Les ministres Barrette et Charlebois soulignent la collaboration et la mobilisation des professionnels de la santé et des intervenants psychosociaux au sein des cliniques de réfugiés

MONTRÉAL, le 26 déc. 2015 /CNW Telbec/ - À la suite de l'arrivée du deuxième groupe de réfugiés syriens, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, et la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, madame Lucie Charlebois, étaient de passage aujourd'hui à la Clinique de réfugiés de Montréal. Ils en ont profité pour souligner la contribution de toutes les équipes de professionnels de la santé et d'intervenants psychosociaux dans les différentes villes d'accueil des réfugiés syriens, pour assurer la réussite de cet événement à caractère humanitaire.

« Les professionnels de la santé et les intervenants psychosociaux répondent aux besoins dans le délai et selon la trajectoire de soins et de services qui avait été rigoureusement planifiée. Je suis très fier de l'efficacité de nos équipes. À Montréal comme dans les 12 autres cliniques de réfugiés existantes dans les villes du Québec identifiées comme ville d'accueil, les travailleurs du réseau peuvent se féliciter de faire un excellent travail et, en ce sens, d'être d'un grand soutien pour les nouveaux arrivants », a déclaré le ministre Barrette.

Pour sa part, la ministre Charlebois a ajouté : « En cette période des Fêtes, je suis particulièrement touchée de voir les professionnels de la santé et les intervenants psychosociaux se mobiliser et travailler de façon concertée, avec compassion, auprès des réfugiés syriens. Il s'agit d'une situation exceptionnelle et, dans ce contexte, je tiens à les remercier de leur professionnalisme, de leur disponibilité et de l'empathie dont ils font preuve pour offrir des soins et des services à ces personnes fragilisées, mais heureuses de retrouver leurs familles ou groupes de parrainage ».

Comme prévu, les personnes réfugiées dont la ville d'accueil est Montréal se voient offrir une évaluation à la Clinique de réfugiés de Montréal, temporairement aménagée à l'ancien hôpital Royal Victoria, pour répondre à un volume élevé de demandes. Les autres personnes pourront bénéficier, si ce n'est déjà fait, d'une évaluation de leur bien-être et de leur état de santé physique dans l'une des 12 autres cliniques de réfugiés déjà existantes dans les villes du Québec identifiées comme étant leur ville d'accueil. Ce sont les établissements de santé et de services sociaux de ces villes qui prendront la relève pour leurs besoins en matière de santé et de services sociaux. Après leur évaluation, les personnes nécessitant des soins et des services seront dirigées dans les différents corridors de services appropriés à leurs besoins dans le réseau, au même titre que n'importe quel autre citoyen.

 

SOURCE Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux

Renseignements : Joanne Beauvais, Attachée de presse du ministre de la Santé et des Services sociaux, 418 571-2621; Alexandra Bernier, Attachée de presse de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, 418 569-8107


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.