Les fonds d'actions étrangères continuent à dégringoler au second trimestre, selon les données de Morningstar



    TORONTO, le 3 juill. /CNW/ - Après de piètres résultats pour les trois
premiers mois de 2008, les fonds de placement qui se concentrent sur les
actions étrangères ont essuyé davantage de pertes au cours du second
trimestre, d'après les données préliminaires publiées par Morningstar Canada.
La hausse du prix des marchandises, des craintes liées à l'inflation et des
inquiétudes qui persistent au sujet de la santé de l'économie des Etats-Unis
ont freiné de nombreux marchés du monde entier pendant cette période, en
particulier au mois de juin.
    Presque toutes les catégories d'actions étrangères se sont retrouvées
dans le rouge pendant ce trimestre, avec des pertes allant de 1,8 % pour
l'Indice Actions des marchés émergents Morningstar, à 4,7 % pour l'Indice
Actions Asie/Pacifique Morningstar. Les seules catégories d'actions étrangères
diversifiées par secteur qui sont parvenues à afficher des gains ont été
Actions de PME américaines avec 2,5 % et Actions japonaises avec 0,3 %.
    Cependant, les fonds qui ont été le plus durement touchés étaient ceux
qui ciblent le secteur financier, tandis que la crise du crédit continue à
sévir. L'Indice Actions des services financiers Morningstar a reculé de 7,7 %
sur tout le trimestre et de 10 % pour le mois de juin à lui seul. Pour ces
deux périodes, ces résultats ont été les pires parmi les 42 Indices de fonds
Morningstar Canada. L'Indice Actions de l'immobilier Morningstar a également
été touché, perdant 6,5 % sur le trimestre et 8,2 % au mois de juin, soit les
deuxièmes pires résultats dans les deux cas.
    "Le malaise des services financiers s'est aggravé en juin,
particulièrement aux Etats-Unis où le sous-indice du S&P 500 de ce secteur a
chuté de près de 19 %", déclare Jordan Benincasa, analyste de fonds à
Morningstar Canada. "Les optimistes avaient espéré une période courte et bien
définie pour que les firmes se débarrassent des mauvaises créances, mais c'est
devenu un resserrement prolongé du crédit qui a entamé, voire même éliminé,
les profits des sociétés bien au-delà des banques de Wall Street."
    Bien que la montée vertigineuse des prix des marchandises représente des
augmentations de coûts - et une réduction des marges de bénéfices - dans de
nombreuses économies du monde, elle représente néanmoins une aubaine pour le
marché canadien riche en ressources naturelles. L'Indice Actions de ressources
naturelles Morningstar a dégagé le meilleur rendement du second trimestre avec
14,2 %. Il est suivi des indices de fonds des catégories Actions canadiennes
et Fiducies de revenu canadiennes, qui ont respectivement avancé de 9,1 % et
8,3 %.
    "Ces résultats fantastiques découlent d'une soif d'énergie, de métaux et
de produits agricoles à l'échelle mondiale, explique M. Benincasa. Le pétrole
a passé le seuil des 140 $US le baril en fin juin, ce qui a aussi fait grimper
les cours des alternatives moins chères comme le charbon et le gaz naturel. De
plus, la demande pour les métaux industriels, comme le minerai de fer et le
cuivre, n'a pas ralenti."
    Un autre effet de la hausse des prix des denrées alimentaires et des
cours énergétiques a été l'augmentation de la demande pour les titres protégés
contre l'inflation, ce qui a profité aux fonds de la catégorie Revenu fixe
canadien indexé à l'inflation. L'indice de fonds de ce groupe s'est apprécié
de 3,5 % sur le trimestre, dégageant facilement le meilleur rendement parmi
les catégories à revenu fixe, dans un climat où nombre d'investisseurs
s'attendent à ce que les banques centrales augmentent fortement les taux
d'intérêt pour amoindrir l'inflation. Toutefois, M. Benincasa prévient que les
rendements ont brutalement chuté, ce qui pourrait limiter les résultats de ces
fonds en passage haussier et les rendre moins qu'idéal pour loger de nouveaux
capitaux.
    Pour en savoir davantage sur le rendement des fonds en juin, veuillez
consulter www.morningstar.ca.
    Les chiffres préliminaires de Morningstar sur le rendement des fonds sont
basés sur le changement de la valeur liquidative par parts de ces fonds au
cours du mois, et ne comprennent pas nécessairement les distributions de
revenu de fin de mois. Les chiffres définitifs sur le rendement seront publiés
sur www.morningstar.ca la semaine prochaine.

    A propos de Morningstar

    Morningstar Canada est la filiale canadienne de Morningstar, Inc.,
société située à Chicago. Chef de file de la recherche indépendante sur le
placement, Morningstar offre une gamme complète de produits sur Internet, de
logiciels et de produits imprimés destinés aux particuliers, aux conseillers
financiers et aux institutions. Morningstar fournit des données sur plus de
270 000 placements à l'échelle mondiale, y compris les actions, fonds communs
de placement et autres véhicules comparables. La société a des implantations
dans 18 pays et des positions minoritaires dans des sociétés de trois autres
pays.





Renseignements :

Renseignements: Christian Charest, Editeur adjoint, Morningstar Canada,
(416) 484-7817, Christian.charest@morningstar.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.