Les groupes de défense et de promotion de la santé font de nouveau appel à l'action sur la contrebande du tabac



    "Réduire la production en mettant un frein à l'approvisionnement
    illicite"

    EDMONTON, le 2 oct. /CNW/ - Des professionnels de la santé et des chefs
de file de la lutte antitabac de partout au pays ont aujourd'hui demandé aux
gouvernements fédéral et provinciaux d'agir pour réduire à la source
l'approvisionnement des produits de contrebande et éliminer ainsi la
distribution de cigarettes illégales dans nos quartiers.
    Dans le cadre d'une discussion présidée par Robert Schwartz, directeur de
l'évaluation à l'Unité de recherche sur le tabac de l'Ontario, les délégués de
la cinquième Conférence nationale sur le tabagisme ou la santé ont appris que
l'activité de contrebande au Canada a atteint des niveaux supérieurs au niveau
historique atteint en 1994, année durant laquelle le marché noir était jugé
hors de contrôle. Ils ont aussi discuté de l'urgence de mettre au point un
nouveau plan pour contrer cette activité illicite.
    "La contrebande du tabac va croissante au Canada. Malgré le progrès que
représentent les nouvelles étapes entreprises par le fédéral pour mettre en
place un estampillage haute sécurité et pour accroître le nombre de
vérifications dans les usines et plantations de tabac, il faut faire beaucoup
plus, a affirmé Rob Cunningham, analyste principal des politiques à la Société
canadienne du cancer. La disponibilité de cigarettes à bas prix incite plus de
gens à fumer."
    En avril, la Coalition canadienne d'action contre le tabac (CCAT) a lancé
une campagne intitulée Project CATCH: the Campaign for Action on Tobacco
Contraband and Health. Les membres de la CCAT s'inquiètent du fait que les
cigarettes illégales puissent nuire aux bienfaits sur la santé publique
apportés par les taxes sur le tabac.
    "L'imposition de taxes élevées sur le tabac décourage les jeunes à
commencer à fumer, incite les fumeurs à renoncer au tabac ou à réduire leur
consommation et empêche les anciens fumeurs de recommencer à fumer, explique
Francois Damphousse, directeur de l'Association pour les droits des
non-fumeurs. Comme le rôle du prix est déterminant dans la consommation du
tabac, la contrebande a le pouvoir de nuire à une grande partie du travail
accompli dans le milieu de la santé au cours de la dernière décennie."
    Bien qu'il soit difficile d'évaluer avec exactitude le marché de la
contrebande au Canada, les statistiques indiquent que le problème s'aggrave,
particulièrement en Ontario et au Québec. Par coincidence, ce sont les deux
provinces où les taxes sur le tabac sont le moins élevées. Cela démontre que
l'augmentation des taxes n'explique pas la croissance du marché illégal du
tabac.
    "La diminution des taxes sur le tabac ne résoudra pas le problème de la
contrebande, de dire Bob Walsh, président de la CCAT. Il s'agit d'un problème
d'offre et non d'un problème de demande ou de taxes. L'élimination de la
source d'approvisionnement est la clé de la prévention de la vente de
cigarettes illégales."

    
    Les priorités de la CCAT dans le cadre du projet CATCH sont les
    suivantes :
    -  interdire aux fabricants non autorisés l'approvisionnement des
       matières premières et des équipements utilisés dans la fabrication des
       produits du tabac;
    -  retirer les permis des fabricants qui agissent de façon illégale;
    -  introduire un système efficace de marquage des paquets, connu sous le
       nom de système de suivi et de retraçage, pour suivre de près les
       cargaisons de tabac;
    -  persuader le gouvernement fédéral américain de fermer les opérations
       de fabrication illégale de son côté de la frontière, et
    -  établir une garantie minimale d'au moins 5 millions de dollars (plutôt
       que l'actuelle garantie de 5 000 $) pour obtenir un permis fédéral de
       fabrication de tabac.
    

    La Coalition canadienne d'action contre le tabac est un groupe de
coordination de plusieurs organismes de santé nationaux et provinciaux qui
travaillent ensemble à la réduction du tabagisme. Le tabagisme demeure la plus
importante cause évitable de décès au Canada. Il est responsable d'environ
37 000 décès par année. Les maladies liées au tabac coûtent annuellement plus
de 17 milliards de dollars au Canada, dont 4,4 milliards de dollars en coûts
directs de soins de santé.




Renseignements :

Renseignements: Personnes-ressources pour les médias: Lenore Bromley,
Communications, Conférence nationale sur le tabagisme ou la santé, (416)
471-8475; Matt Drennan-Scace, Communications, Conférence nationale sur le
tabagisme ou la santé, (416) 951-7956

Profil de l'entreprise

Conférence nationale sur le tabagisme ou la santé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.