Les lauréates du Prix du Gouverneur général en commémoration de l'affaire "personne"



    OTTAWA, le 15 oct. /CNW Telbec/ - L'honorable Josée Verner, ministre du
Patrimoine canadien, de la Condition féminine et des Langues officielles, est
heureuse d'annoncer le nom des lauréates du Prix du Gouverneur général en
commémoration de l'affaire "personne" de 2007. La remise de ces prix, qui
rendent hommage à des personnes ayant grandement contribué à l'avancement des
femmes au Canada, aura lieu à Rideau Hall, le 17 octobre prochain, soit la
veille de la Journée commémorative de l'affaire "personne".
    "Les Canadiennes et Canadiens peuvent être fiers de ces six femmes
extraordinaires, a déclaré la ministre Verner. Les lauréates de ce prix
poursuivent la tradition de courage, d'intégrité et de travail acharné des
"cinq femmes célèbres" afin d'améliorer la qualité de vie au sein de leur
collectivité. Le nouveau gouvernement du Canada est heureux de rendre hommage
à ces femmes qui, par leurs efforts infatigables, oeuvrent en faveur de la
pleine participation des femmes à la vie sociale, économique et culturelle du
Canada."
    Voici les six lauréates de cette année :

    Mildred L. Burns, de Montréal (Québec)

    Au cours des 25 années qu'elle a passées à enseigner l'administration
scolaire à l'Université McGill, Mme Burns a travaillé sans relâche pour
motiver ses étudiantes et ses étudiants et favoriser la pleine participation
des femmes dans les hautes sphères de l'enseignement. Chef de file et mentor
enthousiaste, Mme Burns continue son travail au sein de la Delta Kappa Gamma
Society pour assurer aux femmes un accès égal à toute la gamme de programmes
d'études et leur offrir le soutien nécessaire afin de favoriser leur
épanouissement.

    Shari Graydon, de Kingston (Ontario)

    Mme Graydon est une championne infatigable de la justice sociale, une
enseignante passionnée et une auteure prolifique sur le sujet des femmes et
des médias. De 1992 à 2000, elle était présidente de l'organisme
Evaluation-médias / MediaWatch, le plus important organisme canadien de
promotion de l'avancement des femmes dans les médias. Armée de ses qualités de
leadership, de son sens de l'humour et de ses compétences en communication,
elle a sensibilisé le public au sexisme dans les médias et à son incidence. On
doit également à Mme Graydon d'avoir mis sur pied la réception annuelle de la
Journée de l'affaire "personne" sur la colline du Parlement.

    Elaine Hémond, de Québec (Québec)

    Mme Hémond est une dirigeante inspirée qui défend la cause de la
représentation équitable des femmes au sein du gouvernement. Depuis près de
10 ans, elle est l'âme de l'organisme Femmes, Politique et Démocratie, qui
oeuvre dans le domaine de la citoyenneté et de la participation démocratique.
Mme Hémond est également une productrice de vidéos primée. Son travail a eu
une influence considérable sur la vie des Québécoises et des Québécois ainsi
que sur la scène politique canadienne, à tous les échelons.

    Wendy J. Robbins, de Fredericton (Nouveau-Brunswick)

    Mme Robbins est une pionnière du domaine de l'étude de la condition
féminine. Universitaire accomplie aux nombreuses réalisations, elle a commencé
à publier des critiques littéraires féministes dans les années 1970. Elle est
cofondatrice du Programme d'études interdisciplinaires sur les femmes de
l'Université du Nouveau-Brunswick, créé en 1986. Mme Robbins est également
cofondatrice du forum PAR-L, l'un des premiers forums Internet de discussion
sur le féminisme. Enfin, elle prépare chaque année le rapport Tours d'ivoire :
Vérifications féministes.

    Muriel Smith, de Winnipeg (Manitoba)

    Mme Smith travaille sans relâche pour que les femmes participent
pleinement à la société canadienne. Mentor et enseignante enthousiaste,
Mme Smith a été élue à l'Assemblée législative du Manitoba en 1981 pour
devenir ensuite la première femme au Canada à occuper le poste de
vice-première ministre. Elle a présenté la première loi sur l'équité salariale
au Canada, en plus d'aider à créer un réseau de maisons d'accueil pour femmes
victimes de violence et à instaurer, dans le système judiciaire, une politique
de tolérance zéro envers la violence conjugale.

    Viviana Astudillo-Clavijo, de Toronto (Ontario), récipiendaire du Prix
    jeunesse

    Mme Astudillo-Clavijo est une bénévole dévouée, une mentor enthousiaste
et une artiste de talent dont l'oeuvre porte sur les difficultés auxquelles
font face les filles et les femmes dans la société d'aujourd'hui. Ardente
défenseure de la cause étudiante, Mme Astudillo-Clavijo est perçue comme une
personne humble et d'une sagesse étonnante pour son âge.

    L'affaire "personne" représente une victoire historique dans la lutte des
Canadiennes pour l'égalité des sexes. Emily Murphy, Henrietta Muir Edwards,
Louise McKinney, Irene Parlby et Nellie McClung, mieux connues plus tard comme
les "cinq femmes célèbres", ont lutté pour que les femmes soient reconnues
comme des personnes à part entière et donc libres de siéger au Sénat. Elles
ont gagné leur bataille en 1929. Le gouvernement du Canada a institué les Prix
du Gouverneur général en commémoration de l'affaire "personne" en 1979, afin
de commémorer le 50e anniversaire de l'affaire et de rendre hommage aux
Canadiennes on fait progresser la cause de l'avancement des femmes. On célèbre
chaque année la Journée de l'affaire "personne" le 18 octobre. Les Prix sont
remis à cette date ou aux environs de cette date.
    Chaque printemps, on publie un appel de mises en candidature pour les
Prix du Gouverneur général en commémoration de l'affaire "personne". Les
formulaires de mises en candidature et les documents explicatifs sont affichés
sur le site Web de Condition féminine Canada. Les candidatures peuvent être
soumises à tout moment et elles sont étudiées par un comité de sélection vers
la fin de l'été.

    Condition féminine Canada est l'organisme fédéral qui promeut la pleine
participation des femmes à la vie économique, sociale et culturelle du Canada.
    Pour obtenir plus de renseignements, consultez le site Web de Condition
féminine Canada au www.cfc-swc.gc.ca.




Renseignements :

Renseignements: Richard Walker, Attaché de presse, Cabinet de la
ministre du Patrimoine canadien, de la Condition féminine et des Langues
officielles, (819) 994-5978; Nanci-Jean Waugh, Directrice des communications,
Condition féminine Canada, (613) 995-7839; Ce communiqué se trouve également
dans Internet au www.cfc-swc.gc.ca sous Salle de presse.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.