Les Premières Nations exigent la cogestion des ressources naturelles - "Le Québec ne peut pas ignorer nos droits" - Ghislain Picard



    QUEBEC, le 22 oct. /CNW Telbec/ - Le Chef de l'Assemblée des Premières
Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, accompagné d'une dizaine de
Chefs, a servi un avertissement au gouvernement du Québec : "il ne peut pas y
avoir de développement sans la participation des Premières Nations qui n'ont
jamais cédé leurs droits et titres ainsi que celles qui ont des droits issus
de traité".
    Il a fait cette déclaration en commission parlementaire portant sur la
réforme du régime forestier. "Le Québec fête ses 400 ans; nous fêtons
10 000 ans de présence" a rappelé le Chef Picard, en soulignant que les
Premières Nations du Québec n'ont jamais renoncé à leurs droits sur le
territoire. "Contrairement à d'autres régions du Canada, il n'y a pas eu, ici,
de signature de traités, il n'y a pas eu de cession de droits et il n'y a pas
eu d'abandon de nos titres et de nos droits. L'ensemble du territoire
québécois est donc toujours affecté par les droits ancestraux des Premières
Nations. Le gouvernement du Québec ne peut pas ignorer ces droits", a déclaré
le Chef de l'APNQL, réagissant ainsi à la récente annonce du Plan Nord par le
premier ministre québécois.
    Les Chefs ont tour à tour soumis des questions aux membres de la
commission et ont souligné leur désir de voir le gouvernement du Québec
adopter une toute nouvelle attitude à l'égard des relations avec les Premières
Nations. Celles-ci exigent une cohabitation du territoire respectueuse de
leurs droits, passant nécessairement par une cogestion des ressources
naturelles.

    Sortir de la dépendance

    Pour le Chef de l'APNQL, cet appel urgent pour la reconnaissance de leur
droit est intimement lié aux enjeux d'ordre socioéconomique des Premières
Nations. "Le débat sur les droits n'est pas une question théorique ni légale,
c'est une question de survie. Les gouvernements du Canada et du Québec veulent
maintenir les Premières Nations dans la dépendance et s'accaparer leur
territoire. En 2008, peut-on sortir du XVIIe siècle et mettre fin au
colonialisme?" a conclu Ghislain Picard.

    L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador est
l'organisme régional qui regroupe les Chefs des Premières Nations du Québec et
du Labrador.




Renseignements :

Renseignements: Alain Garon, agent d'information et de communications,
APNQL, (418) 842-5020, Cell.: (418) 956-5720


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.