Les parents sont préoccupés par la concurrence à l'échelle mondiale, mais pas au point de prendre les mesures qui s'imposent



    TORONTO, le 9 juin /CNW/ - L'augmentation de la concurrence liée à
l'obtention de bourses et d'emplois préoccupe la majorité des parents
canadiens lorsqu'ils envisagent l'avenir de leur enfant.
    Selon un sondage en ligne mené par Ipsos-Reid au nom des centres Kumon de
mathématiques et d'anglais, 92 % des parents sont d'accord avec l'affirmation
suivante : "Dans notre village planétaire moderne marqué par la concurrence,
il faut être beaucoup mieux préparé qu'auparavant pour faire son entrée sur le
marché du travail". De même, 86 % des parents estiment que "pour décrocher une
bourse, il est plus important que jamais que (mon) enfant obtienne
d'excellents résultats".
    Cette préoccupation demeure, peu importe le rendement scolaire. Ainsi,
les parents qui estiment que leur enfant obtient des résultats dans la moyenne
ou au-dessus de la moyenne de leur classe sont tout aussi préoccupés par cette
question que ceux qui considèrent que leur enfant présente des résultats
inférieurs à la moyenne.
    Cela dit, lorsqu'il s'agit de passer à l'action, il semble que les
parents qui considèrent le rendement de leur enfant comme inférieur à la
moyenne soient les plus prompts à prendre des mesures pour remédier à la
situation. En effet, 65 % des parents qui jugent que leur enfant obtient de
moins bons résultats que ses camarades de classe indiquent que ce dernier
reçoit une aide à l'apprentissage à l'école ou hors des heures de classe.
    A l'inverse, la majorité des parents qui considèrent le rendement de leur
enfant comme supérieur à celui de ses camarades de classe indiquent que leur
enfant ne reçoit pas d'aide à l'apprentissage, ni à l'école ni hors des heures
de classe. Ces résultats sont plutôt surprenants, compte tenu du fait que plus
de la moitié de ces parents soutiennent que leur enfant a besoin d'aide pour
exploiter son plein potentiel et que le système scolaire n'est pas assez
souple pour s'adapter aux besoins d'apprentissage de tous les élèves d'une
classe.
    Donna McGhie-Richmond, Ph.D., spécialiste en éducation pour les centres
Kumon de mathématiques et d'anglais, a commenté ces données de la façon
suivante: "Certains parents croient encore que l'aide à l'apprentissage est
une forme d'enseignement correctif qui ne sert qu'à combler des lacunes dans
les connaissances ou les compétences de l'élève. Toutefois, ce point de vue
est de moins en moins courant." En novembre dernier, le Conseil canadien sur
l'apprentissage révélait que la majorité des élèves recevant une aide à
l'apprentissage obtenaient au moins des B. "Ces données corroborent une
tendance que nous remarquons depuis un certain temps à Kumon : les élèves
cherchent à accéder à un enseignement enrichi et à aller au-delà du programme
scolaire de base", a souligné Mme McGhie-Richmond. Plus de 25 % des élèves des
centres Kumon suivent une formation enrichie en mathématiques et en lecture,
et 52 % suivent une formation correspondant à leur niveau scolaire ou plus
avancée.
    L'aide à l'apprentissage, comme celle qu'offre Kumon, aide les élèves
obtenant des résultats dans la moyenne ou supérieurs à la moyenne des façons
suivantes : (1) en les préparant à répondre à l'augmentation des exigences
inhérentes à chaque niveau scolaire et aux études postsecondaires; (2) en leur
enseignant d'importantes techniques d'apprentissage; et (3) en valorisant le
travail soutenu et le fait de relever des défis.
    "Au cégep et à l'université, et même au secondaire, le rythme
d'apprentissage augmente continuellement. Les élèves qui n'ont pas acquis de
bonnes techniques d'étude ni la capacité de faire face à des défis pourraient
avoir de la difficulté à suivre la cadence. Souvent, ce sont les élèves qui
ont l'habitude de bien réussir sans trop d'efforts qui ont le plus de
difficulté à s'ajuster", a précisé Mme McGhie-Richmond.
    En somme, une aide à l'apprentissage bien choisie ne peut pas nuire; elle
pourrait même donner à votre enfant un avantage concurrentiel.

    Méthodologie du sondage Ipsos-Reid

    Résultats d'un sondage Ipsos Reid mené en exclusivité au nom de Kumon
Canada du 7 mars au 12 mai 2008. Ce sondage a été réalisé en ligne auprès de
1 280 parents canadiens d'enfants âgés de 6 à 15 ans, inclusivement, par
l'intermédiaire d'Ipsos Je-Dis, comité consultatif national en ligne d'Ipsos
Reid. Les résultats du sondage sont fondés sur un échantillon auquel la
méthode des quotas et une pondération ont été appliquées, de manière à
rétablir l'équilibre démographique et à faire en sorte que la composition de
l'échantillon reflète celle de la population canadienne, en fonction des
résultats du recensement. Les échantillons déterminés par quota avec
pondération du comité consultatif en ligne d'Ipsos produisent des résultats
qui s'apparentent à ceux découlant d'un échantillon aléatoire. Un échantillon
aléatoire non pondéré de cette taille, associé à un taux de réponse de 100 %,
comporterait une marge d'erreur estimative de +/- 2,7 points de pourcentage,
19 fois sur 20.

    Centres Kumon de mathématiques et d'anglais

    Kumon (k-mon) est un programme parascolaire d'aide à l'apprentissage des
mathématiques et de l'anglais. Cette méthode d'enseignement, qui célèbre son
50e anniversaire en 2008, repose sur l'utilisation d'une démarche
personnalisée pour aider les enfants à développer une maîtrise solide des
mathématiques et de l'anglais. Par des exercices quotidiens et une
documentation à l'appui, les élèves gagnent de l'assurance, améliorent leur
concentration et acquièrent de meilleures techniques d'étude. Les 26 000
centres Kumon sont répartis dans 44 pays et accueillent plus de quatre
millions d'élèves à l'échelle mondiale. Le siège social de Kumon Canada est
situé à Vaughan, en Ontario. Pour obtenir davantage d'information, veuillez
consulter le site Web www.kumon.com ou téléphoner au 1-800-ABC-MATH.

    
    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/
    





Renseignements :

Renseignements: Daniel Wooster, Kumon Canada Inc., (416) 490-1434, poste
265, dwooster@kumon.com

Profil de l'entreprise

Kumon Canada Inc.

Renseignements sur cet organisme

IPSOS-REID PUBLIC AFFAIRS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.