Les lignes directrices de pratique clinique 2008 de l'Association canadienne du diabète comprennent maintenant la nouvelle classe des inhibiteurs de la DPP-4



    /NE PAS DIFFUSER SUR LES FILS DE PRESSE AMERICAINS NI DISTRIBUER AUX
    ETATS-UNIS/

    JANUVIA(MC) (sitagliptine) est le premier et le seul agent de cette
    classe offert au Canada

    MONTREAL, le 19 sept. /CNW Telbec/ - Les nouvelles lignes directrices de
pratique clinique 2008 pour le traitement du diabète de type 2 émises par
l'Association canadienne du diabète comprennent maintenant les inhibiteurs de
la dipeptidyl peptidase-4 (DPP-4), une nouvelle classe de médicaments.
JANUVIA(MC) (sitagliptine), le premier et le seul inhibiteur de la DPP-4
offert au Canada, est incorporé à l'algorithme thérapeutique comme traitement
d'appoint de premier recours en association à la metformine pour les adultes
atteints de diabète de type 2 lorsque le régime alimentaire et l'exercice
jumelés à la metformine en monothérapie ne procurent pas une maîtrise
glycémique adéquate. La metformine est le traitement de premier recours
recommandé dans les lignes directrices de pratique clinique.
    Dans ces nouvelles lignes directrices, on précise que les inhibiteurs de
la DPP-4 ont l'avantage d'être sans effet sur le poids, de réduire le risque
d'hypoglycémie et d'améliorer le taux de glucose après les repas (glycémie
postprandiale). Certains hypoglycémiants peuvent entraîner une hypoglycémie en
abaissant le taux de sucre dans le sang à un très bas niveau ainsi qu'un gain
de poids. En fait, dans un sondage mené au Canada en 2007 auprès de
500 personnes atteintes de diabète de type 2 et de 200 médecins, le gain de
poids et l'hypoglycémie ont été les deux effets indésirables le plus souvent
rapportés avec d'autres agents. L'hyperglycémie postprandiale est un puissant
facteur prédictif d'événements indésirables tels que des maladies
cardiovasculaires et des complications microvasculaires.(1)
    "Nous espérons que ces lignes directrices seront une importante ressource
qui aidera les professionnels de la santé à prendre en charge les personnes
diabétiques, a affirmé le Dr Vincent Woo, professeur adjoint de médecine,
section endocrinologie et métabolisme, à l'Université du Manitoba. "Le diabète
de type 2 est une affection évolutive qui, à la longue, entraîne une
détérioration de la maîtrise glycémique. Par conséquent, le traitement doit
rester dynamique et avec le temps, il faut ajouter des médicaments. Les
nouvelles classes de médicaments améliorant la maîtrise glycémique et
entraînant peu d'effets indésirables sont les bienvenues dans "l'arsenal
thérapeutique" qui aide les personnes atteintes de diabète de type 2."

    Amplifie un mécanisme naturel de l'organisme

    La sitagliptine administrée une fois par jour est un inhibiteur très
sélectif de la DPP-4 qui amplifie un mécanisme naturel de l'organisme appelé
"voie des incrétines" contribuant à la régulation du taux de sucre dans le
sang. Les incrétines sont des hormones produites dans l'intestin à la suite
d'un repas. Lorsque le taux de sucre dans le sang s'élève, les incrétines
aident l'organisme à normaliser celui-ci de deux manières : elles font
augmenter la libération d'insuline par le pancréas et diminuer la production
de glucose par le foie. La sitagliptine maintient l'activité de ces hormones
pour une période plus longue en empêchant leur dégradation.

    De nouvelles données démontrent l'efficacité et la tolérance de la
    sitagliptine sur une période allant jusqu'à deux ans(2)

    Des nouvelles analyses de données présentées en septembre 2008 au
44e congrès annuel de l'European Association for the Study of Diabetes (EASD)
ont révélé que l'utilisation de la sitagliptine et de la metformine comme
traitement d'association initial a entraîné une importante amélioration de la
glycémie (selon le taux d'HbA1c(*)) sur deux ans et qu'elle a été généralement
bien tolérée. Lors de ce congrès, on a aussi présenté une nouvelle analyse
distincte des données regroupées concernant 6 139 patients montrant que la
sitagliptine à 100 mg par jour a été généralement bien tolérée dans des études
cliniques ayant duré jusqu'à deux ans(3).

    Le diabète de type 2 : un problème croissant

    Actuellement, plus de deux millions de Canadiens vivent avec le diabète
de type 1 ou de type 24. On estime que le nombre de Canadiens ayant reçu un
diagnostic de diabète passera à trois millions d'ici 2010(4). Le diabète de
type 2 représente 90 pour cent de tous les cas diagnostiqués de diabète(5),
mais on évalue que le tiers des adultes qui souffrent de diabète de type 2 ne
savent pas qu'ils sont atteints de la maladie(6). Au Canada, un patient sur
deux recevant un traitement contre le diabète de type 2 n'a pas atteint le
taux cible d'HbA1c qui est de 7 pour cent ou moins selon les lignes
directrices 2008 de l'Association canadienne du diabète. La proportion de
patients atteints de diabète de type 2 dont le taux de sucre dans le sang
n'est pas maîtrisé augmente avec le nombre d'années écoulées depuis
l'apparition de la maladie(7).
    "Les nouvelles recommandations de l'ACD en matière de traitement arrivent
à un moment crucial, a affirmé M. Serge Langlois, président-directeur général
de Diabète Québec. Un sondage mené au Canada l'an dernier auprès de
200 médecins traitant des patients atteints de diabète de type 2 a révélé que
le tiers des médecins et les deux tiers des endocrinologues sont d'avis qu'il
n'y a pas suffisamment d'options thérapeutiques. Plus que jamais, il faut des
traitements bien tolérés et plus efficaces pour aider les personnes
diabétiques à mieux maîtriser leur taux de sucre et ainsi éviter les
complications telles que la cécité et l'amputation qui peuvent malheureusement
survenir."

    Engagement dans le domaine du diabète

    Dans le but de limiter les ravages que cause le diabète à l'échelle
mondiale, Merck Frosst s'emploie à découvrir et à mettre au point des
médicaments contre cette maladie en vue d'offrir de nouvelles solutions
thérapeutiques aux médecins et aux patients qui doivent lutter contre
l'affection complexe qu'est le diabète de type 2.
    Merck Frosst a reçu un Prix Galien 2007, aux Etats-Unis, pour
JANUVIA(MC), dans la catégorie meilleur agent pharmaceutique. Les Prix Galien
visent à souligner les grandes percées réalisées dans l'industrie
pharmaceutique en ce qui a trait à la mise au point de nouveaux médicaments.

    A propos de Merck Frosst

    Chez Merck Frosst, les patients passent avant tout. Merck Frosst Canada
Ltée est une société de recherche pharmaceutique qui découvre, met au point et
commercialise une vaste gamme de produits et vaccins novateurs destinés à
améliorer la santé humaine. Merck Frosst est l'un des 25 premiers
investisseurs en recherche et développement au Canada. En 2007, l'entreprise a
investi près de 110 millions de dollars. On peut obtenir de plus amples
renseignements sur Merck Frosst à l'adresse suivante : www.merckfrosst.com.

    Déclarations prospectives

    Le présent communiqué de presse contient des "déclarations prospectives",
au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces
déclarations sont basées sur les estimations actuelles de la direction et
comportent des risques et des incertitudes susceptibles d'entraîner des
résultats considérablement différents de ceux projetés. Les déclarations
prospectives peuvent comprendre des déclarations relatives au développement
des produits, à leur potentiel et à leur performance financière. Aucune
déclaration prospective ne peut être garantie, et les résultats réellement
obtenus peuvent être considérablement différents de ceux prévus. Merck n'est
pas tenue de publier des mises à jour des déclarations prospectives, que ce
soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou de tout
autre élément. Il convient d'évaluer les déclarations prospectives figurant
dans ce communiqué de presse en tenant compte des nombreuses incertitudes
affectant les activités de Merck, plus particulièrement celles mentionnées à
l'article 1A, Avertissements, du formulaire 10-K de Merck pour l'année
s'achevant le 31 décembre 2007, et dans les rapports périodiques figurant sur
les formulaires 10-Q et 8-K, que la société incorpore par renvoi.

    
    (*)  L'HbA1c correspond au taux de glucose sanguin moyen d'une personne
         sur une période de deux à trois mois.

    (MC) Marque de commerce de Merck Frosst Canada Ltée, utilisée sous
         licence.

    -------------------------

    (1)  Canadian Diabetes Association 2008 Clinical Practice Guidelines for
         the prevention and management of Diabetes in Canada. Canadian
         Journal of Diabetes, volume 32, suppl. 1, p. s29.
    (2)  Qi DS., et al. Two year treatment with sitagliptin and initial
         combination therapy of sitagliptin and metformin provides
         substantial and durable glycemic control in patients with type 2
         diabetes. Résumé de l'EASD, août 2008.
    (3)  Williams-Herman, D. et al. Safety and tolerability of sitagliptin, a
         selective DPP-4 inhibitor, in patients with type 2 diabetes: pooled
         analysis of 6139 patients in clinical trials for up to 2 years.
         Résumé de l'EASD, août 2008.
    (4)  Rapport sur le diabète 2005, Association canadienne du diabète, (en
         ligne),
www.diabetes.ca/files/diabetesreport2005/CDA-diabetesreport-2005-fr.pdf.
    (5)  Site de Santé Canada, "Votre santé et vous - Diabète de type 2", (en
         ligne),
http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/iyh-vsv/diseases-maladies/diabete-fra.php.
    (6)  Young, TK and Mustard, CA. Undiagnosed diabetes: Does it matter?
         CMAJ. 2001,164: 24-28.
    (7)  Harris SB, Ekoé J-M, et al. Glycemic Control and Morbidity in the
         Canadian Primary Care Setting (Results of the Diabetes In Canada
         Evaluation Study). Diabetes Research and Clinical Practice, octobre
         2005.
    




Renseignements :

Renseignements: Martine Drolet, chef, Relations publiques, Merck Frosst
Canada Ltée, (514) 428-3037; Marie-Michelle Crevier, Cohn & Wolfe/Montréal,
(514) 845-2257 poste 236, marie-michelle.crevier@cohnwolfe.ca; Mélissa
Maloul-Cohen, Cohn & Wolfe/Montréal, (514) 845-2257 poste 228,
melissa.maloul-cohen@cohnwolfe.ca

Profil de l'entreprise

Merck Canada Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.