LES PLANTATIONS SAISONNIÈRES NE SE LIMITENT PAS QU'AUX MAISONS

La Police provinciale de l'Ontario avertit le public des dangers liés à la culture illégale de la marijuana

ORILLIA, ON, le 26 mai 2011 /CNW/ - La saison des plantations étant arrivée, l'Unité du contrôle des stupéfiants (UCS) du Bureau de la lutte contre le crime organisé (BLCO) de la Police provinciale de l'Ontario avertit proactivement les résidents de l'Ontario et les visiteurs des dangers liés à la culture de la marijuana.

En 2010, l'UCS de la Police provinciale et ses partenaires ont enquêté sur 586 plantations de marijuana intérieures et extérieures et détruit 218 168 plants de marijuana dans différents secteurs de la province. De plus, 2 190 kilogrammes de marijuana séchée ont été confisqués, ce qui porte la valeur totale de la marijuana saisie à 258 millions de dollars. Les agents ont également découvert une clôture électrique alimentée à l'énergie solaire visant à repousser les curieux innocents, la police et les soi-disant « pirates du pot ». Huit enfants, âgés d'un à douze ans, ont même été trouvés près de différentes cultures, de même que du matériel pour terrains de jeux dans l'une des cultures.

La police continue d'avertir le public de la menace croissante pour la sécurité du public et des policiers que représente l'accroissement de la culture de la marijuana en Ontario. En général, la marijuana cultivée en Ontario est distribuée à travers la province et exportée aux États-Unis. Des drogues plus fortes, comme la cocaïne, de même que des armes et de l'argent reviennent souvent en Ontario pour alimenter d'autres entreprises criminelles, ce qui met encore plus en péril la sécurité du public.

L'Unité du contrôle des stupéfiants (UCS) de la Police provinciale avertit le public des dangers liés aux plantations extérieures de marijuana.

Chaque année, à la fin du printemps et pendant l'été, les gens impliqués dans la culture illégale de la marijuana se rendent dans des secteurs ruraux pour commencer sa culture dans certains cas à très grande échelle et l'entretenir. Habituellement, ces plantations illicites sont situées dans des marais, des champs de maïs, des secteurs boisés, le long des rivières et dans des propriétés rurales locatives de grande superficie.

Les plants de marijuana sont d'un vert brillant, atteignent de trois à cinq pieds de haut et dégagent une odeur de moisi forte et âcre. Ses feuilles ont sept doigts au rebord irrégulier. Voici des indicateurs courants de plantations externes de marijuana :

  1. Des véhicules abandonnés stationnés sur des petites routes ou des chemins.
  2. Des gens qui marchent dans des endroits reculés sans raison apparente.
  3. Des sacs de fertilisant, des plateaux pour plantes ou des produits chimiques situés dans des endroits reculés.
  4. Des sentiers battus dans des endroits boisés ou marécageux.
  5. Des endroits dégagés dans des marais, des secteurs boisés ou des champs de maïs.
  6. De nombreuses affiches « No Trespassing » (défense de passer) sorties de nulle part.

En général, la récolte de la marijuana débute aussi tôt que la fin d'août et se poursuit jusqu'au début d'octobre.

Le public devrait être conscient des nombreux risques liés à cette culture. Parmi ces risques, on retrouve la présence de criminels, d'armes et de munitions dans les plantations, ainsi que de possibles pièges installés illégalement par les criminels qui font pousser ces plantes dans un effort pour défendre leur culture illégale contre d'autres criminels connus sous le nom de « pirates du pot ». Tous ces facteurs pourraient mener à des confrontations dangereuses pour des personnes innocentes et sans méfiance - y compris des enfants - qui se trouvent par hasard dans les environs de ces cultures illégales.

Un autre risque qu'aimerait souligner la Police provinciale est de nature environnementale. Ces opérations criminelles comportent généralement l'emploi non réglementé de nombreux produits chimiques et d'autres produits dommageables à l'environnement.

Conseils de sécurité pour le public

Si vous découvrez ou soupçonnez des activités extérieures de culture de marijuana :

  1. appelez la police locale ou Échec au crime dès que possible;
  2. ne touchez pas aux plants de marijuana à cause des possibles résidus chimiques qui pourraient s'y trouver;
  3. si vous vous retrouvez face à un producteur de marijuana, quittez le secteur sur-le-champ et communiquez avec la police;
  4. dans la mesure du possible et si cela est sécuritaire, prenez en note tout numéro de plaque d'immatriculation ou tout renseignement GPS et informez la police;
  5. il arrive que les plantations externes de marijuana soient protégées par des pièges. Si vous découvrez une telle plantation, n'y entrez pas! Par mesure de sécurité, rebroussez chemin immédiatement.

Si vous avez des renseignements concernant des cultures illégales de marijuana, communiquez avec la police locale ou Échec au crime au 1 800 222­8477 (TIPS).

CITATIONS

« Nous sommes toujours grandement déterminés à travailler au sein de toutes les collectivités de la province pour endiguer la vague de drogues illicites. Les membres de la Police provinciale, de même que nos partenaires qui travaillent avec nous pour l'application des lois, continuent de prendre des risques pour traduire en justice ceux qui sont associés à des organisations criminelles. »

- Scott Tod, sous-commissaire, Commandement - Enquêtes et crime organisé - O.P.P.

« La Police provinciale reste déterminée et dynamique dans ses programmes de lutte et d'éradication, ce qui a des répercussions importantes sur la quantité de marijuana à laquelle ont accès les groupes du crime organisé. Cela permet de réduire la criminalité et d'accroître la sécurité des citoyens de l'Ontario. »

- Rick Hawley, sergent-détective d'état-major, directeur, Unité du contrôle des stupéfiants, BLCO

POUR EN SAVOIR PLUS

  • Pour voir ou télécharger des photos et des vidéos de plantations de marijuana et d'opérations d'éradication de la Police provinciale, cliquez ici.
     
 

www.opp.ca

Suivez-nous sur Twitter à l'adresse : www.twitter.com/OPP_News


 

SOURCE Police provinciale de l'Ontario

Renseignements :

 

Personnes-ressources par région de la Police provinciale :

Région du Centre :    Agent Peter Leon    Tél. : 705 329­7414
Région de l'Est :   Sergent Kristine Rae    Tél. : 613 284­4557
Région du Nord-Est :   S/D d'état-major Tony Fletcher    Tél. : 705 840­3063
Région du Nord-Ouest :    Sergent Shelley Garr    Tél. : 807 473­2734
Région de l'Ouest :    Sergent Dave Rektor    Tél. : 519 652­4156

 

 


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.