Les infirmières de soins à domicile de l'AIIO méritent des salaires et des avantages sociaux décents: elles devraient s'abstenir de travailler pour les fournisseurs n'offrant pas de sécurité d'emploi



    TORONTO, le 14 déc. /CNW/ - L'Association des infirmières et infirmiers
de l'Ontario (AIIO) incite fortement ses 59 infirmières à l'emploi de St.
Joseph's Home Care à Hamilton et à Brant et qui perdront leur emploi en 2008
de s'abstenir de travailler pour tout fournisseur de soins à domicile à but
lucratif titulaire d'un contrat du centre d'accès aux soins communautaires
(CASC) local.
    St. Joseph's Home Care a dit à son personnel que, n'étant pas considéré
admissible, il avait été écarté du processus de demande de proposition pour
fournir des soins à domicile au CASC de Hamilton Niagara Haldimand Brant. St.
Joseph's dispense des soins à domicile dans la région depuis plus de 80 ans et
un grand nombre de ses infirmières autorisées ont entre 20 et 30 années de
service. Les infirmières perdront leur emploi à l'expiration des deux contrats
du CASC - dans le cas de Hamilton, le 31 mars 2008 et dans le cas de Brant, le
30 septembre 2008.
    "Cette situation est tout simplement révoltante", a fait savoir la
présidente de l'AIIO, Linda Haslam-Stroud, IA. "Nos membres connaissent leurs
clients et leur collectivité et dispensent des soins de qualité depuis des
dizaines d'années maintenant. Le processus d'appel d'offres est en train de
miner la qualité des soins aux patients, exactement comme nous l'avions prévu
il y a trois ans quand le gouvernement a entrepris d'examiner ce processus.
Or, nous revoilà dans la même situation : des infirmières sont mises à pied
même si la pénurie d'infirmières va de mal en pis et, comme d'habitude, ce
sont les patients qui écopent."
    Selon Janice Bethune, IA et présidente de l'unité de négociation locale,
les infirmières de l'AIIO sont très déprimées par cette nouvelle. "Nos
infirmières sont très attachées à nos clients et elles se sont efforcées au
fil des ans de bien répondre à leurs besoins", a-t-elle affirmé. "Voilà que,
abandonnées, nous sommes placées devant l'alternative de nous retrouver au
chômage ou de travailler pour un fournisseur qui cherchera à réduire notre
salaire et nos avantages. Notre travail mérite une certaine reconnaissance :
en dispensant des soins de qualité à domicile, nous permettons aux
contribuables d'économiser des sous."
    L'AIIO a recommandé de cesser de recourir aux processus d'appel d'offres.
L'AIIO a constaté que les processus d'appel d'offres visant les soins à
domicile minaient la qualité des soins aux patients, ainsi que la vie au
travail des infirmières. L'AIIO croit que seuls les prestataires de soins à
domicile sans but lucratif devraient pouvoir prendre part aux appels d'offres,
les agences à but lucratif n'offrant pas nécessairement des soins de qualité
et rémunérant les infirmières à l'acte, ce qui se répercute sur la qualité des
soins prodigués.
    "Nous militons en faveur de droits du successeur", a affirmé Mme
Haslam-Stroud. "Puisque le gouvernement prend des mesures pour maintenir les
patients chez eux, les services de soins à domicile de qualité seront de plus
en plus en demande. Toutefois, nos membres rejetteront un employeur à but
lucratif davantage motivé par l'appât du gain que par la qualité des soins à
nos clients. Il y a bien d'autres postes d'infirmières autorisées à pourvoir
qui sont assortis de meilleurs salaires, conditions de travail et avantages
sociaux que ceux offerts par les fournisseurs à but lucratif."

    L'AIIO est le syndicat qui représente 53 000 infirmières et infirmiers
autorisés et membres des professions paramédicales qui travaillent en milieu
hospitalier, dans les établissements de soins de longue durée, dans la santé
publique, dans les organismes communautaires et en entreprise, partout en
Ontario.





Renseignements :

Renseignements: Association des infirmières et infirmiers de l'Ontario,
Sheree Bond, (416) 964-8833, poste 2430, cellulaire: (416) 986-8240; Melanie
Levenson, (416) 964-8833, poste 2369

Profil de l'entreprise

Association des infirmiers et des infirmières de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.