Les matières résiduelles de l'agglomération de Montréal: Portrait 2006



    MONTREAL, le 27 mars /CNW Telbec/ - M. Alan DeSousa, membre du comité
exécutif et responsable du développement durable et du développement
économique à la Ville de Montréal, a déposé hier au comité exécutif le
Portrait 2006 des matières résiduelles de l'agglomération de Montréal. Ce
portrait dresse le bilan des matières résiduelles produites, récupérées et
éliminées de 2002 à 2006.
    "Les résultats obtenus dans le Portrait 2006 démontrent une constante
progression, atteignant un taux de récupération des matières recyclables de
37%. Depuis, nous avons poursuivi nos efforts afin de changer les
comportements dans le but d'atteindre l'objectif de récupération de 60%
inscrit dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles
1998-2008. D'ailleurs, notre Administration proposera très bientôt, lors du
lancement de son Plan directeur de gestion des matières résiduelles, de
nouvelles mesures et d'ambitieux programmes qui contribueront, entres autres,
à l'augmentation des matières récupérées et valorisées sur le territoire de
l'agglomération", a déclaré M. DeSousa.

    Faits saillants du Portrait 2006

    En moyenne, chaque Montréalais a généré 541 kg de matières résiduelles au
cours de l'année 2006. Ceci correspond à une quantité totale de
1 002 864 tonnes de matières, dont 22 % ont été récupérées par le biais des
différents programmes offerts par la Ville, ce qui représente une hausse de
3 % par rapport à 2004. La balance, soit 78 %, a été éliminée.
    Les quantités de matière recyclables collectées sont en hausse depuis
2002. Ainsi, pour ce qui est des matières recyclables ramassées par la
collecte sélective de porte en porte, dans les 6 écocentres et dans les lieux
de dépôt volontaire, le taux de récupération est de 37 % en 2006. Même constat
pour les résidus domestiques dangereux, (peintures, huiles, pesticides,
médicaments, batteries, etc.) qui affichent un taux de récupération de 41 % et
pour les résidus de construction, de rénovation et démolition résidentiels
(CRD) et d'encombrants, qui sont pour leur part récupérés à 35 %. L'objectif
de mise en valeur de la Politique québécoise de gestion des matières
résiduelles 1998-2008 pour ces matières est de 60 % à l'exception des huiles,
peintures et pesticides pour lesquels l'objectif est de 75 %.
    Malgré une hausse des quantités de matières organiques ramassées depuis
2002, davantage d'efforts devront être consentis afin de valoriser ces
matières. Les matières organiques affichaient un taux de récupération de 7 %
en 2006. La Ville envisage une première étape de valorisation des matières
putrescibles pour assumer la collecte et le traitement des résidus verts ainsi
que la sensibilisation et la publicité pour les citoyens. D'autres mesures
importantes seront également annoncées lors du lancement du Plan directeur de
gestion des matières résiduelles.
    Pour ce qui est des textiles, le taux de récupération est de 1 %.
Toutefois, cette donnée ne tient pas compte des vêtements récupérés par les
divers organismes à but non lucratif qui effectuent la quasi-totalité de la
récupération de ces matières dans la région de Montréal.




Renseignements :

Renseignements: Valérie De Gagné, chargée de communication, Relations
avec les médias, (514) 872-6013; Source: Maxime Chagnon, attaché de presse,
Cabinet du maire et du comité exécutif, (514) 872-6412


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.