Les prévisions d'EDC sur les exportations du Nouveau-Brunswick



    FREDERICTON, NB, le 22 mai /CNW Telbec/ - D'après les prévisions à
l'exportation provinciales d'Exportation et développement Canada (EDC), les
exportations du Nouveau-Brunswick devraient chuter de 27 % en 2009 avant de
rebondir de 23 % en 2010.
    "Comme l'énergie représente les deux tiers de toutes les exportations, le
plongeon des prix de l'énergie et les retards dans la mise en exploitation du
terminal de GNL à Saint John pèsent lourd sur les résultats cette année", a
affirmé Peter Hall, économiste en chef d'EDC.
    Les ventes aux Etats-Unis continueront de baisser de manière généralisée,
mais des accroissements à venir de la capacité dans la province, notamment une
mine de potasse à Sussex et une deuxième raffinerie de pétrole à Saint John,
seront de bon augure pour les perspectives à long terme.
    Les exportations du secteur de l'énergie représentent 68 % du total des
exportations de la province. EDC prévoit que les exportations d'énergie de la
province dégringoleront de 31 % en 2009, en raison de l'effondrement du cours
du pétrole brut qui, par rapport à une moyenne de 100 USD le baril en 2008,
devrait s'établir à 47 USD le baril en 2009.
    Le début des activités au terminal de GNL à Saint John d'ici le milieu de
l'année adoucira un peu les malheurs du secteur de l'énergie causés par le
plongeon des prix. Les exportations accrues de gaz naturel qui en découleront
devraient faire progresser les volumes au deuxième semestre de 2009 et en
2010.
    La remise en état de la centrale nucléaire Point Lepreau sera achevée
trop tard dans l'année pour sauver les exportations d'électricité à la baisse
mais pourrait donner lieu à une remontée en 2010.
    Dans l'ensemble, les exportations d'énergie grimperont de 34 % en 2010,
surtout du fait de la première année entière de production au terminal de GNL.
    Les exportations du secteur forestier du Nouveau-Brunswick représentent
11 % du total des exportations de la province, et EDC s'attend à ce qu'elles
reculent de 10 % et de 2 % respectivement en 2009 et 2010.
    Alors que de nombreuses scieries ont cessé leurs activités, d'autres
fermetures se profilent à l'horizon. Le secteur de l'habitation en débâcle aux
Etats-Unis entraînera dans son sillage les exportations de bois d'oeuvre et
des produits du bois, qui fléchiront de 14 % cette année, après avoir fondu de
35 % en 2008.
    Dans le secteur de la pâte, la capacité a été accrue à Atholville (AV
Cell) et à Nackawic (AV Nackawic) entre l'été 2008 et l'hiver 2009 afin de
permettre aux usines de produire de la pâte pour usages textiles dans le
secteur du vêtement. Toutefois, la faible demande des principales destinations
des exportations de cette pâte de spécialité, l'Inde et l'Indonésie, entraîne
des réductions de la production. Selon EDC, les exportations de pâte
diminueront de 17 % en 2009 et afficheront une baisse plus modérée de 2 % en
2010.
    Les exportations de papier souffriront elles aussi en 2009, en raison de
la demande anémique des Etats-Unis, puisqu'un plus grand nombre de journaux
subissent les contrecoups de la récession. La faiblesse du dollar canadien
n'empêchera pas les exportations de papier journal et d'autres papiers de
glisser de 1 % en 2009. En 2010, les exportations se replieront davantage, de
7 %, à mesure que le marché continuera de s'adapter au virage vers les
publications électroniques.
    Selon les prévisions, les exportations canadiennes fléchiront de 22,2 %
en 2009, mais remonteront de 7,4 % en 2010. A l'échelle du pays, la croissance
économique devrait connaître une baisse de 2 % en 2009, et une légère
augmentation de 1,7 % en 2010. A l'échelle internationale, EDC prévoit un
recul de 1,3 % en 2009 et un rebond de 2,3 % du PIB mondial en 2010.
Prévisions à l'exportation d'EDC se trouvent sur son site Web :
http://www.edc.ca/prévisions

    Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions
commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs
canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 8 300
entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses
connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200
marchés. EDC, société financièrement autonome, est un chef de file reconnu
dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique. Elle
figure parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada pour la huitième année
consécutive.




Renseignements :

Renseignements: Phil Taylor, Exportation et développement Canada, (613)
598-2904, Blackberry: ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.