Les PME de l'Alberta: les plus optimistes, mais les moins compétitives à l'échelle internationale



    Les PME de l'Alberta, de la Colombie-Britannique et de l'Ontario sont
    perçues comme les plus concurrentielles

    MISSISSAUGA, ON, le 3 oct. /CNW/ - Une récente étude sur les dirigeants
d'entreprises canadiennes démontre qu'en raison de la croissance rapide du
secteur de l'énergie en Alberta, les dirigeants des PME de la province, dont
l'essor est fulgurant, adoptent une attitude de contentement.
    Selon le Rapport sur la conjoncture économique au Canada, présentant les
résultats d'un sondage mené pour le compte d'UPS Canada au sujet des décideurs
de PME, les dirigeants d'entreprises albertaines se situent loin derrière
leurs compétiteurs (surtout la Colombie-Britannique, leur province voisine) en
ce qui a trait à l'approvisionnement et à la vente de biens et de produits à
l'étranger.
    En effet, le tiers des PME de la Colombie-Britannique importent
actuellement des biens et 26 % d'entre elles font de l'exportation,
comparativement à 7 % des PME de l'Alberta qui s'approvisionnent à l'étranger
et 8 % qui vendent des biens et des services à l'étranger.
    "Devant la force du huard, la croissance de notre économie et le
véritable boom économique que connaît leur province, les PME albertaines
hésitent à pénétrer le marché international," a affirmé Mike Tierney,
président d'UPS Canada. "Pourtant, l'importation et l'exportation sont des
stratégies commerciales dont ont su profiter de nombreuses provinces. Compte
tenu de leur situation économique actuelle, les PME de l'Alberta disposent
d'une occasion unique pour maximiser leurs perspectives commerciales à
l'intérieur du marché international."
    Les dirigeants des petites et moyennes entreprises de l'Alberta font
néanmoins l'envie de leurs homologues partout au pays. En effet, 46 % d'entre
eux sont d'avis que les PME de la province pétrolière sont plus compétitives
que celles de leur propre province.
    Pourtant, selon M. Tierney, le fait de dépendre uniquement du boom
régional que connaît les Prairies aura des effets négatifs à long terme sur la
croissance des PME de l'Alberta.
    "Cependant, ce que les dirigeants de PME canadiennes ne réalisent pas
c'est que même si l'Alberta est une province compétitive, l'essor du secteur
de l'énergie dont elle bénéficie fait en sorte que les petites entreprises
adoptent une attitude de contentement régional" a-t-il déclaré. "Comme
l'Alberta a dû faire face à une pénurie de main-d'oeuvre et à d'autres
problèmes, elle devrait envisager le commerce international pour compenser sa
complaisance nationale."


    
                               Faits régionaux
                               ---------------

    -  62 % des Albertains croient que leur situation économique est
       meilleure qu'il y a un an.

    -  81 % des décideurs de l'Alberta et 79 % de la Colombie-Britannique
       sont optimistes quant à leur perspective de croissance au cours de la
       prochaine année.

    -  Seulement 7 % des PME albertaines s'approvisionnent à l'étranger et
       8 % font de l'exportation.

    -  Les PME de l'Alberta arrivent au second rang comme étant les plus
       concurrentielles au Canada, juste derrière celles des Etats-Unis.

    -  La Colombie-Britannique est la province la plus optimiste quant à
       l'essor de la Chine.

    -  56 % des décideurs des provinces de l'Atlantique pensent que leur
       situation économique s'est améliorée.

    -  Les dirigeants des PME des provinces de l'Atlantique sont considérés
       comme les plus décontractés au Canada (21 %) suivi de près par ceux de
       la Colombie-Britannique (17 %).

    -  Les Québécois sont les moins optimistes quant à la croissance
       économique du pays. En effet, seulement 58 % d'entre eux croient que
       l'économie canadienne s'améliorera.

    -  Les dirigeants de PME canadiennes pensent que les secteurs d'activités
       qui auront une incidence notable sur leur province au cours des trois
       prochaines années seront : l'énergie et les services publiques, la
       construction, les technologies de l'information et les
       télécommunications ainsi que le transport.

    -  Les PME de l'Asie et de l'Europe sont perçues comme étant plus
       concurrentielles que les PME canadiennes.
    

    Monsieur Tierney se joindra à ses collègues d'UPS pour discuter du
Rapport sur la conjoncture économique au Canada et des incidences de ces
résultats lors d'un séminaire en ligne qui se déroulera le 3 octobre à
11 h 30 HNE.

    Version anglaise
    ----------------
    Vous pouvez accéder à la portion audio du séminaire anglais en composant
le 1-866-226-1799 et consulter le diaporama en cliquant sur le lien suivant :
https://www119.livemeeting.com/cc/bellconfpro/join?id=KN9CTN&role=attend&pw
=dXj-2%5DG (Les participants de la région de Toronto peuvent composer le
416-641-6131.)

    Version française
    -----------------
    Vous pouvez accéder à la portion audio du séminaire français en composant
le 1-866-696-5911 et consulter le diaporama en cliquant sur le lien suivant :
https://www119.livemeeting.com/cc/bellconfpro/join?id=PQW4PN&role=attend&pw=C%
2Cm%3C.6n

    Pour obtenir de plus amples renseignements, pour demander une entrevue ou
pour vous procurer une copie des aspects dont il a été question au cours du
séminaire, veuillez communiquer avec les personnes-ressources de APEX
Relations publiques dont les coordonnées se trouvent au début du document.
    Le sondage sur la conjoncture économique au Canada a été mené par TNS
Canadian Facts, aux mois de mars et avril 2007, pour le compte d'UPS Canada.
Au total, 637 décideurs stratégiques de PME canadiennes ont été interrogés
dans le cadre d'entrevues qui se sont déroulées en français et en anglais. La
marge d'erreur est de plus ou moins 3,9 %.

    UPS, qui célèbre en 2007 son 100e anniversaire, est la plus importante
entreprise de transport au monde et un chef de file de la gestion de chaînes
d'approvisionnement. Elle offre une vaste gamme d'options permettant la
synchronisation du mouvement de l'information, des marchandises et des
capitaux. UPS, dont le siège social est situé à Atlanta, en Géorgie, dessert
plus de 200 pays et territoires. L'action d'UPS se négocie à la Bourse de New
York (UPS) et l'adresse de son site Web est UPS.com. Pour accéder directement
aux nouvelles d'UPS, visitez le site pressroom.ups.com/RSS.





Renseignements :

Renseignements: Michelle Di Rocco, APEX Relations publiques,
1-866-924-4442 poste 260, mdirocco@apexpr.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.