Les gouvernements s'emploient à protéger l'environnement et à faciliter les déplacements des navetteurs dans la région du Grand Toronto



    TORONTO, le 18 mars /CNW Telbec/ - La Toronto Transit Commission (TTC) a
pris livraison aujourd'hui d'une nouvelle génération d'autobus hybrides au
garage d'autobus de la division Malvern. L'honorable Lawrence Cannon, ministre
des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités; l'honorable Jim
Flaherty, ministre des Finances et ministre responsable de la région du Grand
Toronto; l'honorable Jim Bradley, ministre des Transports de l'Ontario; le
maire de Toronto, M. David Miller; et M.Adam Giambrone, président de la TTC
ont participé à ce dévoilement. Ces autobus permettront d'assainir l'air et
d'améliorer ainsi la qualité de la vie des Torontois.
    "Le gouvernement du Canada est heureux d'appuyer l'utilisation d'autobus
hybrides qui protégeront l'environnement et faciliteront les déplacements des
navetteurs dans la région du Grand Toronto", a déclaré le ministre Cannon.
"Ces autobus témoignent de l'engagement de notre gouvernement à financer des
modes de transport plus écologiques et à améliorer la santé de nos
collectivités."
    "En investissant dans une infrastructure de transport en commun moderne,
nous contribuons à protéger l'environnement et à réduire la congestion
routière de façon à permettre la livraison à temps des marchandises sur les
marchés et à améliorer notre qualité de vie", a indiqué le ministre Flaherty.
"Notre objectif consiste à mettre en place un réseau de transport moderne,
sécuritaire et écologique, et ce, pour le plus grand bénéfice des résidents de
la région du Grand Toronto et des autres citoyens canadiens. L'annonce
d'aujourd'hui nous permet de franchir un pas de plus dans ce sens."
    "L'événement d'aujourd'hui met en lumière le genre de résultats tangibles
que les trois ordres de gouvernement peuvent livrer en matière de transport en
commun lorsqu'ils collaborent", a précisé le ministre Bradley. "Depuis 2003,
l'Ontario a versé plus de 2,3 milliards de dollars à la TTC pour l'aider à
mieux desservir les usagers du transport en commun."
    "Les Torontois ont indiqué clairement qu'ils souhaitaient que leur ville
compte parmi les chefs de file mondiaux en matière d'environnement", a déclaré
le maire Miller. "Si nous voulons réduire nos émissions de gaz à effet de
serre et compter parmi ces chefs de file, nous devons offrir plus d'options de
transport en commun écologiques."
    "Les Torontois se tournent vers le transport en commun à cause des
avantages qu'ils en tirent, et aussi parce qu'ils savent qu'il s'agit d'un
choix responsable et efficace sur le plan de l'environnement. Sachant que les
autobus qu'ils utilisent dégagent moins d'émissions et réduisent les
conséquences sur l'environnement, ils seront plus encouragés à y avoir
recours", a ajouté le conseiller Giambrone.
    Ces nouveaux autobus hybrides contribueront à réduire les émissions de
gaz à effet de serre du parc d'autobus de la TTC et à maintenir un réseau de
transport en commun sécuritaire et efficace dans la région du Grand Toronto.
Ces autobus, qui fonctionnent à la fois au diesel et à l'électricité,
consomment moins de carburant, sont plus silencieux et coûtent moins cher à
entretenir.
    En encourageant un plus grand nombre de personnes à utiliser le transport
en commun, la congestion des rues et des routes de la région de Toronto s'en
trouvera réduite et les navetteurs disposeront des services de qualité dont
ils ont besoin.
    Etant donné la croissance démographique et économique prévue dans les
collectivités canadiennes, le recours plus systématique au transport en commun
et à d'autres modes de transport durable réduira l'impact de la mobilité des
personnes sur l'environnement.
    Le transport en commun peut aussi appuyer un développement urbain plus
durable en permettant à la population de vivre, de travailler et de faire ses
achats en utilisant moins souvent leur automobile, ce qui mène à un emploi
plus efficient de l'infrastructure en place.
    L'augmentation de la densité urbaine entraîne aussi une réduction des
coûts associés à l'infrastructure.
    Des 324 autobus hybrides dont le financement est prévu à même les fonds
fédéraux, plus de 200 ont déjà été mis en service dans les rues de Toronto.
L'achat de ces autobus coûtera 246 millions de dollars. Ils sont construits
par Orion, une division de DaimlerChrysler, à son usine de Mississauga, en
Ontario.
    Le gouvernement du Canada fournira jusqu'à 115,8 millions de dollars et
la province de l'Ontario contribuera 110,9 millions de dollars à l'achat des
autobus hybrides grâce au financement rendu disponible au cours de la période
de 2005 à 2007.
    La contribution fédérale provient du Fonds canadien sur l'infrastructure
stratégique, qui appuie les grands projets d'infrastructure stratégique visant
à améliorer la qualité de la vie des Canadiens et à stimuler la croissance
économique.
    Comme pour toutes les contributions fédérales, le financement se fait
sous forme de remboursement, et les fonds sont transférés une fois que
l'entente de contribution est signée, que les coûts admissibles ont été
engagés et que toutes les exigences du gouvernement fédéral ont été
satisfaites.
    Dans le cadre du Fonds de la taxe sur l'essence, le gouvernement fédéral
versera 407,3 millions de dollars supplémentaires de 2005 à 2009. Cela
permettra à la TTC d'acheter plus de 700 autobus hybrides ou à diesel propre,
156 voitures de métro et 90 véhicules Wheel-Trans (transport adapté).
    Ce fonds permanent offrira aux municipalités une source de financement
fiable qui les aidera à mieux planifier et financer leurs besoins en
infrastructure.

    On trouvera ci-joint des documents d'information sur le financement des
gouvernements fédéral et provincial pour le transport en commun dans la région
du Grand Toronto, ainsi que sur l'utilisation des fonds fédéraux par la Ville
de Toronto.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                 Information
    -------------------------------------------------------------------------

               FINANCEMENT FEDERAL POUR LE TRANSPORT EN COMMUN
               -----------------------------------------------
                       DANS LA REGION DU GRAND TORONTO
                       -------------------------------

    Le financement fédéral pour ces améliorations provient du Fonds canadien
sur l'infrastructure stratégique (FCIS). Par l'entremise de ce fonds, le
gouvernement du Canada travaille avec les gouvernements provinciaux et
territoriaux et les administrations municipales, ainsi qu'avec le secteur
privé, à satisfaire aux besoins du Canada en matière d'infrastructure
stratégique. Le FCIS appuie des projets d'infrastructure stratégique à grande
échelle qui améliorent la qualité de vie des Canadiens et favorisent la
croissance économique.
    La contribution de 303,5 millions de dollars que le gouvernement fédéral
verse pour les projets d'immobilisations stratégiques de la Toronto Transit
Commission (TTC) servira à financer les améliorations suivantes :

    - Infrastructure du métro : Soixante-dix-huit nouvelles voitures seront
      achetées et des réparations ou des améliorations seront apportées aux
      voies et aux tunnels; aux escaliers roulants et aux ascenseurs; au
      système de ventilation en cas d'incendie; et aux systèmes de
      radiocommunications.
    - Infrastructure du tramway : Des voies ferrées seront réparées ou
      remplacées le long de nombreuses routes, et des voies réservées aux
      tramways seront construites dans le cadre du projet d'amélioration de
      transport en commun de l'avenue St. Clair Ouest.
    - Infrastructure du service d'autobus : De nouveaux autobus hybrides
      seront achetés, et des voies rapides pour les autobus de transport en
      commun seront construites entre l'Université York et la station
      Downsview, ainsi que le long de la rue Yonge, entre la station Finch et
      l'avenue Steeles.

    Une contribution de 46,5 millions de dollars sera mise à la disposition de
la TTC une fois que son projet de système de carte à puce pour la région du
Grand Toronto aura été réalisé.
    En plus, des 350 millions de dollars que le gouvernement du Canada s'est
engagé à verser à la TTC pour des projets d'immobilisations stratégiques, le
gouvernement fédéral a prévu près d'un milliard de dollars dans le cadre de
son plan d'action pour la région du Grand Toronto, CA ROULE. Ce plan aidera à
réduire la congestion et le temps des déplacements des navetteurs, à assainir
l'air que nous respirons et à améliorer le mouvement des personnes et des
biens dans la région du Grand Toronto. Le financement prévu dans le cadre de
l'initiative CA ROULE sera alloué aux projets suivants :

    - jusqu'à 95 millions de dollars pour le projet AcceleRide de Brampton;
    - jusqu'à 83 millions de dollars pour le corridor d'autobus express à
      Mississauga;
    - jusqu'à 85 millions de dollars pour la phase II du projet VIVA dans la
      région de York - 1re étape du projet;
    - jusqu'à 697 millions de dollars pour appuyer le prolongement de la
      ligne de métro Toronto-York;
    - jusqu'à 2,5 millions de dollars pour aider la région de Durham à
      élaborer une stratégie de transport en commun à long terme.

    Le gouvernement du Canada a aussi prévu des fonds pour plusieurs autres
projets de transport en commun dans la région du Grand Toronto, dont :

    - 385 millions de dollars pour le Réseau GO;
    - 50 millions de dollars pour le service de transport en commun rapide de
      la région de York - VIVA Quick Start.

    De plus, dans le cadre du Fonds de la taxe sur l'essence, le gouvernement
fédéral aura versé 407,3 millions de dollars de 2005 à 2009 pour permettre à
la TTC d'acheter plus de 700 autobus hybrides ou à diesel propre, 156 voitures
de métro et 90 véhicules Wheel-Trans (transport adapté).
    Le Fonds de la taxe sur l'essence a été porté à 2 milliards de dollars
annuellement pour quatre nouvelles années, soit de 2010 à 2014. Plus tôt cette
année, et en réponse aux demandes constantes visant un financement stable et à
long terme, le Budget de 2008 a étendu le financement de 2 milliards de
dollars annuellement au-delà de 2014, et cette mesure est permanente. Grâce à
ce financement permanent, les municipalités disposeront d'une source de
financement fiable leur permettant de mieux planifier et financer leurs
besoins d'infrastructure.

                            PROVINCE DE L'ONTARIO
                            ---------------------

    Le gouvernement de l'Ontario s'attaque au problème de l'engorgement
routier en vue de mettre en place une économie solide et prospère en amenant
les gens à se tourner vers le transport en commun grâce à l'innovation et à
des investissements records.
    Le gouvernement de l'Ontario a investi 303,5 millions de dollars pour des
projets d'immobilisations de la TTC :

    - 110,9 millions de dollars pour l'achat de nouveaux véhicules hybrides,
      y compris des voitures de métro et des autobus, ainsi que pour des
      réparations ou des améliorations aux voies ferrées;
    - 14,6 millions de dollars pour la construction de voies réservées aux
      tramways dans le cadre du projet d'amélioration de transport en commun
      de l'avenue St. Clair Ouest;
    - 13,7 millions de dollars pour la construction de voies rapides pour les
      autobus de transport en commun entre l'Université York et la station
      Downsview, ainsi que le long de la rue Yonge, entre la station Finch et
      l'avenue Steeles.

    De plus, le gouvernement McGuinty a procédé à des investissements
importants pour renforcer le transport en commun en Ontario. Depuis 2003, le
gouvernement a investi 5,6 milliards de dollars dans le transport en commun,
dont 2,3 milliards de dollars à la TTC et 1,8 milliards au réseau GO. Ce
financement comprend également :

    - 670 millions de dollars pour le prolongement de la ligne de métro
      Toronto-York Spadina, ce qui comporte aussi l'aménagement de six
      nouvelles stations de métro s'étendant à la région de York;
    - le financement provenant de la taxe sur l'essence : d'ici 2010, la
      province aura versé aux municipalités ontariennes 1,6 milliard de
      dollars provenant de la taxe sur l'essence;
    - le Programme ontarien de remplacement des autobus qui prévoit
      50 millions de dollars annuellement pour des municipalités ontariennes
      afin d'appuyer le remplacement des autobus de transport en commun
      traditionnels ou spécialisés.

    Le gouvernement McGinty a aussi introduit la carte Presto, qui marque le
lancement d'un projet pilote de système intégré d'encaissement du prix des
billets permettant aux navetteurs d'utiliser le transport en commun entre
Durham et Hamilton à l'aide d'une même carte de transport en commun. Pour plus
de renseignements, consulter le www.prestocard.ca/fr/.

    Transports-Action Ontario 2020

    Transports-Action Ontario 2020, le plan d'action en matière de transport
urbain rapide de 17,5 milliards de dollars de la province de l'Ontario pour
les régions du Grand Toronto et de Hamilton, permettra de doubler le nombre de
kilomètres de transport rapide. Cela comprendra des travaux de construction et
de rénovation qui débuteront en 2008. Les investissements dans le cadre de
Transports-Action Ontario 2020 créeront des centaines d'emplois et permettront
d'éliminer 300 millions de déplacements en voiture sur les routes de
l'Ontario.
    Outre des investissements records dans le transport en commun, le
gouvernement de l'Ontario versera 1,6 milliard de dollars au Réseau GO d'ici
2010, dont 530 millions pour ses dépenses en immobilisations et ses coûts
d'exploitation en 2007-2008.

    Metrolinx

    Metrolinx (Greater Toronto Transportation Authority), un organisme créé
par la province de l'Ontario, élaborera un plan de transport régional destiné
à améliorer grandement la qualité de vie dans les régions du Grand Toronto et
de Hamilton. Metrolinx est responsable d'établir les priorités dans le cadre
de Transports-Action Ontario 2020 et de la mise en oeuvre de ce plan
d'action. Grâce à ce plan, qui met l'accent sur le transport en commun, les
résidents et les gens d'affaires pourront se déplacer plus facilement dans ces
régions, ce qui contribuera à la qualité de vie dans ces villes et au
renforcement de notre économie, tout en protégeant l'environnement. Metrolinx
élabore aussi une stratégie d'investissement dans les transports ainsi qu'un
plan quinquennal d'immobilisation pour les régions du Grand Toronto et de
Hamilton.

                                                                    Mars 2008


    Toronto
    Document d'information

    Le 18 mars 2008

       UTILISATION DU FONDS CANADIEN SUR L'INFRASTRUCTURE STRATEGIQUE
         ET DU FONDS DE LA TAXE SUR L'ESSENCE PAR LA VILLE DE TORONTO
         ------------------------------------------------------------

    Le financement du gouvernement du Canada contribue largement au
renouvellement, à la remise en état et à l'expansion de l'infrastructure de la
Toronto Transit Commission (TTC). Ces fonds comprennent :

    - le Fonds canadien sur l'infrastructure stratégique (FCIS), qui fournira
      jusqu'à 350 millions de dollars pour le transport en commun entre 2007
      et 2012;
    - le transfert de la taxe fédérale sur l'essence (Fonds de la taxe sur
      l'essence) qui fournira 407,3 millions de dollars, alloués entièrement
      au transport en commun.

    Les fonds versés par le gouvernement fédéral dans le cadre de ces deux
    programmes contribuent aux éléments suivants :

    - achat de 1 000 autobus hybrides ou à diesel propre pour remplacer le
      parc vieillissant de véhicules de la TTC et augmenter le niveau de
      service dans le cadre de la stratégie visant à accroître le nombre
      d'usagers :
        - Ces autobus réduiront considérablement les émissions de gaz à
          effet de serre grâce à la technologie hybride et à
          l'utilisation de diesel propre;
        - Grâce à l'ajout de nouveaux véhicules au parc de la TTC, les
          usagers actuels continueront d'emprunter le transport en commun et
          plus de personnes l'utiliseront.
    - 234 nouvelles voitures de métro
    - 90 nouveaux véhicules Wheel-Trans (transport adapté)
    - services d'autobus express :
        - rue Yonge, entre la station Finch et l'avenue Steeles;
        - entre la station Downsview et l'Université York;
    - projet d'amélioration du transport en commun sur l'avenue St. Clair
      Ouest;
    - accessibilité accrue aux stations de métro;
    - modernisation de l'infrastructure du métro et des tramways.

    Le transport en commun est la pierre angulaire du plan de la Ville de
Toronto sur le changement climatique. Les investissements dans le réseau de
transport de Toronto permettent d'améliorer l'environnement en réduisant les
gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique chaque fois qu'une personne
utilise le transport en commun au lieu de prendre sa voiture. Ces
investissements appuient aussi l'économie de Toronto et de la région du Grand
Toronto en offrant une solution de rechange à l'automobile et en réduisant la
congestion routière.
    Statistiques sur la Toronto Transit Commission :

    - La TTC transporte chaque jour 1,47 million de personnes et plus de
      460 millions par an.
    - La TTC transporte 85 p. 100 des usagers du transport en commun dans la
      région du Grand Toronto.
    - Douze pour cent des usagers de la TTC vivent à l'extérieur de la ville
      de Toronto.
    - La TTC est le plus grand réseau de transport en commun au Canada et le
      troisième en Amérique du Nord derrière ceux des villes de New York et
      de Mexico.

    Quelques faits sur les autobus hybrides à plancher surbaissé Orion VII :

    Le parc d'autobus hybrides électriques de la TTC est le premier au Canada
et le deuxième en Amérique du Nord, juste derrière celui de New York. D'ici la
fin de septembre 2009, 694 nouveaux autobus accessibles hybrides diesel à
plancher surbaissé seront en service à la TTC. Le FCIS permettra de financer
324 autobus hybrides.
    La livraison des autobus hybrides diesel a commencé en 2006 avec 150
autobus. A ce jour, 270 ont été livrés et d'ici la fin de l'année, le parc
comptera 564 autobus hybrides. Les autobus sont mis en service sur tout le
réseau de la ville à mesure qu'ils sont livrés. Le coût actuel d'un autobus
accessible hybride diesel à plancher surbaissé est de 734 000 $, toutes taxes
comprises.
    Dans la technologie hybride, un moteur électrique ralentit l'autobus au
moyen d'un système de freinage qui récupère l'énergie pour recharger la
batterie montée sur le toit de l'autobus. L'énergie électrique récupérée sert
à alimenter le moteur à propulsion électrique, ce qui augmente l'efficacité du
véhicule en utilisant un petit générateur diesel dont l'autobus est équipé.

    - Capacité : 38 sièges (ou 32 plus 2 emplacements pour fauteuil roulant)
    - Longueur : 40 pieds
    - Largeur : 102 pouces
    - Hauteur : 11 pieds (avec le compartiment batterie monté sur le toit)
    - Poids : 33 000 lb
    - Moteur : Cummins ISB 6 cylindres, 5,9 litres, diesel propre (260 HP)

    Avantages de la technologie d'autobus hybride pour l'environnement

    - réduction de 37 p. 100 d'émissions de gaz à effet de serre
    - réduction de 30 à 50 p. 100 de particules nocives
    - réduction de 30 à 50 p. 100 d'émissions d'oxydes d'azote (NOx)
    - réduction de 40 t de dioxyde de carbone (CO2) par autobus, par année
    - réduction du bruit de 3 à 5 décibels
    - réduction de 20 à 30 p. 100 de consommation de carburant
    - accélération plus douce et moins bruyante

                   Visitez notre site Web au www.toronto.ca
    




Renseignements :

Renseignements: Karine White, Attachée de presse, Cabinet du ministre
des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, Ottawa, (613)
991-0700; Chisholm Pothier, Attaché de presse, Cabinet du ministre responsable
de la région du Grand Toronto, Ottawa, (613) 996-9611; Relations avec les
médias, Communications, Transports Canada, Ottawa, (613) 993-0055; Nicole
Lippa-Gasparro, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Transports de
l'Ontario, Toronto, (416) 327-1815; Stuart Green, Directeur adjoint des
communications, Bureau du Maire, Ville de Toronto, (416) 338-7119; Bob
Nichols, Direction des communications, Ministère des Transports de l'Ontario,
Toronto, (416) 327-1158; Danny Nicholson, Relations avec les médias, Toronto
Transit Commission, (416) 420-0776


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.