Les Métallos chez Prysmian à St-Jean-sur-le-Richelieu - En grève pour le respect



    BROSSARD, QC, le 2 avr. /CNW Telbec/ - Hier soir à 20 h 30, les 200
Métallos chez Prysmian à St-Jean-sur-le-Richelieu ont déclenché une grève pour
protester contre l'impasse qui persiste dans leurs négociations et obtenir le
respect. "Après vingt rencontres de négociation, nous n'avons toujours pas vu
l'ombre d'un règlement sur les clauses à incidence non monétaire. Les enjeux
portent notamment sur le respect de l'ancienneté et des horaires. Aucune
clause à incidence monétaire n'a encore été abordée. Malgré la situation
économique, nos membres ont décidé de faire la grève pour obtenir le respect",
a déclaré Dominic Lemieux, permanent du Syndicat des Métallos (FTQ).
    "Nous avons de la difficulté à comprendre l'attitude de la compagnie qui
refuse de parler des vrais enjeux. Nos gens se sentent bafoués. Pourtant, tout
ce qu'ils souhaitent, c'est de voir l'entreprise aller de l'avant et de
participer à sa survie et son essor durant ces temps difficiles. De bonnes
relations de travail ont toujours été un gage de réussite pour une entreprise.
Il me semble que ce n'est pas sorcier à comprendre", a poursuivi Sylvain
Millot, président de la section locale 8428.
    Ce dernier a donné comme exemple la volonté de la direction d'introduire
des horaires de douze heures rotatifs qui obligeraient les travailleurs à
travailler une fin de semaine sur deux. "Nos membres ont réussi au fil des ans
à obtenir des conditions de travail décentes. Nous croyons qu'il est plus
important de négocier de bonne foi et d'aborder des enjeux comme
l'investissement plutôt que de chercher à rogner dans les conditions de
travail des gens".
    Le permanent syndical est aussi préoccupé par l'expertise que le Québec
risque de perdre dans la production de câbles électriques. "Pendant que nous
étions en négociation, dit-il, nous avons obtenu des informations à l'effet
que Prysmian faisait faire un contrat de production de câbles pour
l'Hydro-Québec dans son usine en Ontario! C'est un non-sens. Cela l'est
d'autant plus que Nexans a fermé son usine de fabrication de câbles dans la
région de Québec. Nous demandons au gouvernement et à Hydro-Québec de faire
preuve de vigilance. Il ne faudrait pas affaiblir davantage la structure
industrielle du Québec".
    Dominic Lemieux a conclu en invitant la compagnie à s'asseoir à la table
des négociations avec une réelle volonté d'obtenir un règlement négocié.
"L'entreprise est rentable. Elle aura besoin de nous pour poursuivre sur cette
lancée en cette période économique difficile. Ce n'est certainement pas en
grugeant dans nos conditions de travail qu'elle va réussir à le faire".

    Systèmes et câbles d'alimentation Prysmian Canada, anciennement Pirelli
Câbles, est située à St-Jean-sur-le-Richelieu. L'entreprise est spécialisée
dans la production de câbles électriques. La convention collective est échue
depuis le 30 janvier 2009. L'entreprise dont le siège social est à Milan
possède quatre usines en Amérique du Nord.




Renseignements :

Renseignements: Dominic Lemieux, Syndicat des Métallos (FTQ), (450)
656-1113


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.