Les Métallos réclament la révision du Programme des travailleurs étrangers temporaires

Il est temps de mettre un terme aux visées de Harper qui abaissent les revenus des Canadiens et de mettre au point une véritable solution de remplacement au programme des travailleurs étrangers des conservateurs, entaché par des scandales

TORONTO, le 14 mai 2014 /CNW/ - Il est temps de procéder à une révision complète du Programme des travailleurs étrangers temporaires, instauré par les conservateurs de Harper et entaché par des scandales, afin de stopper la suppression des salaires des travailleurs canadiens et l'exploitation des travailleurs étrangers, affirme le Syndicat des Métallos.

Selon le syndicat, il faut remplacer le Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET), tandis que les travailleurs temporaires déjà au Canada devraient avoir droit à un permis de travail ouvert pour pouvoir conserver leur emploi actuel ou en chercher un autre ailleurs.

« Nous devons fermer le robinet de la main-d'œuvre bon marché ouvert par le gouvernement Harper, car cette stratégie prive des Canadiens d'un emploi et empêche la croissance des salaires réels », a déclaré Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos.

« De plus, nous devons nous montrer sensibles au sort des travailleurs qui ont été amenés au Canada par des employeurs qui usent - et souvent abusent - du Programme des travailleurs étrangers temporaires », d'ajouter M. Neumann.

« Il est injuste d'imposer une suspension soudaine et complète de ce programme sans donner aux centaines de milliers de travailleurs temporaires le droit de rester au Canada. »

Le Syndicat des Métallos est d'avis que le statut d'immigrant ayant reçu le droit d'établissement éliminera le contrôle total que les employeurs peuvent exercer sur les travailleurs étrangers temporaires, une situation qui a mené à des abus honteux. Le statut d'immigrant permettra aux travailleurs temporaires de participer de plein droit à la main-d'œuvre et leur donnera la possibilité de faire une demande de résidence permanente, puis de citoyenneté.

Le Syndicat des Métallos critique les efforts de réforme mis en œuvre par le gouvernement conservateur, car ils ne garantissent aucunement la priorité d'emploi aux Canadiens et n'offrent aucune protection aux travailleurs temporaires, sans parler de l'insuffisance des mécanismes d'application de la loi visant à appréhender les employeurs abusifs.

La plupart des abus relevés le sont à la suite de reportages dans les médias et non parce que les mesures gouvernementales de supervision et d'application sont efficaces. Plutôt que de traiter la question d'une façon approfondie, le gouvernement Harper applique des solutions superficielles en guise de stratégie de limitation des dégâts.

De concert avec le Congrès du travail du Canada, d'autres syndicats, des groupes d'immigrants et le Nouveau Parti démocratique, le Syndicat des Métallos s'emploie à réformer de façon responsable les mesures des gouvernements fédéral et provinciaux en matière d'immigration, afin de protéger tous les travailleurs du Canada.

Le Syndicat des Métallos a été le premier à révéler comment les Canadiens passaient au second rang pour l'obtention d'emplois chez HD Mining à Tumbler Ridge (Colombie-Britannique), et la première organisation à offrir un soutien direct aux travailleurs de la Banque RBC touchés par la délocalisation d'emplois au profit de l'Inde. Plus récemment, le Syndicat des Métallos a aidé des travailleurs temporaires qui s'étaient plaints d'abus subis aux mains d'employeurs dans des franchises Tim Hortons et Subway en Colombie-Britannique.

Pour plus de détails sur la campagne menée par le Syndicat des Métallos pour une révision du PTET, consultez le site http://www.desemploisdequalité.ca.

SOURCE : Syndicat des Metallos

Renseignements :

Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos, 416-544-5951
Joe Drexler, Campagnes stratégiques, Syndicat des Métallos, 416-544-6009, 416-434-7907, jdrexler@usw.ca
Bob Gallagher, Communications, Syndicat des Métallos, 416-544-5966, 416-434-2221, bgallagher@usw.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.