Les Métallos ratifient une entente avec des entreprises de la forêt côtière



    Le fait que le vote a été serré devrait inciter les responsables de
    l'industrie à écouter leurs travailleurs

    BURNABY, C.-B., le 21 oct. /CNW/ - Les membres de cinq sections locales
du Syndicat des Métallos ont voté à 51 % en faveur d'une entente conclue la
semaine dernière avec Forest Industrial Relations (FIR).
    Le vote met fin à 13 semaines de grève par plus de 6 000 travailleurs qui
sont au service des entreprises membres de FIR et d'autres petits employeurs.
La grève, qui a débuté le 21 juillet, se poursuit à Interfor, à TimberWest et
à Island Timberlands.
    L'entente qui a été ratifiée prévoit un nouveau processus à suivre avant
la mise en place de postes alternants et contient une clause spéciale
prévoyant des indemnités de départ en cas de fermetures partielles ainsi que
d'importantes améliorations sur le plan de la sécurité, notamment une
disposition qui garantit aux travailleurs le droit de refuser un travail
dangereux. L'accord oblige également les entreprises forestières à mettre un
service de transport à la disposition des entrepreneurs et des sous-traitants
blessés.
    L'entente d'une durée de trois ans prévoit également des hausses
salariales annuelles de 2 %, 3 % et 2 % qui feront passer le taux de
rémunération de base de 23,26 $ à 24,92 $ au bout de trois ans.
    "Nous avons connu une ronde de négociations ardue, et je suis fier de la
solidarité de nos membres", a indiqué Bob Matters, président du conseil du
bois des Métallos. "Malgré la conjoncture économique actuelle qui est
difficile, en raison notamment de la hausse du dollar canadien, de la
stagnation du marché du bois d'oeuvre et de l'entente Harper-Bush sur ce
matériau, nous sommes non seulement demeurés solidaires devant nos lignes de
piquetage, mais nous avons aussi reçu l'appui des autres Métallos et de nos
alliés partout en Amérique du Nord. Cela démontre clairement que la solidarité
et la détermination donnent des résultats."
    Le directeur des Métallos pour l'Ouest du Canada, Steve Hunt, a déclaré :
"La faible majorité d'acceptation signifie que les travailleurs forestiers de
la Colombie-Britannique demeurent inquiets face à leur avenir. Les employeurs
devraient prendre le temps d'écouter leurs employés."





Renseignements :

Renseignements: Steve Hunt, (604) 816-2554; Bob Matters, (604) 966-4476


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.