Les hôpitaux devraient avoir un "code bleu" pour les patients victimes d'un AVC, selon une étude canadienne



    NOUVELLE-ORLEANS, LA, le 20 fév. /CNW Telbec/ - Les patients victimes
d'un AVC pendant qu'ils sont hospitalisés sont moins susceptibles de recevoir
rapidement des soins de l'AVC en phase aigue que ceux qui arrivent à l'urgence
avec les mêmes symptômes, selon une étude du Réseau canadien contre les
accidents cérébrovasculaires présentée aujourd'hui à l'International Stroke
Conference.
    En réalité, les patients hospitalisés victimes d'un AVC attendent deux
fois plus longtemps pour une tomodensitométrie du cerveau (61 minutes contre
30 minutes) et pour recevoir du tPA, un médicament qui brise les caillots et
peut empêcher les lésions du cerveau (138 minutes contre 75 minutes). Tout en
ajustant les données pour tenir compte du fait que les patients hospitalisés
sont plus malades que ceux qui se présentent à l'urgence, leur taux de
mortalité est supérieur (14,3 % contre 10,9 %).
    L'étude est fondée sur les données du Registre du Réseau canadien contre
les accidents cérébrovasculaires portant sur 12 506 patients admis dans
12 centres de soins de l'AVC désignés en Ontario et en Nouvelle-Ecosse de
juillet 2003 à mars 2007 pour un accident ischémique cérébral. Parmi eux, 535
étaient victimes d'un AVC durant leur hospitalisation.
    "On aurait cru qu'il n'y aurait pas de meilleure place pour être victime
d'un AVC que dans un hôpital", dit le Dr Frank Silver du Réseau canadien
contre les accidents cérébrovasculaires qui dirigeait l'étude. "Hélas, c'est
là que cela prend plus de temps pour être soigné."
    "A l'urgence, il y a un processus de triage bien rodé et un
tomodensitomètre à proximité. Dans un service d'un hôpital, le personnel
s'attend moins à ce qu'un AVC survienne", poursuit-il. Les soins du patient
hospitalisé peuvent être reportés jusqu'à ce qu'une tomodensitométrie soit
prescrite et qu'un préposé aux soins ait transporté le patient au service de
radiologie pour évaluation.
    "L'étude démontre que contrairement au "code bleu" en vigueur pour les
victimes d'un arrêt cardiaque il n'existe pas de tel appel à l'aide pour le
patient victime d'un AVC dans de nombreux services des hôpitaux", dit le
Dr Silver. "Le personnel des services autres que celui de neurologie doit être
formé à reconnaître un AVC en phase aigue et doit savoir qui appeler. Un AVC à
l'hôpital n'est pas tellement rare."
    Chaque année, environ 50 000 Canadiens sont victimes d'un AVC - soit une
personne toutes les 10 minutes. L'AVC est une des principales causes
d'handicap et de décès chez les adultes.

    A propos du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires
    (www.accidentscerebrovasculaires.ca)

    Le Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires (RCCACV)
compte plus de 100 éminents scientifiques et cliniciens dans 24 universités
canadiennes qui travaillent en collaboration sur divers aspects de l'AVC. Le
RCCACV, dont le siège est à l'Université d'Ottawa, inclut également des
partenaires de l'industrie, du secteur bénévole et des gouvernements fédéral
et provinciaux. Le Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires, un
des Réseaux de centres d'excellence du Canada, est déterminé à réduire les
répercussions physiques, sociales et économiques des AVC sur la vie de chaque
Canadien et Canadienne et sur la société dans son ensemble.




Renseignements :

Renseignements: Cathy Campbell, Réseau canadien contre les accidents
cérébrovasculaires, (613) 558-6691 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.