Les Métallos saluent la libération d'un dirigeant syndical mexicain après deux ans de détention comme prisonnier politique

BURNABY, C.-B., le 25 févr. /CNW/ - Le dirigeant syndical mexicain Juan Linares a été accueilli en héros à sa libération après avoir été détenu pendant deux ans par son gouvernement pour des motifs politiques.

Dirigeant bien en vue du syndicat Los Mineros (le syndicat national des travailleurs des mines, de la métallurgie, de l'acier et affiliés du Mexique), M. Linares a été emprisonné en lien avec la répression brutale menée par le gouvernement mexicain à l'endroit des militants des droits du travail et de la personne.

Jeudi, une cinquantaine de membres de Los Mineros ont accueilli M. Linares à sa sortie de la prison de Reclusorio de Norte à Mexico. Il a été immédiatement amené dans un endroit où il sera en sécurité en attendant de retrouver ses proches.

M. Linares, dont le syndicat a conclu une alliance officielle avec les Métallos, avait été emprisonné en décembre 2008 à son retour au Mexique après avoir assisté au congrès de la Fédération du travail de la Colombie-Britannique à Vancouver.

« La libération du prisonnier politique Juan Linares représente une victoire pour notre syndicat et le mouvement ouvrier international dans le cadre de notre campagne pour qu'il soit libéré et complètement innocenté », a déclaré Stephen Hunt, directeur des Métallos pour l'Ouest du Canada.

M. Linares est un membre important du conseil exécutif national du syndicat Los Mineros, qui est dirigé par le secrétaire général Napoleon Gomez. Grâce au soutien des Métallos, M. Gomez a vécu au Canada pendant plus de quatre ans après avoir fui le Mexique où il était menacé de mort.

MM. Linares et Gomez ont été persécutés et menacés par le gouvernement du Mexique bien que les tribunaux mexicains aient rejeté les accusations mensongères portées contre eux au sujet de la gestion des ressources financières du syndicat.

« L'emprisonnement illégal de Juan Linares et l'exil forcé de Napoleon Gomez symbolisent la répression inacceptable et violente des droits du travail et de la personne au Mexique », a indiqué Ken Neumann, directeur national des Métallos pour le Canada.

« La libération de Juan Linares doit marquer le début de la fin des violations des libertés et droits fondamentaux par le gouvernement mexicain », a poursuivi M. Neumann.

La libération de M. Linares fait suite aux manifestations d'appui aux membres de Los Mineros et d'autres organisations syndicales indépendantes du Mexique qui se sont déroulées la semaine passée au Canada et dans 40 autres pays.

« La libération de Juan Linares constitue une grande victoire pour la justice et un progrès dans la bataille que nous menons pour les droits du travail et de la personne au Mexique », a souligné Napoleon Gomez.

« Au nom de Juan Linares et de sa famille, nous tenons à remercier les Métallos ainsi que le mouvement ouvrier canadien et international pour leur solidarité et leur soutien. »

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements :

Ken Neumann, Syndicat des Métallos, 416-544-5950
Stephen Hunt, Syndicat des Métallos, 604-683-1117
Napoleon Gomez, Los Mineros, 604-683-1117


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.