Les marchés agricoles au Canada: un joueur économique d'importance



    ST. CATHARINES, ON, le 18 févr. /CNW/ - Les Marchés agricoles Canada
(MAC) ont dévoilé les résultats de leur enquête nationale 2009 sur l'impact
des marchés agricoles lors de la première assemblée générale annuelle et
première conférence annuelle, les 16 et 17 février, à St. Catharines, en
Ontario. L'enquête, à laquelle ont participé des marchés agricoles de toutes
les provinces, est la plus complète jamais menée sur ce sujet en Amérique du
Nord.
    Comme le démontre l'enquête, menée en 2008 auprès de 508 marchés, les
marchés agricoles sont devenus un joueur économique d'envergure pour leurs
communautés d'accueil et pour l'économie canadienne. Les marchés jouent un
rôle clé dans la vente de produits agricoles, avec des ventes annuelles
estimées à 1,03 milliard, et un impact économique de 1,55 à 3,09 $ milliards
par an. Ceci représente le pouvoir d'achat d'environ 28 millions de
visiteurs-acheteurs ayant dépensé un montant approximatif de 32 $ par visite.
    Les marchés agricoles ont vu leur popularité augmenter de façon
exponentielle au cours des dernières années, en réponse à la demande des
consommateurs, qui souhaitent avoir un meilleur accès à leurs agriculteurs
locaux et vivre une véritable expérience d'achat communautaire. L'enquête a
confirmé que l'intérêt des consommateurs est en étroite relation avec leur
appui pour l'agriculture locale et l'accès à des aliments frais et bons pour
la santé.
    "Plusieurs raisons expliquent le succès des marchés agricoles", souligne
Robert Chorney, président de MAC. "Les consommateurs ont clairement exprimé le
désir de revenir vers des aliments produits localement, plus frais et
meilleurs pour la santé. Ils croient sincèrement à l'importance d'acheter dans
    Les marchés agricoles au Canada : un joueur économique d'importance - 2.
    leur communauté, une question d'intégrité pour eux. Plus de 60 % des
acheteurs interrogés considèrent d'ailleurs très important d'acheter leurs
aliments directement d'un agriculteur local.
    En achetant localement, les consommateurs aident les agriculteurs d'ici.
L'enquête a révélé que les marchés agricoles jouent un rôle significatif en
matière de revenus agricoles. En effet,
    les ventes des marchés agricoles représentent, pour 42 % des vendeurs,
plus de la moitié de leur revenu agricole annuel. C'est sans compter que plus
de la moitié des vendeurs ont créé jusqu'à cinq emplois liés à leur
participation à un marché agricole.
    "Nous en sommes au point où nous devons trouver davantage de producteurs
et de vendeurs pour satisfaire la demande croissante pour les marchés
agricoles", ajoute M. Chorney. "Nous sommes sans cesse à recruter de nouveaux
vendeurs et à aider des communautés à mettre sur pied des marchés".
    La mission de l'organisme consiste à faire la promotion des marchés
agricoles et à développer des initiatives et partenariats nationaux afin de
favoriser la viabilité, la croissance et la prospérité de l'industrie
canadienne des marchés agricoles.
    Alex Atamanenko, député de Colombie-Britannique-Southern Interior et
porte-parole du NPD en matière d'agriculture, d'agroalimentaire et des
affaires rurales, a prononcé les propos d'ouverture de la conférence annuelle.
M. Atanamenko appuie depuis longtemps la cause des marchés agricoles. Ses
remarques ont été suivies du dévoilement des résultats de l'enquête nationale
sur l'impact des marchés agricoles, présentés par Lauree et Doug Vallery, de
la firme Experience Renewal Solutions Inc., de Toronto.
    La conférence de MAC a été suivie du 19e symposium annuel de réseautage
de Farmers' Markets Ontario, qui a eu lieu de concert avec le congrès et salon
commercial annuel de l'organisme Ontario Fruit & Vegetable - promu comme étant
l'événement horticole le plus important au Canada.

    L'enquête nationale sur l'impact des marchés agricoles a été financée par
le Programme pour l'avancement du secteur canadien de l'agriculture et de
l'agroalimentaire d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, un programme de 240
millions de dollars sur cinq ans. Ce programme vise à positionner le secteur
de l'agriculture et de l'agroalimentaire canadien à l'avant-garde, afin qu'il
lui soit possible d'exploiter les nouvelles possibilités du marché.

    
                 L'impact des marchés agricoles au Canada :
                            sommaire de l'enquête

                         www.farmersmarketscanada.com
    

    Les marchés agricoles représentent tout un succès économique au Canada et
contribuent de façon significative à l'économie nationale, avec un impact se
situant entre 1,55 à 3,09 milliards annuellement.
    On constate une forte participation des consommateurs et des vendeurs,
telle que le démontre l'augmentation de la fréquentation aux 508 marchés
situés un peu partout au pays. Le succès des marchés repose sur plusieurs
facteurs, incluant le désir des consommateurs de se tourner de nouveau vers
des aliments produits localements, plus frais et meilleurs pour la santé, et
l'importance accordée au fait d'acheter dans leur communauté.
    La plupart des consommateurs fréquentent régulièrement les marchés et
appuient sans réserve l'industrie des marchés agricoles, avec une dépense
moyenne de 32 $ par visite. Ils sont fortement motivés à se procurer des
aliments frais et en saison, produits dans un milieu propre et sain. Les
fruits, légumes, pains et pâtisseries demeurent les produits les plus
populaires.
    Les consommateurs ressentent beaucoup de fierté et un fort sentiment
d'appartenance à leur communauté quand ils visitent un marché agricole. Par
ailleurs, même si la clientèle des marchés ressemble à celle des supermarchés
en termes démographiques, les clients des marchés agricoles sont
particulièrement sensibilisés au besoin d'appuyer les producteurs locaux (62 %
croient que c'est extrêmement important et 30 % croient que c'est plutôt
important).
    La majorité des vendeurs des marchés agricoles (79 %) sont des
producteurs primaires qui retirent une portion significative de leur revenu de
leur participation aux marchés. C'est l'aspect de soutien social et
d'appartenance à la communauté qui les attirent. Par ailleurs, les vendeurs
désirent obtenir davantage de soutien pour faire la promotion de leur
établissement par l'entremise de signalisation, de publicité et de l'Internet,
afin d'attirer de nouveaux vendeurs et d'augmenter la fréquentation des
consommateurs. Ils souhaitent également accroître les heures et les jours
d'ouverture des marchés, ainsi qu'améliorer les aires d'agrément.
    Un des défis auxquels sont confrontés les vendeurs consiste à offrir une
bonne sélection de produits frais, tout en faisant face à des problèmes de
pénurie de main d'oeuvre et d'augmentation des coûts de production. Dans
certains marchés, on s'inquiète du rôle des revendeurs, qui menaceraient la
viabilité économique des vendeurs qui sont également des producteurs
primaires.
    Les gestionnaires de marchés tentent pour leur part de stimuler le
développement d'affaires en attirant davantage de producteurs primaires, en
faisant la promotion de leurs produits, et en améliorant l'attrait des
installations. Les gestionnaires et associations devraient mettre davantage
d'accent sur le marketing et l'accès aux marchés. Ils devront également
relever d'autres défis liés aux exigences croissantes en matière de santé et
d'hygiène et à la nécessité de fournir suffisamment d'espaces de
stationnement. Ils devront aussi veiller à atteindre un équilibre entre les
capacités des producteurs primaires et la demande des consommateurs d'avoir
accès à une large sélection de produits à longueur d'année.
    La majorité des acheteurs qui fréquentent les chaînes nationales de
supermarchés ne se rendent pas dans les marchés agricoles. Ces acheteurs
représentent toutefois un groupe cible, puisqu'ils ont exprimé un intérêt
envers les marchés. Ils connaissent peu les marchés agricoles et citent le
manque de temps et les difficultés d'accès pour expliquer leur absence. Pour
attirer cette clientèle, il faudra davantage lui démontrer les aspects
positifs des marchés et mieux faire connaître l'offre de produits, ainsi que
l'emplacement des marchés. On devra également améliorer l'accès aux marchés et
les heures d'ouverture afin de rendre les marchés plus attrayants pour les
consommateurs pressés par le temps.

    L'avenir des marchés agricoles au Canada est prometteur. La demande du
côté des consommateurs est forte et se manifeste entre autres par leur appui
envers la production locale et des aliments frais et bons pour la santé. Pour
fidéliser leur clientèle actuelle, les marchés devront leur offrir une plus
grande sélection de produits, une diversité de méthodes de paiement, des
emplacements pratiques et des installations attrayantes et fonctionnelles.





Renseignements :

Renseignements: Brent Warner, directeur général (intérimaire), Les
Marchés agricoles Canada, Tél.: (250) 655-0479, Cell.: (250) 208-3940,
Courriel: bwarnerj@telus.net; Catherine Clark, adjointe de direction, Farmers'
Markets Ontario, Tél.: 1-800-387-3276, E: fmo@farmersmarketsontario.com

Profil de l'entreprise

LES MARCHES AGRICOLES CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.