Les pédiatres américains luttent contre la carie dentaire chez les enfants autochtones

OTTAWA, le 30 mai 2011 /CNW/ - Selon un document de principes conjoint publié aujourd'hui par la Société canadienne de pédiatrie (SCP) et l'American Academy of Pediatrics, la carie de la petite enfance (CPE) est un grave problème de santé dans les communautés autochtones nord-américaines, lequel requiert une attention immédiate.

Dans certaines communautés autochtones canadiennes, plus de 90 % des jeunes enfants ont des caries des dents primaires. La CPE peut être douloureuse, modifier la mastication et le sommeil, en plus de provoquer des problèmes de croissance.

« L'influence de la carie de la petite enfance sur la santé et le bien-être globaux des enfants est loin de se cantonner à la bouche », affirme le docteur James Irvine, médecin canadien et coauteur du document de principes. « Les enfants autochtones ne profitent pas pleinement des nombreux progrès pour améliorer la santé buccodentaire des enfants nord-américains. Le présent document de principes fait ressortir l'importance de réduire les disparités en santé des deux côtés de la frontière. »

La CPE, ou carie du nourrisson, est la maladie infectieuse la plus courante en pédiatrie. Le problème est aggravé par les habitudes alimentaires et l'hygiène buccodentaire. Les effets de la CPE ne se limitent pas aux dents et ont une influence considérable sur l'ensemble de la santé et du bien-être des enfants.

Selon le document de principes, la prévention est la solution la plus rentable à long terme. La fluoration de l'eau est efficace et peu coûteuse, mais peu de communautés autochtones canadiennes y ont accès. Pour être efficaces, les solutions doivent s'appuyer sur une collaboration entre les communautés autochtones et les dispensateurs de soins primaires, les décideurs et les praticiens de la santé publique qui travaillent dans ces communautés.

« De nombreux médecins continuent de percevoir la carie de la petite enfance comme un problème dentaire à être traité par les dentistes », remarque le docteur Steve Holve, coauteur du document de principes et membre de l'American Academy of Pediatrics. « Nous désirons souligner que la carie de la petite enfance est une maladie infectieuse, pour conscientiser les pédiatres et les dispensateurs de soins primaires, qui sont des experts des maladies infectieuses. Nous tenons les compétences de nos collègues en santé dentaire en haute estime, mais nous espérons déplacer l'objectif du traitement de la carie de la petite enfance vers les dispensateurs de soins primaires et vers des mesures préventives comme le vernis fluoré topique. »

Parmi les recommandations du document de principes, soulignons les suivantes :

  • Les femmes autochtones enceintes devraient avoir accès à un dépistage prénatal qui inclut la promotion de la santé dentaire et un aiguillage vers des soins buccodentaires, au besoin.
  • Les enfants autochtones devraient avoir accès à des professionnels de la santé dentaire avant leur premier anniversaire.
  • Les médecins devraient profiter des visites de l'enfant en santé pour informer les parents et les personnes qui s'occupent des enfants des principes d'hygiène buccodentaire et du régime alimentaire, y compris l'utilisation supervisée de dentifrice fluoré après l'éruption de la première dent.
  • Les enfants autochtones devraient avoir accès à des services de prévention et de traitement de la santé buccodentaire, y compris le vernis fluoré.

La Société canadienne de pédiatrie est une association nationale de défense d'intérêts qui fait la promotion des besoins de santé des enfants et des adolescents. Fondée en 1922, la SCP représente près de 3 000 pédiatres, pédiatres surspécialisés et autres professionnels de la santé des enfants du Canada.

L'American Academy of Pediatrics est une organisation de 60 000 pédiatres en soins primaires, pédiatres surspécialisés et chirurgiens pédiatres voués à la santé, à la sécurité et au bien-être des nourrissons, des enfants, des adolescents et des jeunes adultes. Pour en savoir plus, consultez le site www.aap.org.

SOURCE Société canadienne de pédiatrie

Renseignements :

Pour lire l'intégralité du document de principes, écrivez à andreed@cps.ca.

Renseignements
Société canadienne de pédiatrie
Andrée Dion
Relationniste
613-526-9397, poste 247
media@cps.ca

American Academy of Pediatrics
Steve Holve, MD, FAAP
steve.holve@tchealth.org
928-283-2501

Profil de l'entreprise

Société canadienne de pédiatrie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.