Les PME du Canada continuent de faire preuve d'optimisme

L'indice du Baromètre des affairesMD de la FCEI est stable

MONTRÉAL, le 6 avril /CNW/ - L'optimisme des petites et moyennes entreprises (PME) se maintient, de même que le sentiment généralement positif observé partout au pays depuis décembre dernier. L'indice du Baromètre des affaires était de 69,2 en mars, soit pratiquement inchangé par rapport à celui de février (69,4).

« Il importe de noter que la majorité des réponses au sondage mensuel ont été reçues au début du mois, soit avant que le tremblement de terre et le tsunami au Japon ne provoquent de l'agitation sur les marchés internationaux et avant le déclenchement des élections au Canada », déclare Martine Hébert, vice-présidente, Québec, de la FCEI. « En règle générale, les élections n'ont pas beaucoup d'incidence sur l'optimisme des PME et la réaction initiale des marchés face à la situation au Japon a depuis été suivie d'un redressement partiel, à tout le moins. Cependant, il ne fait aucun doute que les PME sont actuellement confrontées à une augmentation de l'incertitude et des interruptions au commerce. »

Les propriétaires de PME dans l'Ouest affichent un optimisme croissant, les entreprises de la Saskatchewan, du Manitoba et de l'Alberta formant un groupe de tête des plus optimistes, avec des indices avoisinant 75, ce qui indique des économies très dynamiques selon des critères récents. Celles en Colombie-Britannique et à Terre-Neuve-et-Labrador suivent de près, avec des indices légèrement au-dessus de 70. Les propriétaires de PME au Québec se situent près de la moyenne nationale, alors que ceux en Ontario ont réfréné leur optimisme, avec 66. Le reste des PME dans les trois provinces de l'Atlantique affichent les niveaux d'optimisme les plus bas, soit à peine au-dessus de 62.

L'indice étant mesuré sur une échelle de 0 à 100, un niveau supérieur à 50 signifie que les entrepreneurs qui s'attendent à de meilleurs résultats pour les douze prochains mois sont plus nombreux que ceux qui envisagent une performance plus faible. Selon de précédents résultats, l'indice est normalement compris entre 65 et 75 en période de croissance économique. Les résultats de mars 2011 s'appuient sur 766 réponses recueillies auprès d'un échantillon aléatoire stratifié de membres de la FCEI dans le cadre d'un sondage par Internet à accès contrôlé. Les résultats sont exacts à +/- 3 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

En qualité du plus grand groupement de petites et moyennes entreprises du Canada, la FCEI représente Le pouvoir des entrepreneursMD. Créée en 1971, la FCEI définit ses positions selon le point de vue de plus de 108 000 membres au pays et provenant de tous les secteurs. Elle procure aux dirigeants de PME  une voix forte et convaincante à tous les ordres de gouvernement et contribue à l'essor économique.


SOURCE FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements :

Pour obtenir plus de renseignements ou organiser une entrevue avec Martine Hébert, veuillez contacter Marie Vaillant au 514 861-3234

Profil de l'entreprise

FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.