurance collective de la Division canadienne, iv) dépôts dans les fonds distincts, à l'exclusion des capitaux de lancement, v) dépôts dans les fonds communs de placement, vi) dépôts dans les comptes de placement autogérés institutionnels et vii) autres dépôts dans d'autres fonds gérés.

Primes et dépôts

    <<
    (en millions de $ CA)                         Résultats trimestriels
                                            ---------------------------------
                                              T1 2011    T4 2010    T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Primes                                      4 615 $    4 849 $    4 411 $
    Dépôts des titulaires de contrats           5 919      6 025      7 204
    -------------------------------------------------------------------------
    Primes et dépôts selon les états
     financiers                                10 534 $   10 874 $   11 615 $
    Dépôts dans les fonds communs de
     placement                                  4 658      3 662      2 966
    Dépôts dans les comptes de placement
     autogérés institutionnels                    669        443        847
    Équivalents primes pour SAS                   684        662        676
    Primes d'assurance collective cédées          949        933        906
    Dépôts dans d'autres fonds                    168        145        144
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des primes et dépôts                 17 662 $   16 719 $   17 154 $
    Incidence des taux de change                  584        239          -
    -------------------------------------------------------------------------
    Primes et dépôts en devises constantes     18 246 $   16 958 $   17 154 $
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

Les fonds gérés constituent une mesure de l'envergure de la Société. Ils correspondent à l'ensemble des placements effectués par la Société et ses clients.

Fonds gérés

    <<
    (en millions de $ CA)                         Résultats trimestriels
                                            ---------------------------------
                                              T1 2011    T4 2010    T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des placements                      198 603 $  201 222 $  190 119 $
    Actif net des fonds distincts détenus
     par les titulaires de contrats           200 890    199 120    193 225
    -------------------------------------------------------------------------
    Fonds gérés selon les états financiers    399 493 $  400 342 $  383 344 $
    Fonds communs de placement                 50 129     47 726     36 766
    Comptes de placement autogérés
     institutionnels (fonds distincts
     exclus)                                   20 708     20 918     20 744
    Autres fonds                                7 967      7 971      7 419
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des fonds gérés                     478 297 $  476 957 $  448 273 $
    Incidence des taux de change               11 781      3 130          -
    -------------------------------------------------------------------------
    Fonds gérés en devises constantes         490 078 $  480 087 $  448 273 $
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

Fonds propres - Notre définition des fonds propres sert de base à toutes nos activités de gestion des fonds propres au niveau de la SFM. Aux fins de l'information réglementaire à produire, les chiffres sont rajustés pour tenir compte des ajouts et déductions requis dans les lignes directrices du BSIF. Les fonds propres sont la somme de ce qui suit : i) total des capitaux propres à l'exclusion du cumul des autres éléments du résultat global sur les couvertures de flux de trésorerie; ii) les passifs au titre des actions privilégiées et instruments de capitaux admissibles.

Fonds propres

    <<
    (en millions de $ CA)                         Résultats trimestriels
                                            ---------------------------------
                                              T1 2011    T4 2010    T1 2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des capitaux propres                 25 112 $   24 675 $   28 163 $
    Réintégrer : cumul des autres éléments
     du résultat global sur les couvertures
     des flux de trésorerie                        54         55         33
    Ajouter : passifs liés aux actions
     privilégiées et aux instruments de
     capitaux propres admissibles               3 442      4 004      4 010
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des fonds propres                    28 608 $   28 734 $   32 206 $
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

Les souscriptions sont calculées selon le type de produit :

    <<
    -   Les souscriptions totales de l'Assurance individuelle tiennent compte
        de la totalité des nouvelles primes annualisées, de 10 % des primes
        excédentaires et de 10 % des primes uniques. Les nouvelles primes
        annualisées de l'Assurance individuelle représentent les primes
        annualisées prévues la première année des contrats dont les primes
        sont exigibles pendant plus de un an. Les souscriptions sont
        présentées selon leur montant brut et ne tiennent pas compte de
        l'incidence de la réassurance. La prime unique est la prime
        forfaitaire découlant de la souscription d'un produit à prime unique,
        comme une assurance voyage.

    -   Les souscriptions de l'Assurance collective comprennent les nouvelles
        primes annualisées et les équivalents primes des nouveaux contrats de
        type "services administratifs seulement", ainsi que les nouvelles
        couvertures et les modifications apportées aux contrats, compte non
        tenu des augmentations de taux.

    -   Les nouveaux dépôts de la Gestion de patrimoine, Individuelle, sont
        présentés comme des souscriptions. Ces montants comprennent les
        dépôts affectés aux rentes individuelles, aussi bien à capital fixe
        qu'à capital variable, aux produits de rente à capital variable, aux
        fonds communs de placement et aux régimes d'épargne-études 529,
        ainsi que les prêts bancaires et les prêts hypothécaires autorisés.

    -   Les souscriptions sous forme de nouvelles primes et de nouveaux
        dépôts périodiques des régimes de retraite et d'épargne collectifs
        représentent une estimation des dépôts prévus au cours de la première
        année de cotisation auprès de la Société. Les souscriptions de
        produits à prime unique tiennent compte de l'actif transféré du
        fournisseur du régime précédent. Les souscriptions comprennent
        l'incidence de l'ajout d'une nouvelle division ou d'un nouveau
        produit au contrat d'un client existant. Les souscriptions totales
        comprennent les nouvelles primes et les nouveaux dépôts périodiques
        et uniques.
    >>

La valeur intrinsèque des affaires nouvelles correspond à la variation de la valeur économique pour les actionnaires découlant des souscriptions au cours de la période de présentation de l'information financière. Le calcul de la valeur intrinsèque des affaires nouvelles comprend la valeur actualisée du résultat futur prévu, compte tenu du coût du capital, tiré des affaires nouvelles réelles souscrites au cours de la période en fonction des hypothèses à l'égard de la mortalité, de la morbidité, du comportement des titulaires de contrats, des charges et des placements conformes aux hypothèses utilisées pour fixer nos provisions mathématiques. Les principales hypothèses économiques utilisées pour calculer la valeur intrinsèque des affaires nouvelles au premier trimestre étaient comme suit : avec prise d'effet au premier trimestre de 2011, nous avons changé la méthode de calcul de la valeur intrinsèque des affaires nouvelles. Les données des périodes antérieures n'ont pas été retraitées. Nous avons changé le calcul de la valeur intrinsèque des affaires nouvelles à l'égard des produits d'assurance vie sensibles aux taux d'intérêt pour utiliser les taux d'intérêt courants, de manière conforme à l'évaluation des provisions mathématiques. En 2010 et aux exercices antérieurs, pour les produits d'assurance vie, nous avons utilisé un taux d'intérêt correspondant au taux utilisé dans notre plan d'affaires annuel. En 2011 et en 2010, nous avons utilisé des taux courants pour calculer la valeur intrinsèque des affaires nouvelles liées aux produits de gestion de patrimoine. En outre, nous procédons maintenant à la mise à jour des hypothèses relatives aux résultats techniques en fonction des changements apportés au cours de l'exercice, tandis qu'en 2010 et pour les exercices antérieurs, nous avons utilisé les hypothèses établies au début de chaque exercice.

Le tableau ci-dessous indique les principales hypothèses économiques utilisées pour calculer la valeur intrinsèque des affaires nouvelles au premier trimestre.

    <<
                                    Canada   États-Unis  Hong Kong    Japon
    -------------------------------------------------------------------------
    Ratio du MMPRCE                    150 %      150 %      150 %      150 %
    Taux d'actualisation              7,25 %     7,50 %     8,25 %     6,25 %
    Taux d'imposition du pays           26 %       35 %    16,50 %       36 %
    Taux de change                     s.o.    0,9946     0,1277     0,0121
    Rendement de l'actif
     excédentaire                     4,50 %     4,50 %     4,50 %     2,00 %
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

Avec prise d'effet au premier trimestre de 2011, nous avons modifié nos hypothèses à l'égard des taux d'intérêt et des résultats techniques utilisés pour le calcul de la valeur intrinsèque des affaires nouvelles. Les données des périodes antérieures n'ont pas été retraitées en fonction de ces modifications. L'hypothèse relative aux taux d'intérêt en 2011 est la même que celle utilisée pour calculer le résultat tiré des affaires nouvelles, et les hypothèses relatives aux titulaires de contrats sont aussi maintenues à jour en fonction de l'évaluation des provisions mathématiques. En 2010 et avant, nous avons fixé le taux d'intérêt de la valeur intrinsèque des affaires nouvelles en matière d'assurance à un taux égal à celui utilisé dans notre plan d'affaires annuel, et, pour tous les produits, nous avons utilisé des hypothèses en matière de résultats techniques correspondant à celles du début de chaque exercice. Conformément à l'approche utilisée en 2011, l'hypothèse relative au taux d'intérêt lié à la valeur intrinsèque des affaires nouvelles utilisée pour les produits de gestion de patrimoine en 2010 était fondée sur les taux actuels.

Mise en garde au sujet des déclarations prospectives

Le présent document contient des déclarations prospectives au sens des règles d'exonération des lois provinciales canadiennes sur les valeurs mobilières et de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis. Les déclarations prospectives du présent document portent notamment sur les objectifs de gestion relatifs à la couverture des risques des marchés des actions et de taux d'intérêt. Les déclarations prospectives du présent document portent aussi notamment sur nos objectifs, nos buts, nos stratégies, nos intentions, nos projets, nos convictions, nos attentes et nos estimations. Elles se caractérisent habituellement par l'emploi de termes tels "pouvoir", "devoir", "probable", "soupçonner", "perspectives", "s'attendre à", "entendre", "estimer", "prévoir", "croire", "projeter", "objectif", "but", "chercher à", "viser", "continuer" ou "s'efforcer" (ou de leur forme négative) et par l'emploi du conditionnel, ainsi que de mots et expressions semblables, et elles peuvent inclure des énoncés relatifs aux résultats futurs possibles ou présumés. Bien que, selon nous, les attentes ainsi exprimées soient raisonnables, le lecteur ne devrait pas s'appuyer indûment sur les déclarations prospectives en raison des incertitudes et des risques inhérents qu'elles supposent, ni les interpréter comme une quelconque confirmation des attentes des marchés ou des analystes. Les déclarations prospectives étant fondées sur des hypothèses ou des facteurs importants, les résultats réels peuvent être très différents des résultats qu'elles expriment explicitement ou implicitement. Parmi les facteurs importants susceptibles d'entraîner un écart notable entre les résultats réels et les attentes exprimées, notons entre autres la conjoncture commerciale et économique (notamment le rendement et la volatilité des marchés des actions; les fluctuations des taux d'intérêt et la variation des écarts de taux des titres de créance et des swaps; les taux de change; les pertes sur placements et les défaillances; la liquidité du marché et la solvabilité des cautions, des réassureurs et des contreparties); les changements apportés aux lois et à la réglementation; les modifications apportées aux normes comptables; la capacité à mettre en œuvre et à modifier des plans stratégiques; la baisse de nos notes de solidité financière ou de crédit; la capacité de la Société à préserver sa réputation; la dépréciation du goodwill ou d'immobilisations incorporelles ou la constitution de provisions pour moins-value à l'égard d'actifs d'impôts différés; l'exactitude des estimations relatives à la morbidité, à la mortalité et aux comportements des titulaires de contrats à long terme; l'exactitude des autres estimations utilisées dans l'application des méthodes comptables et actuarielles; la concurrence et le regroupement de sociétés; la capacité de mettre en marché et de distribuer des produits par l'intermédiaire de réseaux de distribution existants et futurs; les passifs imprévus ou les dépréciations d'actifs découlant d'acquisitions et de cessions d'activités; notre capacité à mettre à exécution des stratégies de couverture efficaces et de faire face aux conséquences imprévues découlant de ces stratégies; notre capacité d'obtenir des placements à revenu variable au soutien du passif à long terme de la Société; la réalisation de pertes découlant de la vente de placements classés comme disponibles à la vente; la liquidité de la Société, y compris la disponibilité du financement nécessaire pour satisfaire aux obligations financières existantes à la date prévue de leur échéance; les obligations de nantissement de garanties additionnelles; la disponibilité de lettres de crédit afin d'assurer une gestion souple des fonds propres; l'exactitude de l'information reçue de contreparties et la capacité des contreparties à respecter leurs engagements; la disponibilité et le caractère abordable et approprié de la réassurance; les litiges, y compris les vérifications fiscales, les litiges fiscaux ou d'autres litiges semblables; la capacité à adapter les produits et services pour suivre l'évolution du marché; la capacité à attirer et à maintenir en poste les principaux cadres supérieurs, employés et agents; l'utilisation et l'interprétation appropriées de modèles complexes ou les défaillances des modèles utilisés; les risques politiques, juridiques, opérationnels et autres liés aux activités de la Société à l'extérieur de l'Amérique du Nord; les acquisitions et la capacité à effectuer des acquisitions, y compris à obtenir le financement par emprunt ou par actions nécessaire à cette fin; les perturbations et les changements touchant des éléments essentiels des systèmes de la Société ou les infrastructures publiques; les préoccupations environnementales; ainsi que la capacité de la Société de protéger sa propriété intellectuelle et son exposition aux recours pour violation. Des renseignements supplémentaires à l'égard des facteurs importants susceptibles d'entraîner un écart notable entre les résultats réels et les attentes exprimées ainsi qu'à l'égard des facteurs et hypothèses importants sur lesquels sont fondées les déclarations prospectives sont présentés dans le présent document et dans la section intitulée "Facteurs de risque" de notre plus récente notice annuelle, dans les sections intitulées "Gestion du risque" et "Principales conventions comptables et actuarielles" du rapport de gestion figurant dans nos plus récents rapports annuel et intermédiaire, dans la note des états financiers consolidés intitulée "Gestion des risques" de nos plus récents rapports annuel et intermédiaire et dans d'autres documents que nous avons émis et déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. Nous ne nous engageons pas à réviser nos déclarations prospectives, sauf si la loi l'exige.

À propos de la Financière Manuvie

La Financière Manuvie, groupe canadien et chef de file des services financiers, exerce ses activités dans 22 pays et territoires. Depuis plus de 120 ans, nos clients ont recours aux solutions solides, fiables, sûres et avant-gardistes qu'offre Manuvie pour prendre leurs décisions financières les plus importantes. Notre réseau international d'employés, d'agents et de partenaires de distribution offre nos produits de protection financière et de gestion de patrimoine à des millions de clients partout dans le monde. Nous proposons des services de gestion d'actifs à nos clients institutionnels du monde entier ainsi que des solutions de réassurance, particulièrement dans le secteur de la rétrocession vie et accident. Au 31 mars 2011, les fonds gérés par la Financière Manuvie et ses filiales atteignaient 478 milliards de dollars canadiens (492 milliards de dollars américains). La Société exerce ses activités sous le nom de Financière Manuvie au Canada et en Asie, et principalement sous le nom de John Hancock aux États-Unis. La Société Financière Manuvie est inscrite aux Bourses de Toronto (TSX), de New York (NYSE) et des Philippines (PSE) sous le symbole "MFC", et à la Bourse de Hong Kong (SEHK) sous le symbole "945". La Financière Manuvie est présente sur le Web, à l'adresse www.manuvie.com.

Pièces jointes : points saillants financiers, comptes de résultat consolidés et états de la situation financière consolidés.

    <<
    Faits saillants financiers

    (en millions de dollars canadiens, sauf indication contraire et données
     par action, non audité)

                                                  Aux 31 mars et pour les
                                                trimestres clos à ces dates
                                                                  Variation
                                                 2011       2010       en %
    -------------------------------------------------------------------------

    Résultat net                                  989 $    1 233 $      (20)
      Déduire : résultat net attribué aux
       participations ne donnant pas le
       contrôle dans des filiales                  (5)        (2)       150
        Perte (résultat net) attribué(e)
         aux titulaires de contrats avec
         participation                              1         (7)         -
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires        985 $    1 224  $     (20)
      Dividendes sur actions privilégiées         (20)       (20)         -
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribuable aux porteurs
     d'actions ordinaires                         965 $    1 204  $     (20)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Primes et dépôts :
    Primes et dépôts - Produits ciblés pour
      la croissance
      Assurance vie et assurance maladie        2 815  $   2 361  $      19
      Rentes et régimes de retraite               933      1 058        (12)
      Fonds distincts                           4 780      5 164         (7)
      Fonds communs de placement                4 658      2 966         57
      Comptes de placement autogérés
       institutionnels                            669        847        (21)
      Équivalents primes pour SAS                 684        676          1
      Risques cédés liés à l'assurance
       collective                                 949        906          5
      Autres fonds                                168        144         17
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des primes et dépôts - Produits
     ciblés pour la croissance                 15 656 $   14 122  $      11
      Primes et dépôts - Produits non ciblés
       pour la croissance                       2 006      3 032        (34)
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des primes et depôts                 17 662 $   17 154  $       3
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Fonds gérés :
      Fonds général                           198 603 $  190 119  $       4
      Fonds distincts, comptes de placements
       autogérés institutionnels exclus       198 736    190 895          4
      Fonds communs de placement               50 129     36 766         36
      Comptes de placements autogérés
       institutionnels                         22 862     23 074         (1)
      Autres fonds                              7 967      7 419          7
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des fonds gérés                     478 297  $ 448 273  $       7
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Fonds propres :

      Passifs liés aux actions privilégiées
       et aux instruments de capitaux
       propres admissibles                      3 442 $    4 010  $     (14)
      Capitaux propres
        Participation ne donnant pas le
         contrôle dans des filiales               416        278         50
        Avoir des titulaires de contrats
         avec participation                       185         53        249
        Capitaux propres
          Actions privilégiées                  1 618      1 422         14
          Actions ordinaires                   19 332     19 005          2
          Surplus d'apport                        229        204         12
          Résultats non distribués              4 124      7 036        (41)
          Cumul des autres éléments du
           résultat global sur les titres
           classés comme DV et conversion
           de l'investissement net dans
           des établissements étrangers
           autonomes                             (738)       198       (473)
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des fonds propres                    28 608 $   32 206  $     (11)
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Principales mesures du rendement :
      Résultat de base par action ordinaire      0,54       0,68
      Résultat dilué (excluant les
       instruments convertibles) par action
       ordinaire                                 0,54       0,68
      Résultat dilué par action ordinaire        0,53       0,66
      Rendement des capitaux propres
       attribuables aux porteurs d'actions
       ordinaires (annualisé)(1)                 17,4 %     19,2 %
      Valeur comptable par action ordinaire     12,84      15,00
      Actions ordinaires en circulation
       (en millions)
        À la fin de la période                  1 783      1 761
        Nombre moyen pondéré de base            1 778      1 758
        Nombre moyen pondéré dilué (excluant
         les instruments convertibles)          1 781      1 763
        Nombre moyen pondéré dilué              1 861      1 834


    (1) Le rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions
        ordinaires correspond au résultat net disponible pour les porteurs
        d'actions ordinaires divisé par la moyenne des capitaux propres
        attribuables aux porteurs d'actions ordinaire à l'exclusion du cumul
        des autres éléments du résultat global sur les titres classés comme
        DV et les couvertures de flux de trésorerie.



    États financiers consolidés sommaires

    Comptes de résultat consolidés
    (en millions de dollars canadiens, sauf les données par action,
     non audité)
                                                          Trimestres clos les
                                                                31 mars
                                                            2011       2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Produits
    Primes                                                 4 615 $    4 411 $
    Produits de placement
      Produits de placement                                2 044      2 200
      Profits (pertes) réalisé(e)s et latent(e)s sur
       les actifs servant de soutien aux passifs des
       contrats d'assurance et aux passifs et dépôts
       des contrats de placement(1)                       (1 264)     1 031
    Autres produits                                        1 758      1 589
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des produits                                     7 153 $    9 231 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Prestations et charges
    Aux titulaires de contrats et bénéficiaires
      Sinistres survenus                                   2 576 $    2 295 $
      Rachats et capitaux échus                            1 652      1 146
      Arrérages échus                                        799        812
      Participations aux excédents et bonifications          269        290
      Transferts nets aux fonds distincts                     42        185
      Variation des passifs des contrats d'assurance        (366)     1 459
      Variation des passifs des contrats de placement       (301)       (48)
     Prestations et charges cédées                        (1 223)    (1 225)
     Variation des passifs de réassurance                    (95)       370
    -------------------------------------------------------------------------
    Prestations et sinistres, montant net                  3 353 $    5 284 $
      Frais généraux                                         957        905
      Frais de gestion des placements                        238        242
      Commissions                                            972        946
      Charge d'intérêts                                      281        274
      Taxes sur primes                                        56         73
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des prestations et charges                       5 857 $    7 724 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat avant impôts sur le résultat                  1 296 $    1 507 $
    Charge d'impôts                                         (307)      (274)
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net                                             989 $    1 233 $
      Déduire : Résultat net attribué aux
         participations ne donnant pas le contrôle
         dans des filiales                                    (5)        (2)
        Perte (résultat net) attribué aux titulaires
         de contrats avec participation                        1         (7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribué aux actionnaires                   985 $    1 224 $
      Dividendes sur actions privilégiées                    (20)       (20)
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat net attribuable aux porteurs d'actions
     ordinaires                                              965 $    1 204 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Résultat de base par action ordinaire                   0,54 $     0,68 $
    Résultat dilué (excluant les instruments
     convertibles) par action ordinaire                     0,54 $     0,68 $
    Résultat dilué par action ordinaire                     0,53 $     0,66 $


    (1) En ce qui a trait aux actifs à revenu fixe servant de soutien aux
        passifs des contrats d'assurance et de placement et aux programmes de
        couverture des actions servant de soutien aux produits dont le
        rendement des placements échoit aux titulaires de contrats et des
        dérivés liés aux rentes à capital variable, l'incidence des profits
        et des pertes latents et réalisés a été amplement neutralisée par la
        variation des passifs des contrats d'assurance.



    États de la situation financière consolidés
    (en millions de dollars canadiens, non audité)

                                                              Aux 31 mars
    Actif                                                   2011       2010
    -------------------------------------------------------------------------
    Placements
      Trésorerie et titres à court terme                  11 379 $   17 318 $
      Titres
        Obligations                                       99 756     88 090
        Actions                                           10 634      9 967
      Prêts
        Créances hypothécaires                            32 820     31 055
        Placements en titres de sociétés fermées          19 281     19 376
        Avances sur contrats                               6 400      6 495
        Prêts bancaires                                    2 342      2 468
      Immeubles                                            6 265      5 759
      Autres placements                                    9 726      9 591
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des placements                                 198 603 $  190 119 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres actifs
      Produits de placements à recevoir                    1 735 $    1 693 $
      Primes arriérées                                       754        734
      Goodwill et immobilisations incorporelles            5 817      8 212
      Actifs de réassurance                                7 778      7 648
      Actifs d'impôts différés                             1 190      1 104
      Divers                                               6 630      6 051
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des autres actifs                               23 904 $   25 442 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Actif net des fonds distincts                        200 890 $  193 225 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Total de l'actif                                     423 397 $  408 786 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Passif et avoir
    -------------------------------------------------------------------------
    Provisions mathématiques
      Passifs des contrats d'assurance                   155 625 $  146 700 $
      Passifs et dépôts des contrats de placement          2 617      3 622
    Dépôts bancaires                                      16 900     15 303
    Passif d'impôts différés                                 758        953
    Dérivés                                                3 185      2 393
    Autres passifs                                         9 062     10 563
    -------------------------------------------------------------------------
                                                         188 147 $  179 534 $

    Dette à long terme                                     5 806      3 854
    Passifs liés aux actions privilégiées et
     aux instruments de capitaux propres                   3 442      4 010
    Passif net des fonds distincts                       200 890    193 225
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Total du passif                                      398 285 $  380 623 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Capitaux propres
    Capital social émis
      Actions privilégiées                                 1 618 $    1 422 $
      Actions ordinaires                                  19 332     19 005
    Surplus d'apport                                         229        204
    Résultats non distribués                               4 124      7 036
    Cumul des autres éléments du résultat global            (792)       165
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des capitaux propres                            24 511 $   27 832
    Avoir des titulaires de contrats avec
     participation                                           185         53
    Participation ne donnant pas le contrôle dans
     des filiales                                            416        278
    -------------------------------------------------------------------------
    Total de l'avoir                                      25 112 $   28 163 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Total du passif et des capitaux propres              423 397 $  408 786 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    >>

SOURCE Financière Manuvie

Renseignements : Communications avec les médias: Anthony Wilson-Smith, 416 852-8899, anthony_wilson-smith@manuvie.com; Laurie Lupton, 416 852-7792, laurie_lupton@manuvie.com; Relations avec les investisseurs: Anthony G. Ostler, 416 926-5471, anthony_ostler@manuvie.com

Profil de l'entreprise

Financière Manuvie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.