Les Métallos demandent au gouvernement fédéral de ne pas autoriser Vale Inco à embaucher des travailleurs étrangers pendant la grève



    TORONTO, le 3 sept. /CNW/ - Ken Neumann, directeur national des Métallos,
demande aux ministres Kenney et Finley de voir à ce que Vale Inco ne puisse
pas faire venir au pays des travailleurs étrangers temporaires pendant la
grève en cours à Sudbury, à Port Colborne et à Voisey's Bay.
    Dans une lettre en date du 2 septembre adressée au ministre de
l'Immigration, Jason Kenney, et à la ministre des Ressources humaines et du
Développement des compétences, Diane Finley, M. Neumann a indiqué clairement
que les Métallos "affirment catégoriquement" qu'ils s'opposent à toute demande
présentée par Vale Inco dans le but d'embaucher des travailleurs étrangers
temporaires.
    "Selon les lignes directrices du gouvernement fédéral, celui-ci doit
spécifiquement évaluer si l'embauche de travailleurs étrangers aurait une
incidence sur le règlement d'un conflit de travail en cours", a indiqué M.
Neumann. "Nous attendons du gouvernement qu'il agisse comme il doit le faire
et fasse en sorte que les relations de travail évoluent dans le respect."
    La multinationale brésilienne Vale, qui a acheté l'ancienne entreprise
canadienne Inco, a rompu avec le passé en déclarant qu'elle tentera de
reprendre la production sans les travailleurs en grève. Cette décision soulève
de sérieuses questions en matière de santé et de sécurité et envenimera très
certainement le conflit de travail.
    M. Neumann explique aux ministres que, dans ces circonstances, ils
comprennent "sans doute que le fait de permettre l'embauche de travailleurs
étrangers temporaires à Vale Inco rendrait encore plus difficile l'atteinte
d'un règlement dans le conflit de travail".
    En outre, selon Citoyenneté et Immigration Canada, les employeurs ne
peuvent faire appel à des travailleurs étrangers pour éviter les conséquences
d'un arrêt de travail légal ou influer autrement sur le dénouement d'un
conflit de travail.
    "L'ajout d'un différend sur l'embauche de travailleurs étrangers à une
situation déjà controversée ne favorisera pas un règlement", a ajouté M.
Neumann.
    "Le gouvernement de M. Harper ne doit pas se faire le complice du
comportement provocateur de Vale", a soutenu M. Neumann.
    Il est possible d'obtenir des renseignements sur la grève et des
exemplaires de la lettre sur le site FairDealNow.ca (en anglais).





Renseignements :

Renseignements: Bob Gallagher, (416) 544-5966, (416) 434-2221


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.