Les étudiantes et étudiants marquent la Journée mondiale de l'eau en faisant la promotion d'un retour à l'eau du robinet



    Des zones libres d'eau embouteillée sont créées partout au Canada

    OTTAWA, le 18 mars /CNW Telbec/ - L'institut Polaris, la Coalition
Jeunesse Sierra et la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants
s'unissent pour lancer une campagne de sensibilisation sur le contrôle de
l'entreprise privée sur les systèmes d'eau publique.
    "L'objectif ultime de la campagne est de contester, un espace à la fois,
le contrôle de l'eau publique par l'entreprise privée, tel qu'incarnée par
l'eau embouteillée", dit Andrea Harden, responsable de la campagne à
l'institut Polaris. "Dans le cas des campus, le syndicat étudiant ou un groupe
étudiant peut commencer en décidant de ne pas vendre ou distribuer de l'eau
embouteillée dans leurs bureaux ou pendant leurs activités, et encourager les
autres à faire de même. En dernier lieu, les étudiantes et étudiants pourront
exiger des administrations des collèges et universités qu'elles arrêtent la
vente d'eau embouteillée dans les campus."
    Pour lancer la campagne, les étudiantes et étudiants ont choisi la
Journée mondiale de l'eau parce que cet événement public clé est de plus en
plus commercialisé. L'industrie de l'eau embouteillée, qui fait face à une
opposition croissante, profite de la Journée mondiale de l'eau pour faire des
campagnes publicitaires de responsabilité sociale dans le but de blanchir son
image de principal profiteur de l'eau et de faire la promotion de produits qui
sont néfastes pour l'environnement. En participant au lancement officiel de la
campagne de sensibilisation, les étudiantes et étudiants canadiens aident à
ramener à sa source la Journée mondiale de l'eau.
    "En encourageant les campus à créer des zones libres d'eau embouteillée,
les étudiantes et étudiants utilisent leur pouvoir pour défier la
privatisation de l'un de nos droits les plus fondamentaux, l'accès à l'eau, et
montrer leur engagement en faveur de la durabilité comme valeur de base de la
communauté du campus", dit Monique Woolnough, coordonnatrice des Campus
durables de l'Ontario.
    La création d'une zone libre d'eau embouteillée se fait en adoptant des
politiques pour arrêter la vente et la distribution d'eau embouteillée et des
mesures qui encouragent la consommation de l'eau du robinet et sensibilisent
les gens aux problèmes causés par l'industrie de l'eau embouteillée. On y fait
également la dénonciation des effets néfastes de l'eau embouteillée sur
l'environnement et la société. Parmi les conséquences environnementales, on
compte l'utilisation de combustibles fossiles dans la fabrication de
bouteilles en plastique, le rejet de produits chimiques toxiques lors de la
production de ces bouteilles, la contribution au réchauffement de la planète
lors du transport de l'eau embouteillée, et une augmentation des déchets en
plastique. Les conséquences sociales comprennent l'utilisation de campagnes de
marketing visant à manipuler l'opinion publique pour réduire leur confiance en
l'eau du robinet et dans les systèmes d'eau publique. L'industrie de l'eau
embouteillée a tellement bien réussi qu'aujourd'hui le public paie volontiers
plus pour un litre d'eau embouteillée que pour un litre d'essence.
    "Les étudiantes et étudiants sont aux premières lignes dans la lutte
contre la privatisation des ressources publiques", dit Amanda Aziz, présidente
nationale de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants. "La
création de zones libres d'eau embouteillée est un moyen efficace et peu
compliqué de résister à la privatisation de l'eau et de promouvoir des choix
plus durables."
    En plus de créer des zones libres d'eau embouteillée, on organise cette
semaine dans plusieurs campus d'universités et de collèges canadiens des
activités de sensibilisation sur la question de l'eau potable, telles que des
dégustations à l'aveugle d'eau embouteillée contre l'eau du robinet, et la
construction de "tours de la consommation" avec des bouteilles d'eau vides.

    La campagne Inside the Bottle (Dans la bouteille) est un projet de
l'institut Polaris conçu pour informer les citoyennes et citoyens sur
l'industrie de l'eau embouteillée. Le projet Campus durables de la Coalition
Jeunesse Sierra cherche à montrer aux étudiantes et étudiants comment mener
dans leur campus des initiatives de promotion de la durabilité sociale,
écologique et économique en effectuant des changements au fonctionnement, aux
programmes d'études et à la culture du campus. La Fédération canadienne des
étudiantes et étudiants représentent plus d'un demi-million d'étudiantes et
d'étudiants canadiens en leur fournissant une voix efficace et unie aux
niveaux provincial et national.

    Campus Bottled Water Free Zones
    University of Ottawa, Ontario
    Department of Geography
    Women's Resource Centre
    Student Federation of the University of Ottawa's office and meetings
    Institute of the Environment
    Department of Biology
    Physical Resource Services
    1848, undergraduate campus pub
    Café Nostalgica, graduate pub
    Oxfam University of Ottawa
    Green Campus

    University of PEI
    Environmental and Sustainability Society

    Concordia, Quebec
    TAPthirst
    QPIRG Concordia
    Sustainable Concordia

    Memorial University, Newfoundland
    MUN Students for Sustainability Coalition

    Brock University, Ontario
    OPIRG-Brock

    Guelph University, Ontario
    College of Biological Science-Student Council
    Graduate Engineering Society
    NDP Youth, Guelph
    Engineers Without Borders, (EWB)
    Ontario Public Interest Research Group, (OPIRG- Guelph)
    The Peak, magazine on campus
    Guelph student for the ethical treatment of animals (GSETA)
    Guelph Engineering Society (undergraduate student club)
    Ecohouse (Campus residence)
    Environmental Sciences Student Executive
    CFRU 93.3 FM, campus radio station
    Guelph Students for Ethical Treatment of Animals (GSETA)
    Muslim Students Association

    Sir Flemming College, Ontario
    Sustainability Office, Frost campus

    Waterloo University, Ontario
    University of Waterloo Sustainability Project
    Waterloo Public Interest Group

    Trent University, Ontario
    Trent Central Students Association office

    Ryerson University, Ontario
    Working Students' Centre, Ryerson Students' union

    University of Winnipeg
    University of Winnipeg Students' Association's Soma Café
    Ecological Males and Females In Action (EcoMAFIA)

    University of Manitoba
    University of Manitoba Students' Union office

    Langara College, BC
    Langara College Student's Association office

    Queen's University, Ontario
    Tea Room

    Thompson Rivers University, BC
    Tru Eco Committee

    George Brown College, Ontario




Renseignements :

Renseignements: Andrea Harden, responsable de la campagne contre l'eau
embouteillée, Polaris Institute, (613) 237-1717, p. 102,
andi@polarisinstitute.org, www.insidethebottle.org; Monique Woolnough,
coordonnatrice des Campus durables de l'Ontario, Coalition Jeunesse Sierra,
(416) 537-3616, (647) 637-7063, ontario@syc-cjs.org,
www.syc-cjs.org/sustainable; Ian Boyko, coordonnateur des campagnes et des
relations avec le gouvernement, Fédération canadienne des étudiantes et
étudiants, (613) 261-7939, www.cfs-fcee.ca/sustainability


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.