Les Métallos prêts pour un recrutement syndical à l'échelle nationale et à
des alliances à l'échelle internationale

Les militants débattent de plans ambitieux au Congrès national du syndicat

TORONTO, le 27 avr. /CNW/ - Le Syndicat des Métallos lance sa première campagne de recrutement nationale dans l'ensemble du Canada afin d'offrir aux travailleurs non syndiqués une voix collective sur leurs lieux de travail.

Au milieu de "la pire crise économique d'une génération", il est plus important que jamais de recruter les travailleurs non syndiqués, a déclaré aujourd'hui le directeur national du Syndicat des Métallos pour le Canada, Ken Neumann.

Au cours des trois dernières années, plus de 12 000 travailleurs se sont affiliés au Syndicat des Métallos. Mais il faut faire plus, a déclaré Ken Neumann à plus de 600 militants des Métallos ainsi qu'aux dirigeants syndicaux et politiques nationaux et internationaux présents au Congrès national d'orientation du Syndicat qui se tient à Toronto.

"La syndicalisation de nouveaux membres est essentielle si nous devons poursuivre notre tradition de leadership et trouver de nouvelles façons d'améliorer la vie des travailleurs", a déclaré Ken Neumann dans son allocution d'ouverture du congrès.

Le président international des Métallos, Leo W. Gerard, a ensuite pris la parole pour affirmer que le Syndicat prévoit étendre mondialement ses alliances et ses partenariats avec des syndicats de tous les continents.

"Nous avons fait preuve de prévoyance et de solidarité en nous alliant à d'autres syndicats", a déclaré M. Gerard.

"Avec Unite the Union de la Grande-Bretagne, les Métallos ont créé le premier syndicat mondial, fort de trois millions de membres. Nous avons conclu des alliances avec plusieurs autres syndicats internationaux et nous continuerons de tirer parti de ces réussites. Notre solidarité et notre force doivent se faire sentir à l'échelle mondiale afin que nous puissions lutter pied à pied contre les multinationales décidées à s'en prendre à nos conditions de travail et à notre qualité de vie."

Le 51e Congrés national d'orientation du Syndicat des Métallos se poursuit jusqu'à jeudi à l'Hôtel Sheraton Centre de Toronto. Parmi les autres principaux orateurs, citons le président du Congrès du travail du Canada, Ken Georgetti, le chef fédéral du Nouveau Parti démocratique, Jack Layton, et le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Darrell Dexter.

Au nombre des autres invités spéciaux, citons Napoleon Gomez, chef en exil du syndicat Los Mineros du Mexique, l'avocate colombienne Yessica Hoyos, fille d'un militant syndicaliste assassiné en Colombie, Tony Burke, secrétaire général adjoint de Unite the Union de Grande-Bretagne, Novarck Silva de Oliveira, dirigeant du syndicat brésilien STEFEM, et Andrea Horwath, chef du Nouveau Parti démocratique de l'Ontario.

Mercredi à midi, les délégués assisteront à une cérémonie à l'Hôtel de ville de Toronto pour commémorer le Jour de deuil.

Jeudi à 13 h 15, des grévistes de Vale Inco venant de Sudbury et de Port Colborne se joindront aux participants à l'occasion d'une marche vers Queen's Park et d'un rassemblement en appui à la proposition de loi antibriseurs de grève en Ontario.

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements : Renseignements: Ken Neumann, directeur national des Métallos pour le Canada, (416) 544-5950; Bob Gallagher, Métallos, Canada, (416) 434-2221, bgallagher@usw.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.