Les employés de Canwest méritent mieux

OTTAWA, le 6 oct. /CNW Telbec/ - "Les travailleurs des médias des stations de Canwest ne devraient pas avoir à payer le prix des problèmes financiers que la compagnie a elle-même générés en sacrifiant leurs régimes de retraite et leurs indemnités de cessation d'emploi."

Cette réaction à l'annonce faite aujourd'hui que Canwest ait demandé à être placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) pour certaines de ses opérations, vient de Peter Murdoch, vice-président Média au Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

"Les employés ont tout fait pour maintenir en vie cette compagnie, affirme Peter Murdoch. Des milliers d'entre eux ont déjà perdu leurs emplois et il n'y a pas eu d'augmentations salariales depuis de nombreuses années. Pourtant, les salaires de la direction ont été excessifs - 49 millions $ versés à huit personnes de 2001 à 2008 -, alors que, pendant la même période, plus de 1 000 employés de Canwest ont perdu leurs emplois."

"Ceux qui restent rongent leur frein, a-t-il déclaré, y compris les retraités."

Peter Murdoch ajoute que les gouvernements, les banques et les conglomérats médiatiques ont tous ignoré les avertissements lancés à propos des dangers de la convergence massive des médias et de l'endettement insoutenable.

"Le SCEP sera à l'avant-plan pour s'assurer que les employés soient les premiers en ligne relativement aux obligations que doit assumer la compagnie."

Peter Murdoch estime aussi que le gouvernement fédéral devrait intervenir. " Le gouvernement fédéral n'a pas assumé sa responsabilité de surveiller et d'instaurer des mesures de contrôle des régimes de retraite, et où est-il maintenant pour offrir du renfort?"

"Encore une fois, une autre grande compagnie s'est placée sous la protection de la loi sur la faillite sous le regard du premier ministre Stephen Harper, ajoute le président du SCEP, Dave Coles. Il est temps pour ce gouvernement de cesser de se féliciter lui-même et de prendre des mesures afin d'empêcher qu'un plus grand nombre de travailleurs ne soient victimes de cette récession."

Le SCEP représente plus de 25 000 employées et employés en presse écrite et en radiodiffusion y compris des travailleuses et travailleurs à Global TV qui sont touchés par l'annonce faite aujourd'hui.

SOURCE Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements : Renseignements: Peter Murdoch, (905) 516-5720

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.