Les faits saillants du comité exécutif du 12 septembre 2007



    MONTREAL, le 13 sept. /CNW Telbec/ - Le président du comité exécutif de
la Ville de Montréal, M. Frank Zampino, a présenté un compte rendu des
principales décisions qui ont été prises par le comité exécutif lors de la
séance du 12 septembre 2007.
    Au cours de cette séance, les membres du comité exécutif (CE) ont
approuvé la nouvelle entente triennale 2007-2010 entre la Ville de Montréal et
le ministère de l'Immigration et des Communautés Culturelles et ont autorisé
la Ville à recevoir 4,5 M$ sur trois ans, pour planifier, mettre en oeuvre et
soutenir des projets facilitant l'intégration des personnes immigrantes. Cette
entente triennale est substantiellement bonifiée, puisque la Ville recevra le
double de l'enveloppe budgétaire 2006-2007. De plus, la présente entente
confère à la Ville une plus grande autonomie sur le choix des projets, sur la
mise en oeuvre de sa planification stratégique et sur les modalités de
reddition de comptes. Depuis 1999, la Ville possède une entente avec le
Ministère sur l'accueil et l'intégration en français des immigrants.
    Au cours de cette même séance, les membres du comité exécutif ont
également octroyé divers contrats, dont :

    
    - un contrat à la firme Procova inc., plus bas soumissionnaire conforme,
      au montant de 390 000 $, pour l'exécution des travaux de réaménagement
      de l'aire des employés de l'entrepôt et le remplacement des portes du
      chalet du parc Maisonneuve. La désuétude des aménagements et le besoin
      de protection de l'actif justifient cette intervention. Cette dépense
      sera assumée entièrement par l'agglomération.

    - un contrat à Construction D.J.L. inc., plus bas soumissionnaire
      conforme, au montant de 1 081 860 $, pour les travaux de réfection du
      passage supérieur ROCKLAND/CP dans l'arrondissement d'Outremont et
      Ville Mont-Royal. Construite en 1966, cette structure est soumise
      depuis lors à des pressions constantes de sorte que plusieurs éléments
      de la structure présentent un état de détérioration qui commande des
      travaux de réparation. A moyen terme, l'administration Tremblay-Zampino
      envisage une réhabilitation de plus grande envergure en fonction de
      l'état d'avancement du projet de l'Université de Montréal dans la cour
      de triage d'Outremont. Le coût des travaux sera entièrement assumé par
      l'agglomération.

    - un contrat à Construction Soter inc, soumissionnaire unique, au montant
      de 662 540 $, pour le réaménagement géométrique et la modification du
      système d'éclairage et de la signalisation lumineuse, là où requis,
      dans le boulevard Marcel-Laurin de la rue Poirier à la rue Laval dans
      l'arrondissement de St-Laurent. Le présent contrat prévoit notamment
      des travaux d'aménagement pour rendre adéquat et sécuritaire
      l'intersection Marcel-Laurin et De Saint-Exupéry. Cette dépense sera
      entièrement assumée par l'agglomération.

    - un contrat à Construction Garnier Ltée, plus bas soumissionnaire
      conforme, au montant de 1 572 167 $, pour les travaux de réfection du
      passage supérieur Notre-Dame/Angrignon dans l'arrondissement du Sud-
      Ouest. Ces interventions tiennent compte du projet à venir de la
      modernisation de l'échangeur Turcot qui impliquera la démolition de
      cette structure. Les présents travaux visent à prolonger la durée de
      vie de la structure de quelques années. Cette dépense sera assumée à
      39 % par la ville centre et à 61 % par l'agglomération.
    

    Le comité exécutif a également approuvé un projet de convention de
terminaison entre la Ville et le Ministère de l'Emploi et de la Solidarité
sociale (MESS) dans le cadre du dossier de la Sécurité du revenu. Cette
entente, après son approbation par le conseil municipal devra être entérinée
par le gouvernement du Québec au cours de l'automne. En vertu de ce projet
d'entente, la Ville pourra récupérer près de 17,5 M$ pour les ajustements
réclamés. Soulignons que les quelques 850 employés de la Ville travaillant
pour l'assistance-emploi et pour Emploi-Québec ont été informés des démarches
en cours et qu'aucun ne perdra son emploi. La plupart des employés auront le
choix entre intégrer la fonction publique québécoise ou conserver leur lien
d'emploi avec la Ville. La convention de terminaison devra être signée et mise
en oeuvre avant le 1er janvier 2008.
    Par ailleurs, les élus ont approuvé un protocole d'entente établissant un
partenariat financier quinquennal entre la Ville de Montréal et l'Orchestre
symphonique de Montréal (OSM) et le versement d'une contribution annuelle de
100 000 $ par année pour favoriser l'accès à la culture aux Montréalais et
pour appuyer les efforts de rayonnement international de Montréal, métropole
culturelle, grâce aux tournées et aux enregistrements de disques de l'OSM. Par
ailleurs, l'Orchestre s'engage à maintenir la pratique des concerts gratuits
dans les parcs au cours des cinq prochaines années. Fondée en 1934, l'OSM est
une institution montréalaise ayant atteint un très haut niveau de notoriété
internationale et ayant une capacité de rayonnement qui l'associe à Montréal.
Cette dépense sera entièrement assumée par la ville centre.
    De plus, les membres du comité exécutif ont approuvé la nomination de
trois nouveaux membres du Conseil des Montréalaises, mesdames Fifamé Alahassa,
Brigitte Venne et Caroline Bourgeois pour un mandat de trois ans jusqu'en
septembre 2010. Les élus ont aussi approuvé la reconduction d'un membre du
Conseil des Montréalaises, madame Véronique De Sève, pour un deuxième mandat
de trois ans. La liste des candidates retenues a été constituée en tenant
compte de l'excellence de leur contribution dans le domaine de la condition
féminine et de la volonté de refléter la diversité de Montréal.
    Le CE a autorisé une dépense de 1 613 000 $ afin de restaurer les berges
du Bassin olympique de l'île Notre-Dame. Ainsi, les élus ont autorisé la
Société du parc Jean-Drapeau à procéder à la réalisation des travaux et à lui
en rembourser le coût jusqu'à concurrence de 1 613 000 $. Construit en 1975,
le Bassin olympique du parc Jean Drapeau a besoin de travaux de réfection pour
assurer la sécurité et la pérennité de cette importante installation sportive.
Pour sa part, le ministère de l'Education, du Loisir et du Sport apportera une
aide financière de 795 592 $ par le biais du Programme de soutien aux
installations sportives et récréatives. Cette dépense sera assumée entièrement
par l'agglomération.
    Le comité exécutif a aussi autorisé la participation de la Ville de
Montréal au Programme parrainage professionnel s'étendant sur une période de
27 semaines chevauchant les exercices financiers 2007 et 2008. Pour ce faire,
les membres du CE ont approuvé le protocole d'entente avec Emploi-Québec. Ce
programme de stages rémunérés et parrainés vise à offrir à 40 jeunes une
expérience de travail significative dans différents corps d'emplois. Parmi les
retombées positives, le Programme favorise l'échange d'expertise et, souvent,
le rapprochement interculturel, sans compter que cette expérience de travail
permet également aux participants de démystifier la fonction publique
municipale. Deux bailleurs de fonds se partagent les coûts du programme :
l'Administration municipale y investit 354 942 $ et Emploi-Québec un montant
de 302 400 $. Cette dépense sera entièrement assumée par la ville centre.
    Enfin, les membres du comité exécutif recommandent au conseil municipal
d'adopter, en vertu de l'article 89 de la Charte de Montréal, un règlement
autorisant l'aménagement d'un milieu de vie à prédominance résidentielle sur
le site Contrecoeur. Le site, propriété de la Ville, totalise 376 000 m2 et
est situé au nord de la rue Sherbrooke, à l'est du prolongement de la rue
Aubry et aux limites de l'arrondissement d'Anjou et de la ville de
Montréal-Est. L'article 89 de la Charte permettra la réalisation de ce projet
en modifiant la réglementation d'urbanisme de l'arrondissement de
Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et en précisant les conditions particulières
d'aménagement et d'intégration. Le développement du site Contrecoeur par la
Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM) prévoit la
création d'un environnement urbain sain et de qualité, de milieux de vie
diversifiés et comprenant des réseaux de transport structurants, efficaces et
bien intégrés au tissu urbain. Rappelons que ce projet structurant vise la
construction de 1868 unités d'habitation, dont plusieurs logements abordables
et sociaux.




Renseignements :

Renseignements: Bernard Larin, (514) 872-9998; Richard Caron, (514)
872-9859; Darren Becker, (514) 872-6412; Source: Ville de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.