Les employés doutent de la viabilité du modèle "lean & mean" adapté à la récession, conclut une analyse de Towers Perrin



    
    Les employés restent motivés et gardent le moral en dépit des
    compressions budgétaires et de personnel. Pourtant, ils perçoivent une
    baisse de l'efficacité des entreprises.
    

    MONTREAL, le 10 sept. /CNW Telbec/ - En cette période de récession,
nombreuses sont les entreprises qui ont pris des mesures rigoureuses pour
réduire leurs coûts et améliorer leur efficacité. Les gains ainsi réalisés
peuvent cependant être en péril. C'est ce que révèle Workplace Watch, une
étude trimestrielle de Towers Perrin qui sonde l'opinion des employés d'un
grand nombre d'entreprises à l'échelle internationale. La perception positive
de l'efficacité des entreprises observée au premier trimestre s'est
sensiblement atténuée : sur plus de 610 000 employés sondés au deuxième
trimestre, seulement 58 % considèrent que la structure organisationnelle
actuelle de leur entreprise favorise l'efficacité, ce qui représente une
baisse de 16 % en trois mois seulement. Le pourcentage des répondants qui
croient que leur entreprise vise l'efficacité optimale de ses processus a
aussi chuté, passant de 81 % au dernier trimestre, à 73 %.
    "Au lendemain des célébrations de la fête du Travail 2009, alors que les
perspectives économiques se font plus réjouissantes, les entreprises vivent
une sérieuse remise en question, explique Michel Tougas, sociétaire directeur
chez Towers Perrin, à Montréal. Les compressions budgétaires et les
restructurations amélioreront-elles vraiment l'efficacité à long terme ou ne
sont-elles pas plutôt des réactions de panique aux pressions financières? Les
entreprises ont-elles laissé passer l'occasion d'apporter des améliorations
marquantes à long terme à leur structure organisationnelle et leur mode de
fonctionnement? A la lumière des opinions recueillies auprès des travailleurs
eux-mêmes, cela reste à voir."

    Les employés considèrent que leur entreprise a perdu de son efficacité

    L'analyse de Towers Perrin indique qu'au début, la majorité des employés
étaient confiants que les compressions budgétaires et de personnel allaient
favoriser l'efficacité de leur entreprise. Toutefois, alors que le marché du
travail revient graduellement à la normale, les employés commencent à
constater une perte d'efficacité. Au premier trimestre de 2009, 74 % des
employés considéraient que la structure organisationnelle de leur entreprise
favorisait l'efficacité, en comparaison de seulement 58 % au deuxième
trimestre.
    Il se dégage de l'analyse de Towers Perrin trois facteurs pouvant influer
sur les perceptions que les employés ont de l'efficacité de leur entreprise.
D'abord, les entreprises ont diminué la fréquence et l'intensité des
communications sur leur efficacité. Ensuite, la demande de produits et de
services est encore freinée par un pouvoir d'achat atrophié, de sorte que même
s'ils se retrouvent moins nombreux, les employés peuvent se sentir
sous-utilisés dans bien des entreprises. Enfin, les entreprises sabrent
souvent dans leurs coûts et leurs paliers administratifs sans pour autant
rajuster leur structure organisationnelle sous-jacente ou revoir leurs façons
de faire ou leurs processus décisionnels : l'inefficacité commence dès lors à
se manifester de nouveau dans le système.

    Les employés gardent le moral et demeurent motivés

    Cette situation peut expliquer, en partie, l'une des révélations les plus
surprenantes de l'analyse du deuxième trimestre : pour l'instant, les employés
ne sentent pas de tension démesurée liée au travail et leur niveau
d'engagement demeure stable. Près des deux tiers (63 %) des employés sondés
estiment trouver un équilibre entre leur vie personnelle et leur vie
professionnelle, contre 55 % au premier trimestre - le pire résultat qui avait
été enregistré pour cet indicateur depuis la fin de 2007. De plus, en dépit
d'une forte diminution des coûts, des initiatives de restructuration et de la
réduction du personnel, le niveau d'engagement est demeuré stable. En moyenne,
sur la base des résultats des quatre derniers trimestres, 87 % des employés
partagent pleinement les valeurs qui animent leur entreprise, 84 % sont fiers
d'être associés à leur entreprise, 88 % font plus que ce qui leur est demandé
pour favoriser la réussite de leur entreprise.

    Les employés perçoivent clairement les objectifs et l'orientation
    stratégique de leur entreprise

    Au-delà de l'adaptation de la charge de travail, la clarté accrue des
objectifs organisationnels constitue un autre facteur de maintien du moral et
du niveau d'engagement des employés. L'étude Workforce Watch de ce trimestre
révèle que 83 % des employés ont une perception claire des objectifs de leur
entreprise, ce qui représente une nette amélioration par rapport à 69 % au
premier trimestre de 2009. Quant à la direction de l'entreprise, 69 % des
répondants considèrent qu'elle leur communique clairement son orientation.

    Des questions fondamentales sur les perspectives d'avenir de l'entreprise

    Sous le calme qui règne à l'heure actuelle se cachent cependant des
questions fondamentales quant à l'avenir. L'analyse révèle que le niveau
d'engagement des employés est demeurée stable au dernier trimestre, mais la
perception de perte d'efficacité pourrait bien changer ce scénario à mesure
que l'économie s'engage dans un nouveau tournant. Par ailleurs, le roulement
du personnel pourrait s'emballer à mesure que le marché de l'emploi s'ouvrira
de nouveau. Bien que seulement 12 % des employés sondés ce trimestre
envisagent sérieusement de quitter leur entreprise malgré les difficultés
actuelles du marché de l'emploi, 21 % affirment qu'il ne leur en faudrait pas
beaucoup pour les inciter à chercher ailleurs.
    "Certes, l'analyse Workplace Watch du deuxième trimestre comporte des
résultats encourageants, mais il s'en dégage aussi des points de préoccupation
importants pour la santé à long terme des entreprises", conclut M. Tougas.
Jusqu'à quel point l'entreprise s'est-elle affaiblie? Les gains d'efficacité à
court terme auront-ils un lendemain? Les employés qui se démarquent
actuellement risquent-ils de quitter l'entreprise lorsque l'économie
reprendra? Ce sont là des préoccupations réelles que les dirigeants
d'entreprise doivent garder à l'esprit.

    Méthodologie

    L'édition du deuxième trimestre de l'étude Workplace Watch de Towers
Perrin compare les données recueillies entre avril et juin 2009 avec les six
trimestres précédents pour évaluer l'incidence du ralentissement économique
sur le niveau d'engagement des employés et leur attitude face au travail. Les
données du deuxième trimestre de 2009 reflètent l'opinion de plus de 610 000
employés de 69 entreprises dans le monde.

    Quelques mots sur Towers Perrin

    Towers Perrin est une société internationale offrant des services
professionnels qui aident les organisations à améliorer leur rendement grâce à
une gestion efficace des ressources humaines, des risques et des finances.
Nous apportons des solutions innovatrices sous diverses formes : services de
consultation en stratégie, conception de programmes et gestion du capital
humain, consultation en gestion des risques et des capitaux, ainsi que
services d'intermédiaire en assurance et en réassurance et de consultation en
actuariat. Towers Perrin a des bureaux et des partenaires commerciaux aux
Etats-Unis, au Canada, en Europe, en Asie, en Amérique latine, en Afrique du
Sud, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Pour de plus amples renseignements
sur Towers Perrin, consultez le site www.towersperrin.com.




Renseignements :

Renseignements: Frédéric Tremblay, (514) 844-6665, 231

Profil de l'entreprise

TOWERS PERRIN

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.