Les infrastructures, une priorité absolue pour les gouvernements selon un rapport d'Ernst & Young



    Le Canada à l'avant-garde du monde dans l'utilisation des partenariats
    public-privé pour la construction et la réparation

    TORONTO, le 12 sept. /CNW/ -

    
    Quoi :     Avec le taux de la population mondiale vivant dans les villes
               en passe de s'établir à 50 % d'ici 2008, les gouvernements
               voient leurs programmes d'infrastructure s'étendre et les pays
               misent de plus en plus sur l'expertise du secteur privé. Les
               gouvernements déréglementent les industries, ouvrent la porte
               à la concurrence et vendent des entreprises et des actifs aux
               investisseurs privés pour inciter le secteur privé à financer
               l'investissement dans les infrastructures.

               Les récentes tragédies survenues au Canada et ailleurs dans le
               monde viennent souligner l'urgence d'examiner maintenant les
               problèmes d'infrastructure. En septembre 2006, cinq personnes
               ont perdu la vie dans l'effondrement d'un viaduc du Québec et,
               le mois dernier, treize personnes sont mortes lors de
               l'effondrement d'un pont de Minneapolis dans le fleuve
               Mississippi. Compte tenu de la fréquence accrue de telles
               catastrophes, les villes et les pays se doivent de trouver
               maintenant, et non plus tard, de nouvelles façons pour réparer
               et construire les infrastructures.

               Un récent rapport d'Ernst & Young indique que le Canada donne
               actuellement l'exemple en matière d'infrastructure, exemple
               que les autres pays devraient suivre pour faire face à la
               hausse continue des coûts de construction et de réparation
               (hausse de 50 % depuis 1999) et pour s'attaquer au problème
               du vieillissement, voire de l'insuffisance des
               infrastructures.

    Pourquoi : Les politiciens et les planificateurs doivent trouver de
               nouvelles façons de financer l'entretien et la création
               d'infrastructures. Selon le rapport, le recours du Canada aux
               partenariats public-privé (PPP) fournit aux autres
               gouvernements des idées et des pratiques précieuses à
               considérer, ainsi que l'accès au capital nécessaire pour les
               projets d'envergure.

               Par infrastructures, nous entendons écoles, hôpitaux, routes,
               ports, voies ferrées. La croissance économique, la
               productivité et la concurrence, ainsi que la qualité de la
               vie, reposent toutes directement sur des infrastructures
               fiables. Compte tenu de la croissance continue des villes,
               trouver de nouveaux moyens pour financer et construire les
               infrastructures constitue une priorité absolue. L'exemple du
               Canada offre une façon unique de relever ce défi.

    Comment :

            -  Le gouvernement du Canada a récemment annoncé un budget de
               33 milliards de dollars pour le financement de projets
               nationaux liés aux infrastructures, dont 1 milliard de dollars
               pour l'initiative de la Porte et du Corridor de
               l'Asie-Pacifique (liens routiers, ferroviaires et portuaires
               dans l'Ouest canadien visant à renforcer la position
               concurrentielle du Canada comme porte d'entrée entre
               l'Amérique du Nord et l'Asie).

            -  L'Ontario prévoit une enveloppe budgétaire de 30 milliards de
               dollars pour ses programmes d'infrastructure entre 2005 et
               2010 et l'Alberta s'engage à dépenser des milliards dans ses
               propres projets.

            -  Les gouvernements provinciaux et fédéral du Canada évaluent
               maintenant de façon tout à fait routinière les PPP comme des
               méthodes de réalisation de ces initiatives liées aux
               infrastructures.

            -  Les PPP offrent de réels avantages aux gouvernements, par
               exemple la possibilité de garder le contrôle du projet, de
               transférer le risque de dépassement des coûts aux exploitants
               privés et d'améliorer l'efficacité.

            -  Les tout premiers projets d'hôpitaux à être construits au
               Canada selon le modèle des PPP sont maintenant dans leur phase
               opérationnelle; ces projets sont en avance sur les prévisions
               et ont utilisé les montants prévus ou inférieurs au budget.

            -  Le Canada s'efforce d'améliorer la coordination du processus
               de façon à assurer un flux constant de projets utilisant les
               PPP; l'environnement propice qu'il a déjà instauré a incité
               quelques-uns des plus grands investisseurs mondiaux en
               infrastructure à pénétrer sur le marché canadien des PPP au
               cours des dernières années.

    Qui :      Les professionnels d'Ernst & Young peuvent expliquer les
               raisons pour lesquelles le Canada représente un bon exemple
               du modèle des PPP en matière d'infrastructure et comment les
               autres pays peuvent tirer les enseignements des succès obtenus
               jusqu'à présent.
    

    Rapport (en anglais seulement) :

    http://www.ey.com/Global/assets.nsf/Canada/Global_Infrastructure_Report/$file/InvestingInGlobalInfrastructure2007.pdf

    Ernst & Young, chef de file mondial des services professionnels, est
engagée dans la restauration de la confiance du public à l'égard des sociétés
de services professionnels et de la qualité de la présentation de
l'information financière. Ses 114 000 personnes, réparties dans 140 pays,
agissent selon les plus hautes normes d'intégrité, de qualité et de
professionnalisme. Ernst & Young offre à ses clients une gamme de services
spécialisés reposant sur ses compétences de base en vérification, en
comptabilité, en fiscalité et en matière de transactions. Vous trouverez
d'autres informations sur Ernst & Young, ainsi que le point de vue de la
Société sur toute une gamme de sujets à l'adresse ey.com/perspectives. Ernst &
Young désigne tous les membres de l'organisation mondiale Ernst & Young Global
Limited, chacun étant une entité juridique distincte. Ernst & Young Global
Limited ne fournit aucun service aux clients.





Renseignements :

Renseignements: Pour toute information supplémentaire ou pour
communiquer avec un porte-parole d'Ernst & Young, veuillez vous adresser aux
personnes suivantes: Nichola Petts: (416) 941-1813 ou nichola.petts@ca.ey.com;
Megan Bailey: (403) 206-5037 ou megan.bailey@ca.ey.com; Amanda Olliver: (514)
874-4308 ou amanda.olliver@ca.ey.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.