Les patients mourants et leur famille souffrent en silence selon un sondage canadien sur les soins palliatifs



    
    - Quatre-vingt-un pour cent des Canadiens estiment qu'il faut en faire
      plus pour aider les patients en soins palliatifs à vivre dans le
      confort, mais leurs soins restent un sujet négligé et méconnu -
    

    MONTREAL, le 25 sept. /CNW/ - Un sondage sur les des soins palliatifs au
Canada, le plus vaste sondage mené à l'échelle nationale sur le sujet, révèle
que 58 pour cent des Canadiens n'ont jamais parlé avec qui que ce soit de
soins de fin de vie(1) - malgré le fait qu'à peu près deux tiers des décès au
Canada nécessitent ces soins spécialisés(2). Les résultats de ce sondage ont
été divulgués aujourd'hui en marge du 17e Congrès international sur les soins
palliatifs tenu à Montréal.
    D'après le sondage, presque tous les Canadiens croient qu'il est de la
plus haute importance de mourir dans la dignité et le confort (94 pour cent et
95 pour cent respectivement)(1) et pourtant, les résultats du sondage révèlent
que les Canadiens ne connaissent pas certains des obstacles au maintien du
confort et de la dignité en fin de vie et ne se sentent pas à l'aise pour en
discuter(1).
    "Les résultats du sondage sur les soins palliatifs au Canada devraient
inciter les Canadiens à parler ouvertement et honnêtement des soins de fin de
vie", affirme Sharon Baxter, directrice générale de l'Association canadienne
de soins palliatifs. "Sinon, les familles et les proches sont pris au dépourvu
et se sentent souvent dépassés quand eux-mêmes ou un grand-parent, un parent,
un frère, une soeur, un enfant ou un autre proche doivent malheureusement
faire face aux réalités des soins de fin de vie."

    ROMPRE LE SILENCE A PROPOS DE LA MORT ET DES SOINS PALLIATIFS

    Les programmes et services de soins palliatifs sont bénéfiques pour un
grand nombre de Canadiens atteints d'une maladie avancée, comme un cancer
incurable ou une maladie cardiaque ou pulmonaire au stade terminal. Vu le
vieillissement de la population et le taux de mortalité croissant au Canada,
le nombre de Canadiens ayant besoin de soins et de traitement en fin de vie ne
pourra qu'augmenter(2).
    Malgré le fait que 89 pour cent des Canadiens croient qu'il est important
d'être renseignés sur les soins palliatifs, 81 pour cent n'ont pas parlé de
soins de fin de vie avec un professionnel de la santé(1).
    Le sondage a aussi révélé que 21 pour cent des infirmières sont mal à
l'aise pour amorcer la discussion sur certains des sujets les plus difficiles
concernant les soins palliatifs(1). Les infirmières disent également que leurs
patients sont mal à l'aise pour discuter des nombreux aspects des soins de fin
de vie qui influencent leur confort et leur dignité - comme la constipation,
le bain et le soulagement de la douleur(1).
    "Il est temps que les Canadiens et les professionnels de la santé
commencent à parler des obstacles au confort et à la dignité en fin de vie
même si ce sont des sujets désagréables", déclare Maryse Bouvette,
coordonnatrice du Service de consultation sur la gestion de la douleur et des
symptômes en soins palliatifs. "Par exemple, de nombreux Canadiens ne veulent
par parler d'un effet secondaire fréquent des analgésiques : une constipation
douloureuse, grave et souvent handicapante, qui interfère considérablement
avec le confort et la dignité à cette étape très fragile de la vie."
    En effet, 86 pour cent des patients en soins palliatifs qui reçoivent un
opioide souffrent de constipation due à l'opioide(3). Fait inquiétant, 82 pour
cent des Canadiens n'ont jamais entendu parler de constipation due aux
opioides, même si 62 pour cent des infirmières considèrent la constipation
comme l'effet secondaire le plus fréquent des analgésiques(1).
    "Ce qui est tragique, c'est que des patients souffrent inutilement
puisqu'il existe des traitements pour soulager des problèmes douloureux comme
la constipation due aux opioides", ajoute le docteur Yvon Beauchamp, chef de
l'unité des soins palliatifs à l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal. "Les
traitements traditionnels comme les laxatifs et les lavements suffisent pour
certains patients, mais il y a d'autres options, comme un médicament
injectable qui s'est avéré extrêmement efficace pour soulager très rapidement
la constipation. Il faut que les Canadiens parlent franchement et demandent
aux professionnels de la santé quels traitements leur sont offerts."

    
    AU COEUR DES SOINS PALLIATIFS AU CANADA : FAITS SAILLANTS DU
SONDAGE(1)

    -  Soixante pour cent des Canadiens ne sont pas renseignés sur les soins
       palliatifs, malgré le fait qu'ils reconnaissent l'importance du sujet
       (89 pour cent).
    -  Quatre-vingt-un pour cent des Canadiens estiment qu'il faut en faire
       davantage pour aider les patients en soins palliatifs à vivre dans le
       confort.
    -  Même si les infirmières consacrent 39 pour cent de leur temps de
       travail à assurer le confort de leurs patients, cela n'inclut pas les
       soins médicaux ou personnels (bain, toilette, soulagement de la
       constipation).
    -  La majorité des Canadiens (75 pour cent) ne savent pas comment la
       constipation est traitée et attendent que les infirmières en soins
       palliatifs soulèvent le sujet.
    -  Quand on les questionne sur le traitement de la constipation, 41 pour
       cent des infirmières disent ne pas savoir au juste comme elle est
       traitée.
    

    A PROPOS DU SONDAGE

    Il s'agit du plus vaste sondage jamais réalisé pour mieux comprendre
l'état des connaissances sur les soins palliatifs au Canada et mettre à jour
les besoins dans ce domaine médical qui gagne en importance. Léger Marketing a
réalisé deux sondages nationaux en ligne pour cette étude. Le premier sondage
a réuni 2 626 Canadiens adultes, y compris 1 212 qui avaient quelque chose à
voir avec les soins palliatifs. De ce nombre, 356 prodiguaient eux-mêmes des
soins palliatifs. Un second sondage a été mené auprès de 237 infirmières
diplômées qui travaillaient toutes dans une certaine mesure en soins
palliatifs ou de fin de vie.
    Pour le sondage auprès des consommateurs, les résultats ont une marge
d'erreur de 1,9 pour cent 19 fois sur 20. Pour le sondage auprès des
infirmières, les résultats ont une marge d'erreur de 6,4 pour cent 19 fois sur
20.
    Le sondage a été commandité par Wyeth Canada en collaboration avec
l'Association canadienne de soins palliatifs.


    A PROPOS DE LEGER MARKETING

    Léger Marketing est la plus importante firme de recherche marketing au
Canada, avec des bureaux à Toronto, à Montréal, à Calgary, à Edmonton, à
Québec et à Winnipeg. A l'échelle internationale, Léger Marketing a des
bureaux à Philadelphie, à Tampa et à Denver de même que des associés partout
au monde.

    A PROPOS DE L'ASSOCIATION CANADIENNE DE SOINS PALLIATIFS

    L'Association canadienne de soins palliatifs (ACSP) est l'organisme
national qui guide les soins palliatifs au Canada. L'ACSP assure le leadership
dans la recherche de l'excellence pour l'accompagnement des personnes qui
approchent de la mort, afin de soulager le poids des souffrances physiques et
morales, de la solitude et de la peine.

    A PROPOS DE WYETH CANADA

    Wyeth (NYSE:  WYE) est l'une des plus grandes compagnies axées sur la
recherche de produits pharmaceutiques et de produits de santé au monde. Elle
joue un rôle de premier plan dans la découverte, la mise au point, la
fabrication et la mise en marché de produits pharmaceutiques, de vaccins, de
produits de biotechnologie et de médicaments en vente libre qui améliorent la
qualité de vie de personnes à l'échelle mondiale.

    
    Références

    --------------------------
    (1) Léger Marketing. Rapport sur le sondage au sujet des soins
        palliatifs.
    (2) Feuille de renseignements de l'Association canadienne des soins
        palliatifs. Avril 2007.
    (3) Wyeth Pharmaceutiques. Plan stratégique sur la méthylnaltrexone.
    




Renseignements :

Renseignements: Collin Matanowitsch, Manning Selvage & Lee (MS&L), (416)
847-1330, collin.matanowitsch@mslpr.ca; André Beaulieu, Manning Selvage & Lee
(MS&L), (514) 393-3444, abcommunication@sympatico.ca

Profil de l'entreprise

WYETH CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.