Les nouveaux diplômés ont de grandes attentes



    Près des deux tiers des étudiants sont optimistes au sujet de leur
    avenir, malgré le ralentissement économique

    MONTREAL, le 4 sept. /CNW/ - Le ralentissement de l'économie n'a pas
affecté l'optimisme des étudiants qui ont récemment obtenu leur diplôme ou
devraient l'obtenir d'ici les 12 à 24 prochains mois d'une université ou d'un
cégep canadien, selon un sondage effectué pour le compte de BMO Groupe
financier.

    
    Les résultats du sondage, effectué par la firme Harris/Decima, indiquent
ce qui suit :

    -   près des deux tiers des étudiants, soit 62 pour cent, affirment que
        la situation économique actuelle exercera soit une influence
        positive, soit aucune influence, sur leurs projets une fois leur
        diplôme obtenu;
    -   soixante-quatorze pour cent sont convaincus que leur situation
        financière personnelle et celle de leur famille sera meilleure, ou au
        moins aussi bonne, dans un an.
    

    "Il est encourageant de voir l'état d'esprit positif qui anime les
diplômés du niveau postsecondaire", a déclaré Sid Chopra, vice-président, BMO
Banque de Montréal. "Les résultats du sondage montrent que les étudiants sont
optimistes quant à leur avenir, quelle que soit la situation économique. Ils
sont convaincus que la demande sera forte pour les diplômés qualifiés, en
particulier dans les secteurs de l'éducation et de la technologie."

    Planifier pour l'avenir : priorités financières

    La majorité des répondants au sondage reconnaissent l'importance de
réduire leurs dettes et de planifier pour l'avenir.

    Ainsi, selon les résultats du sondage :

    
    -   sept étudiants sur dix, soit 71 pour cent, affirment que l'une de
        leurs priorités, sur le plan financier, sera de rembourser leur prêt
        étudiant;
    -   six sur dix, soit soixante-deux pour cent, indiquent comme priorité
        financière d'amasser suffisamment d'argent pour une mise de fonds en
        vue d'acheter une maison ou un appartement;
    -   plus de la moitié des répondants, soit 58 pour cent d'entre eux,
        pensent être prêts à acheter leur premier logement d'ici trois à huit
        ans.
    

    "Etant donné que l'âge moyen d'un acheteur d'une première maison est de
33 ans au Canada et que l'âge moyen d'un diplômé de niveau postsecondaire est
de 22 ans, le fait de vouloir acheter un logement dans les trois à huit années
suivant l'obtention d'un diplôme est un objectif ambitieux, certes, mais
certainement réalisable", a ajouté M. Chopra. "Afin qu'il devienne réalité,
les étudiants doivent se montrer rigoureux en ce qui concerne la gestion de
leurs finances, et commencer à économiser très tôt."
    Bien qu'ils soient optimistes au sujet de leur avenir financier, 43 pour
cent des diplômés de cette génération croient qu'ils ne seront pas en mesure
de prendre leur retraite avant l'âge de 65 ans.
    "De plus en plus, les Canadiens demeurent sur le marché du travail
au-delà de l'âge de 65 ans, mais il est possible pour ceux qui débutent leur
carrière de réduire cet horizon, s'ils s'y attellent dès maintenant", a
poursuivi M. Chopra. "BMO dispose de conseillers financiers qui sont en mesure
d'aider à l'élaboration d'un plan financier permettant d'aider les étudiants à
atteindre leurs objectifs, à la fois à court et à long terme."

    Gestion des finances

    En plus de faire preuve d'un état d'esprit positif, les étudiants de
niveau postsecondaire sont confiants au sujet de la gestion de leurs finances,
même s'ils sont plusieurs à penser que les choix sont trop nombreux en matière
de produits d'épargne et de placement, et qu'ils devraient être simplifiés.

    
    Ainsi, toujours selon les résultats du sondage :

    -   quatre-vingt onze pour cent des répondants se considèrent dans la
        moyenne ou supérieurs à la moyenne en ce qui concerne leurs habiletés
        en matière de gestion financière;
    -   près des deux tiers des répondants, soit 64 pour cent, estiment qu'il
        devrait être plus facile de choisir les produits dans lesquels ils
        souhaitent investir;
    -   six étudiants sur dix, soit 61 pour cent, pensent que la vaste
        sélection de produits d'épargne et de placement est relativement
        intimidante.
    

    En plus d'offrir des conseils en matière de planification financière aux
étudiants de niveau postsecondaire, BMO Banque de Montréal propose des
programmes financiers spécialement conçus pour les étudiants actuels, tels que
la gratuité sur les services bancaires courants, une marge de crédit aux
étudiants, ou encore la carte MasterCard Mosaik BMO SPC. De plus, BMO est la
seule banque à offrir aux diplômés une année complète de services bancaires
gratuits une fois leur diplôme obtenu.
    Le sondage en ligne Harris/Decima a été effectué du 31 juillet au 7 août
2008, auprès d'un échantillon de 1005 étudiants et nouveaux diplômés de niveau
postsecondaire, d'un océan à l'autre.





Renseignements :

Renseignements: ou pour convenir d'une entrevue, veuillez communiquer
avec la personne suivante: Ronald Monet, Montréal, ronald.monet@bmo.com, (514)
877-1101; Internet: www.bmo.com

Profil de l'entreprise

BMO BANQUE DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.