Les groupes communautaires montréalais reçoivent une réponse tiède de l'Agence sur la question du sous-financement !!



    MONTREAL, le 20 juin /CNW Telbec/ - Lors de la séance du Conseil
d'administration de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal,
le Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal
(RIOCM) a demandé hier des engagements précis pour le rehaussement des
subventions accordées aux organismes communautaires montréalais oeuvrant en
santé et services sociaux de même que l'amorce de travaux de négociation d'un
cadre de financement régional. Or le PDG de l'Agence, M. David Levine, a servi
des réponses tièdes aux représentant(e)s du RIOCM et pas d'engagement concret
au niveau du rehaussement du financement et de l'atteinte des seuils planchers
proposés par le RIOCM et les autres regroupements régionaux d'organismes
communautaires.

    Toujours pas d'engagements concrets pour le rehaussement du financement

    Concernant le rehaussement du financement des organismes, l'Agence a
servi hier aux représentant(e)s du RIOCM et autres groupes et regroupements
communautaires présents le discours du "Ce n'est pas nous qui décide si on a
plus d'argent et où on l'investit, c'est le ministre de la santé et des
services sociaux". "L'Agence n'a donc aucune marge de manoeuvre régionale?
C'est pourtant le contraire de ce qu'affirmait M. Couillard, ministre la santé
et des services sociaux, en défendant sa réforme en santé et services
sociaux!", questionne Sébastien Rivard, coordonnateur du RIOCM.
    M. David Levine, PDG de l'Agence, a répondu hier "On va vous donner
l'argent qu'on est capable de vous donner"; mais il s'est rapidement replié
derrière l'argument du remboursement de l'équité interrégionale qui affecte
Montréal, qui doit, selon des calculs contestés notamment par le RIOCM,
rembourser des sommes importantes aux autres régions du Québec.
    Une fois que l'Agence connaîtra les montants additionnels dont elle
disposera pour 2007-2008, Mme Massicotte, Directrice-générale adjointe à
l'Agence, s'est engagée à consulter les représentant(e)s régionaux des
organismes communautaires sur la répartition des sommes additionnelles que
l'Agence aura décidé d'attribuer au milieu communautaire via le Programme de
soutien aux organismes communautaires (PSOC) (orientation confirmée par
M. Levine). "Espérons que l'Agence saura à ce moment tenir compte des
préoccupations des représentant(e)s régionaux des organismes communautaires et
adopter des critères de répartition du financement équitables pour l'ensemble
des groupes!" note M. Rivard.

    Une indexation incomplète des subventions!

    Depuis quelques années, l'Agence de Montréal retient une partie des
montants qu'elle reçoit du MSSS afin d'indexer les subventions des
établissements du réseau public de santé et de services sociaux et des
organismes communautaires et ce, afin de rembourser le déficit que Montréal
doit aux autres régions du Québec en vertu des calculs de l'équité
inter régionale. Or selon M. Rivard, la différence qui découle de cette
indexation incomplète se fait plus durement sentir sur les petits budgets des
organismes communautaires que sur les gros budgets des établissements publics.
C'est pourquoi le RIOCM demandait hier à l'Agence d'accorder la pleine
indexation du PSOC comme la majorité des autres régions du Québec, incluant
celles qui ont, comme Montréal, dû payer de l'équité interrégionale (région de
la Capitale-nationale, du Bas-Saint-Laurent et celle de Chaudière-Appalaches).
    Or l'Agence a encore une fois répondu qu'elle préfère amputer
l'indexation pour pouvoir plutôt investir en développement auprès des groupes
priorisés par le MSSS; avec la différence que l'Agence s'est cette année
engagée à faire un effort pour répondre à notre préoccupation d'équité pour
l'ensemble des organismes et d'arriver à un certain financement plancher.

    L'Agence a des preuves à faire pour traduire ses intentions en actions!

    L'Agence a exprimé hier sa volonté de débuter rapidement les travaux de
négociation d'un cadre de financement, et Mme Massicotte, Directrice générale
adjointe à l'Agence, s'est engagée à dégager plus d'employé(e)s de l'Agence
pour ce dossier qui devrait selon elle être priorisé. Les représentant(e)s du
RIOCM accueillent favorablement ces engagements mais restent prudents et
annoncent qu'ils jugeront l'Agence selon ses résultats. "L'Agence s'est déjà
engagée à élaborer un cadre de financement avec les représentants du mouvement
communautaire montréalais d'ici juin 2007, mais a reporté jusqu'à maintenant
l'amorce de ces travaux" rappelle Sébastien Rivard. Il poursuit en avertissant
que "Le RIOCM sera vigilant pour la suite des choses et demeure préoccupé que
les travaux reprennent sérieusement pour le bénéfice des 600 organismes
communautaires montréalais oeuvrant en santé et services sociaux qu'il
représente"




Renseignements :

Renseignements: Isabelle Langlois, Responsable de l'analyse au RIOCM,
(514) 277-1118, info@riocm.ca

Profil de l'entreprise

Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.