Les PME saluent l'accord sur le libre-échange Canada-UE

MONTRÉAL, le 18 oct. 2013 /CNW/ - La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) salue la signature, par le gouvernement fédéral, de l'accord de libre-échange avec l'Union européenne. Les propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME) soutiennent cette entente puisqu'ils y entrevoient de nouveaux marchés pour vendre leurs produits et services ainsi qu'une voie d'expansion pour leur entreprise.

« C'est une bonne nouvelle pour les entreprises qui font déjà des affaires avec l'Union Européenne ou qui envisagent de le faire », affirme Martine Hébert, vice-présidente, Québec et porte-parole nationale de la FCEI. Les entrepreneurs canadiens ont le potentiel pour concurrencer tous les marchés du monde, et nous sommes heureux de voir que par cet accord, le gouvernement fait tomber des barrières qui entravent la croissance des entreprises et la création d'emplois. »

Des sondages réalisés auprès des membres de la FCEI indiquent que de nombreuses PME aimeraient accroître le volume des produits et services qu'ils achètent et vendent de l'autre côté de l'Atlantique, mais qu'ils se heurtent aux écueils suivants :

  • Fluctuation de la valeur du dollar canadien (67 %).
  • Coûts liés à la vente ou à l'achat de produits et services étrangers, tels que les frais d'expédition (45 %).
  • Tarifs et droits de douane élevés (28 %).
  • Variation des règles et des normes entre les pays (21 %).

Les PME qui ont déjà des liens commerciaux avec l'Europe espèrent que l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne annoncé aujourd'hui viendra régler une grande partie de ces problèmes. De plus, elles se réjouissent du fait que cet accord devrait permettre une meilleure harmonisation de la réglementation, une simplification des règles de douanes et une réduction des formalités administratives.

Bien que la FCEI salue cet accord qui ouvrira la porte sur de nouveaux marchés aux produits et services canadiens, elle l'étudiera attentivement afin d'en mesurer les impacts sur les industries locales. « Nous demeurerons à l'affût des réactions des petites entreprises face à certains aspects spécifiques de l'accord, tout en considérant les retombées positives qu'il devrait avoir sur nos membres et l'ensemble des PME canadiennes », conclut Mme Hébert.

La FCEI est le plus grand groupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions.


SOURCE : Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements :

Pour organiser une entrevue avec Martine Hébert, veuillez contacter Amélie Desrosiers au 514 861-3234 (cellulaire : 514 817-0228) ou à amélie.desrosiers@fcei.ca    


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.