Les histoires autochtones vues par les femmes, des perspectives mises en vedette par Téléfilm Canada au Festival international du film de Berlin

La cinéaste autochtone Alanis Obomsawin rencontre ses consœurs de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande lors de la session Q&R Talents en vue : La voix sacrée des femmes organisé par Téléfilm

MONTRÉAL, le 4 févr. 2013 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la présentation spéciale NATIVe - A Journey into Indigenous Cinema du Festival international du film de Berlin (du 7 au 17 février), Alanis Obomsawin, pionnière du cinéma documentaire au Canada, sera accompagnée des cinéastes Catriona McKenzie (Australie) et Chelsea Winstanley (Nouvelle-Zélande) afin de discuter du cinéma autochtone à la session Q&R Talents en vue : La voix sacrée des femmes, organisée par Téléfilm Canada.

« Un total de onze films canadiens à contenu autochtone sont présentés à Berlin dans le cadre de la sélection officielle du Festival, de la présentation spéciale NATIVe — A Journey into Indigenous Cinema et des projections Perspective Canada de Téléfilm au Marché du film européen », a déclaré Carolle Brabant, directrice générale de Téléfilm Canada. « Cette forte présence du contenu autochtone canadien à la Berlinale témoigne également de la contribution des femmes réalisatrices, et ce sont ces deux éléments que nous voulons mettre en valeur lors de notre Talents en vue. L'expression artistique féminine autochtone prend tout son sens avec des œuvres telles que le court métrage Barefoot de Danis Goulet présenté dans la section Generation 14plus. »

« Le cinéma autochtone est un mouvement à l'échelle planétaire dans le monde du cinéma, au cœur duquel se trouvent souvent les femmes autochtones », explique Jason Ryle, directeur général du Festival imagineNATIVE Film + Media Arts de Toronto. « Certaines des femmes cinéastes autochtones les plus célèbres au monde partageront leurs points de vue et expertise dans le cadre de la conférence Talents en vue : La voix sacrée des femmes. Il s'agit d'une rare occasion d'entendre et de participer à des discussions avec les Premières Dames du cinéma autochtone canadien et international, y compris la légendaire Alanis Obomsawin. Cela promet d'être une discussion éclairée et divertissante sur la façon dont les femmes autochtones contribuent à une nouvelle vague cinématographique mondiale. »

Alanis Obomsawin (Canada)
Alanis Obomsawin, membre de la nation abénaquise est une icône du cinéma autochtone. Depuis son premier film, Christmas at Moose Factory, Alanis a réalisé, scénarisé et produit plus de 30 œuvres. À tout juste 80 ans, Alanis continue de faire des documentaires avec la même vigueur et la même sensibilité qu'elle applique, depuis des décennies, dans l'exercice de son art. Selon elle, « il y aura toujours un besoin pour le film documentaire… car c'est la voix du peuple ». Elle a été nommée officière de l'Ordre du Canada, a été intronisée au Temple de la renommée du cinéma et de la télévision Playback, et a reçu un Prix du Gouverneur général en arts visuels et médiatiques. En 2004, elle a remporté le tout premier Milestone Award du festival imagineNATIVE et est toujours Présidente d'honneur du festival.

Catriona McKenzie (Australie)
Catriona McKenzie a fait des études de réalisation cinématographique à l'Australian Film, Television and Radio School. Elle possède plus de huit années d'expérience dans l'industrie cinématographique et a réalisé notamment Dance Academy et My Place pour ABC-TV. Sa création dramatique comprend The Third Note, couronné Meilleur court métrage dramatique au Festival du film de Turin en 2001, et Road, qui a remporté le prix de Meilleure réalisation de dramatique australien au Flickerfest 2000. Satellite Boy, présenté à la Berlinale dans la section Generation 14plus est son premier long métrage. Le film est empreint de respect envers les traditions populaires et les Autochtones qui parviennent à les conserver, malgré l'invasion de la vie moderne.

Chelsea Winstanley (Nouvelle-Zélande)
Productrice du film Saving Grace, Te Whakarauora Tangata de Merata Mita présentée dans le cadre de la présentation spéciale NATIVe - A Journey into Indigenous Cinema de la Berlinale, Chelsea Winstanley est engagée dans l'industrie du cinéma et de la télévision depuis près de 10 ans. Elle est productrice indépendante et copropriétaire de StanStrong, une société de production néo-zélandaise établie en 2007. Chelsea a coproduit son premier court métrage Patu Ihu'en 2007 et a depuis travaillé avec quelques-unes des célébrités les plus influentes au sein de l'industrie du cinéma et de la télévision en Nouvelle-Zélande. En tant que productrice, elle a réalisé plusieurs courts métrages, dont NightShift, Sonny My Older Brother, Meathead, Ebony Society, Taku Rakau E, qui ont parcouru Cannes, Édimbourg, Berlin et Sundance. Elle a été membre du conseil d'administration de Nga Aho Whakaari, la guilde professionnelle représentant les Maoris qui travaillent dans le cinéma et la télévision, et a siégé au conseil de gouvernance de Women in Film and Television (WIFT) de la Nouvelle-Zélande. En 2009, Chelsea a été désignée Talent féminin en vue à la distribution des prix du cinéma et de la télévision de WIFT.

Le programme NATIVe de la Berlinale
Pour son édition 2013, le Festival a organisé la présentation spéciale NATIVe - A Journey into Indigenous Cinema, qui présentera des œuvres marquantes de cinéastes autochtones de l'Océanie, de l'Australie, de l'Amérique du Nord et de l'Arctique, sélectionnés par la programmatrice Maryanne Redpath et des experts du cinéma autochtone. Tant des documentaires que des longs et courts métrages y seront présentés.

Ce programme donnera la possibilité aux cinéphiles du monde entier de découvrir les diverses formes d'expressions et de contenus du cinéma autochtone. En mettant en vedette le cinéma autochtone, la Berlinale a indiqué souhaiter exprimer sa haute estime pour ce cinéma, sa valeur artistique, sa pertinence économique et politique qui va au-delà des frontières et des tribus. Le Canada est à l'honneur, puisque le film d'ouverture est Atanarjuat, The Fast Runner du réalisateur canadien Zacharias Kunuk. La sélection canadienne est énumérée ci-dessous.

Atanarjuat, la légende de l'homme rapide (Atanarjuat, The Fast Runner)
Réalisé par Zacharias Kunuk

The Ballad of Crowfoot
Willie Dunn

Circle of the Sun
Colin Low

Le rêve d'une mère (A Mother's Dream)
Cherilyn Papatie

Richard Cardinal: Cry from the Diary of a Métis Child
Alanis Obomsawin


Les films canadiens au contenu autochtone de la sélection officielle du Festival
*réalisateurs/trices autochtones

Barefoot (section Generation 14plus)
Réalisé par Danis Goulet*

Perdre et retrouver le Nord (Losing Touch and Coming Home) (section Forum Expanded)
Marie-Hélène Cousineau


Les films canadiens au contenu autochtone présentés dans le cadre des projections Perspective Canada de Téléfilm au Marché du film européen
*réalisateurs/trices autochtones

La Légende de Sarila
Nancy Florence Savard

Maïna
Michel Poulette

Mesnak
Yves Sioui Durand*

Path of Souls
Jeremy Torrie*


Le Canada @ Berlin
La Berlinale accueille aussi en compétition le film Vic+Flo ont vu un ours de Denis Côté et dans les sections parallèles : Inch'Allah d'Anaïs Barbeau-Lavalette (Panorama), The Fruit Hunters de Yung Chang (Culinary Cinema), Le météore de François Delisle (Forum), Lessons in Process de Philip Hoffman (Forum Expanded), Remanence I - (Lost, Lost, Lost, lost) et Strange Lines and Distances de Joshua Bonnetta (Forum Expanded).

Pour plus d'information au sujet de tous les films canadiens présentés au Festival de Berlin et dans le cadre des projections Perspective Canada de Téléfilm, visitez : canada-berlin2013.ca.

À propos de Téléfilm Canada
Téléfilm est vouée à la réussite de l'industrie audiovisuelle canadienne sur les plans culturel, commercial et industriel. Grâce à ses différents programmes de financement et de promotion, Téléfilm appuie des entreprises dynamiques et des créateurs de talent ici et à l'international. Téléfilm administre aussi les programmes du Fonds des médias du Canada. Visitez www.telefilm.ca et suivez-nous sur Twitter au www.twitter.com/telefilm_canada et Facebook au http://www.facebook.com/TelefilmCanada.FR.

SOURCE : TELEFILM CANADA

Renseignements :


Renseignements pour les médias
Douglas Chow, gestionnaire, Communications externes, Téléfilm Canada
514 283-0838, poste 2225 ou 1-800-567-0890
douglas.chow@telefilm.ca

Profil de l'entreprise

TELEFILM CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.