Les partis fédéraux font abstraction de 64 % des électeurs en faisant fi de leurs priorités, comme le soutien aux aidants naturels, affirme la CARP



    TORONTO, le 24 sept. /CNW Telbec/ - Après avoir passé en revue les
programmes électoraux, la CARP est d'avis que les partis fédéraux ne
s'attaquent pas aux priorités des Canadiens âgés de 45 ans ou plus et réclame
une prestation universelle pour les aidants naturels similaire à la prestation
universelle pour la garde d'enfants.
    "Les Canadiens âgés de 45 ans et plus constituent le groupe démographique
le plus important et le plus actif sur le plan politique, puisque 70 % d'entre
eux votent régulièrement. En 2004, 64 % de tous les suffrages exprimés au
cours de l'élection, soit neuf millions de voix, ont été recueillis auprès de
ce groupe. Pourquoi les politiciens n'en tiennent-ils pas compte?" demande
Susan Eng, vice-présidente du groupe de défense CARP.
    "Pourtant, les sites Web des partis ainsi que leurs programmes électoraux
ne cessent d'esquiver les questions qui préoccupent leurs électeurs les plus
actifs. C'est pourquoi nous continuerons de leur rappeler ce qui compte pour
nous", a ajouté Mme Eng.
    La CARP a soumis une question en vue du débat des chefs qui se tiendra le
1er et le 2 octobre prochains, et les enjoint de répondre à sa demande de
prestation universelle pour les aidants naturels. Plus particulièrement, la
CARP a demandé aux partis de s'engager à soutenir les aidants naturels au
moyen d'une prestation universelle pour les aidants naturels qui permettrait
aux aînés de demeurer à domicile. La prestation devrait s'apparenter à la
prestation universelle la pour garde d'enfants actuellement allouée aux
familles canadiennes qui comptent de jeunes enfants.
    "Les Canadiens reconnaissent la nécessité de soutenir les familles avec
de jeunes enfants et, parallèlement, s'attendent à ce que l'on accorde la même
valeur aux soins qu'ils prodigueront dans l'avenir aux êtres qui leur sont
chers", mentionne la CARP dans la question qu'elle présente.
    Selon les estimations, cinq millions de Canadiens sont des aidants
naturels de leurs proches à domicile. Ce groupe compte un nombre
disproportionné de femmes et de membres des minorités visibles. Le système
actuel d'aide financière aux aidants naturels est insuffisant et accuse un
sérieux retard par rapport à ceux des autres pays développés.
    "Les aidants naturels constituent la ressource la plus importante, mais
la plus sous-évaluée, du continuum de soins. Le Canada se situe derrière
l'Australie, le Royaume-Uni et de nombreux pays scandinaves en matière
d'élaboration de programmes pour les aidants naturels, de mesures
d'encouragement et de services de relève qui permettent aux familles de
continuer à prodiguer des soins et des régimes cliniques de plus en plus
spécialisés. Tous les partis politiques doivent se préoccuper des injustices
auxquelles font face les aidants naturels dans ce pays et du manque de soutien
tangible qui leur est offert", a déclaré la Dre Jane Barratt, secrétaire
générale de la Fédération internationale du vieillissement, anciennement
désignée sous le nom de International Caregiving Alliance.
    "Les aidants naturels constituent le pilier invisible du système de santé
et de soins de longue durée, car ils prodiguent des soins non rémunérés d'une
valeur de plus de 5 milliards de dollars. Nous avons pu constater directement
que, sans les aidants naturels, le système de soins de santé traditionnel ne
pourrait suffire à la tâche", a mentionné Nadine Henningsen, présidente de la
Coalition canadienne des aidantes et des aidants naturels et directrice
générale de l'Association canadienne de soins et services à domicile.
    "Le soutien aux aidants naturels est l'une des priorités des Enseignants
et enseignantes retraités de l'Ontario, qui comptent plus de 60 000 membres,
et de nos homologues fédéraux", a indiqué Harold Brathwaite, directeur général
des Enseignants et enseignantes retraités de l'Ontario.
    Le NDP a annoncé un programme complet de soins à domicile, sans préciser
ce qu'il serait, qui comporte une importante clause échappatoire qui devra
être négociée avec les provinces. De fait, le soutien du revenu recommandé par
la CARP relève entièrement de la compétence fédérale.
    Le programme électoral du Parti vert fait aussi mention d'une politique
nationale de soins de santé à domicile qui s'appuie également sur la
collaboration fédérale-provinciale, ce qui, du point de vue des résultats
escomptés, est décourageant.
    Le programme électoral du Parti conservateur autorise le fractionnement
du revenu pour les familles qui donnent des soins aux personnes handicapées et
améliore quelque peu leur régime enregistré d'épargne invalidité, lequel n'est
toujours pas disponible. Sous réserve de clarification des détails, ces
propositions ne s'appliqueront qu'aux personnes qui correspondent à la
définition de "personne handicapée", ce qui exclut un grand nombre de
personnes qui ont besoin d'aidants naturels. Par ailleurs, le fractionnement
du revenu est une option souhaitable pour les familles, mais qui n'allège en
rien le fardeau des personnes qui sont le plus touchées par les obligations de
la prestation de soins, les femmes seules.
    Le Parti libéral ferait du crédit d'impôt pour personnes handicapées une
prestation remboursable, ce qu'appuie la CARP; cependant, cette mesure se
limite aux "personnes handicapées" et il importe de mettre en place une
stratégie plus globale pour venir en aide aux aidants naturels.
    La CARP continuera de transmettre son message aux politiciens fédéraux en
campagne électorale à l'égard des questions qui préoccupent le plus les
14,5 millions de Canadiens âgés de 45 ans et plus qui représentent 42 % de la
population canadienne.

    La CARP est une organisation nationale sans but lucratif, non partisane,
qui s'engage à prendre la défense d'une nouvelle vision du vieillissement pour
le Canada, en l'occurrence un changement social synonyme de sécurité
financière et d'accès équitable aux soins de santé, sans discrimination, qui
vise à s'assurer que le marché répond aux besoins et aux attentes de notre
génération et offre des avantages, des produits et des services à valeur
ajoutée à ses membres. Conformément à sa mission, la CARP s'attache à faire
naître un sentiment d'appartenance à la communauté et des valeurs partagées
chez ses membres.




Renseignements :

Renseignements: Michelle Taylor, Coordonnatrice, Communications pour
Susan Eng, Vice-présidente, Groupe de défense CARP, Une nouvelle vision du
vieillissement pour le Canada, (416) 363-7023, poste 236; www.carp.ca; Dre
Jane Barratt, secrétaire générale, Fédération internationale du
vieillissement, (514) 396-3358; Harold Brathwaite, Directeur général,
Enseignants et enseignantes de l'Ontario, (416) 962-9463, poste 222; Nadine
Henningsen, Présidente de la Coalition canadienne des aidantes et des aidants
naturels et Directrice générale de l'Association canadienne de soins et
services à domicile, (613) 569-1585


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.