Les plans de Drummond à cent lieues des priorités des Ontariens : SEFPO

TORONTO, le 15 févr. 2012 /CNW/ - L'appel de l'économiste bancaire Don Drummond aux coupures, transformations et privatisations radicales des services publics dans la province va à l'encontre de ce que la plupart des Ontariens veulent, a déclaré le président du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario.

« Les Ontariens tiennent à ce qu'on protège et améliore leurs services publics; ils veulent que les grandes sociétés et les personnes qui ont des revenus élevés paient leur juste part d'impôts; et ils veulent réduire le déficit en créant des emplois », a déclaré Warren (Smokey) Thomas plus tôt aujourd'hui. « Monsieur Drummond s'attaque aux services publics avec une hache, ignore l'équité fiscale et contribue à la disparition d'emplois en retirant l'argent des programmes communautaires. »

« Ce n'est pas ce que les Ontariens veulent, et ça ne marchera pas. »

« La majorité des Ontariens croient en des services publics de qualité, l'égalité des revenus, un système de taxation équitable et une province qui vise la prospérité plutôt que l'austérité », a ajouté Thomas.

Pour combler le déficit, le premier ministre Dalton McGuinty doit examiner de plus près les alternatives aux programmes « d'austérité » de Drummond, a insisté Thomas.

« Les recommandations de Monsieur Drummond ne feront qu'élargir les écarts sociaux et de revenu en Ontario, à une époque où partout dans le monde on pense qu'on est déjà allé trop loin avec l'inégalité », a-t-il souligné. « C'est d'un plan de réduction de l'inégalité dont nous avons plutôt besoin. Cela signifie que nous devons soutenir davantage les personnes à faible revenu et offrir plus de sécurité à la classe moyenne. »

« Cela ne signifie pas de remettre nos biens publics et nos services publics à de riches investisseurs. »

Thomas a instamment demandé au premier ministre d'écouter ce que ses électeurs ont à dire avant de se laisser embobiner par l'approche de Drummond.

« Si on se fie aux données d'un sondage Angus Reid publiées en décembre dernier, les électeurs libéraux sont des défenseurs enthousiastes de services publics de qualité, d'équité fiscale et de création d'emplois », a-t-il déclaré. « Je veux dire au premier ministre que, politiquement parlant, si la postérité succède à la mort, l'austérité la précède. »

« Au lieu de se contenter d'entendre ce que Drummond a à dire, le premier ministre devrait écouter le peuple de l'Ontario. Les membres du SEFPO veulent entamer un dialogue positif avec ceux qui cherchent à protéger la qualité de vie des Ontariens »,  a déclaré Thomas. « Nous détenons la solution; c'est grâce à notre engagement que les choses pourront s'améliorer. »


SOURCE Ontario Public Service Employees Union (OPSEU)

Renseignements :

Warren (Smokey) Thomas (613) 329-1931 (mobile)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.