Les Métallos accueillent favorablement l'adoption de la réforme des pensions en Nouvelle-Ecosse



    HALIFAX, le 12 déc. /CNW/ - Les Métallos ont accueilli favorablement
l'adoption d'un projet de loi par l'assemblée législative de la
Nouvelle-Ecosse. Selon ce projet de loi, les sociétés devront s'assurer que
les régimes de pension soient pleinement financés lorsque des usines ferment.
    "Le dernier obstacle pour que les travailleurs puissent profiter
immédiatement de cette réforme est la promulgation de cette loi", a déclaré
Marie Kelly, adjointe au directeur du district Ontario et Canada atlantique
des Métallos. "Il est crucial pour les anciens employés et les retraités de
TrentonWorks Ltd. que cette loi soit promulguée immédiatement, soit avant que
les propriétaires américains de cette société puissent vendre celle-ci et
faire sortir les actifs de la Nouvelle-Ecosse.
    "Le ministre du Travail, Mark Parent, m'a personnellement promis que la
promulgation se fera rapidement.
    "Notre syndicat a exercé beaucoup de pression pour obtenir ce changement,
particulièrement au nom de nos membres de TrentonWorks, qui ont perdu leur
emploi cette année lorsque les propriétaires américains ont fermé cette usine
centenaire de construction de wagons.
    "Outre la situation critique de nos membres de TrentonWorks, cette
modification apportée à la Pension Benefits Act était depuis longtemps
nécessaire pour la protection de tous les travailleurs de la Nouvelle-Ecosse."
    Lorsque Greenbrier Companies a annoncé la fermeture de l'usine,
TrentonWorks a informé les membres des Métallos que leur régime de pension
présenterait un déficit de solvabilité d'environ 10 % à sa liquidation. Qui
plus est, la société a déclaré que rien dans la Pension Benefits Act ne
l'obligeait à financer ce déficit.
    "Si la loi était promulguée rapidement comme promis, l'avenir des
retraités de TrentonWorks serait changé, ainsi que celui de tous les
travailleurs de la Nouvelle-Ecosse, qui méritent des pensions adéquatement
capitalisées", a déclaré Mme Kelly. "C'est une honte que les employeurs
puissent s'enfuir en flouant les retraités d'une pension sûre."
    Mme Kelly a ajouté que les Métallos demeurent attachés au principe que
des régimes de pension bien capitalisés et sûrs font partie intégrante des
conditions de rémunération justes et équitables pour les travailleurs, qu'ils
soient syndiqués ou non.
    En promulguant cette loi, la Nouvelle-Ecosse se joindra à des provinces
comme l'Ontario, la Colombie-Britannique et l'Alberta, qui assurent la
protection des régimes de pension à la fermeture d'usines.
    "C'est le minimum auquel tous les travailleurs canadiens devraient
s'attendre", a conclu Mme Kelly.
    Les Métallos représentent plus de 280 000 travailleurs et travailleuses
actifs dans tous les secteurs de l'économie canadienne.





Renseignements :

Renseignements: Marie Kelly, (416) 705-3627; Wayne Fraser (directeur
pour le district Ontario et Canada atlantique), (416) 243-8792; (416)
577-4045


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.