Les médias accordent trop de place aux médias sociaux et aux tablettes électroniques

MONTRÉAL, le 10 févr. /CNW Telbec/ - Un sondage Hebdos Québec-Léger Marketing révèle que près du tiers des Québécois (31 %) considèrent que les médias accordent une place trop importante aux médias sociaux tels que Facebook ou Twitter par rapport à l'intérêt réel que portent les gens envers ceux-ci. Chez les personnes de 65 ans et plus, cette perception grimpe à 38 %.

Lorsqu'il est question des tablettes électroniques, qui permettent de télécharger du contenu de lecture ou de naviguer sur internet, 29 % des Québécois jugent que les médias accordent une trop grande place à ces tablettes comparativement à leur intérêt personnel pour cette nouvelle technologie.

« Ce sondage nous confirme que les médias vont trop vite pour le public en général. Souvent, les médias traditionnels - particulièrement la télévision et la radio - nous laissent croire que toute la population passe le plus clair de son temps sur Twitter ou Facebook et que tout passe désormais par ces plateformes. Toutes nos études effectuées depuis 2007 démontrent que le public est attaché aux supports traditionnels. Dans le domaine de la presse locale, il existe une tradition papier encore plus sérieusement ancrée dans les mœurs, car nous opérons dans le monde de la proximité. Or, nous croyons fermement que les plateformes peuvent cohabiter sans que la naissance de l'une signifie automatiquement la mort de l'autre », précise Gilber Paquette, directeur général et directeur marketing d'Hebdos Québec.

À propos de l'étude Hebdos Québec - Léger Marketing

Hebdos Québec a mandaté la firme Léger Marketing afin de mieux connaître l'opinion et la perception des Québécois quant aux journaux locaux et leur importance dans la société. Pour réaliser cette étude, 1000 entrevues ont été effectuées par Internet du 24 au 27 janvier derniers auprès de la population adulte dans le cadre d'un sondage Omnibus. Les données du sondage ont été pondérées selon l'âge, le sexe, la langue maternelle, le degré de scolarité, la composition du foyer (avec ou sans enfant) et la région, de façon à garantir un échantillon représentatif de la population québécoise. La marge d'erreur est de 3,1 %, 19 fois sur 20.

À propos d'Hebdos Québec

Hebdos Québec, une organisation à but non lucratif, existe depuis 1932 et elle regroupe 150 journaux hebdomadaires francophones au Québec. Les journaux membres totalisent un tirage hebdomadaire de 4,4 millions de copies toutes les semaines et ils produisent au-delà de 90 % de l'information locale écrite. Sa mission est de favoriser la croissance et l'excellence de l'industrie de la presse hebdomadaire, de concerter ses actions et de soutenir ses activités commerciales. L'Association offre une vaste gamme de services, dont la formation en journalisme et en marketing, la recherche média et la représentation auprès des instances pertinentes. Hebdos Québec organise aussi Les Grands Prix des Hebdos, l'un des concours d'excellence en journalisme les plus importants au Canada, qui récompense annuellement ses membres et les artisans de la presse hebdomadaire.

SOURCE Hebdos Québec

Renseignements :

Gilber Paquette
Directeur général, Hebdos Québec
514-861-2088


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.