Les fonds d'actions finissent un mois volatil avec des gains modestes en janvier, selon les données de Morningstar Canada

TORONTO, le 2 févr. /CNW/ - Les marchés boursiers du monde entier ont une fois de plus connu une grande volatilité en janvier, mais la plupart d'entre eux ont fini le mois en territoire positif. Cela s'est traduit par des gains modestes de moins de 2 % pour la plupart des fonds de placement canadiens dotés de mandats d'actions ou équilibrés, selon les données préliminaires sur les rendements publiées aujourd'hui par Morningstar Canada. 

« Les troubles qui ont commencé en Tunisie et se sont répandus à l'Égypte ont contribué à la hausse du prix du pétrole », a dit Esko Mickels, analyste de fonds pour Morningstar Canada. « On a craint de plus en plus que les manifestations s'étendent à de plus gros pays producteurs de pétrole et que les acheminements par le canal de Suez et l'oléoduc de Sumed soient perturbés. Ce facteur s'est combiné à une demande croissante pour faire grimper le prix du pétrole brut Brent, indice de référence international, au-dessus de la barrière des 100 $US pour la première fois depuis 2008. »   

De toutes les grandes places boursières, la plus profitable le mois dernier a été les États-Unis, où l'Indice S&P 500 a gagné 2,4 % (en dollars américains) avec l'aide de bonnes surprises généralisées en matière de bénéfices. « Près des trois quarts des sociétés publiant leurs bénéfices ont surpassé les estimations des analystes », a dit M. Mickels. Ce fait, auquel s'ajoute une appréciation de 0,8 % du dollar américain par rapport à la devise canadienne, s'est traduit par un rendement de 2,6 % pour l'Indice Morningstar Actions américaines, partageant la troisième place parmi les 44 indices de fonds Morningstar Canada.

Les fonds de la catégorie Actions européennes ont surclassé leurs homologues américains, l'Indice Morningstar Actions européennes obtenant un rendement de 3,7 % pour le mois qui le met à la deuxième place de tous. Toutefois, la plus grande partie de ce gain a été causée par les effets de devises, le huard perdant plus de 3 % à la fois sur l'euro et la livre britannique. Cela a aussi eu un impact positif sur les fonds de la catégorie Actions internationales, qui affectent traditionnellement plus de la moitié de leurs actifs à l'Europe. Il est vraisemblable que les Canadiens qui détiennent des fonds d'actions européennes ou internationales dont la participation aux devises est couverte ont vu des rendements nuls en janvier.

Le plus performant de tous les indices de fonds en janvier a été celui qui piste la catégorie Actions de science et technologie, affichant un gain de 4,3 % grâce aux bénéfices substantiels réalisés par Apple et Netflix. À l'autre extrême, le pire rendement a été celui affiché par la catégorie Actions de métaux précieux, avec une perte de 10,7 %, alors que le lingot d'or a connu son premier mois négatif depuis juillet 2010.

Cette chute de l'or a tiré vers le bas le marché canadien dans son ensemble, mais pas suffisamment pour mettre l'Indice composé S&P/TSX dans le rouge, grâce aux rendements solides enregistrés dans les secteurs énergétique et bancaire. « La baisse des métaux précieux a été plus que compensée par les gains réalisés par des sociétés comme Encana, Potash Corp. of Saskatchewan, la Banque Royale du Canada, Suncor Energy et Valeant Pharmaceuticals International, qui ont aidé la Bourse de Toronto à se maintenir en territoire positif en janvier », a dit M. Mickels. L'Indice Morningstar Actions canadiennes a fini au milieu du peloton avec un gain de 1,2 %.   

Pour en savoir davantage sur le rendement des fonds en janvier, veuillez consulter www.morningstar.ca.

Les chiffres préliminaires de Morningstar sur le rendement des fonds sont basés sur le changement de la valeur liquidative par part de ces fonds au cours du mois, et ne comprennent pas nécessairement les distributions de revenu de fin de mois. Les chiffres définitifs sur le rendement seront publiés sur www.morningstar.ca la semaine prochaine.

À propos de Morningstar
Morningstar Canada est la filiale canadienne de Morningstar, Inc., société située à Chicago. Chef de file de la recherche indépendante sur le placement en Amérique du Nord, en Europe, en Australie et en Asie, Morningstar offre une gamme complète de produits sur Internet, de logiciels et de produits imprimés destinés aux particuliers, aux conseillers financiers et aux institutions. Morningstar fournit des données sur environ 370 000 placements à l'échelle mondiale, notamment les actions, fonds communs de placement et autres véhicules comparables, ainsi que des données boursières mondiales en temps réel sur plus de 4 millions d'actions, d'indices, de contrats à terme, d'options, de marchandises et de métaux précieux, en complément des devises et des marchés du Trésor. La société a des implantations dans 26 pays.

SOURCE Morningstar Research Inc.

Renseignements :

Esko Mickels, analyste de fonds à Morningstar Canada, (416) 484-7815, ou Christian Charest, éditeur, Morningstar Canada, (416) 484-7817.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.