Les gouvernements du Canada et des Etats-Unis s'associent avec le secteur privé pour évaluer à Vancouver les plans d'urgence à la frontière



    OTTAWA, le 13 avril /CNW Telbec/ - L'Agence des services frontaliers du
Canada (ASFC) et le U.S. Customs and Border Protection (CBP) ont terminé
aujourd'hui trois jours d'exercices à Vancouver. Ils ont mené ces exercices
avec des partenaires des secteurs public et privé pour trouver des façons
d'améliorer les communications entre les instances gouvernementales et le
milieu des affaires afin d'assurer la continuité des opérations à la frontière
en cas d'urgence.
    "Il est primordial d'assurer la libre circulation des produits et
services, d'une valeur approximative de 2 milliards de dollars, qui
franchissent la frontière canado-américaine quotidiennement, a déclaré le
ministre de la Sécurité publique, Stockwell Day. Cet exercice est le résultat
direct des 24 millions de dollars que le nouveau gouvernement du Canada a
versé à la planification de la reprise des activités plus tôt cette année."
    "Cet exercice démontre bien à quel point nos deux pays et le secteur
privé peuvent collaborer afin de minimiser l'impact d'une situation d'urgence,
a affirmé le commissionnaire du CBP, W. Ralph Basham. Plus nous réfléchissons
sérieusement maintenant aux pires scénarios, mieux nous serons préparés à
l'avenir pour réduire les dommages, y compris ceux au commerce international."
    Plus de 90 représentants des gouvernements fédéraux, provinciaux, d'Etats
et municipaux, les organismes d'application de la loi et les entreprises,
incluant les principaux exportateurs, les importateurs et les chambres de
commerce, ont élaboré des scénarios, comprenant notamment des perturbations
aux principaux postes frontaliers terrestres et ports d'entrée maritimes dans
la vallée du bas Fraser en Colombie-Britannique et le Nord-Ouest de l'Etat de
Washington.
    "Il est important que le gouvernement et l'industrie travaillent de pair
afin d'élaborer des plans de contingence coordonnés pour minimiser l'impact
économique des perturbations, a déclaré la vice-présidente de la Chambre de
Commerce du Canada, Shirley-Ann George. Ce n'est qu'avec le concours des
principaux intervenants dans ce genre d'exercices essentiels que nous
atteindrons un niveau raisonnable de confiance et que nous serons prêts à
gérer les effets des problèmes immédiats et du processus pour un retour à la
normale."
    L'ASFC et le CBP continueront de travailler conjointement avec leurs
partenaires des secteurs privé et public afin de procéder à d'autres exercices
et de renforcer les protocoles pour assurer une réponse appropriée et
coordonnée qui pourrait minimiser l'impact sur le commerce dans l'éventualité
d'un incident à la frontière.
    Cette initiative est un exemple du travail réalisé par l'entremise du
Partenariat nord-américain pour la sécurité et la prospérité (PSP). Le PSP est
un engagement pris par le Canada, les Etats-Unis et le Mexique de travailler
ensemble pour bâtir une Amérique du Nord plus sûre et plus dynamique sur le
plan économique. Le PSP consiste à promouvoir des moyens par lesquels les
trois pays peuvent travailler de concert dans des domaines aussi variés que la
sécurité, les transports et la santé publique. De plus, il fournit un cadre
permettant aux partenaires d'accroître leurs capacités en matière de
planification et d'intervention en vue de réduire les répercussions
éventuelles des situations d'urgence.




Renseignements :

Renseignements: Relations avec les médias - Région du Pacifique, Agence
des services frontaliers du Canada, (604) 666-5492


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.