Les héritiers sont-ils compétents pour gérer un testament?



    
    Un sondage de BMO réalisé auprès des Canadiens fortunés qui s'inquiètent
    de la capacité de leurs enfants à bien gérer leur héritage révèle que si
    la plupart d'entre eux ont rédigé un testament, ils ont toujours des
    doutes quant à la bonne gestion de leur patrimoine.
    

    MONTREAL, le 4 juin /CNW/ - Les résultats d'un nouveau sondage effectué
par la firme Ipsos Reid pour le compte de BMO Banque privée Harris révèlent
que la majorité des Canadiens qui détiennent un patrimoine important(1) et qui
s'inquiètent de la bonne gestion de leur succession possèdent un testament ou
un document juridique encadrant l'héritage qu'ils souhaitent laisser à leurs
proches.
    L'étude révèle que parmi les personnes fortunées qui sont préoccupées par
la gestion de leur patrimoine et qui ont été interrogées:

    
    -   80 pour cent possèdent un testament ou un document juridique;

    -   8 sur 10 prévoient laisser un héritage à leurs enfants;

    -   1 sur 4 (22 %) s'avouent très inquiètes de la capacité de leurs
        enfants à gérer correctement leur patrimoine.
    

    "Il est intéressant de constater qu'un quart des Canadiens fortunés ont
quelques inquiétudes au sujet de la capacité de leurs enfants à bien gérer
leur héritage. Mais le côté positif, c'est que le sondage révèle que 8 sur 10
de ces Canadiens possèdent un testament, et donc qu'ils ont entrepris une
forme ou une autre de planification successorale", a expliqué Jean Blacklock,
vice-présidente et directrice générale, Gestion de patrimoine et chef de
l'exploitation, Société de fiducie BMO. "Nous constatons une demande accrue de
la part des clients de la Banque privée en vue d'aider à enseigner à leurs
enfants les rudiments de la gestion financière."

    
    Des dépenses excessives qui sont sources d'inquiétude

    Le sondage révèle deux sources principales d'inquiétude pour les parents:

    -   près de 40 pour cent mentionnent des dépenses excessives; et

    -   16 pour cent estiment que leur enfant est sous l'influence d'une
        personne en qui ils n'ont pas confiance.
    

    "Il nous a paru intéressant de constater que 31 pour cent des répondants
au sondage ont inclus à leur testament des suggestions à leurs enfants quant à
la façon de gérer leur héritage, et que 43 pour cent ont prévu une clause
visant à faire appel à une fiducie, du fait de leurs inquiétudes. L'étude
suggère ainsi que les gens ont un certain nombre d'idées sur la façon de
répondre à leurs craintes. Cela dit, certaines idées sont meilleures que
d'autres, et l'intérêt d'aller chercher conseil auprès de professionnels est
de s'assurer de mettre en place un plan successoral qui soit bien adapté", a
ajouté Mme Blacklock.

    
    Pas seulement dans la famille

    -   Plus de trois quarts (76 %) des répondants disposant d'un patrimoine
        évalué à plus de 500 000 $ et qui s'inquiètent de la gestion de leur
        succession ont discuté de leurs inquiétudes avec leur conjoint.

    -   Parmi les mêmes répondants, seulement 38 pour cent ont discuté de
        leurs inquiétudes avec un professionnel.

    -   Un répondant sur cinq ignore à quel point les craintes qu'il
        entretient au sujet des lacunes de ses enfants en matière fiscale
        influencera sa planification successorale.

    -   La consultation auprès d'un professionnel n'était pas une priorité
        pour plus de la moitié des répondants fortunés qui s'inquiètent de la
        gestion que feront leurs enfants de leur héritage.
    

    "Il est clair que de faire appel aux conseils d'un expert en
planification successorale peut vraiment aider à calmer ces inquiétudes", a
poursuivi Mme Blacklock. "Les résultats du sondage nous indiquent clairement à
quel point il est important d'entretenir des relations de confiance et
approfondies avec nos clients, de façon à ce que nous puissions les aider même
dans leurs préoccupations familiales de nature privée", a-t-elle conclu.

    
    -------------------------
    (1) Patrimoines de plus de 500 000 $ d'actifs homologués.
    

    A propos de BMO Banque privée Harris

    BMO Banque privée Harris, membre de BMO Groupe financier, répond aux
besoins des clients fortunés et de leurs familles et les aide à résoudre un
large éventail de problèmes financiers complexes en leur offrant une expertise
exhaustive en matière de gestion de patrimoine. L'équipe de professionnels de
la Banque est composée d'éminents spécialistes de diverses disciplines dont
les services bancaires, la gestion de placements et les services successoraux
et fiduciaires, ainsi que divers services spécialisés tels que les placements
philanthropiques et la planification de la relève d'entreprise. Grâce à ses
succursales aux Etats-Unis, notre société soeur, la Harris Private Bank, est
en mesure d'offrir des services financiers personnalisés à nos clients
canadiens qui se rendent, voyagent ou font des affaires au sud de la
frontière.

    Ces résultats sont quelques-unes des conclusions d'un sondage effectué
par la firme Ipsos, du 27 mars au 4 avril 2009. Ce sondage a été réalisé en
ligne auprès d'un échantillon sélectionné à l'échelle nationale de 536
Canadiens disposant d'un patrimoine de plus de 500 000 $ et s'inquiétant de la
capacité de leurs enfants à bien gérer leur héritage, par l'intermédiaire du
comité canadien en ligne d'Ipsos. Un échantillon aléatoire non pondéré de
cette taille, associé à un taux de réponse de 100 %, comporterait une marge
d'erreur estimative de +/- 4,2 points de pourcentage, 19 fois sur 20, par
rapport à ce qu'auraient été les résultats si la totalité des adultes
canadiens disposant d'un patrimoine de plus de 500 000 $ et s'inquiétant de la
capacité de leurs enfants à bien gérer leur héritage avait été questionnée.
Tous les sondages et enquêtes sur échantillons peuvent être sujets à d'autres
sources d'erreurs, incluant, mais pas uniquement, des erreurs de couverture et
des erreurs de mesure.





Renseignements :

Renseignements: Personne-ressource - Relations avec les médias: Lucie
Gosselin, Montréal, lucie.gosselin@bmo.com, (514) 877-8224; Internet:
www.bmo.com/francais

Profil de l'entreprise

BMO Groupe financier

Renseignements sur cet organisme

BMO BANQUE DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.