Les infirmières dénoncent le manque de responsabilité alors que leur poursuite relative au SRAS est rejetée



    TORONTO, le 7 mai /CNW/ - Linda Haslam-Stroud, inf. aut., présidente de
l'Association des infirmières et infirmiers de l'Ontario, déclare que la
décision rendue aujourd'hui selon laquelle l'Ontario n'a aucune "obligation de
diligence de droit privé" envers les infirmières autorisées de première ligne
envoie un mauvais message au moment où le monde se débat avec la possibilité
d'une pandémie de grippe.
    Aujourd'hui, la Cour d'appel de l'Ontario a rejeté un recours collectif
déposé par les infirmières autorisées à la suite de l'éclosion de SRAS dans la
province en 2003. Deux infirmières sont décédées du SRAS qu'elles avaient
contracté au travail en prenant soin des patients, et des douzaines
d'infirmières autorisées ont été malades.
    "Le message que reçoivent les infirmières autorisées de première ligne
est que le gouvernement n'est responsable ni de leur sécurité ni de leur vie",
a déclaré Mme Haslam-Stroud. "Le gouvernement n'est pas obligé d'adopter des
lois qui assurent aux infirmières autorisées des conditions de travail et du
matériel sécuritaires; il n'a pas à assumer de responsabilité quant à notre
sécurité. Cette situation est outrageante et déplorable."
    Elle souligne également que l'AIIO s'efforce depuis des années de veiller
à la sécurité de ses membres au travail et qu'elle continuera de le faire.
Toutefois, les infirmières savent maintenant qu'aucune loi n'oblige le
gouvernement à assurer leur protection (maintenant et à l'avenir) contre des
maladies comme le SRAS.
    "L'AIIO continuera de réclamer des conditions sécuritaires pour ses
membres", ajoute Mme Haslam-Stroud. "Nous sommes sur la première ligne et nous
voulons donner des soins de qualité à nos patients. L'AIIO veillera encore
plus énergiquement à ce que ses membres soient adéquatement informés et qu'ils
disposent de l'équipement de protection approprié. Nous savons que nous ne
pouvons nous fier qu'à nous-mêmes pour le faire."

    L'Association des infirmières et infirmiers de l'Ontario (AIIO) est le
syndicat qui représente 54 000 infirmières et infirmiers autorisés et membres
des professions paramédicales et plus de 10 000 étudiantes et étudiants en
soins infirmiers qui travaillent en milieu hospitalier, dans les
établissements de soins de longue durée, en santé publique, dans les
organismes communautaires, dans les cliniques et en entreprise. L'AIIO célèbre
35 années à défendre les intérêts du personnel infirmier - un passé fier, un
avenir porteur.





Renseignements :

Renseignements: Association des infirmières et infirmiers de l'Ontario,
Sheree Bond, (416) 964-8833, poste 2430, Cell.: (416) 926-8240

Profil de l'entreprise

Association des infirmiers et des infirmières de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.