Les hauts dirigeants financiers canadiens prédisent une reprise économique pour le début de 2010



    Une étude menée par DFI Canada et Ernst & Young révèle de l'optimisme
    malgré l'adversité

    TORONTO, le 17 juin /CNW Telbec/ - Le ralentissement économique n'est pas
aussi grave que certains le croient, révèle une nouvelle étude menée auprès de
plus de 200 hauts dirigeants financiers par la Fondation de recherche des
dirigeants financiers canadiens (FRDFC), l'institut de recherche de DFI
Canada, et parrainée par Ernst & Young.
    "Nous nous attendons à ce que le Canada connaisse une reprise et une
croissance inégales selon les régions, a déclaré Mme Ramona Dzinkowski,
directrice exécutive de la FRDFC. Certains secteurs ont assez bien résisté à
la récession et les entreprises qui ont pu gérer efficacement leur situation
de trésorerie seront les mieux préparées pour la reprise, car elles peuvent
dès maintenant acquérir des éléments d'actif à prix d'aubaine."
    Cette étude, publiée aujourd'hui, révèle qu'une majorité des entreprises
pourront faire croître sinon maintenir leurs revenus en 2009. Les résultats
indiquent également que les entreprises de toutes les régions du Canada ont
intensifié leurs efforts pour mieux gérer leur trésorerie, avec 75 % des
répondants mentionnant qu'ils sont maintenant plus axés sur la gestion de leur
trésorerie qu'à la même période l'an passé. Cela est le cas pour près de 80 %
des entreprises privées et de 71 % des sociétés ouvertes.
    "Les entreprises canadiennes doivent s'assurer d'avoir des capitaux
suffisants pour réaliser leurs plans de croissance, a déclaré M. Sylvain
Vincent, associé directeur d'Ernst & Young pour l'Est du Canada. Plusieurs
répondants ont indiqué qu'ils se concentraient sur la recherche de nouveaux
clients, les acquisitions stratégiques et l'exploration de marchés non
traditionnels. Avec un solide bilan, elles pourront saisir de telles occasions
concurrentielles."
    Même si les répondants de l'étude ont déclaré avoir une vision globale
positive quant à la possibilité d'une reprise économique rapide, certains
secteurs ne sont pas aussi optimistes. Les entreprises de fabrication, qui ont
indéniablement été frappées les plus durement ces derniers mois, démontraient
le plus d'optimisme à l'idée d'une reprise pour 2010.
    Selon Mme Dzinkowski, toutefois, les entreprises dont la situation
financière n'est pas reluisante, ou qui ont été durement frappées par le
ralentissement de la demande des consommateurs, devront peut-être attendre
jusqu'en 2011 ou plus tard pour bénéficier des effets de la relance
économique.
    Autres faits saillants :

    
    - Selon l'étude, le gel de la rémunération des hauts dirigeants et le
      report des investissements en capital sont les principales techniques
      de gestion des coûts qui seront de mise au cours des douze prochains
      mois.
    - La réduction du personnel ou la mise en oeuvre d'un repli des
salaires
      étaient parmi les options les moins populaires indiquées par les
      participants.
    - Une entreprise sur cinq déclarait son intention de réduire son fonds de
      roulement à des fins de gestion de coûts.
    

    L'étude a été menée au printemps 2009 et couvrait un vaste échantillon
d'entreprises canadiennes de diverses tailles, et appartenant à divers
secteurs. Pour consulter les résultats complets du sondage, visitez le site
http://www.feicanada.org/files/CFERF_Downturn_Final.pdf ou
http://www.ey.com/publication/vwLUAssets/CFERF/$FILE/CFERF_Downturn_Final.pdf

    A propos de la Fondation de recherche des dirigeants financiers canadiens
    (FRDFC)

    La FRDFC est l'institut de recherche de l'organisme Dirigeants financiers
internationaux du Canada (DFI Canada), laquelle est une association de plus de
2 000 membres, composée de hauts dirigeants professionnels de tous les
secteurs d'activité, auxquels elle fournit des occasions de perfectionnement
professionnel, un leadership éclairé et des services liés à la défense de
leurs intérêts. L'objectif principal de la FRDFC consiste à étudier les plus
récents enjeux en matière de gestion financière au Canada, dans l'objectif
d'augmenter les capacités concurrentielles des entreprises de l'ensemble du
pays. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la FRDFC, consultez le
site www.feicanada.org.

    A propos d'Ernst & Young

    Ernst & Young est un chef de file mondial des services de certification
et fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. A l'échelle
mondiale, les 135 000 membres de son personnel sont unis par des valeurs
partagées et un engagement indéfectible envers la qualité. L'entreprise se
distingue par l'aide qu'elle apporte à ses employés, ses clients et aux
collectivités en général, en vue de leur permettre de réaliser tout leur
potentiel. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Ernst & Young,
veuillez visiter le site ey.com/ca.




Renseignements :

Renseignements: pour les médias: Caroline Spivak, Relations avec les
médias, DFI Canada, (416) 371-9740, caroline@profilecoms.com; Marie-Eve
Graniero, Ernst & Young s.r.l./S.E.N.C.R.L., (514) 874-4313,
marie-eve.graniero@ca.ey.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.