Les étudiantes et étudiants de l'Université Laurentienne protestent contre la hausse des frais de scolarité



    Les frais plus élevés sont comme un "morceau de charbon" avant les Fêtes

    SUDBURY, ON, le 12 déc. /CNW/ - Comme Scrooge le gratteux, les
administrateurs de l'Université Laurentienne vont présenter une motion
demandant au Conseil des gouverneurs de l'Université d'augmenter les frais de
scolarité de 4 pour cent pour les programmes de premier cycle et de 8 pour
cent pour les programmes des cycles supérieurs (les maximums annuels autorisés
dans le plan Vers des résultats supérieurs de McGuinty pour l'augmentation de
la dette étudiante).
    Les représentantes et représentants des syndicats étudiants ont été
particulièrement frustrés au sujet des propositions de hausses des frais de
scolarité cette année parce que la réunion pour décider des frais pour l'année
scolaire 2008-2009 a été prévue pendant la période où les étudiantes et
étudiants se préparent pour leurs examens ou seront déjà partis pour les
Fêtes.
    "Les administrateurs de la Laurentienne vont se pencher sur le budget
plusieurs mois plus tôt que d'habitude, un peu avant les Fêtes, pour éviter
d'écouter l'opposition de la population étudiante", dit Eric Blondin,
vice-président aux affaires politiques pour l'Association des étudiantes et
étudiants francophones (AEF). "Il n'y a pas de raison pourquoi l'Université ne
pourrait pas attendre jusqu'au mois de février, lorsque nous pourrions au
moins en débattre."
    Les étudiantes et étudiants de l'Université Laurentienne ont manifesté
près d'un pont du centre-ville de Sudbury pendant l'heure de pointe ce matin
pour attirer l'attention du public sur les hausses des frais de scolarité
proposées par l'Université et pour exposer cette tactique antidémocratique de
changement de calendrier.
    "Les frais de scolarité ont augmenté quatre fois plus vite que le taux de
l'inflation au cours des 15 dernières années", dit Kayla Turpin,
vice-présidente aux enjeux pour la Laurentian Students General Association
(SGA). "Les étudiantes et étudiants méritent que les frais de scolarité soient
gelés pendant 42 ans pour que l'inflation puisse les rattraper et qu'une
proportion juste en matière de financement provenant du gouvernement puisse
être rétablie."
    D'autres provinces avec comparativement moins de ressources financières -
dont des gouvernements conservateurs - ont imposé le gel et la réduction des
frais de scolarité, tandis que le gouvernement libéral de McGuinty refuse
d'offrir aux étudiantes et étudiants une protection contre les hausses des
frais de scolarité.
    "Les Ontariennes et Ontariens veulent un gouvernement activiste, c'est
pourquoi la grande majorité d'entre eux croit que les frais de scolarité
devraient être réduits", dit Jen Hassum, présidente de la Fédération
canadienne des étudiantes et étudiants-Ontario. "Il est temps que le budget
provincial tienne compte des frais de scolarité des universités et de la dette
étudiante pour que les gouvernements comme celui de McGuinty puissent être
tenus responsables pour leurs politiques conservatrices impopulaires."





Renseignements :

Renseignements: Kayla Turpin, vice-présidente aux enjeux, Laurentian
University Students General Association (SGA), (705) 675-1151, poste 1083;
Eric Blondin, vice-président aux affaires politiques, Association des
étudiantes et étudiants francophones (AEF) de l'Université Laurentienne, (705)
675-1151, poste 2408; Jen Hassum, présidente, Fédération canadienne des
étudiantes et étudiants-Ontario, (416) 925-3825 ou (416) 832-9073 (cell.)

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES ETUDIANTES ET ETUDIANTS FRANCOPHONES DE L'UNIVERSITE LAURENTIENNE

Renseignements sur cet organisme

LAURENTIAN UNIVERSITY STUDENTS' GENERAL ASSOCIATION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.