Les jeunes libéraux prennent le virage de l'irresponsabilité



    MONTREAL, le 3 août /CNW Telbec/ - Réagissant au congrès des jeunes
libéraux, la Commission des jeunes de l'ADQ (CDJ-ADQ) dénonce l'orientation
des travaux de la fin de semaine, qui envoie le mauvais message aux jeunes du
Québec.
    Visant à réformer le mode de financement actuel du monde de l'éducation,
la proposition de la Commission-jeunesse libérale d'augmenter les frais de
scolarité de 4000.00$ par année est irresponsable. "Au Québec, nous avons fait
le choix d'investir dans l'éducation. Nous sommes déjà parmi les plus taxés en
Amérique du nord, une augmentation des frais de scolarité de cette envergure
serait donc catastrophique pour les étudiants québécois. De notre côté, notre
position est claire et précise : qu'on indexe les frais de scolarité à l'IPC.
Le gouvernement et les étudiants contribueraient chacun à leur juste part. On
ne peut pas demander aux étudiants d'absorber une telle hausse d'un coup,
c'est irresponsable", mentionne Catherine Goyer, présidente de la CDJ-ADQ.
    Selon Catherine Goyer, certaines des propositions des jeunes libéraux
arrivent bien en retard et n'auront pas longue vie au sein des instances
libérales. "La Commission-jeunesse ramène sur la plancher la proposition de
tenir les votes syndicaux de façon secrète. Nous avons déjà adopté une telle
proposition lors de notre congrès de juin dernier. Pour leur part, les jeunes
libéraux ont déjà présenté cette proposition en congrès national et elle s'est
fait battre de façon très claire. On voit que les idées des jeunes du parti
libéral peinent à faire leur chemin au sein de leur parti", mentionne la jeune
adéquiste.
    Finalement, selon la Commission des jeunes, ce congrès des jeunes
libéraux ne passera assurément pas à l'histoire. "De vielles idées recyclées,
des propositions indécentes pour les étudiants et un parti qui se refuse à
écouter les propositions des jeunes. Le mélange est parfait pour tenir un
congrès qui ne fasse pas beaucoup de vagues. Si les jeunes du parti libéral
veulent que le gouvernement les prennent en considération, qu'ils proposent
des commissions d'études, Jean Charest leur offrira sûrement une oreille
attentive", de conclure la présidente de la CDJ.




Renseignements :

Renseignements: Mathieu Lacombe, Directeur des communications, (514)
944-6333; Source: Commission des jeunes de l'Action démocratique du Québec

Profil de l'entreprise

COMMISSION DES JEUNES DE L'ACTION DEMOCRATIQUE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme

ACTION DEMOCRATIQUE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.